Visiter Mexico : Top 25 des choses à faire et à voir

0

Que faire à Mexico? Mon guide ultime!

Visiter Mexico, c’est découvrir la capitale du Mexique et la plus grande ville du pays. Aussi appelée DF pour Distrito Federal, ou CDMX pour Ciudad de Mexico, elle est entourée par plusieurs chaînes de montagnes à 2250m d’altitude.

Fondée au 14e siècle par les Mexicas sous le nom de Mexico-Tenochtitlan, elle devint la capitale de l’empire aztèque jusqu’à sa défaite face aux Espagnols en 1521. C’est au même endroit qu’Hernan Cortes fit construire Mexico, la capitale de la Nouvelle Espagne, statut qu’elle garda jusqu’à la fin de la Guerre d’Indépendance en 1821.

Aujourd’hui, Mexico est une ville vibrante, à la fois historique et très moderne, qui a énormément à offrir. Pour vous aider à ne rien manquer lors votre visite de Mexico et en profiter au maximum, voici mon guide de Mexico avec toutes les choses à faire et à voir absolument dans la grande capitale.

Vous y trouverez mes meilleurs conseils et bons plans, les 25 lieux d’intérêts incontournables et des idées d’activités à faire en famille. Je vous propose aussi des suggestions d’itinéraires pour visiter Mexico en 1, 2 et 3 jours et mes recommandations d’hôtels pour tous les budgets.

Bref, tout ce qu’il faut savoir pour organiser votre voyage! Alors, que faire à Mexico ? 

Visiter Mexico : les incontournables

1. La Place de la Constitution

La Place de la Constitution appelée Zocalo a été déclarée Patrimoine mondial de l’Unesco.

Plus grande place d’Amérique latine, c’est une importante attraction touristique de Mexico car on y trouve les principaux bâtiments de la ville.

Voici ce qu’il y a à voir au Zocalo :

  • La cathédrale métropolitaine : c’est la plus grande cathédrale d’Amérique latine et un des édifices chrétiens les plus importants au monde. C’est un imposant bâtiment avec 14 chapelles qui fut édifié sur les ruines du Templo Mayor de la ville aztèque de Tenochtitlan. L’entrée est gratuite, mais je vous recommande de visiter les clochers de la cathédrale (pour 20$MXN).
  • Palacio Nacional : il accueille le siège du gouvernement depuis l’époque des Aztèques (le palais de Moctezuma s’y trouvait déjà!). Une partie du bâtiment a été transformée en musée et abrite des fresques de Diego Rivera dont l’oeuvre « La historia de Mexico ». Entrée gratuite, pièce d’identité obligatoire.
  • Viejo Portal de Mercaderes: il occupe le côté est de la place avec des bâtiments commerciaux depuis le 16e siècle. On y trouve des boutiques, hôtels de luxe, restaurants haut de gamme.
Mon conseil
Pour une vue sur le Zocalo, montez à « La Terraza » de l’Hotel Majestic ou « El Mirador » du Gran Hotel.
cathedrale-mexico
La cathédrale de Mexico face au Zocalo

2. Le Templo Mayor

Juste derrière la cathédrale, se trouve le « Grand Temple » qui était le temple principal de Tenochtitlan. Ce n’est qu’à la fin des années 70 que des travaux de construction révélèrent par hasard son emplacement. Imaginez, la pyramide s’élevait à 45m !

Pour mieux comprendre l’importance du templo mayor, on trouve un musée avec de nombreux objets préhispaniques dont le monolithe de Coyolxauhqui, la déesse de la lune.

Ouvert tous les jours (sauf lundi fermé) 9h à 17h, entrée 70$MXN

templo-mayor-mexico
Le templo mayor

3. Collège de San Ildefonso

L’Antiguo Colegio de San Ildefonso fut l’une des plus grandes institutions d’éducation de la Nouvelle Espagne. Plus tard il devint une école, puis une université. Plusieurs grandes figures y étudièrent, comme Frida Kahlo. C’est ici qu’elle rencontra pour la première fois Diego Rivera venu peindre sa première murale “La Concepcion” au théâtre Simon Bolivar.

On y trouve aussi des oeuvres de grands artistes comme Jean Charlot, Fernando Leal, David Alfaro Siqueiros, Ramón Alva de la Canal, Fermín Revueltas et José Clemente Orozco.

Adresse: Justo Sierra 16, Centre historique de Mexico. Mar-dim 9h à 20h.Entrée 25$MXN, expo temporaire gratuite. Site web

colegio-ildefonso
Le Collège de San Ildefonso

4. Torre Latinoamericana

En empruntant la rue piétonne Madero depuis le Zocalo, on arrive à la « tour latino-américaine », un des plus hauts gratte-ciels de la ville. Monter jusqu’au mirador est définitivement une activité à faire à Mexico.

Voici ce qu’on y trouve:

  • Étage 36 : le musée du Bicentenaire (20$MXN adultes, 10$MXN enfants)
  • Étage 37 : café et boutique de souvenir
  • Étage 38 : expo permanente “La Ciudad y la Torre a través de los siglos”
  • Étage 40: un bar branché et moderne “Piso 40” , pour prendre un verre en soirée
  • Étage 41 : un resto-bar, le Miralto aux grandes fenêtres qui permet de profiter de la vue magnifique en mangeant
  • Étages 42 et 43 : des espaces vitrés avec des expos temporaires
  • Étage 44 : c’est le mirador latino qui est une terrasse ouverte avec la meilleure vue! (110$MXN adultes, 70$MXN enfants, inclut la visite de l’expo du 38e étage). Ouvert tous les jours de 9h à 22h.
Mon conseil
Montez au mirador le matin dès l’ouverture pour éviter les foules et le smog!
torre-latinoamericana-mexico
La Torre latinoamericana à Mexico

5. Palais des beaux arts

Juste à côté de la Torre latino se trouve le Palacio de Bellas Artes, un magnifique bâtiment construit au début des années 1900.

