Conduire au Pérou: dangereux ou pas?

8

Infos pratiques et conseils pour ceux qui veulent tenter la route!

Le Pérou est un grand pays qu’on rêve de découvrir au hasard des routes. Le problème, c’est qu’on entend 1001 choses des conducteurs péruviens. Mais est-ce si dangereux, finalement? Mathieu et Élodie se sont promenés en van à travers le pays et sont encore, heureusement, bien vivants pour nous raconter leur histoire. Voici leurs réponses aux questions les plus fréquentes sur la conduite au Pérou.

Afin de bénéficier des meilleurs tarifs pour la location de votre voiture au Pérou, nous vous recommandons de passer par Rentalcars.com, le meilleur comparateur d’offres. De plus, Rentalcars vous permet d’annuler gratuitement la location. En cliquant sur le lien ci-dessous, vous vous assurez de bénéficier du meilleur tarif et service disponible. Réservez rapidement!

voyage perou conduite

Un permis français suffit-il?

En pratique, un permis de conduire français suffit : on ne nous a rien demandé d’autre. En théorie, non : il faut présenter le permis de conduire international, aux loueurs comme à la police, pour conduire au Pérou. Pour mémoire, il est gratuit, et facile à obtenir, en quelques jours, dans votre préfecture.

Comment avez-vous trouvé votre voiture?

On a trouvé notre agence de location en surfant sur des forums de voyage. Le gérant de celle que nous avons choisi est un Français installé au Pérou, ce qui facilitait les échanges. En plus, il proposait des tarifs plus intéressant que les autres compagnies pour nos besoins : une voiture d’au-moins sept places, prise à Lima et laissée à Cusco. Il faut savoir que de manière générale, rendre le véhicule loué dans une autre ville fait grimper la note.

Est-ce qu’on pourrait recommander cette compagnie ? Pas sûr. Le « service après-vente » a été à la hauteur, mais nous en avons eu besoin : on a enchaîné les problèmes mécaniques et même connu une panne, comme on le raconte dans notre article Conduire au Pérou, c’est chaud. Il en existe sans doute de meilleures.

On dit que conduire au Pérou est un sport réservé aux plus courageux, qu’en est-il vraiment ?

On ne sait pas s’il faut être particulièrement courageux, en tout cas, il faut une bonne dose de self-control ! Mieux vaut aussi être déjà un peu à l’aise au volant. Camions qui doublent à l’aveugle, voitures qui déboulent de partout en ville (méfiez-vous des taxis et des tuktuks), routes qui n’en sont pas vraiment, manque de signalisation, les plein phares dans les yeux la nuit, etc. Conduire au Pérou, c’est une expérience. À chacun de voir s’il a envie de la vivre.

voyage perou louer voiture

Quels sont les avantages de louer une voiture au Pérou par rapport à l’utilisation du bus?

Comme partout ailleurs quand on voyage, avoir son propre véhicule offre une plus grande liberté et une totale mobilité. On a ainsi la possibilité de choisir ses horaires, ses arrêts, ses trajets…

Quand on se retrouve nombreux, comme nous (sept personnes, donc), le bus n’est pas forcément simple en termes de logistique. Pour un voyageur seul, évidemment, il vaut mieux privilégier les transports en commun, formidables lieux de rencontres…

Et les plus grands défis?

Rester en vie ! Non, sérieusement, il faut se montrer TRĒS prudent, car les Péruviens, eux, ne le sont pas. Les traversées de ville sont les moments les plus difficiles car à certains carrefours, c’est carrément la guerre…

Quels ont été vos coups de cœur de la route au Pérou? Et le pire cauchemar?

Notre coup de cœur ? Peut-être la traversée de l’Altiplano et de ses paysages merveilleux en allant d’Arequipa au canyon de Colca. Ou la Vallée sacrée, près de Cusco, dans le soleil couchant. Près de Maras, on s’arrêtait tous les 500 mètres pour faire des photos !

voyage perou conduire cusco

Notre pire cauchemar : la traversée de Juliaca, qui est particulièrement compliquée. Ça, en plus, on l’a fait deux fois…

Peut-on se fier sur les GPS/ Google Maps? 

On a utilisé maps.me, une application – gratuite – qu’on préfère à Google Maps car elle offre beaucoup plus d’infos utiles aux voyageurs : elle nous a été utile tout au long de notre tour du monde.

Une fois en route (surtout dans les grandes villes), c’est indispensable d’avoir un GPS ou une application de ce type. Franchement, ce doit être très compliqué de faire sans. Mais même avec, méfiance ! On l’a appris à nos dépend : le Pérou est un pays dans lequel beaucoup de routes ne sont pas goudronnées… Et ça l’application ne le sait pas. Ni même la carte routière Michelin achetée en France. Ça nous a valu une belle galère, en chemin vers Puno. La meilleure solution : vérifier avec les locaux avant de partir si la route que vous avez choisie est fiable et bonne.

Avez-vous été interpellés par la police?

