Visiter Cusco: top 30 des attraits à voir et activités

10

Que faire à Cusco?

Visiter Cusco, c’est découvrir la capitale du grand empire inca qui fut à son apogée la ville la plus importante d’Amérique du Sud.

C’est aujourd’hui une ville charmante et un incontournable du Pérou grâce, entre autre, à sa proximité avec la Vallée Sacrée des Incas et le Machu Picchu.

Pour vous aider à organiser votre voyage, voici mon guide de Cusco avec les 30 activités à faire et lieux d’intérêts à voir dans la région, et mes meilleurs conseils pour en profiter au maximum!

J’ai également inclus des suggestions d’itinéraires pour visiter Cusco en 1, 2, 3 ou 4 jours, ainsi que mes recommandations d’hôtels pour tous les budgets.

Alors que faire et voir à Cusco? Où dormir?

Avant de visiter Cusco

Se procurer le billet touristique

Le ticket touristique, appelé boleto turistico, est obligatoire pour avoir accès à plusieurs incontournables de Cusco et la Vallée Sacrée.

C’est à dire qu’il est impossible d’acheter séparément les entrées des attraits inclus dans le billet.

Il y a principalement deux types de billets:

  • Le billet intégral qui donne accès à tous les attraits inclus durant 10 jours
  • Le billet partiel avec 3 circuits différents, valide 1 ou 2 jours selon le circuit choisi

Pour tout savoir sur le ticket, voici mon article complet sur le billet touristique de Cusco

Vous pouvez vous le procurer directement ici:

Guide de Cusco: les 30 lieux à visiter

1. La Place d’Armes

La Place d’Armes est toujours le centre des villes latino-américaines. C’est donc à coup sûr un endroit stratégique où commencer une visite de Cusco!

C’est d’ailleurs ici que débute la fameuse célébration de l’Inti Raymi la grande fête inca en l’honneur du soleil le 24 juin.

À faire et à voir sur la Plaza de Armas:

  • L’immense cathédrale de style baroque construite sur le palais de l’Inca Wiracocha dans laquelle on entre par l’Iglesia del Triunfo, la première église chrétienne de la ville. Entrée 25 soles, étudiants 12.50 soles ou avec le ticket du circuit religieux
  • L’Église de la Compañía de Jesus construite par les Jésuites sur l’ancien palais de l’Inca Huayna Capac, est également un attrait incontournable de Cusco. On y voit, entre autre, de beaux exemples de l’art métis. Entrée 10 soles ou 5 soles étudiants
  • Assister aux célébrations (gratuites) qui s’y déroulent chaque dimanche avec musique et danse
  • Prendre un verre sur un des balcons du 2e étage des bâtiments autour de la place (ex: Nuevo Mundo Draft Bar, Calle del Medio Restaurante Bar)
cuzco
La Plaza de Armas de Cusco vue depuis Sacsayhuaman. Photo Saurabh Thakur

2. La basilique de la Merced

À deux pas de la place principale, face à la Plazoleta Espinar, se trouve l’église et couvent de la Merced.

C’est un temple imposant à l’intérieur baroque avec de superbes cloîtres qui présentent plusieurs toiles.

Parmi les objets précieux qui s’y trouvent se démarque l’ostentoir de 22kg et 1,25m de hauteur.

Avec ses 24 carats, 1518 diamants et 615 pierres précieuses, il est considéré comme un des bijoux les plus importants du Pérou et même de toute l’Amérique du sud!

  • Entrée gratuite, musée (recommandé) 6 soles
  • Ouvert de  8h à 12h30 et 14h à 17h30
église-de-la-merced-cusco
Le cloître de La Merced à Cusco. Photo du site web

3. La pierre aux 12 angles

Parmi les attraits à voir à Cusco se trouve la Piedra de los 12 angulos.

Mais c’est loin d’être une simple pierre!

Située sur l’étroite rue Hatun Rumiyoc, elle représente le plus bel exemple de maçonnerie inca: des murs très épais avec des pierres si parfaitement emboîtées que même sans l’utilisation de ciment, elles tiennent encore aujourd’hui après plusieurs siècles.

On peut observer cette technique de construction sur plusieurs incas (Coricancha, Sacsayhuaman, Machu Picchu, etc.) mais à cause de sa complexité, cette pierre est classée comme Patrimoine culturel de la nation.

cusco perou hatun rumiyoc
Pierre aux 12 angles sur la rue Hatun Rumiyoc. Photo Unu Korno

4. Le Coricancha et Santo Domingo

Le Coricancha, parfois écrit Koricancha ou Qoricancha, signifie « enceinte de l’or » en quechua.

Il fut le temple le plus sacré de l’empire inca et on y célébrait les plus importantes cérémonies!

Il était dédié au dieu Soleil et on estime que jusqu’à 4000 prêtres auraient vécu dans son enceinte.

Richement décoré d’or, d’argent et de pierres précieuses, il fut détruit par les colonisateurs qui érigèrent le couvent Santo Domingo (16e siècle) sur ses restes.

Il est possible de voir quelques murs d’origine, constitués de gros blocs de pierre parfaitement emboîtés, un procédé de construction typiquement inca qu’on peut également au Machu Picchu, par exemple.

  • Entrée 15 soles, musée du Coricancha accessible avec le ticket touristique
que faire au perou
Le Coricancha et le couvent Santo Domingo à Cusco. Photo Guy Vindigni

5. Le quartier de San Blas

San Blas est le quartier le plus charmant de Cusco avec ses petites boutiques d’artisanat, galeries d’art et cafés cachés dans des petites maisons blanches aux portes bleues.

Vous pouvez visiter la jolie Plazoleta San Blas et faire un tour à l’atelier-musée (gratuit) sculpteur Hilario Mendivil, un des plus importants artisans péruviens du 20e siècle.

Montez ensuite la rue Carmen Alto jusqu’au café-boutique l’Atelier : son balcon du 2e étage offre le meilleur spot photo de San Blas!

cafe-cusco-san-blas
Le balcon de l’Atelier café-concept dans San Blas

6. Le marché de San Pedro

Le marché San Pedro est le marché principal de Cusco. Incroyable mais vrai: il a été conçu par Gustave Eiffel !

On y trouve une multitude de variétés de pommes de terre et de quinoa, des fruits et légumes, fromages, pains, fleurs,  artisanat et les herbes utilisées dans la médecine traditionnelle.

Si votre estomac est déjà habitué à la street food, vous pouvez en profiter pour prendre un bon jus de fruits frais ou goûter à un des plats typiques pas chers.

Mon conseil
Vous pouvez aussi aller au marché de San Blas qui est plus petit et moins touristique ou alors le marché de Wanchaq, encore plus local!
marché-cusco
Au marché de San Pedro à Cusco

7. Les ruines incas

Cusco est bordée par plusieurs sites archéologiques incas situés dans les collines aux alentours.

Les 4 sites principaux sont uniquement accessibles avec le ticket touristique:

  • Sacsayhuaman est une forteresse construite avec d’imposants blocs de pierre (le plus grand pèse 300 tonnes!) et qui offre une magnifique vue sur Cusco!
  • Qenqo était un site cérémoniel où se déroulaient des sacrifices et la momification des nobles incas. On y voit un zigzag sculpté dans la roche où étaient versés du sang de lama ou de la chicha, qui étaient ensuite interprétés par le prêtre.
  • Puca Pucara était une forteresse militaire avec des murs massifs, terrasses et escaliers qui servait aussi de point de contrôle entre Cusco et la Vallée Sacrée
  • Tambomachay était un lieu de culte à l’eau et un lieu de repos pour l’élite inca. On y trouve un système de canalisation avec deux fontaines toujours fonctionnelles.

Pour maximiser votre temps, il est aussi de prendre un tour complet et pas cher de Cusco qui inclut la visite des 4 sites incas avec prise en charge à votre hôtel. À réserver ici:

Mon conseil
Pour en savoir plus sur ces 4 sites incas, vous pouvez consulter mon article Visiter les ruines autours de Cusco!
sacsayhuaman a cusco
La forteresse de Sacsayhuaman

8. Monter jusqu’au Christ Blanc

À côté de Sacsayhuaman se trouve la statue du Cristo Blanco qui offre une vue imprenable et gratuite sur Cusco. 

C’est une statue blanche de 8m avec les bras ouverts qui n’est pas sans rappeler le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro.

Depuis la place principale, la montée de 30-40 min est constante donc allez-y tranquillement, sinon il est possible de prendre un bus (1 sol) depuis la Calle Puente Rosario proche du Coricancha.

Mon conseil
Pour d’autres jolis points de vue sur la ville il y a aussi: la plaza San Cristobal, le mirador San Blas, le Mirador de la Plaza Santa Ana, les restos-bars View House ou Limbus 
cristo-blanco-cusco
La statue du Christ Blanco. Photo Isaiah Brookshire

9. Le musée du Machu Picchu

Un musée de Cusco trop peu connu et qui renferme pourtant une importante collection est La Casa Concha.

On y trouve entre autre 360 artefacts du Machu Picchu qui ont été retournées au Pérou par l’Université de Yale!

C’est une exposition plutôt dynamique avec des photos du National Geographic, une maison inca, des vidéos interactives (dont une carte du Machu Picchu), etc.

En plus, ce musée du Machu Picchu se trouve dans une grand résidence coloniale qui a été construite sur les restes du Palais de l’Inca Tupac Yupanqui.

  • Entrée 20 soles, étudiants 10 soles
  • Adresse: Santa Catalina Ancha, 320 (à 1 coin de rue de la plaza de armas)
  • Lundi au samedi 9h à 17h
  • Site web de Casa Concha

10. En apprendre plus sur la coca

Le musée de la Coca est très intéressant car il présente toute l’histoire et l’importance culturelle de la feuille de coca pour les peuples andins, en plus de ses nombreuses utilisations.

Il permet donc de démystifier cette feuille et de lui redonner ses lettres de noblesses, puisqu’elle est trop souvent confondue avec la fameuse substance issue de sa transformation.

J’ai vraiment adoré la visite et je vous invite à lire mon article sur le musée de la coca.

voyage perou cusco coca
L’interprétation des feuilles de coca

11. Les musées de Cusco

Parmi les meilleurs musées de Cusco, on trouve le Musée d’art précolombien (entrée 20 soles, étudiants 10 soles) situé sur la Plaza Nazarenas avec sa magnifique collection d’objets précolombiens et de l’époque coloniale. Vous pourrez terminer la visite au MAP Café, un des meilleurs restos de Cusco.

Je recommande aussi le Musée Inka (entrée 10 soles) dans une superbe maison coloniale du 17e siècle et renferme des momies, céramiques, armes et qeros (vases cérémoniels). Il est peu connu et c’est dommage!

Le musée d’histoire régionale (entrée avec le ticket touristique) est un petit musée avec une exposition bien structurée sur l’histoire de Cusco et du Pérou, assez sympa avec des enfants.

Le Palais de l’Archevêché (entrée 15 soles ou ticket du circuit religieux) est un incontournable de Cusco. Il renferme le musée d’art religieux avec une grande collection de peintures de l’École de Cusco. C’est sur son mur extérieur qui donne sur la rue Hatunrumiyoc que se trouve la fameuse pierre aux 12 angles

12. Découvrir l’art de Cusco

Il y a de grands artisans et artistes à Cusco!

Je vous suggère de faire un tour aux ateliers de San Blas et surtout n’ayez pas peur d’engager la conversation avec les peintres, sculpteurs, etc.

Le musée d’art populaire (entrée avec ticket touristique) présente les plus belles oeuvres des artisans réputés de Cusco: sculptures, céramiques, photos, qui représentent des danses typiques, scènes quotidiennes, etc.

Finalement vous pouvez faire un tour gratuitement au musée Maximo Laura qui présente les oeuvres colorées de l’artiste péruvien Maximo Laura

cusco-musee-maximo-laura
Le musée Maximo Laura à Cusco

13. Fabriquer du chocolat

Le Chocomuseo propose l’activité idéale à faire avec des enfants à Cusco: un atelier pour fabriquer sa propre palette de chocolat!

C’est un atelier de 2h qui commence par une introdution au cacao puis on crée sa palette à partir de la fève de cacao jusqu’au moulage, avec plusieurs ingrédients à dispositions.

On nous propose aussi de goûter gratuitement à plusieurs produits, liqueurs, confitures, etc.

De mon côté, j’ai fait l’atelier avec des adultes et on a tous adoré!

chocomuseo-cusco

14. Prendre le bus touristique

Le bus touristique de Cusco permet de faire un tour de ville guidé de 2h30 tout en étant confortablement assis.

Il permet d’avoir une bonne idée panoramique de la ville sans devoir faire d’effort physique en altitude.

C’est particulièrement pratique si vous voyagez avec des gens qui n’ont pas forcément la capacité de faire 40 min en montée (enfants, personnes du 3e âge ou simplement ceux qui ne gèrent pas bien l’altitude) jusqu’à la place de San Cristobal et la statue du Christ Blanc.

15. Le centre des textiles incas

C’est une ONG qui a été fondée pour encourager les communautés d’artisans textiles de Cusco et préserver un savoir-faire artisanal de 2000 ans!

On y trouve un musée gratuit et très intéressant qui présente les techniques de tissage, les motifs utilisés et les habits pour les grandes célébrations (mariage, festival, cérémonies).

Vous pourrez aussi voir des tisseuses en plein travail!

Depuis 2020, le centre propose des ateliers de tissage d’une journée. Ils sont présentés par des membres des communautés, qui parlent donc quechua et espagnol, mais la communication n’est pas un problème.

Mon conseil
Si vous êtes intéressé par l’artisanat traditionnel de Cusco, je recommande de visiter Chinchero dans la Vallée Sacrée.

Vous pouvez aussi visiter Awana Kancha qui réunit 14 communautés. On peut y voir  des vigognes, guanacos, alpagas et lamas, en plus de découvrir tout le processus de fabrication.

Centro-de-Textiles-Tradicionales-del-Cusco
Photo de la page Facebook du centre

16. Préparer un bon pisco sour

La cuisine péruvienne est en vogue depuis plusieurs années, un de ses fiers représentants est le pisco sour, le cocktail national!

Si vous avez envie de passer un bon moment en découvrant la gastronomie péruvienne, je vous conseille cette visite avec prise en charge depuis votre hôtel qui vous emmènera à travers les rues de Cusco de nuit.

Vous pourrez de préparer un pisco sour au bar du Museo del Pisco (où l’on trouve les meilleurs cocktails à base de pisco, que ce soit à Lima, Arequipa ou Cusco!).

Finalement, vous partagerez un repas traditionnel avec des plats typiques péruviens.

pisco sour perou

17. Profiter d’ un cours de salsa gratuit

Si vous avez envie de faire la fête à Cusco avec d’autres voyageurs, les clubs autour de la plaza proposent des cours de salsa et de bachata gratuits à partir de 21h.

Bien sûr, le cours fait ensuite place à la fête vers 22h et vous pouvez même profiter de coupons rabais que les promoteurs distribuent sur place.

cours-salsa-cusco
Le cours de salsa à Inka Team

18. Observer les étoiles du sud

Si vous levez les yeux sur le ciel étoilé au Pérou, vous verrez un panorama bien différent de celui que vous connaissez.

Car en effet dans l’hémisphère sud, les étoiles ne sont pas les mêmes!

Par exemple, on ne trouve pas la Grande Ourse et la Petite Ourse, mais on peut facilement repérer la constellation de la Croix du Sud.

Si les étoiles vous fascinent, je vous suggère de faire un tour au planetarium de Cusco.

C’est une expérience unique qui commence par une introduction aux connaissances et légendes des incas.

Puis, on assiste à une projection sous dôme du ciel pour connaître les constellations avant de pouvoir les observer avec un téléscope!

Vous pouvez réserver la visite avec prise en charge depuis votre hôtel ici:

planetarium-cusco
Le planetarium de Cusco

Autour de Cusco

19. Explorer la Vallée Sacrée

La Vallée Sacrée des Incas est voir absolument dans la région de Cusco.

Il y a énormément à faire et à voir, mais voici ses principaux sites incontournables:

  • Chinchero est un petit village typique des Andes, reconnu pour la qualité de son artisanat textile. On vient pour découvrir tout le processus artisanal de fabrication traditionnel (teinture, tissage, techniques, etc.). Il y a même un marché où l’on peut acheter de belles pièces, moins chères qu’à Cusco.
  • Pisac est surtout connu pour son grand marché andin et son complexe archéologique qui est un des plus beaux de la Vallée Sacrée!
  • Ollantaytambo est un village avec beaucoup de charme, qui a gardé son tracé inca d’origine. Son principal attrait est sa forteresse qui est d’une grande importance historique et offre également une superbe vue sur les environs.
  • Maras est un des sites les plus surprenants de la région. On se retrouve face à 3000 bassins blancs, utilisés depuis au moins l’époque inca pour extraire le sel par évaporation.
  • Moray présente des terrasses agricoles circulaires utilisées comme un véritable laboratoire agricole à l’époque inca, avec 20 différents microclimats permettant de cultiver toutes sortes de plantes!

