Que faire à Cusco : le Musée de la coca

2

Un musée insolite et nécessaire 

Trop de gens confondent la coca avec la cocaïne.

Non, ce que les peuples andins mâchent n’est pas de la cocaïne. Il est vrai que ces feuilles atténuent l’effet de la faim et de la fatigue, mais ce sont des effets sur le corps comme on en retrouve un peu partout dans la nature avec une multitude d’autres feuilles ou de fleurs.

Oui, la cocaïne est faite à partir des feuilles de coca, mais s’obtient après toute une transformation. Ce sont deux choses très distinctes.

Ce musée a été ouvert par un couple de Cuqueños. Conscients qu’il n’y avait pratiquement aucune information sur le sujet, ils ont décidé par leurs propres moyens d’ouvrir un espace qui transmettrait l’importance de la coca dans la culture péruvienne- et même la culture andine au sens plus large du terme, car n’oublions pas qu’elle est très présente également en Bolivie.

Si la cocaïne a détruit de nombreuses vies depuis sa création, la coca, elle, est utilisée à de nombreuses fins depuis des milliers d’années et mérite d’être valorisée.

Une feuille valorisée à travers les siècles

On apprend son importance dans la culture andine à travers l’histoire, notamment grâce à des céramiques pré-inca, puis sa consommation, sa commercialisation, la relation entre les Espagnols et la coca, son utilisation dans diverses thérapies. On nous présente également les ingrédients utilisés lors des cérémonies à la Pacha Mama, la Terre Mère, très présente dans la région.

Fait assez insolite et intéressant : un tableau détaillé indique comme sont « lues » les feuilles coca par les chamans. En effet, différent plis ou formes ont une signification assez précise par rapport à la famille, l’argent, l’amour, etc.

voyage perou cusco coca

Sans vouloir dévoiler toute l’exposition, voici 4 faits intéressants qui entourent la coca :

  • Il existe 487 espèces de coca
  • Les Incas utilisaient l’huile de coca lors des chirurgies traitant les tumeurs cérébrales
  • En 1863, Angelo Mariani, un chimiste corse, lança un vin de coca : le Vin Mariani
  • La coca était utilisée comme monnaie pour payer l’impôt

C’est un beau survol de cette fameuse feuille si omniprésente à Cusco – qu’on côtoie inévitablement, ne serait-ce que pour s’adapter à l’altitude.

Le petit malaise du 2e étage

Le seul bémol selon moi est le 2e étage qui est consacré à l’histoire de la cocaïne. Pour un musée dont le but est de rendre ses lettres de noblesse à la coca et surtout de dissocier la feuille de la drogue, il présente un message qui peut être très mal interprété.

Après avoir demandé des précisions, on m’a dit que le but était de prévenir contre ses dangers. Comme on dit, c’est l’intention qui compte… mais dans ce cas, le message passe plutôt mal. Concentrez-vous plutôt sur le rez-de chaussée, c’est une visite courte mais intéressante sur un sujet dont on parle peu.

Des produits originaux à base de coca

Une autre bonne initiative qui nous fait rapidement oublier ce petit faux-pas est la boutique aux nombreux produits à base de coca. Si vous n’avez pas le temps de faire la visite, vous pouvez directement vous y diriger. On y trouve toutes sortes de produits à des prix intéressants: bonbons, toffee, biscuits, feuilles de coca enrobées de chocolat, produits de beauté, etc., et même une bière de coca « la chola »! N’hésitez pas à poser des questions sur les produits, les deux jeunes filles sont vraiment sympathiques.

cusco musee coca

Museo de la Coca

Où dormir à Cusco?

  • Feel at Home: situé en plein centre historique à deux pas de la Plaza de Armas, c’est un bon hôtel pas cher à Cusco. Les chambres sont très propres, l’eau est chaude, le wifi fonctionne bien et le petit déjeuner est inclus. À partir de seulement 8€ en dortoir ou 20 euros la chambre!
  • Hostal Inti Wasi Plaza de Armas: c’est une autre bonne option si vous cherchez un peu plus de confort, avec un excellent rapport qualité-prix! C’est un bâtiment colonial rénové, situé à deux pas de la Plaza de Armas, face à la jolie Plaza Regocijo, avec un joli patio intérieur et des chambres confortables avec balcon. Petit déjeuner inclus. À partir de seulement 48 euros la nuit!
  • Antigua Casona San Blas: voici un petit hôtel chic et intime au coeur du quartier de San Blas. Les chambres sont très confortables, la déco à la fois moderne et traditionnelle offre une ambiance chaleureuse, et le restaurant Piedra & Sal est un des meilleurs de Cusco. Très bon petit déjeuner inclus. À partir de 128 euros la nuit.
  • Palacio del Inka Luxury Collection: un des meilleurs hôtels de luxe à Cusco. C’est une grande maison coloniale située face au Coricancha et à 5 min de la Plaza de Armas, qui a conservé son cachet authentique, avec ses grands murs de pierre, ses patios intérieurs et sa décoration classique. On y trouve une piscine, un excellent restaurant, un bar chic, et le Andean Spirit Spa qui propose des traitements traditionnels. Un petit déjeuner copieux est inclus. À partir de 180 euros la nuit.
Que faire à Cusco : le Musée de la coca
5 (100%) 2 votes

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion2 commentaires

  1. nancy Lourdes

    Buenos Dias Señores de Voyage perou, soy Nancy y pertenezco a la comunidad del museo de la coca para comunicarles que nuestra nueva dirección es en la Plazoleta de San Blas 618 , le agradecemos mucho si pueden cambiar la dirección en su articulo
    Muy agradecida

    Nancy Felix
    Coca Museum Cusco

Laisser un commentaire