Interpellés, non. Contrôlés, oui, deux fois d’affilée, le même jour. Contrôle de papier, pas plus ! Et là, le permis de conduire international n’a pas été demandé. (On doute d’ailleurs que les forces de l’ordre local aient compris quelque chose sur le joli papier rose qu’on leur a tendu).

voyage perou louer auto

Comment avez-vous organisé votre itinéraire?

L’itinéraire a été calculée par rapport à nos envies et aux distances : un premier brouillon a été dessiné avec nos envies, puis il a été mis à l’épreuve de la réalité, grâce à des expériences d’autres voyageurs ou à des forums, pour vérifier en amont la faisabilité du parcours. Mais l’intérêt de la voiture, c’est aussi de pouvoir faire un détour au dernier moment…

À quoi peut-on s’attendre au niveau du budget par jour?

Au total, pour les neuf jours d’utilisation, on a payé la location 1200 euros, assurances et taxes comprises, drop-off à Cusco inclus, avec 200 kilomètres par jour (la société prévoyait 0,60 euro par kilomètre additionnel, on ne les a payé en contrepartie des problèmes mécaniques qu’on a connu). C’est cher, mais on était sept (l’auto comptait neuf places), ce qui revient à moins de 20 euros par jour et par personne.

Côté essence, pour 2300 kilomètres, on a déboursé environ 230 euros.

Était-ce sécuritaire de laisser la voiture dans la rue la nuit?

On ne sait pas, on ne l’a jamais laissé dans la rue. Les hôtels avaient toujours une solution de parking à nous proposer. A Cusco, elle était dans la rue mais devant la porte de l’établissement, sous la caméra de surveillance… En tout cas, on n’a jamais rien laissé de valeur à l’intérieur.

Quels conseils utiles donneriez-vous à quelqu’un qui désire louer une auto au Pérou?

Renseignez-vous bien, choisissez un loueur reconnu. Et sur la route, prenez votre temps ! De toute façon, c’est ainsi qu’on profite le mieux du paysage, non ?

Si c’était à refaire, vous choisiriez la voiture ou le bus?

À sept personnes, la voiture, sans hésiter. C’est vrai, on a fait le plein de galères. Mais aussi le plein de souvenirs !

Envie de suivre les aventures d’Élodie et Mathieu?

A Ticket to Ride

Facebook – Twitter

Toutes les photos sont la propriété intellectuelle d’A Ticket to Ride

Vous souhaitez louer un voiture au Pérou?

Rentalcars.com, le partenaire de Voyage Pérou vous offre le meilleur tarif, un service de qualité ainsi que l’assurance du véhicule  en passant par le lien suivant!

Guides de voyage du Pérou

Vous partez au Pérou? À lire également

Conduire au Pérou: dangereux ou pas?
5 (100%) 7 votes

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion8 commentaires

  1. A noter que pour certains endroits il est fortement conseillé de voyager en 4×4… personnellement je n’ai rien connu de pire que Lima en fin d’après midi niveau stress sur la route 🙁

      • Hello. As-tu déjà fait la route entre Yanque et Cuzco par la 34E ou la 110 puis la 131?
        Quel est l’état de cette route?
        Approximativement combien de temps faut-il prévoir? Nous aurons une RAV 4X4
        J’apprécierais beaucoup ta réponse ;o) Merci

        • Desolé Marianne, je ne vais pas pouvoir te répondre ! On a fait Arequipa – Puno puis ensuite Puno -Cusco, donc visiblement pas l’itinéraire que tu comptes emprunté.
          Ce que je peux juste te dire, c’est que si c’est une voie/route secondaire, il y a de fortes chances pour que ce ne soit pas goudronné. En 4×4, tu te dis que ça pose pas de problème. Non, ça roule, sauf que si tu es obligé de rouler à 30 voire 50 km/h parce qu’il y a des trous et de la poussière ; la route peut être très très longue ! Les trajets sont globalement plus longs que l’estimation initiale. Peut être renseignes-toi auprès d’hôtels sur place…

          • Pas grave, merci quand même pour ton message! J’attends encore, peut-être quelqu’un pourra me renseigner. Sinon, nous avons toujours la possibilité de passer par la grande route par Juliaca. Bonne soirée.

    • On a loué un van Toyota (impossible de se rappeler exactement le modèle), 9 places. Il n’était pas excessivement vieux, mais je pense que les voitures sont maltraitées sur place par les locataires. L’altitude, la poussière, les longues distances, ça aide pas !
      Et comparé au coût de la vie, c’est un vrai budget. Le Pérou est une destination économique de façon générale : les repas varient en fonction de la zone touristique et du restaurant mais on peut manger pour moins de 2 euros dans les marchés locaux, et pour une quinzaine dans un bon resto ! Pour les hôtels ou guest house, compter 25 à 30 euros, à deux, pour quelque chose de très correct. On peut trouver moins, on peut trouver beaucoup plus bien sûr ! Voilà un peu pour une idée rapide.

      • Je pense que vous vous êtes faits arnaquer car vous êtes touristes. Désolée, mais c’est très courant au Pérou. Les prix changent en fonction de la tête du client et plus on est blanc plus on paye !!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge