Visiter Cusco en 2 ou 3 jours: que faire et voir?

7

Que faire à Cusco en 2 ou 3 jours? Où dormir?

Cusco (ou Cuzco) “Nombril du monde” en quechua, l’ancienne capitale économique et politique de l’empire inca a beaucoup à offrir. Classée Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 1983, elle renferme une grande richesse culturelle et historique.

Alors si vous n’avez que 48h à Cusco ou 72h à Cusco au Pérou voici mes suggestions d’itinéraires et mes meilleurs conseils pour en profiter au maximum.

Cusco: Mes conseils avant de commencer votre visite

Pour bien profiter de ces deux jours ou trois jours à Cusco, voici ce qu’il faut prendre en compte:

Acheter le ticket touristique

Il est généralement recommandé de se procurer le boleto turistico lorsqu’on visite la ville et la Vallée Sacrée.

Toutes les visites incluses ne peuvent se faire qu’avec le ticket, c’est à dire qu’il est impossible d’acheter les entrées séparément! Avant d’investir dans son achat, vérifiez tout de même que ces visites vous intéressent. 

Il y a deux types de tickets:

  • Boleto turistico integral (130 soles): 16 sites à Cusco et ses alentours, valide 10 jours
  • Boleto turistico parcial (70 soles): 3 circuits différents, valide 1 ou 2 jours selon le billet choisi

Pour connaître tous les sites inclus et savoir comment acheter le billet, consultez mon article sur le ticket touristique de Cusco

Attention à l’altitude

Cusco se trouve à 3 399 m d’altitude et comme à partir de 2300m d’altitude il est possible de commencer à ressentir les effets du mal de l’altitude, il est important d’être préparé.

Le mal des montagnes, appelé aussi soroche, est un symptôme lié à la montée trop rapide en haute altitude.

Le corps souffre alors d’un manque d’oxygène dont les conséquences peuvent être: nausées, maux de tête, fatigue, saignements de nez.

Dans des cas très rares, il peut aller jusqu’à causer un oedème cérébral ou pulmonaire. C’est pourquoi si vous souffrez d’une maladie ou d’une condition particulière, il est important de consulter votre médecin avant le voyage.

Ce n’est pas tout le monde qui est affecté par l’altitude et il est impossible de le savoir d’avance car ça ne dépend pas de l’âge ou la condition physique.

Mon meilleur conseil est de ne surtout pas entreprendre d’effort physique la 1re journée à Cusco. Il est recommandé de bien s’hydrater (éviter d’alcool), manger léger, se reposer. Pour connaître tous les trucs pour limiter le mal des montagnes, vous pouvez aussi voir mon article détaillé.

Itinéraire de 2 ou 3 jours à Cusco

Voici donc ma suggestion d’itinéraire de 2 jours à Cusco ou de 3 jours à Cusco, selon le temps dont vous disposez pour votre voyage.

Jour 1 à Cusco

9h : Pour débuter notre visite de Cusco, rendez-vous sur la Plaza de Armas avec son architecture coloniale et son impressionnante église jésuite de la Compañia de Jesus, construite au 16e siècle, sur le palais de Huayna Cápac.

Son architecture baroque, ses peintures et sculptures d’artistes péruviens et sa vue sur la Plaza depuis le 2e étage en font une visite incontournable. Prix de l’entrée : 25 soles 

cusco plaza de armas
Plaza de Armas de Cusco – Photo Lorna Mitchell

9h50 : De la Plaza de Armas, vous pourrez prendre un Free Walking Tour. Vous reconnaîtrez facilement le guide, il porte un t-shirt FWT et la place n’est pas très grande.

Avec lui, vous partirez à la découverte des curiosités de la ville, des lieux et quartiers importants durant 2h et en prime, vous aurez même droit à quelques dégustations de produits typiques du Pérou. N’oubliez pas que les pourboires sont les bienvenus (et fortement recommandés).

Cela vous donnera un bon aperçu de la ville et vous permettra de voir quels sont les endroits que vous avez aimés et où vous avez envie de retourner. Site web.

12h30 : Après l’effort, le réconfort. Pour déjeuner, je vous recommande le Green Point (Calle carmen Bajo 235 à San Blas), un restaurant vegan très connu à Cusco. Il offre des menu du jour à 4 services pour 18 soles. Il y a même des petits déjeuners à 15 soles, et les jus sont excellents!