Avec un extérieur de style art nouveau et un intérieur art déco, du marbre blanc d’Italie et des peintures de Diego Rivera, David Alfaro Siqueiros, José Clemente Orozco et Ruffino Tamayo, c’est un vrai bijou à voir absolument Mexico.

On y trouve:

  • Un théâtre qui accueille des œuvres d’opéra, de musique classique et de danse, dont le superbe Ballet Folklorique de Mexico
  • Le musée des beaux-arts (65$MXN, dimanche gratuit)
  • Le musée d’architecture (45$MXN, dimanche gratuit)

L’Alameda Central s’étendface au palais, avec ses chemins, bancs, fontaines et sculptures. Au bout du parc on trouve le Musée Mural Diego Rivera (entrée 35$MXN) avec l’œuvre de Rivera « Sueño de una Tarde Dominical en la Alameda Central ».

Adresse : Avenida Juarez, coin Eje Central Lázaro Cárdenas, Mexico. Mar-dim 10h à 18h. Site web

palais-des-beaux-arts-mexico
Le Palais des beaux-arts de Mexico ou Palacio de Bellas Artes

6. Museo Nacional de Arte

À deux pas de Bellas Artes, face à la Place Manuel Tolsá, le bâtiment est considéré comme une des œuvres architecturales du début du 20e siècle les plus importantes du pays. Il abrite une collection d’art de 3000 pièces (16e siècle au 20e siècle). Bon plan à Mexico (très peu connu des touristes): on y donne des c

Adresse : Calle de Tacuba 8, Centre historique de Mexico. Entrée 65$MXN, dimanche gratuit. Mar-dim 10h à 17h30. Visite guidée gratuite du mardi au dimanche, à 14h et 16hSite web

Mon conseil
Très peu de touristes le savent, mais on y donne des concerts gratuits les fins de semaine. Profitez en!
musee-national-art-mexico
La façade du musée. Photo de la page facebook du Museo nacional de arte

7. Les mariachis de la Place Garibaldi

La Plaza Garibaldi est le meilleur endroit pour voir des mariachis à Mexico.

Les chanteurs et musiciens en habits traditionnels mexicains, interprètent différentes musiques et se laissent prendre en photo et vidéo (préparez vos sous!).

L’ambiance est certes particulière, très populaire (avec des personnages parfois alcoolisés, surtout la fin de semaine), mais ça reste une véritable institution et selon moi, un lieu d’intérêt incontournable à Mexico.

Le mieux est de se poser sur une terrasse en profitant de la musique. Je vous recommande le Salon Tenampa, une cantina traditionnelle (1925).

Sur la Place Garibaldi, on trouve le Musée de la Tequila et du Mezcal (dim-mer 11h à 22h, jeu-sam 11 à 00h) avec 2 salles, une dédiée à la tequila et au mezcal, l’autre à l’histoire des mariachis et de la Place Garibaldi.

Mon conseil
Côté sécurité, il vaut mieux aller à la Place Garibaldi de jour, mais il y a forcément beaucoup plus d’ambiance le soir!  La nuit tombée, prenez un taxi pour vous déplacer, évitez de vous promener dans les rues aux alentours.
plaza-garibaldi-mexico
Photo: Salon Tenampa, sur la Plaza Garibaldi

8. Voir un combat de Lucha Libre

Avec les mariachis, la Lucha Libre est sans doute l’autre image qui fait partie de l’imaginaire collectif lorsqu’on pense à Mexico!

L’origine de lutte professionnelle mexicaine remonte à l’époque de l’intervention française au Mexique (1861-1867). Les fameux masques sont arrivés au début des années 1900 et aujourd’hui, ils font référence aux dieux, héros historiques, animaux ou autres personnages qu’incarnent les lutteurs.

Quelle ambiance électrisante! Voici où aller à Mexico pour voir la lucha libre:

  • Arena Mexico: surnommée la Cathédrale de la Lucha Libre, c’est un site énorme d’une capacité de plus de 16000 spectateurs, construit dans les années 50, et qui accueille les plus grands lutteurs mexicains. Combats: Mardi, vendredi, dimanche soirs. Adresse: Dr. Lavista No. 197, Doctores, Mexico
  • Arena Coliseo: plus ancien que l’Aréna Mexico, mais à l’origine plus petit, il a été mis de côté à une époque pour cette raison avant de doubler sa capacité et d’atteindre la même que ce dernier. Aujourd’hui, de nombreux spectateurs affluent pour assister aux combats. Combats: Samedi soirs. Adresse: República de Perú 77, Centre de México

Si vous n’avez pas encore acheté un masque dans un marché, sachez qu’il y en a en vente à l’extérieur des arénas!

Sachez aussi que l’on peut prendre des photos de la lucha uniquement avec le téléphone, les caméras sont interdites.

Site web de la lucha libre. On peut acheter les billets sur place ou d’avance sur Ticketmaster. À noter: les files 1, 2 et 3 sont interdites aux mineurs.

Mon conseil
Les arénas se trouvent dans des coins qui ne sont pas forcément sécuritaires la nuit, donc à la sortie, évitez de trop traîner et commandez un taxi.
lucha-libre-mexico
Le lutteur Pólvora. Photo du Consejo Mundial de Lucha Libre.