Pour en savoir plus, voici mon article Les 21 choses à ne pas manquer dans la Vallée Sacrée!

Il est impossible de tout visiter en une seule journée.

Vous aurez principalement deux options: vous déplacer en colectivo depuis la rue Puputi ou Pavitos, ou de prendre une excursion à la journée pour vous assurer de voir un maximum de choses en peu de temps.

  • Je suggère de faire d’abord Pisac, Ollantaytambo et Chinchero. Vous pouvez réserver l’excursion avec déjeuner et prise en charge à l’hôtel ici:

Pour maximiser votre temps, le mieux est de visiter en une journée

  • La journée suivante, vous pouvez visiter Maras et Moray en une demi-journée. Vous pouvez réserver l’excursion avec prise en charge depuis l’hôtel ici:

 

voyage perou pisac ruines
Les ruines de Pisac

20. Voir le sud de la vallée

En plus des attraits incontournables de la Vallée Sacrée, il y a d’autres sites beaucoup moins touristiques au sud de la région:

  • Tipon est connu pour ses ruines incas à l’admirable système hydrauliques avec des canalisations toujours fonctionnelles. Il est aussi réputé auprès des locaux pour être le meilleur endroit où manger du cuy!
  • Pikillacata est un grand site archéologique wari (un peuple conquis par les Incas) avec psa moins de 700 structures.
  • Andahuaylillas est un petit village qui accueille un véritable trésor colonial: l’église de San Pedro surnommée la Chapelle Sixtine d’Amérique grâce à son intérieur baroque richement décoré.

Pour visiter le sud de la Vallée Sacrée des Incas, vous pouvez prendre cette excursion avec prise en charge depuis votre hôtel de Cusco.

Il inclut la visite de Tipon, Pikillacta et Andahuaylillas avant de retourner à Cusco vers 14h30. À réserver facilement ici:

voyage perou - Tipon
Tipon

21. Le mythique Machu Picchu

La grande citadelle du Machu Picchu représente bien l’ampleur de l’empire inca au 15e siècle.

Construite avec d’immenses pierres et cachée entre les montagnes verdoyantes de l’Urubamba, la cité conserve encore  bien des secrets, mais on sait qu’elle fut un important centre culturel, administratif et religieux.

C’est aujourd’hui un incontournable du Pérou, un site classé Patrimoine de l’Unesco et une des 7 nouvelles merveilles du monde!

En plus des nombreux attraits du Machu Picchu, il est possible de monter sur le Wayna Picchu ou la montagne Machu Picchu qui offre un incroyable point de vue sur le site et les environs.

Mais comme le Machu Picchu est le site le plus touristique de Cusco et du Pérou, il est très important de planifier votre visiter, et surtout en haute saison!

Assurez vous de choisir le bon billet au moment de l’achat! Il existe 3 billets différents pour le Machu Picchu:

Il y a plusieurs façons de se rendre au Machu Picchu:

  • En train de Cusco (3h l’aller) ou Ollantaytambo (1h30 l’aller)
  • En colectivo jusqu’à Hydroelectrica, puis il faut marcher 2h30-3h jusqu’à Aguas Calientes
  • Avec un trek: le Chemin Inca est le seul qui termine directement directement sur la citadelle, sinon il y a aussi le Salkantay, Lares, le Jungle Trek

Mon conseil
Retrouvez toutes les infos pratiques pour organiser votre visite au Machu Michu dans Le guide ultime du Machu Picchu  et les 17 meilleurs hôtels où dormir à Aguas Calientes  

machu picchu voyage 10 jours au perou

22. La Rainbow Mountain

De son vrai nom Vinicunca, la « Rainbow Mountain » ou la montagne arc-en-ciel a été dévoilée avec la fonte des glaciers à 5000m d’altitude.

C’est aujourd’hui un des principaux attraits de Cusco et même du Pérou, à découvrir en excursion de 1 jour ou 2 jours depuis Cusco

Les tours partent très tôt le matin (3h-4h), il est donc important de prévoir assez de temps pour réserver d’avance à Cusco.

Pour vous assurer d’avoir votre place pour la Rainbow Moutain, vous pouvez prendre cette excursion avec prise en charge depuis votre hôtel, petit-déjeuner et déjeuner, guide bilingue, oxygène et trousse de secours. À réserver ici:

rainbow-mountain
La Rainbow Mountain au Pérou

23. La montagne Palccoyo

La Rainbow Mountain est un site naturel magnifique, mais il est vrai qu’elle a perdu un peu de son charme depuis qu’elle est devenue touristique.

Il existe une autre montagne colorée de Cusco, beaucoup moins connue, qui offre également de magnifiques paysages: Palcoyo (ou Palccoyo).

Sur le chemin on croise des petites communautés, alpagas et vigognes, et une forêt de pierres.

Depuis le sommet on obtient une vue sur la Cordillère arc-en-ciel et l’Ausangate qui est une des plus hautes montagnes du Pérou.

La façon la plus pratique de s’y rendre depuis Cusco est de prendre un tour.