14h : Direction San Blas, le charmant quartier des artistes de Cusco, pour visiter le musée d’art précolombien (MAP), un des plus intéressants de la ville. La collection présente l’histoire de l’art précolombien et son évolution, à travers des peintures, céramiques, objets en or, bijoux etc. Prix de l’entrée : 20 soles

16h00 : Promenez-vous dans le quartier de San Blas. Prenez un café ou un bon jus au Cocoliso (Calle Palacio, 126, Page Facebook) un joli café-boutique où l’on trouve une collection de vêtements et accessoires andins avec une touche bohème.

Parfait pour faire une petite pause loin de l’agitation touristique de Cusco.

cusco cafe cocoliso
Photo Cocoliso

Dirigez-vous ensuite vers la rue Hatun Rumiyoc, emblématique du talent inca pour les constructions. Son mur est formé par des pierres toutes différentes les unes des autres, dont la fameuse pierre aux 12 angles, qui s’emboîtent si bien qu’il est impossible d’y glisser une aiguille

La raison de ce puzzle parfait? La stabilité. Comme la zone est très sismique, les ingénieurs de l’époque ont imbriqués les pierres de cette manière pour obtenir une meilleure stabilité. Défi réussi, plusieurs siècles plus tard, il est toujours là!

cusco perou hatun rumiyoc
Photo Unu Korno

Suivez la rue pour monter la Cuesta San Blas et reprenez votre souffle (inévitable avec l’altitude) en vous arrêtant dans les boutiques d’artisans comme celles de Sonia (Cuesta San Blas, 552) et de Mercedes (Cuesta San Blas, 595).

voyage perou cusco san blas
Sonia à San Blas

Une fois en haut, vous verrez à droite la Plazoleta San Blas. Continuez à gauche sur Carmen Alto et au bout de la rue, vous trouverez l’Atelier, un café-boutique ouvert par Ingrid, une Française expatriée au Pérou, qui présente des créations originales, des marques locales.

C’est un endroit privilégié pour prendre une coupe de vin et une bouchée, avec vue sur la rue pavée et les toits de Cusco. Dans les environs vous pourrez admirer le coucher de soleil (vers 18h-18h30).

cusco cafe

20h : Pour dîner, plusieurs options s’offrent à vous. Ayni Organic (Calle Tandapata, 353-b) propose une cuisine locale à bon prix et une petite terrasse avec vue sur les environs. Sinon Juanito’s (Calle 7 Angelitos, 638) est connu pour ses délicieux sandwiches et hamburgers.

Pour une cuisine italienne, raffinée avec un budget un peu plus conséquent (35-40 soles), direction La Cicciolina (Calle Triunfo, 393, 2e étage). Un vrai délice. Que ce soit les pâtes ou leur fameux osso bucco à la bière noire et aux oignons caramélisés, vous ne serez pas déçus.

22h : Après cette première journée forte en émotion, retour à l’hôtel pour se reposer avant une prochaine journée bien remplie!

Jour 2 à Cusco

9h : Pour bien commencer votre 2e jour à Cusco, je vous propose de prendre le petit déjeuner à la boulangerie Pantastico, ouverte par deux Suisses, vous pourrez y trouver du pain, des pâtisseries, des tartes, des plats au quinoa, etc.

Autre option, le Jack’s café. Pour un petit déjeuner un peu plus copieux (à partager, pour les petits appétits) avec des plats plus complets aux alentours de 25 soles, des plats végétariens sont aussi disponibles.

perou cusco pantastico

10h : Partez à la visite de Coricancha, qui fut le lieu le plus sacré de l’empire inca. « Enceinte d’or » en quechua, on y célébrait des cérémonies de haute importance, tels que les mariages royaux, les sacres, mais aussi les funérailles. Il était richement décoré, mais à l’arrivée des Espagnols, il fut pillé et détruit.

Directement sur ses fondations furent construits d’autres édifices religieux comme le couvent Santo Domingo. Prix de l’entrée : 15 soles (non inclus dans le boleto turistico)

voyage perou coricancha cusco
Le couvent Santo Domingo, à Cusco – Photo M. Hicks

11h30 : Visitez le Centro de textiles tradicionales de Cusco (Avenida El Sol, 603). Le centre est une ONG regroupant 10 communautés tisserandes locales, et qui vise à conserver et promouvoir la tradition du tissage de Cusco.