9. Plaza de las Tres Culturas

La Place des Trois Cultures doit son nom à la présence d’éléments de 3 cultures :

  • Culture de Tenochtitlan: pyramides et ruines aztèques. Ici se trouvait le fameux marché de Tlatelolco avec des produits de toute la Mésoamérique!
  • Culture espagnole: la cathédrale et le couvent de Santiago de l’époque coloniale.
  • Culture du Mexique moderne: la tour de Tlatelolco qui accueille le Centro Cultural Universitario y Memorial del 68 de la UNAM

Il est assez insolite de voir le tout sur le même site. Personnellement, j’aurais tout de même préféré avoir un guide de Mexico pour comprendre son ampleur.

Adresse : Eje Central Lázaro Cárdenas, coin  Flores Magón, Nonoalco, Tlatelolco, Mexico. Ouvert tous les jours 8h à 18h, entrée gratuite Site web

place-trois-cultures-mexico
La Place des Trois Cultures. Photo Carlos Adampol Galindo

10. Basilique Notre Dame de Guadalupe

Avec presque 20 millions de visiteurs annuels, c’est – avec Notre Dame de Paris – le monument catholique le plus visité après le Vatican. La basilique est consacrée à la Vierge de Guadalupe, la patronne de la ville de Mexico, du Mexique et d’Amérique latine.

Il y a deux bâtiments principaux : l’ancienne basilique (terminée en 1709) et la nouvelle basilique (1976), bâtie car l’ancienne menaçait de s’effondrer sous son poids. Elle a aujourd’hui été renforcée, mais dès qu’on entre on sent la pression de la structure sur soi, c’est impressionnant!

La nouvelle basilique est une structure moderne qui peut accueillir jusqu’à 40 000 personnes. Des messes sont célébrées toute la journée. Descendez au sous sol et prenez le tapis roulant pour voir l’important relique des lieux : l’ayate de Tepeyac avec l’image de la Vierge.

Aussi sur place : Parroquia de Santa María de Guadalupe “Capuchinas”, Capilla del Pocito, Ex-Parroquia de Indios

Adresse: Plaza de las Américas 1, Villa de Guadalupe, Villa Gustavo A. Madero, Mexico. Entrée gratuiteSite web

basilique-mexico
La nouvelle basilique de Mexico

11. Museo de Arte Popular

Juste en face de l’Alameda Central se trouve un important édifice art déco qui abrite 2600 pièces d’art populaire mexicain (poterie, argent, bois, verre, papier, etc.) classées par thématiques : le fantastique, les racines de l’art populaire, le quotidien, le sacré, avec une salle d’exposition temporaire.

Adresse: Revillagigedo 11, Colonia Centro. Mar 10h à 18h, mer 10h à 21h, jeu-dim 10h à 18h,entrée gratuiteSite web

musee-art-populaire-mexico
Photo: page Facebook du Museo de Arte Popular

12. Mercado San Juan

Situé en plein centre de la ville depuis 150 ans, c’est un des marchés les plus anciens de la capitale. Il est aujourd’hui devenu un véritable lieu incontournable à Mexico pour les gourmands.

Si vous êtes plutôt du genre curieux, vous allez être servis car en plus des produits courants, on y trouve plusieurs viandes exotiques comme de l’autruche, de l’iguane, du crocodile, du paca (un gros rongeur), du tatou et même du putois.

Et encore mieux : on y trouve une multitude d’insectes! Scorpions, criquets (les chapulines), les larves de l’agave (gusanos de maguey), grenouilles, escargots de terre, des insectes consommés depuis l’ère préhispanique.

Vous ne vous sentez pas l’âme aventurière? Choisissez un des kiosques de fromages et charcuteries qui offrent des produits à manger sur place, avec un bon petit verre de vin.  J’y ai d’ailleurs fait de très belles découvertes de fromages mexicains!

Adresse: 2ᵃ Calle de Ernesto Pugibet 21, Colonia Centro, Mexico. Lundi au dimanche 9h à 17h

insectes marche san juan mexico
Les insectes du Mercado San Juan: jumiles, chapulines, hormigas chicatanas

13. Monumento a la Revolucion

De l’Alameda Central, en empruntant l’Avenida Juarez, puis l’Avenida de la Republica, on arrive face à une imposante structure au centre de la Plaza de la Republica:  le Monumento a la Revolucion.

C’est un mausolée pour les héros de la révolution mexicaine dont Pancho Villa, considéré comme la plus haute arche triomphale au monde.

Sur place on trouve:

  • Le Musée national de la Révolution (mar-ven 9h à 17h, sam-dim 9h à 18h30) avec quelques 400 objets.
  • Le mirador intermédiaire (65.7m) pour admirer la vue en 360° avec un ascenseur panoramique
  • Les piliers du monument qu’on peut visiter depuis le mirador pour découvrir des projections sur l’époque, et les sculptures en cire de Pancho Villa et Emiliano Zapata
  • Le sommet, « Paseo Linternilla », avec ses deux coupoles et une vue fantastique sur les environs.

La nuit tombée, ne manquez pas le jeu d’eau et de lumière de la Fuente Centenario sur la Place de la République.

Adresse: Plaza de la Republica, Mexico. Entrée 90$MXN pour avoir accès à tout, ou 60$MXN pour le mirador intermédiaire. Site web

monument-revolution-mexico
Le Monument à la Révolution. Photo: Daniel Fierro Esquivel

14. Zona Rosa

La Zona Rosa, située dans la Colonia Juarez, est un des coins les plus modernes, touristiques et animés de la capitale.

En effet, on y trouve plusieurs hôtels, restos, galeries, et maisons de change, mais on y va pour faire la fête. En effet, on y trouve de nombreux bars, cabarets, discothèques pour tous les goûts. C’est ici que se trouve le quartier gai de Mexico, principalement autour de la Calle Amberes.

Si vous cherchez de l’animation, vous ne serez pas déçus!

zona-rosa-mexico
Une des rues de la Zona Rosa. Photo Daniel Fierro Esquivel

15. Angel de la Independencia et le Paseo de la Reforma

L’Ange de l’Indépendance sur Paseo de la Reforma, est un des grands symboles de Mexico et du Mexique. Inaugurée en 1910 à l’occasion du centenaire de l’Indépendance du Mexique, elle représente Niké, la déesse greque de la Victoire. C’est une statue de bronze de 7 tonnes, couverte de feuilles d’or de 24 carats!

Le Paseo de la Reforma est l’avenue la plus importante de la capitale. Elle s’étend sur 15km, relie plusieurs zones de la ville et accueille des points d’intérêts importants de Mexico comme l’Angel de la Independencia, le plus haut gratte-ciel de Mexico – Torre Reforma, la Fontaine de Diane La Chasseresse (Diana Cazadora) ou le monument à Cuauhtémoc.

angel-independencia-mexico
L’Ange de l’indépendance

16. Glorieta de los Insurgentes

C’est un rond point majeur de Mexico au croisement des avenues Chapultepec et Insurgentes.

C’est un grand espace piétonnier qui relie la Zona Rosa avec la Roma Norte à travers 10 entrées et sorties. On y trouve des petites boutiques ainsi que la station de métro Insurgentes. Tôt ou tard, on finit toujours par y aboutir!

17. Roma et Condesa

Pour moi, ce sont les quartiers les plus sympathiques de Mexico! On y trouve de belles rues aux grands arbres, des maisons de style Art Nouveau, Art Déco et Moderniste, des galeries d’art, petites boutiques, des cafés, restos et bars branchés, le tout dans une ambiance assez bohême.

Si l’on tient à les différencier, je dirais que La Roma est plus rebelle et La Condesa plus chic.

Découvrez de beaux exemples du street art de Mexico, allez faire un tour au Mercado Roma avec ses kiosques de produits fin ou au marché de La Condesa le mardi et le vendredi, un paradis du street food!

Les jolis coins pour se promener ne manquent pas:  la rue Alvaro Obregon, la Plaza Luis Cabrera, Fuente Cibeles, Jardin Pushkin, Avenida Amsterdam, Parque Mexico.

Mon conseil
 Ce sont de très bons quartiers pour se loger à Mexico car ils sont à la fois sécuritaires et offrent une belle variété d’hôtels et de restaurants
mercado-roma-mexico
Le Mercado Roma. Photo du site web.

18. Bosque de Chapultepec

Le Parc de Chapultepec, appelé aussi Forêt de Chapultepec, est un immense espace vert de 500 hectares avec une colline. Deuxième plus grand parc urbain d’Amérique latine, on y trouve des sculptures, fontaines, jardins, un lac et plusieurs musées. Voici ce qu’on peut voir à Chapultepec :

  • Château de Chapultepec: c’est un magnifique palais du 18e siècle en haut de la colline, qui offre une vue imprenable sur les environs. Il fut la résidence impériale de l’empereur Maximilien en 1864. On y trouve: meubles, tapisseries, jardins, peintures du 17e et 18e s, œuvres d’Orozco et Siqueiros (artistes du muralisme mexicain) et le musée national d’histoire. Entrée 70$MXN. Mar-dim 9h à 17h. Site web
  • Musée national d’anthropologie : un des musées les plus importants du continent américain avec une collection sur le développement des différentes cultures de Mésoamérique et une autre sur les peuples indigènes actuels du Mexique. Mar-dim 9h à 19h. Entrée 70$MXN. Site web
  • Musée d’Art Moderne: il présente une collection d’art moderne du Mexique (1895 à 1955). Entrée 65$MXN. Mar-dim 10h15 à 17h30. Site web
  • Musée d’art contemporain Rufino Tamayo: une collection de 315 œuvres de plusieurs artistes de renom de la seconde moitié du 20e siècle comme Picasso et Miro. Entrée 65$MXN, Site web
  • Jardin botanique: on y trouve de beaux exemples de cactus, agave et orchidées.
  • Musée d’histoire naturelle : c’est un grand musée sur la biodiversité. Mar-dim 10h à 17h. Entrée 26$MXN, Site web.
  • Centre culturel Casa de Lago : il est situé dans le bâtiment proche du lac et accueille une petite galerie. Mer-dim 11h à 17h30. Site web.
  • Mexico Magico : 92 maquettes qui présentent les principaux édifices de Mexico
  • Auditorio national : l’auditorium national de Mexico est considéré comme une des meilleures salles au monde, et peut accueillir jusqu’à 10 000 personnes.
chateau-chapultepec-mexico
Le Château de Chapultepec. Photo de la page Facebook du musée.

19. Musée national d’anthropologie de Mexico

Coup de coeur pour ce musée! Avec ses 22 salles sur 45 000m², c’est le plus grand musée du Mexique, et un des musées les plus importants au monde.