Je recommande cette excursion à Palccoyo en petit groupe, avec prise en charge depuis votre hôtel, petit-déjeuner et le déjeuner. À réserver facilement ici:

excursion-palcoyo
Palcoyo

24. Le Lac Humantay

La Laguna Humantay est une merveille naturelle alimentée par le Glacier Humantay, à visiter absolument à Cusco si vous avez un peu de temps.

Elle est connue pour son eau turquoise à 4200m d’altitude qui contraste avec les sommets blancs qui l’entourent.

On peut s’y rendre avec une randonnée d’environ 2km (1h30-2h) qui est surtout éprouvante à cause de l’altitude, mais n’est pas technique.

Durant les premières 30 min le chemin est assez plat, puis c’est une montée constante donc allez y tranquillement! Il est aussi possible de louer un cheval sur place (90 soles l’aller) pour faciliter le chemin.

Visiter Humantay

  • Pour s’y rendre sans agence: prendre un bus du terminal d’Arcopata jusqu’à Mollepata (15 soles, 1h40), puis prendre un taxi jusqu’à Soraypampa (20 soles en colectivo, ou s’il y en a pas 50 soles taxi privé). De Soraypampa, il faut marcher 1h30-2h pour arriver au lac.
  • L’entrée au Lac Humantay coûte 10 soles.
  • Il est aussi possible de dormir sur place (30-40 soles) ou de camper avec votre tente, mais habillez-vous chaudement car il fait très froid la nuit.

Mon conseil
Si vous y allez seul, attendez vous à une longue journée car il faut souvent attendre les transports. Donc partez très tôt si pour être en mesure de revenir la même journée à Cusco. Aussi, assurez-vous de vous arranger d’avance avec le même taxi pour le retour et éviter de rester coincé sur place. 

Si vous préférez faire une excursion à la Laguna Humantay sans vous soucier du transport, je vous suggère ce tour avec prise en charge à votre hôtel de Cusco.

C’est une journée complète (3h-4h jusqu’à 18h) qui inclut le transport, le petit déjeuner et le déjeuner, ainsi que l’entrée au lac. À réserver ici:

laguna humantay cusco
Le Lac Humantay

25. La chute de Perolniyoc

Perolniyoc est un magnifique site à voir à Cusco.

C’est une chute de 80m entourée de végétation et surmontée d’un site archéologique restauré du même nom (aussi appelé Raqaypata).

On y trouve des constructions incas et pré-incas, et on estime qu’il fut un centre administratif et un point de contrôle à la Vallée Sacrée. La vue depuis le site est magnifique!

Visiter Perolniyoc

  • Sur la route Pachar-Huarocondo, se rendre à la communauté de Socma (2h de Cusco) pour le début de la randonnée.
  • Accès libre tous les jours, mieux vaut y aller tôt le matin.

Vous pouvez aussi prendre une excursion à la journée avec prise en charge depuis votre hôtel de Cusco.

Vous marcherez de Socma jusqu’à Raqaypata (1h), puis vous descendrez à la Cascade de Perolniyoc, avant de revenir à la communauté de Socma pour goûter au déjeuner préparé avec produits locaux.

Vous ferez ensuite un arrêt au site inca de Ñaupa Iglesia avant de retourner à Cusco. À réserver ici:

Perolniyoc
La cascade de Perolniyoc

26. Trek jusqu’à Waqra Pukara

Waqrapukara “forteresse en forme de corne” en quechua, est un surprenant site archéologique perché sur une montagne qui surplombe le canyon du fleuve Apurimac à 4300m d’altitude.

Les habitants de la communauté d’Acos l’appellent plutôt Llamapukara ou « forteresse en forme de lama » puisqu’ils y voient des oreilles de lamas plutôt que des cornes.

Quoiqu’il en soit, si vous aimez la randonnée et les sites hors des sentiers battus, le trek de Waqrapukara est à faire à Cusco!

En plus, Waqrapukara est gratuit et il est possible de camper sur place.

C’est une forteresse avec des terrasses, murs, escaliers et places. On estime que le site a d’abord été construit par les Qinchas, puis conquis par les Incas.

À cause de sa structure imposante et son emplacement stratégique, on sait que ce sanctuaire a eu une grande importance politique et religieuse.

C’est ce qui lui a valu d’être déclaré Patrimoine culturel de la nation.

Ce n’est pas particulièrement simple d’y aller seul et il faut partir très tôt le matin, mais c’est faisable!

Il y a plusieurs points de départs du trek:

  • De Huayqui (4 de marche)
  • De Santa Lucia (2h30 de marche)
  • De Sangara (3h de marche)
  • De Pitumarca (3h de marche)

La route que je recommande est celle via Pitumarca et voici comment s’y rendre:

  • Prenez le 1er bus en direction Sicuani (3h30 du matin) depuis la station de Huayruropata (2h30 de trajet, 7 soles)
  • Descendre au Puente Chuquicahuana et prendre un colectivo (120 soles aller retour par voiture-payez uniquement au retour) jusqu’à la Laguna Qenterococha
  • À partir du lac, il faut marcher environ 8km jusqu’au site
  • En saison des pluies, il se peut que la route ne soit pas accessible jusqu’à la Lagune, il faut donc ajouter 2h de trajet à pied

Un autre moyen beaucoup plus simple de s’y rendre est de prendre une excursion à Waqrapukara avec prise en charge depuis votre hôtel de Cusco, qui inclut également le petit-déjeuner à Pitumarca, une boîte à lunch pour le déjeuner.

À réserver ici:

waqrapukara
Le site de Waqrapukara

27. Découvrir la Porte du Soleil

L’Inti Punku ou la Porte du Soleil inca était un observatoire astronomique et un point de contrôle pour les routes menant au Machu Picchu et à l’Amazonie.

Elle offre aujourd’hui un magnifique point de vue sur la vallée et les montagnes, comme le Nevado Veronica qui était sacré pour les Incas.

On peut s’y rendre depuis Ollantaytambo, avec une randonnée d’environ 6-7h (15km). C’est une bonne montée, donc mieux vaut ête en forme, mais l’effort en vaut la peine!

Le chemin passe d’abord par les « canteras » de Cachicata, les carrières utilisées par les Incas pour construire la forteresse d’Ollantaytambo, puis il faut marcher encore 2h pour arriver à Intipunku.

Il est aussi possible de faire l’excursion à l’Inti Punku avec prise en charge depuis votre hôtel de Cusco.

Elle inclut le petit-déjeuner dans la communauté de Pachar, la randonnée avec un guide, un panier-repas pour le déjeuner et un arrêt à la microbrasserie de la Cerveceria del Valle qui a gagné plusieurs prix internationaux!

À réserver ici:

28. Le Pont Queshuachaca

Le vaste empire inca était relié par un réseau de chemins qui traversaient des terrains parfois très accidentés (montagnes, canyon, etc.).

C’est pourquoi les incas ont installé plusieurs ponts suspendus, construits en fibre végétale, qu’il fallait reconstruire régulièrement.

Le Pont Qeshuachaca est le seul qui a survécu grâce aux habitants des communautés locales qui ont fait perdurer cette tradition, en se réunissant chaque fois durant 4 jours pour se mettre à l’œuvre.

C’est un pont de 28m de long qui représente beaucoup de travail, donc tout le monde participe!

Ils vont d’abord chercher la fibre (appelée Ichu), puis les femmes la tissent et les hommes installent les cordes.

Ils enlèvent ensuite le vieux pont, installent les cordes qui serviront de base de soutien, puis le reste.

Bien sûr, au 4e jour, il y a une grande célébration avec musique et danse traditionnelles.

Pour découvrir ce fameux pont inca, vous pouvez prendre une excursion à la journée depuis votre hôtel de Cusco.

Vous commencerez par un petit-déjeuner à base de céréales andines (kiwicha, maca, quinoa) à Combapata puis vous passerez par son mirador. Vous découvrirez ensuite le Pont Q’eswachaka et emprunterez les chemins autours.

Vous verrez ensuite les lacs Pampamarca, Asnacqoccha, Acopia et Pomacanchi, avant de faire un pique-nique sur place et revenir à Cusco.

À réserver ici:

pont-queswachaca
Le Pont Queswachaca

29. Rencontrer une communauté

Partir à la rencontre des communautés locales est certainement une des meilleures activités à faire à Cusco!

En effet depuis quelques années, de plus en plus de locaux permettent aux voyageurs de découvrir leur mode de vie et traditions à travers plusieurs activités que ce soit en 1 journée ou sur plusieurs jours avec nuit chez l’habitant. 

Ce tourisme communautaire est un outil fantastique qui permet de préserver et valoriser leur patrimoine donc je vous encourage vraiment à y participer que vous soyez entre amis ou avec des enfants.

Si vous avez peu de temps, je vous suggère cette visite dans une communauté dans la région de Chinchero.

On vous accueille avec musique et danse traditionnelles, puis pourrez participer à l’agriculture locale  (pomme de terre, quinoa), nourrir les animaux, découvrir les fameuses techniques de tissage traditionnelles.

Finalement, vous prendrez le déjeuner préparé avec des ingrédients bios avant de revenir à Cusco. À réserver facilement ici:

visiter-une-communauté-cusco

30. Les autres excursions

Il y a tellement d’excursions et d’activités à faire autour de Cusco, que je n’ai pas pu tout mentionner dans l’article.

Il y a des sites fantastiques dont vous n’avez sans doute jamais entendu parler comme par exemple Le Lac Singrenacocha (à 3h de Cusco) et le Canyon Suykutambo (à 4h-5h).

Parmi les plus beaux treks de Cusco on peut nommer le fabuleux Choquequirao qui reçoit encore très peu de voyageurs.

Pour se rendre au Machu Picchu, le trek plus connu est le Chemin Inca (Camino Inca, Inca Trail), mais il y en d’autres comme le superbe Salkantay ou celui de Lares.

Fianlement on peut aussi mentionner Huchuy Qosqo, et le trek de l’Ausangate.

circuit perou chemin inca

Où se loger à Cusco

  • The Point Cusco : la meilleure option pour les backpackers à Cusco, à 5 min de la place principale. L’auberge se trouve dans un bâtiment colonial et offre des aires communes vraiment sympas (table de ping pong, bar, resto, hamacs, etc.), parfait pour ceux qui veulent se reposer ou faire la fête. À partir de seulement 7 € en dortoir ou 27 € en chambre privée!
  • Backpacker La Bo’M: en plus d’être le favori des backpackers français grâce à sa délicieuse crêperie, cette auberge de San Blas est recommandée par Le Routard et le Lonely Planet pour son excellent rapport qualité-prix, son accueil chaleureux et son confort. Bon wifi et petit déjeuner de crêpe inclus! À partir de seulement 9€ en dortoir ou 24€ pour une chambre!
  • Hostal Inti Wasi Plaza de Armas: c’est une autre bonne option si vous cherchez un peu plus de confort, avec un excellent rapport qualité-prix! C’est un bâtiment colonial rénové, situé à deux pas de la Plaza de Armas, face à la jolie Plaza Regocijo, avec un joli patio intérieur et des chambres confortables avec balcon. Petit déjeuner inclus. À partir de seulement 48 euros la nuit!
  • Antigua Casona San Blas: voici un petit hôtel chic et intime au coeur du quartier de San Blas. Les chambres sont très confortables, la déco à la fois moderne et traditionnelle offre une ambiance chaleureuse, et le restaurant Piedra & Sal est un des meilleurs de Cusco. Très bon petit déjeuner inclus. À partir de 128 euros la nuit.
Mon conseil
Pour connaître tous les meilleurs hôtels de Cusco et les meilleurs quartiers où se loger, voici Guide des 17 meilleurs hôtels pour tous les budgets!

Comment se rendre à Cusco

Se rendre à Cusco en bus

Il est vrai que le bus est la façon la moins chère pour aller à Cusco, mais c’est aussi la plus longue.

Heureusement, les bus ont des sièges confortables, inclinables à 120 ou 160 degrés.

  • De Lima: 22h-23h (départ des terminaux Javier Prado dans le centre et Plaza Norte dans le nord de la ville. Je recommande le 1er si vous êtes dans les quartiers de Miraflores, Barranco ou San Isidro)
  • D’Arequipa: 10h (bus de jour et de nuit)
  • De Puno: 6h30 (bus direct à réserver ici) ou 10h (en bus touristique avec visites de l’église San Pedro de Andahuaylillas, Raqchi, Pucara et déjeuner buffet à réserver ici)
  • De Puerto Maldonado: 10h-12h (bus de jour et de nuit)

Se rendre à Cusco en avion

L’aéroport Alejandro Velasco Astete de Cusco reçoit des vols d’Arequipa (1h), Juliaca (45 min), Lima (1h15), Puerto Maldonado (50 min), ainsi que de La Paz (1h) et Santa Cruz (3h40) en Bolivie, et Santiago (3h30) au Chili.

Soyez bien attentifs au moment de réserver car certaines destinations (ex: Arequipa, Juliaca) n’ont qu’un vol direct et les autres vols sont avec escale, ce qui peut allonger énormément le trajet. 

Pour trouver un billet d’avion pas cher pour Cusco ou trouver votre vol international pour le Pérou, je recommande d’utiliser notre comparateur de vols, en partenariat avec Skyscanner: c’est la garantie de payer le meilleur prix !

Se rendre à Cusco en train

  • De Puno: 10h (train régulier Peru Rail, 3 départs par semaine) ou 1 jour et 1 nuit (train de luxe Belmond Andean Explorer  avec tour à la Raya et Raqchi, repas, canapés, coktail)
  • D’Arequipa: 2 jours et 2 nuits en passant par Puno (train de luxe Belmond Andean Explorer avec excursion sur le Titicaca, heure du thé, repas, cocktail)

Se rendre à Cusco en voiture

Se rendre à Cusco en voiture de location est une option qui offre une grande liberté et flexibilité.

Mais la route est longue et sinueuse jusqu’à Cusco et qu’il faut être très prudent (toujours rouler de jour, faire attention aux autres voitures, etc.).

Je vous conseille de lire les articles Conduire au Pérou et Louer une voiture au Pérou pour en savoir plus.

Comme tout budget à considérer dans un circuit au Pérou, il est essentiel de bien comparer les différentes options pour trouver la meilleure voiture au  plus bas prix.

C’est pourquoi je vous recommande de passer par Rentalcars.com:

  • Le site présente un comparatif clair des différents prix des agences: une façon facile et rapide de trouver le meilleur tarif!
  • L’annulation est souvent proposée de façon gratuite: très pratique si on change d’avis
  • Rentalcars offre une assurance complète à moindre prix que les compagnies de location: c’est donc une économie instantanée sans effort

Cliquez sur le bouton vert pour trouver votre auto au meilleur prix:

Comment se rendre de l’aéroport de Cusco à l’hôtel

L’aéroport se trouve à environ 20 min du centre de Cusco.

Les premiers taxis à l’intérieur de l’aéroport demandent en général 25-30 soles (ou plus) mais si vous sortez un peu le prix tourne à 10-15 soles.

L’avantage ici, c’est qu’il n’est pas dangereux de prendre un taxi à l’extérieur de l’aéroport comme c’est le cas à Lima.

L’option plus confortable est de prendre un transfert privé en van jusqu’à votre hôtel de Cusco. C’est un service disponible 24h/24 et 7 jours sur 7, qui vous évite l’attente à l’arrivée. À réserver facilement ici:

Combien de temps pour visiter Cusco?

Cusco est une ville qui mérite au minimum 1 journée entière et 1 jour dans la Vallée Sacrée.

Bien sûr si vous avez un plus de temps, je vous encourage à y rester plus longtemps car il y a énormément à faire!

Pour voir le maximum d’attraits à Cusco je vous invite à vous procurer le ticket touristique et consulter mon article détaillé Visiter Cusco en 2 ou 3 jours: que faire et voir?

Voici mes suggestions d’itinéraires pour visiter Cusco en 1, 2, 3 ou 4 jours:

Visiter Cusco en 1 jour

Si vous n’avez qu’1 jour à Cusco voici l’itinéraire que je vous suggère:

  • Commencez par la Plaza de Armas (la cathédrale, l’église de la Compañia de Jesus)
  • Découvrez ensuite la rue Hatun Rumiyoc et la Pierre aux 12 angles
  • Explorez le quartier de San Blas (Plazoleta, Cuesta San Blas, les galeries et ateliers, plusieurs points de vue sur la ville)

Visiter Cusco en 2 jours

Si vous avez deux jours à Cusco, suivez le même programme 1re journée, puis:

  • Le matin visitez le Coricancha et le Couvent Santo Domingo
  • Visitez le centre des textiles traditionnels
  • Faites un tour au marché San Pedro où vous pourrez manger si vous le voulez
  • En après-midi, visitez les 4 sites incas de Sacsayhuaman, Qenqo, Puca Pucara et Tambomachay. Vous pouvez réserver l’excursion ici.

Visiter Cusco en 3 jours

Il y a plusieurs options d’itinéraires dans la Vallée Sacrée si vous passez trois jours à Cusco.

Suivez le même programme le jour 1 et 2, puis le 3e jour je vous suggère:

  • Option 1: Pisac, Urubamba, puis en après-midi Ollantaytambo (dormir à Ollantaytambo)
  • Option 2: Pisac, Ollantaytambo, Chinchero (dormir à Cusco) L’excursion à réserver ici
  • Option 3: Chinchero, Moray, Maras, Ollantaytambo

Visiter Cusco en 4 jours

Si vous avez 4 jours à Cusco, je recommande vraiment de visiter la Vallée Sacrée en 2 jours:

Jour 1: Pisac le matin, puis Ollantaytambo et le village de Chinchero avant de revenir à Cusco. Vous pouvez réserver l’excursion complète ici.

Jour 2: Visite de salines de Maras et des terrasses Moray. Vous pouvez réserver l’excursion depuis Cusco ici.

Et le Machu Picchu?

Pour ce qui est ensuite du Machu Picchu, vous devrez calculer avec le transport 1 jour (en train) ou 2 jours (en colectivo via Hydroelectrica).

Tout dépendra également d’où vous dormirez la veille: Cusco, Ollantaytambo ou Aguas Calientes.

Quand visiter Cusco?

On dit que le meilleur moment pour visiter Cusco est d’avril à octobre, hors saison des pluies.

La haute saison touristique se concentre surtout de juin à août.

Il y a aussi des pics touristiques durant la période de Noël et du Nouvel An, ainsi que pour l’Inti Raymi le 24 juin. Si vous voyagez à ces périodes de l’année,  faites vos réservations d’avance!

Je dirais donc que mai est le meilleur mois car il n’y a pas encore trop de visiteurs et la température est agréable.

Est-il possible de visiter Cusco en février?

On me pose souvent la question car février est le mois le plus pluvieux de l’année.

Oui, il est tout à fait possible de visiter Cusco, la Vallée Sacrée et le Machu Picchu en février, même si ce n’est pas forcément l’idéal. D’un autre côté, l’avantage c’est qu’il y a peu de touristes et les paysages sont très verts.

C’est uniquement le trek du Chemin Inca (Inca trail) qui est fermé en février et rien d’autre.

Quoi apporter à Cusco?

Il faut se rappeler qu’en altitude, il peut faire très chaud de jour et très froid la nuit. Et c’est valide à l’année longue!

Donc apportez des vêtements chauds et des vêtements légers que vous pourrez mettre ou enlever au fur et à mesure.

Comme le soleil est très fort au Pérou en général, et encore plus en altitude, n’oubliez pas un chapeau (ou casquette), des lunettes de soleil et une bonne crème solaire.

Finalement, il vous faudra de bonnes chaussures de trekking et un imperméable (ou poncho de pluie).

Éviter le mal de l’altitude à Cusco

Le mal des montagnes, aussi appelé soroche, est un ensemble de symptômes que le corps peut commencer à ressentir à partir de 2300m d’altitude lorsqu’il n’a pas le temps de s’adapter: mal de tête, nausée, fatigue, sont les plus courants.

Il est impossible de savoir d’avance comment votre corps réagira puisque ce n’est pas directement lié à la condition physique.

Certains voyageurs ne ressentent rien, mais pour ma part, je ressens fortement ses effets chaque fois que j’arrive à Cusco en avion alors que je ne fume pas et je suis plutôt active.

C’est pourquoi j’insiste sur le fait qu’il est important de ménager son corps à l’arrivée. Voici quelques trucs:

  • Bien s’hydrater
  • Éviter les efforts physiques (ex: ne pas monter les escaliers de San Blas)
  • Manger léger
  • Prendre une bonne sieste si possible
  • Marcher lentement car « avoir le souffle coupé » prend tout son sens à Cusco avec ses rues en pente
  • Au besoin, les hôtels ont de l’oxygène à disposition gratuitement pour leurs clients, sinon les pharmacies vendent des petites bonbonnes (ex: oxishot). Ça peut aider, mais n’attendez pas d’avoir un méga mal de crâne pour le prendre.
Mon conseil
Pour connaître tous mes trucs et conseils, voici mon article Éviter le soroche: 10 trucs faciles!
Réservez votre voyage et économisez!

Guides de voyage du Pérou

Vous partez en voyage à Cusco ? À lire également

Les meilleurs circuits au Pérou – Notre sélection des meilleurs circuits pour un voyage de rêve sans se ruiner!

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

visiter-cusco

Vanessa Huet

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion10 commentaires

  1. Vanessa Huet

    Je vois de plus en plus de billet d’avion pas cher pour le Pérou! ça me tente vraiment dans les prochaines années! On a l’impression que les villes tel que tu les cites sont d’un exotisme! J’ai bien envie de voir les ruines!

  2. Vanessa Huet
    Luca@Guide accompagnateur à Madagascar

    Quand j’ai lu cet article, je me suis dit, voilà un pays qui ressemble beaucoup au mien! et en effet, chez moi à Madagascar il existe une ethnie qui ressemble beaucoup au gens du Perou, même façon de s’habiller, de manière de vivre et même la teinte de leur peau est égale! si vous connaissez Madagascar vous savez que je suis entrain de parler de l’ethnie du Vakinakaratra au centre de l’ile, à quelques 180Km au Sud de la capitale!

Laisser un commentaire