Vous pourrez y apprendre les différentes techniques utilisées à travers les siècles et l’utilisation qui en est faite dans les communautés.

voyage cusco textile
Photo Centro de los textiles tradicionales del Cusco

12h30 : Impossible de visiter Cusco sans passer par le Mercado San Pedro, le plus grand marché de la ville. Vous pourrez y découvrir la grande variété de produits péruviens, spécialités locales et curiosités, comme le museau de vache et la soupe à la grenouille.

Plusieurs stands proposent des menus du midi typiques du Pérou à des prix plus que raisonnables.

Une photo publiée par @voyage_perou le

14h : Sortons un peu de Cusco, direction Sacsayhuaman. Situé dans les collines environnantes, à seulement 2km du centre de la ville, le site offre une vue panoramique magnifique sur la région. C’est une ancienne forteresse en forme de puma, animal sacré dans la culture Inca.

C’est d’ailleurs ici que se célèbre chaque année l’Inti Raymi, la fête du soleil, le 24 juin.

Il est possible d’y aller à pied, en un peu moins de 30 minutes depuis la Plaza de Armas. Sinon, un taxi vous coûtera autour de 10 soles. Entrée : incluse dans le boleto turistico.

perou cusco sacsayhuaman
Sacsayhuaman, proche de Cusco – Photo Guillén Pérez

15h30 : Prenez un taxi depuis Sacsayhuaman (30 min, 20 soles) en direction de Puca Pucara, situé à 8km. Appelée la forteresse rouge, elle aurait été un point de contrôle entre Cusco et la Vallée Sacrée.

Juste à côté, Tambomachay, était un lieu de culte au Dieu de l’eau. On peut y voir deux fontaines et tout un système de canalisation.

Prix de l’entrée : inclus dans le boleto turistico.

20h : Après cette longue journée, je vous propose à deux options pour dîner. Soit dans le quartier de San Blas au Pachapapa. Le premier offre un patio intérieur vraiment charmant.

On peut y manger du cuy au four, le fameux cochon d’inde, mais leurs pizzas, cocktails, et leur menu en général est également très bon. Prix autour de 30 soles.

Une photo publiée par @voyage_perou le

La deuxième option, est à deux pas de la Plaza de armas au Kintaro. C’est un restaurant japonais dont la spécialité n’est pas les sushis, mais les bols de soupes généreux et de plats à base de poulet.

Également très bon, dans un tout autre style, avec un prix plus économique.

22h : Pour finir ces 2 jours à Cusco en beauté, pourquoi pas déguster un bon cocktail à base de pisco au Museo del Pisco. Vous y trouverez une grande sélection de cocktails aux alentours de 22 soles, et en plus, il y a de la musique live tous les soirs à partir de 21h30. Ambiance garantie.

Jour 3 dans la Vallée Sacrée

Pour visiter Cusco en 3 jours, la meilleure option est d’ajouter une journée de visite de la Vallée Sacrée des Incas à votre programme!

Appelée aussi Vallée de l’Urubamba, elle se trouve tout proche de la ville de Cusco et elle est donc très facile à intégrer dans un séjour à Cusco.

On y trouve plusieurs sites et villages incas, mais il est impossible de tout voir en une journée donc il faut faire des choix.

J’ai visité la Vallée Sacrée sans agence car je n’aime pas trop les tours organisés, mais j’ai perdu beaucoup de temps dans les déplacements.

C’est pourquoi si vous n’avez que 72h à Cusco, je vous recommande vraiment de visiter la Vallée Sacrée avec un tour organisé car c’est la meilleure façon de voir un maximum de choses. Et finalement en faisant calculant mon budget, j’ai été étonnée de voir que je n’avais pas payé beaucoup moins cher en solo car certains tours organisés sont vraiment accessibles.

Je vous invite à voir mes recommandations des meilleurs tours de Cusco et la Vallée Sacrée.

Si vous préférez compléter sans agence cette visite de Cusco en 3 jours, voici mes deux suggestions d’itinéraires:

Itinéraire 1: Cusco, Pisac, Urubamba, Ollantaytambo

itineraire-vallee-sacree
Itinéraire dans la Vallée Sacrée avec nuit à Ollantaytambo

Les visites de l’itinéraire 1 :

A. Cusco
B. Pisac
C. Urubamba
D. Ollantaytambo

A. Cusco

Partez dès le matin pour avoir le temps de tout visiter.

Les colectivos vers Pisac partent de la Calle Puputi (40-45 min de trajet, 10 soles).

Sur la même rue il est possible de prendre aussi le bus (7 soles) mais je ne le recommande pas: pour quelques soles de plus, le colectivo est plus propre et plus rapide.

B. Pisac

Prenez la matinée pour visiter ce village construit par les Incas aux 15e siècle.

Son grand attrait est le complexe archéologique de Pisac (ouverture dès 7h). C’est un des plus beaux sites de la Vallée Sacrée et il offre une vue imprenable sur les environs.

On y trouve des temples, une zone résidentielle avec des terrasses agricoles, des tours, des tunnels, un observatoire astronomique. De loin, on peut même voir le Tankanamarka, qu’on considère comme étant le plus grand cimetière de l’empire inca.

Le complexe se trouve dans les hauteurs du villages et il n’y a pas de bus qui s’y rend: il faut soit monter en marchant (4km) soit prendre un taxi. Un bon compromis est de prendre le taxi pour monter et redescendre à pied pour gagner du temps.

Avant de partir, il faut passer au marché andin de Pisac qui se trouve sur la Plaza Constitucion. C’est le plus grand de la région et on y trouve de tout.

Bien sûr la section de l’artisanat est la plus touristique, mais si vous allez du côté des fruits et légumes, c’est beaucoup plus local. Et c’est l’occasion de prendre un bon jus de fruit frais!

itineraire-cusco-pisac
Pisac

C. Urubamba

C’est un arrêt stratégique puisqu’il se trouve sur la route entre Pisac et Ollantaytambo.

Vous pouvez en profiter pour vous arrêter déjeuner et vous promener sur sa jolie Plaza de Armas, mais ce n’est pas le lieu qui a le plus offrir dans la vallée donc n’y perdez pas trop de temps.

Sinon vous pouvez vous rendre directement à Ollantaytambo pour manger!

ou-manger-urubamba
Le restaurant Paca Paca à Urubamba. Photo: page Facebook du restaurant

D. Ollantaytambo

En après midi, découvrez Ollantaytambo, le seul village inca a avoir conservé son tracé d’origine. Il était d’une grande importance alors que c’était le point de convergence de plusieurs routes, et le point de contrôle sur la route vers le Machu Picchu.

Il ne faut pas manquer la forteresse d’Ollantaytambo qui était un important centre militaire, religieux et politique.

Si vous avez encore un peu de temps devant vous, vous pouvez aussi monter au Pinkullyuna (ouvert jusqu’à 16h30), un site gratuit perché en hauteur juste en face de la forteresse et qui servait d’entrepôt agricole.

Mais il faut surtout découvrir ses petites rues et places en marchant car c’est un village vraiment charmant!

On peut facilement y passer tout l’après-midi, il y a amplement à voir.

Passez la nuit à Ollantaytambo, il y a une belle offre d’hôtels et de restaurants pour tous les budgets. 

Le site archéologique d’Ollantaytambo. Photo Kenneth Moore

Itinéraire 1: version avec Chinchero

itineraire-vallee-sacree-cusco
Itinéraire dans la Vallée Sacrée avec nuit à Cusco

Si vous pensez dormir à Cusco au lieu de dormir à Ollantaytambo, vous pouvez également visiter Chinchero qui se trouve sur la route.

Mais cela implique de rester moins de temps à Ollantaytambo qui a beaucoup à offrir donc à vous de choisir selon votre rythme de voyage et surtout l’heure, car à 18h tout ferme à Chinchero.

Ne perdez pas le temps dans l’aller-retour si vous passez la nuit à Ollantaytambo, la journée sera déjà assez chargée!

E. Chinchero

C’est un joli petit village pittoresque qui est réputé pour son textile, et qui est l’endroit parfait pour en apprendre plus sur tout le processus de fabrication, le tissage de la laine, la teinture naturelle, etc. C’est une tradition très importante ici, qui se transmet de mère en fille depuis un jeune âge.

Vous pouvez ensuite passer au marché d’artisanat local. On y trouve de beaux tapis et toutes sortes de vêtements, de bonne qualité et à meilleur prix qu’ailleurs!

Chinchero est aussi connu pour son complexe archéologique, construit par Tupac Inca Yupanqui au 15e siècle.

Avant de partir je vous conseille de vous promener dans ses rues, il y a vraiment très peu de voyageurs qui le font, et c’est bien dommage!

chinchero tissage
Tissage de la laine

Itinéraire 2: Chinchero, Moray, Maras, Ollantaytambo

itineraire chinchero moray maras ollantaytambo
Itinéraire: Chinchero, Moray, Maras, Chinchero, Ollantaytambo

Les visites de l’itinéraire 2 :

A. Cusco
B. Chinchero
C. Moray
D. Maras
E. Ollantaytambo

A. Cusco

L’idéal pour clore ces 72h à Cusco est de réussir à faire Chinchero-Moray-Maras en matinée, puis Ollantaytambo en après-midi.

Départ le matin, prenez le colectivo sur la Calle Pavitos, en direction Urubamba et Ollantaytambo. Descendez à Chinchero (40 min de trajet depuis Cusco).

B. Chinchero

La journée commence par la visite de Chinchero.

Comme je l’ai expliqué dans l’itinéraire précédent, c’est un joli village blanc réputé pour son tissage traditionnel dont les techniques sont transmises de mère en fille. Il est fascinant d’apprendre tout le processus de fabrication du textile et je vous recommande vraiment d’assister à une démonstration.

On trouve au marché d’artisanat plusieurs beaux exemples de vêtements, tapis, etc. J’y ai d’ailleurs acheté deux tapis lors de ma dernière visite, à bien meilleur prix qu’ailleurs!

Allez aussi voir son église sur la place du village et son petit complexe archéologique du 15e siècle.

tissage chinchero perou
Tissage traditionnel à Chinchero

C. Moray

Prenez un autre colectivo en direction d’Ollantaytambo. en mentionnant au chauffeur que vous allez jusqu’à Maras.

Il vous laissera sur la route, au carrefour de Maras et Moray où attendent plusieurs taxis. Les deux sites sont assez proches, mais il n’y a pas d’autre transport que les taxis pour s’y rendre.

  • L’option la plus facile: trouvez un taxi pour visiter Maras et Moray, avec attente sur place pendant la visite.
  • L’option la moins chère: prenez le taxi pour visiter Moray (30 soles), qui vous ramènera ensuite jusqu’au village de Maras. Du village de Maras, il est possible de marcher jusqu’aux salines de Maras (environ 1h-1h30, 4.5km). Bien sûr il faut aussi calculer le retour à pied en montée.

Avec ses terrasses circulaires, certains aiment bien avancer l’hypothèse que Moray aurait été construite par les extraterrestres. Bien sûr, cette théorie farfelue n’est pas vraie, mais son origine est tout de même surprenante: c’était un centre de recherche agricole à l’époque des Incas.

En effet, c’est un ensemble de terrasses agricoles où l’on trouve pas moins de 20 microclimats différents!

L’écart de température allant jusqu’à 15C entre les terrasses et un bon système d’irrigation ont permis aux incas de cultiver des plantes provenant de différentes régions de l’empire, mais aussi de faire des expériences. C’est ainsi qu’ils auraient créé des espèces hybrides. 

moray perou
Les terrasses agricoles de Moray, dans la Vallée Sacrée. Photo Eduardo Zárate

D. Maras

Avec ses 3000 bassins remplis d’eau salée où reflète le soleil, Maras est mon site préféré de la Vallée Sacrée. C’est un des meilleurs endroits pour prendre des photos!

Les salines existent depuis l’époque inca et sont très importantes pour l’économie locale car ici travaillent 800 familles de la région, organisées en coopératives.

On peut d’ailleurs acheter sur place différents produits à base de sel de Maras: des souvenirs produits localement, et à bon prix.

  • À savoir: l’entrée de 10 soles à Maras n’est pas incluse dans le boleto turistico

voyage perou salines maras cusco

E. Ollantaytambo

Retournez sur la même route et prenez un colectivo jusqu’à Ollantaytambo (environ 1h).

Normalement en suivant cet itinéraire, ce sera l’heure du déjeuner en arrivant au village et ça tombe bien car le choix de restaurants ne manque pas.

Le village inca d’Ollantaytambo a tant à offrir qu’on pourrait facilement y rester la journée entière, mais l’après-midi suffira à voir l’essentiel.

C’est un village d’une très grande importance alors qu’il fut non seulement un point de contrôle stratégique de l’empire inca, mais aussi un lieu d’affrontement entre les Espagnols menés par Pizarro et des incas avec Manco Capac II.

Commencez par les ruines d’Ollantaytambo, un important centre militaire et religieux perché sur une colline au dessus du village. Il y a énormément à voir sur le site et si vous avez un peu de budget, je vous recommande les service d’un guide sur place pour ne rien manquer.

En redescendant, promenez-vous dans le village. La Plaza de Armas et les petites rues sont charmantes, et offrent un décor idéal pour prendre des photos.

Si vous avez encore du temps, je vous recommande de monter au Pinkuylluna, un entrepôt agricole inca qui ressemble à des petites maisons dans la montagne. L’accès est gratuit et offre un point de vue magnifique sur les environs, mais attention le gardien ferme les portes à 16h30

Passez la nuit à Ollantaytambo.

Les meilleurs tours de Cusco

Vous préférez visiter Cusco avec un tour organisé pour voir un maximum d’endroits, sans vous soucier du transport? Voici mes meilleures recommandations:

1. Un tour complet et pas cher de Cusco incluant les 4 sites incas (Kenko, Sacsayhuaman, Puca Pucara, Tambomachay), avec prise en charge à l’hôtel

2. Les incontournables de la Vallée Sacrée : Pisac, Ollantaytambo, Chinchero

3. La visite des terrasses agricoles de Moray et des salines de Maras, avec prise en charge à l’hôtel

Pour garantir votre place, surtout en haute saison, je vous recommande de réserver d’avance!

N’oubliez pas de bien vérifier ce qui est inclus dans le prix des tours.

Et le Machu Picchu?

La suite logique d’un séjour à Cusco est la visite du Machu Picchu.

Il faut se rendre jusqu’à Aguas Calientes (Machu Picchu Pueblo) et les départs se font de Cusco ou d’Ollantaytambo, donc à vous de choisir ce qui vous convient pour organiser votre itinéraire.

C’est d’ailleurs une bonne idée de se rendre le soir à Aguas Calientes pour y passer la nuit et être déjà sur place le lendemain pour monter jusqu’au Machu Picchu.

1. En train

Les départs se font de Poroy situé à 25min de Cusco (3h de trajet), ou Ollantaytambo (1h30 de trajet) avec les compagnies Peru Rail et Inca Rail.

Mieux vaut réserver d’avance de billet de train!

2. En bus + marche 

C’est le moins cher pour se rendre au Machu Picchu, mais ce n’est pas le plus rapide.

Voici les étapes:

  1. Cusco-Santa Maria (5h): départ du terminal Santiago
  2. Santa Maria-Santa Teresa (2h)
  3. Taxi Santa Teresa-Hydroelectrica (20 min)
  4. Hydroelectrica-Aguas Calientes: vous pouvez soit embarquer dans le train (45min) ou marcher (2h30-3h) en suivant les rails du chemin de fer. C’est une belle promenade et relativement facile.

Une autre option, beaucoup plus pratique selon moi est de prendre un van Cusco-Hydroelectrica. Vous pouvez facilement acheter le billet dans une agence de la Plaza de Armas. Il est possible d’acheter uniquement l’aller, ou l’aller retour.

Voici les étapes:

  1. Cusco-Hydroelectrica (7h): départ vers 7h30
  2. Hydroelectrica-Aguas Calientes: comme pour l’autre option, il faut marcher environ 2h30-3h en suivant le chemin de fer
  3. Le retour se fait généralement vers 14h-15h

Dans les deux cas, que vous preniez des bus locaux ou le van touristique, attendez-vous à une conduite assez intense, avec beaucoup de courbes en montagnes. Ça peut perturber l’estomac lorsqu’on n’est pas habitué, sachez le!

  • Attention: cette route alternative n’est pas recommandée durant la saison des pluies. La pluie peut causer des glissements de terrains, des inondations, des éboulements, etc. Ce n’est pas à prendre à la légère car des incidents arrivent chaque année.

Pour savoir comment organiser votre visite au Machu Picchu et acheter vos billets d’entrée, je vous recommande de lire mon article détaillé: Visiter le Machu Picchu.

machu picchu au perou
Le Machu Picchu

Se loger à Cusco

Voici quatre propositions pour différents budgets:

  • El Artesano de San Blas : il est situé à San Blas, le quartier des artistes, avec un charme indéniable! C’est un hôtel simple, mais joli, dans une maison typique de Cusco avec patio intérieur. Un des meilleurs rapports qualité-prix, avec des chambres propres. À partir de seulement 19 €!
  • Hostal Inti Wasi Plaza de Armasc’est une autre bonne option si vous cherchez un peu plus de confort, avec un excellent rapport qualité-prix! C’est un bâtiment colonial rénové, situé à deux pas de la Plaza de Armas, face à la jolie Plaza Regocijo, avec un joli patio intérieur et des chambres confortables avec balcon. Petit déjeuner inclus. À partir de seulement 48 € la nuit!
  • Antigua Casona San Blas: voici un petit hôtel chic et intime au coeur du quartier de San Blas. Les chambres sont très confortables, la déco à la fois moderne et traditionnelle offre une ambiance chaleureuse, et le restaurant Piedra & Sal est un des meilleurs de Cusco. Très bon petit déjeuner inclus. À partir de 140 € la nuit
  • Palacio del Inka Luxury Collection: un des meilleurs hôtels de luxe à Cusco. C’est une grande maison coloniale située face au Coricancha et à 5 min de la Plaza de Armas, qui a conservé son cachet authentique, avec ses grands murs de pierre, ses patios intérieurs et sa décoration classique. On y trouve une piscine, un excellent restaurant, un bar chic, et le Andean Spirit Spa qui propose des traitements traditionnels. Un petit déjeuner copieux est inclus. À partir de 206 euros la nuit.

Vous partez en voyage au Pérou?

Comme vous le savez, il est extrêmement important de s’assurer avant de partir en voyage. A l’étranger, un petit problème peut très vite se transformer en une grosse galère, avec des conséquences irréversibles en terme de santé et/ou d’argent!

Il est donc très important de choisir une assurance voyage réactive, disponible 24h/24, avec de bonnes garanties et un tarif abordable.

Je vous recommande donc de lire notre comparatif d’assurances voyage pour le Pérou, vous y trouverez également des codes promos pour bénéficier des meilleurs tarifs.

Notre carte pratique de Cusco

Et vous, qu’aimeriez vous faire en 2 ou 3 jours à Cusco?

Guides de voyage du Pérou

Vous partez en voyage à Cusco ? À lire également

Les meilleurs circuits au Pérou – Notre sélection des meilleurs circuits pour un voyage de rêve sans se ruiner!

Vous aimez Pinterest? N’hésitez pas à pinner cette image!

trois jours a cusco

que faire a cusco en 48h

Visiter Cusco en 2 ou 3 jours: que faire et voir?
4.7 (93.33%) 12 votes

Grande amoureuse de l'Amérique latine, Géraldine a découvert plusieurs pays de la région avec son sac à dos. Elle a d'ailleurs eu un coup de coeur pour le Pérou, où elle a posé ses affaires durant 2 ans.

Discussion7 commentaires

  1. Maxime Bienfait

    Bonjour, est ce que le Free Walking Tour est juste a 10h30?
    Merci beaucoup pour toutes tes explications, ca m’est vraiment utile 😉

  2. Merci pour cet article de la magnifique ville de Cusco, plein de choses à faire, à voir et à manger, l’une de mes villes préférées au Pérou 🙂

  3. Ouaouhhh… que d’informations précieuses !!!
    Il va me falloir du temps pour relire tous tes articles et ensuite les assimiler…
    Heureusement que j’ai du temps devant moi avant mon voyage !-)
    Merci bcp !

    Eric

  4. Merci beaucoup pour l’excellente recommandation de Green Point à Cusco !!!
    Je valide que c’est super, et je vous suis donc reconnaissante. Si seulement plus de restos de ce genre existaient…. merci merci!!

  5. Pardon, j’ai oublié de mentionner: Green Point est aussi super pour dîner…. en plus parfois ils ont des groupes de musique live… donc à visiter sans modération le jour ou le soir – trop bon :))
    Encore merci pour cette découverte :))

Laisser un commentaire