Le musée se divise en deux sections : la collection archéologique et la collection ethnographique

  • La collection archéologique présente des artefacts des différentes cultures qui ont formé le Mexique, le tout divisé en différentes salles : peuplement d’Amérique, le préclassique de l’altiplano central, Teotihuacan, Les Toltèques, Mexica (Aztèques), les Cultures de Oaxaca, les cultures de la Côte du Golfe, Maya, les cultures de l’Occident et les cultures du nord.
  • La collection ethnographique m’a parue encore plus intéressante car elle permet de comprendre l’identité culturelle des peuples indigènes qui forment le Mexique, leur mode de vie, leurs habits traditionnels et textiles, l’artisanat, les croyances, l’agriculture, et bien plus!

Il y a également une collection d’artefacts très impressionnants comme :

  • La Pierre du Soleil (cuauhxicalli), une des œuvres les plus célèbres de l’art aztèque
  • Une réplique de la Coiffe de Moctezuma, la couronne de plumes de Moctezuma II,
  • La Statue de Xochipilli, la statue du 16e siècle de la déesse aztèque de l’art, des jeux et de la danse
  • La réplique du Tombeau du roi Pakal (un gouverneur maya, « K’inich Janaab Pakal I ») dont l’original se trouve à Palenque dans le Chiapas. On y trouve un magnifique masque de jade et plusieurs articles, révélés lors de sa découverte en 1952.
  • La Salle Maya présente plusieurs reproductions comme le Chac Mool de Chichen Itza, des peintures de Bonampak ou le temple de Hochob dans la région de Campeche dans le jardin.

Il est impossible de comprendre l’ampleur et la richesse de ce musée avant d’y mettre les pieds, mais il est certainement un incontournable de Mexico!

Mar-dim 9h à 19h. Entrée 70$MXN. Site web

Mon conseil
Il faut une bonne journée pour visiter le musée d’anthropologie, arrivez dès l’ouverture. Si vous avez besoin d’une pause, il y a un café-resto avec terrasse sur le site.
musée-anthropologie-mexico
Musée d’anthropologie de Mexico

20. Polanco

Polanco est un quartier chic de Mexico. On y trouve les ambassades, restaurants hauts de gamme, boutiques et hôtels chics, mais aussi de jolis espaces verts. Un lieu sécuritaire et agréable pour se promener à Mexico.

Voici que faire et voir à Polanco :

  • Musée Soumaya : un musée gratuit à l’architecture unique. Avec sa collection de 66 000 pièces de grands peintres et sculpteurs, c’est un incontournable de Mexico!
  • Musée Jumex : il présente la plus grande collection privée d’art contemporain d’Amérique latine.
  • Faire du shopping : l’Avenue Presidente Masaryk est une des rues les plus chères de la capitale et accueille de nombreuses boutiques de luxe. Faites un tour au Palacio de Hierro et au centre commercial Antara.
musee-soumaya-polanco
Le musée Soumaya à Polanco

21. Coyoacan

Un de mes coins préférés de Mexico! Quartier traditionnel aux rues pavées et petites places avec église, on y trouve une ambiance bohême, avec de nombreux cafés, des galeries d’art, des centres culturels et, des restaurants. Coyoacan est surtout connu pour être le quartier de Frida Kahlo. 

Le coin est fréquenté par des artistes et intellectuels, mais également par les familles durant la fin de semaine, venues se promener aux différents marchés et profiter de l’animation offert par les artistes (mimes, clowns, etc.).

Voici quelques uns des principaux attraits de Coyoacan :

  • La rue Francisco Sosa : elle lie l’Église San Antonio de Padua jusqu’au Jardin Centenario. On y trouve plusieurs jolies adresses et attraits importants dont la Fonoteca Nacional, la Casa de Cultura Jesus Reyes de Heroles, la Plaza Santa Catarina.
  • Plaza Jardin Hidalgo : c’est la 2e place la plus visitée de la capitale. On y trouve le Jardin Centenario avec la Fuente de los Coyotes, l’église San Juan Bautista et le musée national de cultures populaires
  • Musée Frida Kahlo : c’est la fameuse maison bleue de Frida où elle vécu avec Diego Rivera. En plus de découvrir sa maison et objets de sa vie quotidienne, on y voit une partie de son œuvre et celles d’autres artistes ayant fréquenté les lieux.
  • Viveros de Coyoacan: c’est un grand espace vert où poussent une vingtaine d’espèces d’arbres destinés à la reforestation. C’est un endroit de choix pour se promener ou courir avec une bonne dose d’oxygène.

Il ne faut pas oublier les marchés locaux pour manger pas cher, les petites rues fleuries et les places charmantes.

À lire également : découvrez mon guide complet pour visiter Coyoacan avec les attraits, les restos et mes recommandations d’hôtels !

Mon conseil
Une bonne façon de ne rien manquer est de choisir une visite guidée de Coyoacan, qui inclut la visite de la Casa Azul de Frida Kahlo et Xochimilco.
musee-frida-kahlo
La Casa Azul de Frida à Coyoacan

22 . Estadio Azteca

L’Estadio Azteca est un des stades les plus célèbres au monde.

Il est le seul à avoir accueilli 2 finales de la FIFA : Italie contre Brésil en 1970 et Allemagne contre Argentine en 1986.

Il est possible d’assister à un match de Club America, l’équipe de la ville de Mexico, ou l’équipe nationale mexicaine, el Tricolor. Vous trouverez toutes les dates sur le site officiel.

Adresse: Calz. de Tlalpan 3465, Coyoacán, Mexico. Site web

Mon conseil
Si vous êtes vraiment fan de foot, profitez-en pour faire une visite guidée du stade Azteca, vous pourrez ainsi voir toutes les installations, avec le couloir des joueurs, le vestiaire. 
stade-azteca-mexico
Le stade Azteca. Photo Ralf Peter Reimann

23. San Ángel et Chimalistac

Dans le même esprit de Coyoacan -mais moins touristique-, se trouvent les quartiers typiques de San Angel et Chimalistac, qui sont collés à celui-ci, au sud de Mexico.

