La Vallée Sacrée des Incas : Chinchero

6

Que faire à Chinchero

À 3 760 m d’altitude, entouré du magnifique paysage vert bordé de hautes montagnes, typique de la Vallée Sacrée des Incas, se trouve Chinchero, un petit village andin à ne pas manquer. Pourquoi ?

D’abord pour son charme. C’est un village blanc où on trouve principalement des maisons construites en adobe (mélange de boue et de paille), des petites rues pavées, des arcs coloniaux et des habitants qui portent encore des habits traditionnels. D’ailleurs, à travers ses 15 000 habitants, on retrouve pas moins de 12 différentes communautés. Bref, c’est un endroit adorable.

1. Manger du cuy à Chinchero

Le Corpus Christi est une des plus grandes fêtes de Cusco et l’un des meilleurs exemples de fusion andine et catholique. Si c’est à Cusco que la fête bat son plein alors que les communautés de la région se rassemblent au rythme de la musique et des processions, nous avons plutôt décidé de filer à Chinchero pour voir comment se passait la fête dans un village loin des touristes.

Sur la Plaza, un animateur parle en quechua pendant que les danseurs effectuent une chorégraphie vêtus de leur plus beaux apparâts sous les yeux attentifs des spectateurs. Puis, il commence à pleuvoir. Personne ne bouge, mais pas question pour moi de tomber malade. Une pancarte indique “cuy“, c’est l’occasion ou jamais de goûter!

Toute les tables semblent pleines et pourtant un monsieur nous dit” assoyez vous ici”. Je regarde la taille de l’espace qu’il m’indique et je lui réponds: je suis désolée, mais vous avez vu ma taille? jamais je n’arriverai à entrer”. Il insiste. Je m’assois en ne pouvant installer que la moitié de mon corps. Je me relève, amusée: non, vraiment, impossible, je suis trop grande. Déjà que je n’arrive pas trouver ma pointure de souliers dans les magasins de Lima, maintenant je n’entre pas dans les restaurant de Chinchero…

Il rit, et me trouve une autre place.

Le cuy aujourd’hui est servi avec le chiriuchu, ce plat froid, typique du Corpus Christi. C’est un mélange d’ingrédients de la costa, la sierra et la selva, qui date de l’époque inca et coloniale, alors que des communautés provenant de différentes régions se réunissaient à Cusco pour célébrer le Corpus Christi: poulet, viande fumée et séchée, fromage frais, algue, oeufs de poisson, torrejas, une sorte d’omelette préparée avec de la farine de maïs et des pommes de terre, le tout couronné par des canchitas. Tradition oblige, on doit manger le tout avec les mains.

chinchero cusco village

chinchero cusco perou

cuy voyage perou

cuy cusco perou

cuy perou cusco

2. Découvrir l’art textile de Chinchero

Chinchero est réputé pour ses oeuvres textiles, dont on trouve de beaux exemples à sa foire artisanale qui se tient chaque dimanche. C’est un marché beaucoup plus typique que celui de Pisac qui est devenu en quelques sortes victime de sa popularité.

voyage perou chinchero marché

voyage perou chinchero artisanat

chinchero marche perou

Le processus de fabrication du textile

En marchant dans le village, on entre au hasard dans un des espaces qui présentent le processus de fabrication du textile de Chinchero. C’est Paulina qui nous reçoit avec un sourire. En nous voyant regarder avec curiosité le contenu des nombreux pots en terre cuite diposés autour du feu, elle nous explique:

“Ici, ce sont les femmes qui s’occupent de l’art textile, un art qu’elles apprennent à partir de l’âge de 6 ans. Les hommes, eux, se consacrent à l’agriculture. On utilise plusieurs éléments pour les teintures, comme les feuilles, la cochenille. D’ailleurs on exporte la cochenille en Chine pour les rouges à lèvres de Victoria’s Secret!”

chinchero textile

chinchero perou textile tissage

chinchero tissage perou

textile chinchero perou

 

Puis, Paulina reprend son oeuvre en cours pour nous montrer comment fonctionne le tissage. Un de ses outils ressemble franchement à une grosse canine de monstre préhistorique, je lui demande donc étonnée:

-Mais… c’est quoi au juste?

-L’os d’un touriste qui n’a rien voulu acheter!

Elle éclate de rire, puis ajoute “c’est un os de lama affûté”

chinchero tissage

tissage chinchero perou

3. L’héritage historique de Chinchero

Mais Chinchero est aussi un site au passé riche. Le village remonte à l’époque Inca, comme en témoignent les fameuses terrasses agricoles incas encore utilisées aujourd’hui.

Également, on retrouve un grand mur construit en blocs massifs et orné de douze niches, chacune de 2 m de haut et 1,50 m de large. On dit que le mur  et les terrasses auraient été construits sous l’Inca Tupac Yupanqui, qui aurait fait de Chinchero son lieu de repos à la campagne.

L’église est un des attraits principaux du village. Elle fut construite au 17e siècle sur les ruines d’un palais inca, comme ce fut le cas de plusieurs bâtiments dans la région. Elle a l’air plutôt sobre de l’extérieur, mais l’intérieur est très joli. Les murs et le plafond sont couverts de motifs floraux et religieux. Elle n’est ouverte que le dimanche, pour la messe.

Aussi, en 30 min (à pied), vous pouvez rendre au Lac Piuri, qui fut le réservoir d’eau de Cusco. Le tour du lac se fait en 3h. La balade est charmante, puisque vous croisez plusieurs petits villages typiques !

voyage perou chinchero terrasses

voyage perou chinchero typique

voyage perou chinchero pratique

4. Dormir chez l’habitant à Chinchero

Ce sont deux jours bien remplis de découvertes culturelles et archéologiques, avec une nuit chez l’habitant à Chinchero!

La première journée, on visite le site archéologique d’Ollantaytambo, et la communauté de Huilloq où l’on mange un repas typique, puis on découvre tout le processus du tissage de la laine. On participe ensuite à un rituel d’offrande à la Pachamama, avant de retourner à Chinchero pour la nuit. La deuxième journée est consacrée à la visite du site archéologique de Chinchero, l’église de Nuestra Señora de Monserrat, puis le site agricole de Moray et les magnifiques salines de Maras.

Ce tour est organisé par ADEHPRI, une organisation qui s’occupe de promouvoir le développement durable de la région de Cusco. L’argent du tour sert à acheter du matériel scolaire pour les écoles locales. Non seulement c’est un tour vraiment complet, mais c’est pour la bonne cause!

chinchero-chez-l-habitant
Tissage de la laine à Chinchero. Photo Visit.org

Visiter Chinchero: les infos pratiques

Comment se rendre à Chinchero

  • Cusco – Chinchero : 28 km
  • De Cusco en colectivo : de la rue Pavitos, des départs se font régulièrement (6 soles /personne; trajet 40 minutes via Urubamba). Petit conseil, en marchant pour vous rendre sur la rue Pavitos à Cusco, vous trouverez plusieurs kiosques. N’hésitez pas à goûter aux bâtonnets de canne à sucre à seulement 1 sol, ils sont très rafraîchissants!

Quand aller à Chinchero

Idéalement le dimanche. C’est la journée la plus active et haute en couleur, alors que l’église et le marché sont ouverts. Ils attirent de nombreux visiteurs d’un peu partout. Marché ouvert uniquement jusqu’à 14-15h, pensez à arriver tôt!

  • Heures d’accès à Chinchero : 9h-17h
  • Se combine facilement avec  Maras et Moray

Où dormir à Chinchero

Il y a assez peu d’hébergements à Chinchero même, mais si vous comptez y dormir, nous vous conseillons l’Hospedaje Encanto de Chinchero, qui est le meilleur établissement du village. Il faudra compter 18 euros pour une chambre simple et les chambres doubles sont à partir de 24 euros. Le petit déjeuner est inclus, et il est très copieux!

Le ticket touristique est-il nécessaire pour Chinchero ?

Comme pour la majorité des autres sites de la Vallée Sacrée, il faut avoir le boleto turistico pour rentrer dans la portion “ruines” de Chinchero. Il est impossible de payer uniquement pour le site. Par contre, si vous ne voulez pas payer, il est tout à fait possible de se balader dans le village et le marché sans boleto, sans oublier de passer dans les centres textiles pour découvrir tout le processus de fabrication des oeuvres qui font la renommée de Chinchero.

Copyright: les photos avec logo sont la propriété intellectuelle de Monica Reyes

Vous partez en voyage au Pérou?

Comme vous le savez, il est extrêmement important de s’assurer avant de partir en voyage. A l’étranger, un petit problème peut très vite se transformer en une grosse galère, avec des conséquences irréversibles en terme de santé et/ou d’argent!

Il est donc très important de choisir une assurance voyage réactive, disponible 24h/24, avec de bonnes garanties et un tarif abordable.

Je vous recommande donc de lire notre comparatif d’assurances voyage pour le Pérou, vous y trouverez également des codes promos pour bénéficier des meilleurs tarifs.

Vous partez dans la région de Cusco? À lire également

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

que-faire-a-chinchero

La Vallée Sacrée des Incas : Chinchero
5 (100%) 6 votes

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion6 commentaires

Laisser un commentaire

CommentLuv badge