Avec d’étroites rues pavées et fleuries, des vieux bâtiments, des places et jardins, des marchés locaux, ils ressemblent à des villages enclavés dans la capitale.

Voici ce qu’il y a à voir à San Angel:

  • Le patrimoine architectural, de styles baroque, néoclassique et néocolonial : Casa del Mayorazgo de los Fagoaga, Centro cultural San Ángel, Casa del obispo Madrid, Casa de Chucho el Roto, Casa de la Plaza de los licenciados, Casa de la Marquesa de Selva Nevada, Casa Blanca, Casa del Risco ou Casa Azul (à ne pas confondre avec la Casa Azul de Frida à Coyoacan).
  • Casa del Risco: une demeure du 18e s face au Jardin de San Jacinto qui renferme 600 objets de sculptures et peintures.
  • Plaza del Carmen : jolie place, point de rencontre des peintres
  • Musée El Carmen : il renferme la plus importante collection d’art religieux colonial au Mexique.
  • Museo Casa Estudio Diego Rivera y Frida Kahlo

Voici ce qu’il y a à faire à Chimalistac :

  • Marcher sur les jolies rues Santa et Calle de Hipo
  • Plaza Federico Gamboa (ou Plaza Chimalistac)
  • Camara del Secreto: appelée aussi Ermita del Secreto, construite par les Carmelites en 1620 afin d’offrir aux frères un lieu pour méditer ou prier en toute tranquilité
  • Casona de Chimalistac : elle abrite de nombreux livres et manuscrits qui présentent l’histoire du Mexique
  • Parque Tagle : un joli espace vert, très tranquille
san-angel-mexico
Le quartier de San Angel. Photo du site officiel de la ville de Mexico.

24. Xochimilco

Il y a plusieurs siècles, un lac recouvrait la région. Les Aztèques remplirent des portions du lac pour créer des voies navigables. Au fil du temps, le lac rétrécit et ce qu’il en reste aujourd’hui sont les canaux de Xochimilco.

Aujourd’hui, on peut faire un tour sur une des trajineras, des embarcations traditionnelles colorées, tout en bois. Sur l’eau, vous croiserez plusieurs petits bateaux avec des vendeurs de nourritures et boissons ainsi que des mariachis. Imaginez l’ambiance festive – surtout la fin de semaine- avec la multitude de bateaux colorés et la musique! Une expérience unique à faire à Mexico.

Également à voir à Xochimilco :

  • Mercado de Xochimilco: allez y faire vos provisions, frais et beaucoup moins cher que sur les canaux.
  • Île aux Poupées : c’est une île aujourd’hui accessible au public, où un ermite, Julian Santana Barrera, a rassemblé des milliers de poupées. Comptez 2h de bateau pour vous y rendre.
  • Museo Dolores Olmedo: la plus grande collection de Diego Rivera, située dans une hacienda du 17e siècle

Faites attention au prix! Forcément, il faut négocier mais sachez que le gouvernement a établi un prix maximum par heure (450$MXN aux dernières nouvelles, mais vérifiez, c’est indiqué sur place). Ce n’est pas le prix par personne, mais bien par bateau, peu importe le nombre de personnes que vous êtes.

Mon conseil
Pour visiter Xochimilco, on peut s’y rendre seul (1h30 en métro depuis le centre de Mexico, station Xochimilco) ou opter pour une visite guidée de Xochimilco avec prise en charge depuis l’hôtel. 

 

xochimilco-mexico
Les embarcations de Xochimilco

25. Teotihuacan

Construite à partir de l’an 100, Teotihuacan fut l’une des plus grandes cités de son époque. À son apogée, sous l’empire aztèque, elle compta jusqu’à 250 000 habitants! Elle eu une grande influence commerciale et politique en Mésoamérique.

C’est aujourd’hui un grand site touristique de Mexico et un des plus importants sites archéologiques du Mexique. 

À voir à Teotihuacan :

  • La Pyramide du Soleil, la plus haute pyramide (65m)
  • La Pyramide de la Lune (45m)
  • La Ciudadela, formée par la Grande Place et le temple de Quetzalcóatl (ou Temple du Serpent à plumes) qui fut le cœur de la cité
  • L’Avenue des Morts
  • Le Palais de Quetzalpapáloltl où résidait l’élite
  • Le Palais des Jaguars et des Escargots
  • Le musée de Teotihuacan

Visiter Teotihuacan: vous pouvez vous rendre en bus à Teotihuacan au Terminal del Norte, porte 8 (sorties chaque 20 min, trajet 1h pour 50$MXN, achetez l’aller retour). Arrivez tôt car il y a beaucoup à voir.

Ouvert tous les jours de 9h à 17h. Entrée 70$MXN, inclut le site et le musée.

Mon conseil
Vous pouvez faire une visite guidée de Teotihuacan avec transport depuis Mexico et qui permet d’éviter les files d’attente, ou l’expérience ultime: le survol de Teotihuacan en montgolfière !
teotihuacan-mexico
Vue sur Teotihuacan

Visiter Mexico en famille

Vous partez en famille? Voici que faire à Mexico avec des enfants:

1. Musée du jouet ancien de Mexico

Le MUJAM est un musée insolite, chaotique et fascinant. On y trouve 45 000 pièces à travers 6 salles sur plusieurs étages, avec des coins dédiés à Barbie, King Kong, des poupées, des robots, le cirque et lae lucha libre. Des petites figurines aux grandes structures,  on ne sait plus où regarder!

Avant de partir, ne manquez surtout pas le stationnement avec des murales impressionnantes.

Adresse : Dr. Olivera #15, Colonia Doctores, Mexico. Lun-ven 9h à 18h, sam 9h à 16h, dim 10 à 16h. Entrée 75$MXN. Site web

Mon conseil
J’ai marché de jour pour m’y rendre, je n’ai eu aucun problème, mais on sent bien que le quartier (Colonia Doctores) n’est pas aussi sécuritaire que son voisin Colonia Roma. Évitez d’y aller avec des effets personnels de grande valeur, ou prenez un Uber. 
museo-del-juguete-antiguo-mexico
La section “Lucha Libre” du musée du jouet ancien de Mexico
mujam-mexico
Le street art du stationnement du MUJAM

2. Papalote Museo del Niño

Situé dans le Parc de Chapultepec, c’est un musée qui présente des expositions de science, de technologie et d’art pour les enfants. On compte quelques 288 expositions interactives à travers 6 salles thématiques, dont chacune compte avec un espace dédiés aux plus petits (5 ans et moins). Il y a aussi un jardin maya avec une pyramide à explorer. En plus, il accueille une des plus grandes salles IMAX au monde. Absolument à faire avec des enfants à Mexico!

Site web

3. Le musée d’histoire naturelle

Également à Chapultepec, on y trouve quelques 2275 pièces en lien avec la biodiversité et une collection de 55000 insectes.

Et la grande vedette? La réplique du squelette d’un Diplodocus carnegii, un dinosaure qui a vécu dans l’ouest des États-Unis il y a 150 millions d’années!

4. Feria de Chapultepec

Jamais 2 sans 3! Comme l’indique son nom, c’est un parc d’amusement dans la Forêt de Chapultepec, avec quelques 40 différents manèges et attraits, ainsi que de la nourriture sur place. Vous pouvez acheter vos billets d’avance sur le site web.

Site web de la Feria

PS: si vous avez envie d’encore plus d’adrénaline, il y a également le Parc Six Flags à Mexico

5. Universum

C’est un musée dédié aux sciences et à la technologie, qui appartient à l’université (UNAM). On y trouve 13 salles avec des expositions sur différentes thématiques : la santé, l’évolution, l’univers (il y a des pierres lunaires qui ont été données par la NASA!), le cerveau, etc.

Et ne manquez pas Golem, un robot conçu pour interagir avec les enfants.

Site web

Combien de jours pour visiter Mexico?

Mexico est une ville immense et même en un mois vous n’auriez pas fini de tout découvrir!

Pour vous aider à voir le maximum lors de votre séjour à Mexico, voici mes suggestions d’itinéraire pour visiter Mexico en 1, 2 ou 3 jours:

Visiter Mexico en 1 jour

La capitale est immense et si vous n’avez qu’1 jour à Mexico, il faudra faire des choix. Heureusement, avec de l’organisation, vous pourrez voir plusieurs incontournables!

  • Dès le matin, montez au mirador de la Torre Latinoamericana pour une vue imprenable sur la ville.
  • Empruntez la rue piétonne Francisco Madero (prenez en photo la Casa de los Azulejos au passage!) jusqu’au Zocalo
  • Visitez la cathédrale, puis faites un tour au Templo Mayor tout proche
  • Découvrez le Palacio Nacional avec les œuvres de grands artistes mexicains comme Diego Rivera
  • Il doit être l’heure de manger : allez au Mercado San Juan. Vous pourrez goûter aux fameux insectes, mais il y a également plusieurs kiosques pas chers (tacos, etc.). À un coin de rue se trouve la Pulqueria Los Duelistas, parfait pour goûter au pulque, une boisson traditionnelle fermentée.
  • Visitez ensuite le magnifique Palacio de Bellas Artes, promenez vous dans l’Alameda Central. Si vous en avez encore l’énergie, rendez vous au Museo de Arte Popular.
  • Il est temps de quitter le centre pour les quartiers branchés : Roma et Condesa. Promenez vous au hasard des rues, entrez dans les boutiques et cafés, regardez le street art. C’est le coin idéal pour prendre un verre en soirée!

Visiter Mexico en 2 jours

La première journée, suivez le programme suggéré ci-dessus

  • Le matin du 2e jour, rendez vous à Teotihuacan. La visite vous prendra toute la journée, mais il en vaut vraiment la peine car il y a beaucoup à voir!
  • Après vous être reposés (vous en aurez besoin après Teotihuacan) assistez à la lucha libre!

Visiter Mexico en 3 jours

Suivez le programme du 1er et 2e jour

  • Consacrez la matinée du 3e jour au grand musée national d’archéologie
  • Promenez vous dans la forêt de Chapultepec et visitez le Palais de Chapultepec
  • Partez à la découverte du quartier de Coyoacan, idéal pour trouver un joli resto pour déjeuner
  • Découvrez ses petites rues et places, sans oublier la Casa Azul de Frida
  • Le soir, on y trouve aussi des bars très sympas

Où dormir à Mexico

  • Metro Hostal Boutique (Roma): c’est une auberge au design moderne et coloré situé en plein cœur de la Romaau coin de la jolie plaza Luis Cabrera. Les dortoirs et chambres privées sont propres, bon wifi partout, accès à la cuisine, terrasse sur le toit qui offre une belle vue sur les environs et petit déjeuner inclus. Idéal pour les petits budgets dans le quartier de La Roma. À partir de seulement 8€ en dortoir et 30€ pour une chambre!
  • Casa Colima (Roma): si vous avez un peu plus de budget, voici une belle maison d’hôte située dans un bâtiment de style français du début du 20e siècle, typique du quartier de La Roma. Les chambres sont spacieuses et lumineuses avec un lit douillet et une salle de bain moderne. À partir de seulement 50€ la nuit
  • Boutique Hotel Parque Mexico (Condesa)un hôtel de charme avec beaucoup de personnalité et une ambiance chaleureuse, situé face au Parc Mexico. C’est une très belle option pour les couples qui permet de soigner son budget. Les petits détails font toute la différence ici comme les chambres parfumées aux essences naturelles et le shot de mezcal en arrivant. On y trouve une belle terrasse aménagée sur le toit avec un resto-bar qui accueille des concerts plusieurs fois par semaine. À partir de seulement 67€
  • Hotel Villa Condesa (Condesa): si vous cherchez un hôtel romantique à Mexico, voici un véritable petit oasis de paix au cœur du quartier le plus branché de la ville. C’est une élégante maison où l’on profite avec plaisir des petites terrasses vertes et coins salons décorés avec goût. Les chambres sont spacieuses et moderne, le service est particulièrement attentionné et le petit déjeuner est très bon. À partir de 125€

Mon conseil
Pour connaître tous les meilleurs hébergements, découvrez mon guide complet sur les hôtels de Mexico quartier par quartier

Quand visiter Mexico ?

L’avantage de la capitale, c’est que c’est une ville agréable à découvrir à l’année longue!

  • L’hiver à Mexico est plus frais, mais assez doux.
  • L’été à Mexico – surtout de juin à septembre- est pluvieux, mais ce n’est pas handicapant. J’y ai été au mois d’août, c’est généralement assez gris (le soleil apparaît durant 1h ou 2h vers midi) et la pluie commence en après midi vers 15h ou 16h, mais rarement en matinée ou en pleine journée. C’est pareil tous les jours, donc il s’agit de bien s’organiser!

Le meilleur moment pour visiter Mexico : mars à mai alors qu’il fait très beau, pas excessivement chaud, et il ne pleut presque pas.

Novembre est également un bon moment pour visiter Mexico, car durant les deux premiers jours se déroule le fameux Dia de los Muertos, la grande célébration de la fête des Morts!

Comment se déplacer à Mexico?

Turibus (hop on hop off)

C’est le bus touristique de la ville. Comme on marche beaucoup à Mexico, c’est une façon assez sympathique d’économiser un peu d’énergie et d’avoir accès facilement aux différents lieux importants de la ville.

  • Le Turibus propose 4 circuits dans Mexico, faisables avec le même ticket.
  • On peut acheter un billet pour 1 journée ou 2 jours, qui permet de monter et descendre du bus autant de fois que l’on veut.

Vous devez acheter vos billets pour le Turibus ici.

Métrobus

Le réseau Metrobus est très vaste, entre 6 lignes de métro et de nombreuses voies réservées aux bus.  Il est donc très pratique pour se déplacer et pour pas cher.

Il y a assez peu de touristes qui utilisent le métro, sans doute car il fait chaud et il y a beaucoup de monde (faites attention à vos poches), mais côté pratique, c’est la meilleure option.

  • Il faut d’abord se procurer la Tarjeta de la Ciudad ou MB pour 16$MXN, qui inclut déjà 1 trajet, puis chaque trajet vaut 6$MXN.
  • Le trajet pour vous rendre en Métrobus jusqu’à l’aéroport (route nord, ligne 4) coûte 30$MXN.
  • Vous pouvez télécharger le plan du métro de Mexico ici.

Uber

Je ne peux pas le nier: c’est mon option préférée!

D’abord parce qu’Uber est moins cher que les taxis réguliers, et que j’ai toujours eu un bon service.

Il permet d’aller un peu partout en sécurité (très utile et surtout la nuit!), et de savoir sur la carte dans l’application où se trouve exactement la voiture dans la ville (et son trajet).

  • Si vous voulez avoir votre première course Uber gratuite, rentrez le code promo : nmtobx
  • Téléchargez l’application ici: Android ou Iphone
  • À Mexico, seuls les paiements avec carte de crédit (Visa ou Mastercard) sont acceptés dans l’application (et non argent comptant et/ou PayPal comme ailleurs)

Ecobici

Voilà un système public de vélos (dont certains sont électriques!) qui représente la solution écologique pour se déplacer à Mexico. On trouve 480 stations de vélos qui accueillent 6800 bicyclettes sur 38km².

Vous devez d’abord vous inscrire dans un des centres de service à la clientèle d’Ecobici (avec passeport). Puis allez directement à une borne de vélo (avec carte de crédit). Les tarifs incluent l’utilisation illimitée des vélos, pour des trajets de maximum 45 min. Les tarifs de l’Ecobici à Mexico sont de 1 jour, 3 jours, 7 jours ou 1 an.

 Site web d’Ecobici

Carte touristique de Mexico

Voici la carte pratique de Mexico avec tous les attraits que j’ai mentionnés, les restos et les hôtels!

Guides de Voyage Mexique

Vous partez au Mexique? À lire également

Les meilleurs circuits au Mexique: Notre sélection pour un voyage de rêve sans se ruiner

Tous nos articles sur le Mexique: Retrouvez tous nos guides sur le Mexique!

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

visiter-mexico

Visiter Mexico : Top 25 des choses à faire et à voir
5 (100%) 33 votes

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge