Trek du Machu Picchu : Inca trail

13

Tout savoir sur l’Inca Trail (Le Chemin Inca)

À l’époque de l’empire inca, un immense réseau de chemins appelé Qhapac Ñan s’étendait sur 30 000km entre le Pérou, l’Équateur, la Bolivie, le Chili, l’Argentine et la Bolivie.

Ce qu’on appelle aujourd’hui le trek du Chemin Inca ou Inca Trail permet de marcher sur une petite partie de ce réseau qui mène jusqu’au Machu Picchu : le même chemin qu’empruntaient les Incas il y a plus de 500 ans!

Le Chemin Inca est à faire absolument au Pérou car c’est une aventure inoubliable qui permet de découvrir de magnifiques paysages à travers sept zones écologiques et plusieurs sites archéologiques incas avant d’arriver face à la fameuse citadelle du Machu Picchu.

Voici mon guide complet du Chemin Inca avec toutes les informations pratiques, l’itinéraire détaillé du trek, comment bien se préparer pour faire l’Inca Trail, comment réserver, ainsi que tous mes meilleurs conseils pour vous aider à organiser ce trek jusqu’au Machu Picchu.

Quel est l’itinéraire du Chemin Inca?

Chemin Inca de 4 jours

Le trek du Chemin Inca dure 4 jours, avec 3 nuits en campement sur un total de 43km. L’agence vient vous chercher à votre hôtel de Cusco pour vous emmener jusqu’à Ollantaytambo, puis au  km82, le point de départ officiel du trek. La 4e journée vous arrivez au Machu Picchu à partir de l’Inti Punku, la porte du Soleil.

Jour 1 : Cusco – Km82 – Llactapata – Huayllabamba – Yuncachimpa 

Marche: 12km-7h

Départ tôt en matinée en autobus jusqu’à Ollantaytambo et petite pause dans le village déclaré Patrimoine mondial par l’UNESCO. De là, le bus vous emmènera jusqu’au Km 82, le point de départ officiel du trek.

Visite du site archéologique de Llactapata, un site inca dont on sait encore assez peu de choses (il n’a été vraiment été bien exploré qu’en 2003!), si ce n’est qu’il a certainement eu un rôle important sur le chemin inca.

Marche au long de rivière Cusichaca jusqu’à atteindre le petit village de Huayllabamba, puis montée jusqu’à Yuncachimpa (3300m), le lieu de campement pour la nuit. 

inca trail perou

Jour 2 : Yuncachimpa – Warmihuañusca – Pacaymayu – Col de Runkurakay – Chaquicocha 

Marche: 15km-8h

La journée commence intensément avec 4h de montée jusqu’au col de Warmiwañusca (4200m), en passant par la vallée de Llulluchapampa, la portion la plus difficile du trek.

Puis, c’est la descente vers la rivière Pacaymayo – une étape exigeante pour les genoux- avant de remonter jusqu’au site archéologique de Runkurakay, un complexe circulaire qui servait de relais aux messagers incas.

Le chemin continue vers les ruines de Sayacmarca, une petite cité située sur le bord d’une falaise et qui offre une vue magnifique sur les environs, puis Chaquicocha, le lieu de campement pour la nuit.

voyage perou - Runkurakay
Vue sur le site de Runkurakay. Photo Karl Norling

Jour 3: Chaquicocha – Phuyupatamarca – Wiñayhuayna

Marche: 9km-5h

C’est une journée qui offre un paysage particulièrement joli, entre petits lacs, tunnel inca et forêt tropicale humide. On rejoint d’abord Phuyupatamarca, “ville dans les nuages” en quechua, un site bien préservé en bordure d’un ravin qui offre une vue sur la vallée du fleuve Urubamba et renferme places, édifices, ponts et bains.

Puis apparaît Wiñay Wayna « éternellement jeune » sur un monticule rocheux, un site inca divisé en deux secteurs, formés par des terrasses agricoles et des édifices, connectés par un escalier. Ce sera le lieu de campement pour la nuit.

perou inca trail
Photo Daniel Antunes

Jour 4: Wiñay Wayna –  Machu Picchu

Marche: 7km- 2-3h

C’est très tôt le matin (autour de 4h30) et avec une lampe de poche que commence le trek, commençant par l’Inti Punku , la « Porte du soleil » pour admirer l’incroyable lever du soleil avec vue sur le Machu Picchu et le Wayna Picchu.

Après une heure de descente, c’est l’arrivée au Machu Picchu et visite guidée de la citadelle.

Puis, retour en bus à Aguas Calientes, train jusqu’à Ollantaytambo et bus jusqu’à Cusco. Et fort probablement une bonne nuit de sommeil après cette aventure!

chemin inca porte du soleil
Vue du Machu Picchu depuis la Porte du Soleil. Photo Benjamin des Bois

Chemin Inca de 2 jours

Il existe aussi une version courte du Chemin Inca de 10km sur 2 jours. La visite du Machu Picchu se fait la 2e journée, après avoir dormi dans un hôtel à Aguas Calientes. C’est une bonne option pour ceux qui ont peu de temps ou qui n’ont pas envie de se lancer dans un trek de 4 jours. 

Jour 1: Cusco – km 104 – Aguas calientes

Départ de Cusco en train en matinée, jusqu’au km 104, le point de départ du trek qui couvrira environ 10km dans la Vallée Sacrée. Visite du site archéologique inca de Chachabamba, découvert en 1940. D’après le style des contructions, on pense qu’il avait une fonction religieuse, en plus d’avoir été un point de contrôle avant le Machu Picchu.

Après 3 heures de montée, c’est l’arrivée au Wiñaywayna, «éternellement jeune» le nom donné aux orchidées de la région par les locaux. Perché sur la vallée de l’Urubamba, le site offre une vue magnifique sur les environs. Après le repas, le chemin se poursuit jusqu’à l’Inti Punku, «Porte du soleil» en quechua, pour admirer l’impressionnante vue sur le Machu Picchu avec le coucher de soleil. C’est un site très important alors qu’il était à l’époque l’entrée principale du Machu Picchu et servait de lieu de culte à Inti, le dieu Soleil.

Retour à Aguas Calientes en bus.

Voyage Perou - Inti Punku - porte du soleil
L’Inti Punku, la Porte du Soleil. Photo Brian Sung

Jour 2 : Machu Picchu – Cusco

Tôt le matin, montée en bus jusqu’au site pour profiter du calme sur la citadelle. Après une visite guidée du Machu Picchu, vous aurez le choix de visiter le Wayna Picchu ou la montagne Machu Picchu (important: pensez à le mentionner au moment de la réservation car les places sont limitées!) ou de redescendre jusqu’à Aguas Calientes. Après le déjeuner, retour à Cusco en train.

voyage perou inca trail
Photo Fortherock

Réservation du Chemin Inca

Peut-on le faire en solo (sans agence)?

Malheureusement non. Depuis 2001 il est impossible et même interdit de faire le Chemin Inca seul, sans guide. 

Des normes de sécurité doivent être respectées et des contrôles s’effectuent tout au long du trek. Les agences doivent renouveler leur licence chaque année. Cette dernière prouve que les guides sont des professionnels qualifiés, qu’ils disposent d’équipements en bon état, de matériel de communication adéquat, et d’un kit de premiers secours. De plus, cet encadrement permet de préserver le site.

Faut-il réserver d’avance?

Oui, il faut absolument réserver le Chemin Inca plusieurs mois d’avance, que ce soit en haute ou en basse saison. 

Le trek est soumis à des quotas strictes: 500 personnes au total incluant les guides et porteurs, donc uniquement 300 espaces pour les voyageurs. 

Comme le trek est très populaire, ces quelques places s’envolent rapidement.

Comment voir s’il reste des places?

Petit truc facile et pratique pour vérifier la disponibilité: 

  1. Allez sur le site officiel du Machu Picchu: www.machupicchu.gob.pe
  2. Cliquez sur « consultas » dans le haut de la page à droite, puis choisissez « Disponibilidad de espacios ». Un calendrier s’affiche.
  3. Dans les paramètres, cliquez sur  « Seleccionar ruta »: choisissez  « Ruta 1 (4d/3n) » pour le Trek de 4 jours ou « Ruta 5 (directo) » pour le Trek de 2 jours. Le chiffre inscrit sur chaque jour sont les places restantes.

S’il n’y a plus de place pour le Chemin Inca, n’oubliez pas qu’il y a plusieurs treks alternatifs intéressants et sans guide obligatoire!

Quelle agence choisir pour le Chemin Inca?

C’est la grande question qu’on me pose souvent. Non seulement le Chemin Inca est le trek le plus populaire du Pérou, mais il est obligatoire de le faire via une agence. Donc forcément, énormément d’agences locales et internationales le proposent et il est très difficile de faire un choix.

Faites très attention aux agences qui affichent des prix très bas. Vu les prix du marché (bus, taxes, etc.) si on vous propose un prix moins élevé que la moyenne, c’est que l’agence sous-paie ses porteurs, les oblige à porter davantage de poids ou utilise du matériel de mauvaise qualité. Soyez un voyageur responsable et ne les encouragez pas!

Vous vous en doutez, c’est le Pérou, donc la qualité des prestations pour le trek du Chemin Inca de 4 jours est assez variable. C’est pourquoi je vous recommande de passer par l’agence de Ricardo, reconnue pour son sérieux. Pour en savoir plus et réserver votre trek du Chemin Inca dès maintenant, cliquez-sur le bouton ci-dessous:

Si vous préférez faire la version courte du Chemin Inca en 2 jours, la réservation se fait ici:

perou inca trek
Photo Daniel Antunes

Pendant le trek

Le chemin inca est-il difficile?

ll faut savoir qu’il y a environ de 5 à 7h de marche par jour. En soi, pas besoin d’être un grand sportif, mais l’endurance est de rigueur. Les nombreuses marches, les heures qui se suivent, la pente, l’humidité et l’altitude rendent l’ascension un peu plus compliquée. 

S’entraîner est un plus, tout en vous habituant au port des chaussures de marche et du sac à dos avec un peu de poids dedans. Mais ne soyez pas inquiet, même les marcheurs plus “tranquilles” arrivent avant la nuit aux campements et le guide marche toujours avec la dernière personne.

Dois-je porter moi-même mes bagages durant le trek?

Les porteurs se chargent de porter les tentes, les aliments et l’équipement de cuisine. De votre côté, vous devrez porter vos effets personnels, ainsi que le matelas de sol (qui est fourni par l’agence), à moins d’engager un porteur extra (maximum 6-7kg). Vous pourrez alors porter uniquement ce dont vous aurez besoin durant la journée (caméra, eau, écran solaire, etc.). 

Selon votre expérience en trek, votre forme physique et votre budget, ça peut être une option intéressante afin de mieux profiter du chemin. Il est très important de le mentionner au moment de la réservation puisque les quotas sur le Chemin Inca sont très limités.

Les grands bagages (ex: les valises) resteront à Cusco ou la Vallée Sacrée. La grande majorité des hôtels gardent les bagages sans problème durant l’excursion au Machu Picchu, mais sinon, votre agence peut se charger de les garder.

À quelle altitude arrive le Chemin Inca?

Le point le plus haut du Chemin Inca (version 4 jours) est Warmiwanusqa, à 4200m. On y arrive le jour 2, après 4 h de marche en montée, ce qui représente la portion la plus difficile du trek, puis on redescend jusqu’à rivière Pacaymayo pour remonter au site de Runkurakay à 3924m. De là, c’est la descente graduelle.

denivele inca trail
Source: Ladatco

À quel niveau de confort puis-je m’attendre ?

Vous dormirez dans des tentes (généralement 2 personnes dans une tente 4 places) au sein de campements prévus à l’occasion. On vous donnera un petit matelas pour le sol, mais vous pouvez aussi apporter le vôtre en complément si vous le désirez. Le confort reste sommaire, mais ça fait partie de l’aventure.

Il y a-t-il des toilettes sur le trek?

De gros progrès ont été faits ces dernières années au niveau sanitaire. Plusieurs toilettes avec eau courante ont été placées au long du Chemin Inca, incluant les campements principaux. Des poubelles sont mises à disposition pour jeter vos déchets. Apportez un rouleau de papier hygiénique et de désinfectant pour les mains.

Et si un incident m’arrive en plein milieu du trek?

Il est bien sûr de votre responsabilité de communiquer d’avance tout problème lié à votre santé à l’agence avant de réserver l’Inca Trail (allergie, problème cardiaque, etc). 

Il est très rare qu’une personne doive être évacuée. Les guides ont toujours une trousse de premiers soins, incluant de l’oxygène, et sont formés pour réagir rapidement. Si c’est vraiment nécessaire, l’équipe se chargera de vous ramener à Cusco.

De combien de personnes est composé un groupe?

Selon l’agence, la saison et surtout du prix que vous avez payé, un groupe peut varier de 4 à 16 personnes. Il ne pourra jamais dépasser 16 personnes car c’est la limite légale.

Certaines agences offrent le service de trek avec guide privé (2-3 personnes) et petit groupe (4 à 8 personnes), mais la grande majorité des agences offre un service de groupe, avec une moyenne de 12 à 16 personnes. 

Doit-on donner du pourboire?

Techniquement, un pourboire n’est jamais obligatoire. C’est à votre discrétion, mais fortement recommandé car ils travaillent très fort pour faciliter le trek et vous offrir une expérience inoubliable. De plus, ils viennent de famille humbles de la région. Si le pourboire ne représente pas beaucoup pour vos standards, pour eux, ça fait une grande différence! 

Si vous préférez, faites un pot commun. Pour un grand groupe (16 personnes) 90 soles/personne pour les chefs et porteurs, 30 soles/personne pour les guides (il y a 1 guide pour 8 personnes).

Pour un petit groupe ou un groupe privé, vous devrez vous ajuster. L’important est qu’au bout du compte, chaque porteur et chef reçoive au moins 50 soles chacun et chaque guide 200 soles. Bien sûr, vous pouvez toujours donner plus de pourboire, ce n’est qu’une référence.

Surtout n’oubliez pas de les remercier de vive voix avec une bonne poignée de main, culturellement c’est très important de leur montrer votre gratitude face à face.

Puis-je faire le Chemin Inca avec mes enfants?

Légalement, il n’y a pas d’âge minimum requis, mais les agences demandent généralement un minimum de 10 ans. 

Certaines imposent la limite à 12 ans, ou même 16 ans.

Il sera important de discuter avec l’agence pour savoir si vos enfants seront en mesure de le terminer.

Combien coûte l’Inca Trail?

Chaque agence a sa propre politique de prix. La moyenne est de 500-700$ par personne pour les 4 jours. Après, tout dépend des services inclus, du nombre de personnes dans le groupe, et de leur politique salariale envers les guides et porteurs. 

À vous de comparer et de faire votre choix, mais soyez des voyageurs responsables: si les prix sont beaucoup plus bas que 450$, c’est forcément que les guides et porteurs sont sous payés car la majorité des services ont un prix fixe qui ne peut être négocié par les agences (ex: train, entrée au Machu Picchu).

Qu’est-ce-qui est inclus dans le prix du Chemin Inca?

Trek de 4 jours: les transferts et transports, l’entrée et la visite guidée au Machu Picchu et sa visite guidée, une tente 2 places avec matelas de sol, cuisinier, guide officiel, assistants, porteurs, trousse de premiers soins et oxygène. Les repas: 3 petits déjeuners, 3 déjeuners, 3 dîners. Le prix n’inclut pas le sac de couchage.

Trek de 2 jours: l’entrée et la visite guidée au Machu Picchu, guide officiel, transferts et transports, trousse de premiers soins et oxygène. Box lunch pour le dîner (midi) du 1er jour + collation. Le prix n’inclut pas toujours l’hôtel à Aguas Calientes.

Quelle est la meilleure saison pour le faire?

Comme c’est une zone subtropicale, le climat est souvent changeant et difficile à prévoir d’avance.

De façon générale, il est préférable d’y aller en saison sèche: de mai à septembre. Mais ce sont aussi les mois les plus froids car c’est l’hiver (il ne faut pas oublier que les saisons sont inversées dans l’hémisphère sud!).

De décembre à avril, c’est la saison des pluies, avec des pluies plus abondantes en janvier et février. Ça ne veut pas dire qu’il pleut tous les jours et de façon constante, mais les conditions peuvent être moins agréables pour marcher, prendre des photos et bien sûr, dormir en camping. 

Le chemin inca est ouvert à l’année longue, sauf en février où il est fermé par mesure de sécurité en raison des pluies abondantes. Le Machu Picchu reste ouvert toute l’année, même en février. 

Les mois les plus fréquentés sont juin, juillet août. 

En résumé je dirais qu’il est préférable d’y aller entre les deux saisons, c’est à dire entre avril et juin ou entre septembre et novembre pour profiter de la meilleure température. 

Quels sont les treks alternatifs au Chemin Inca?

Il est vrai que le Chemin Inca est le plus connu et fréquenté des treks pour se rendre au Machu Picchu, mais il existe d’autres alternatives moins touristiques et tout aussi magnifiques :

Le trek du Salkantay

C’est le plus connu des treks au Machu Picchu, juste après le Chemin Inca, mais il est tout de même beaucoup moins fréquenté!

C’est une randonnée de 5 jours et 4 nuits à travers la cordillère de Vilcanota, en passant par des sites archéologiques incas. Il permet de découvrir une impressionnante biodiversité entre la forêt humide et les hautes montagnes (cascades, orchidées, etc)!

Vous pouvez réserver le trek du Salkantay avec l’entrée au Machu Picchu en cliquant ici:

Le trek de Lares

Moins connu et peu fréquenté, le trek de Lares ne passe pas par des sites archéologiques mais par des communautés locales. Bien sûr les beaux paysages sont au rendez-vous!

Autre différence: il est également plus court car le 3e jour de marche termine avant Ollantaytambo. Ensuite, c’est transport jusqu’à Aguas Calientes pour y passer la nuit et visite du Machu Picchu le lendemain.

Le trek de Lares (qui inclut en plus les eaux thermales de Lares et la nuit à Aguas Calientes) se réserve ici:

Le trek de Huchuy Qosqo

Huchuy Qosqo est un important site archéologique inca de la Vallée Sacrée, atteignable uniquement à pied ou à cheval, et c’est certainement la raison pour laquelle il est très peu fréquenté.

En réalité, c’est une courte randonnée (12km) de moins d’une journée pour arriver au site, avant de faire un transfert jusqu’à Ollantaytambo et  dormir à Aguas Calientes. Le Machu Picchu se visite le lendemain matin.  

L’Inca Jungle Trail

Voilà le trek idéal pour les amateurs d’adrénaline! Il combine plusieurs activités (rafting, descente en VTT, tyrolienne) mais en soi il n’est pas exigeant au niveau de la randonnée.

L’Inca Jungle trail doit être réservé directement ici:

Comment bien se préparer?

Avoir le bon équipement

Pour profiter au maximum du Chemin Inca, il faut avoir l’équipement adéquat. Tout l’équipement (tente, matelas de sol, etc.) est fourni lorsque vous faites l’Inca Trail de 4 jours et 3 nuits, à l’exception du sac de couchage qui est proposé en location et le sac à dos.

Pour l’Inca Trail de 2 jours et 1 nuit, vous n’avez besoin d’aucun équipement car la nuit se fait dans un hôtel dAguas Calientes.

Voici une check list pour le Chemin Inca:

  • Sac à dos: 30L-40L fera amplement l’affaire (recouvert d’un poncho de pluie, encore mieux, surtout en saison humide lorsque les pluies sont fréquentes!)
  • Sac de couchage (peut se louer à Cusco, autour de 15$): si vous désirez apporter le vôtre, assurez vous qu’il aille jusqu’à -10C.
  • Chaussures de randonnée: pour vous assurer que la pointure est la bonne, vos orteils doivent toucher le soulier lorsque vous passez l’index derrière le talon. Pensez à les utiliser le plus possible, à marcher, même courir avec et sur des surfaces rocailleuses, poussiéreuses (les conditions d’un trek). L’important, c’est que le pied et le soulier fassent tranquillement connaissance, question de ne pas avoir trop de friction une fois le moment venu. 
  • Imperméable (même en saison sèche)
  • Gourde d’eau et pastilles de purification (peuvent s’acheter à Cusco)
  • Lampe de poche / lampe frontale
  • Chapeau / casquette et écran solaire (important! le soleil est très fort)
  • Anti-moustiques
  • Vêtements légers (t-shirts)
  • Vêtements chauds (pantalon, chandail manche longue, gants, écharpe)
  • Plusieurs paires de chaussettes
  • Bâtons de randonnée (peuvent se louer à Cusco pour 3$)
  • Sandales (vos pieds vous remercieront après toute une journée dans les chaussures)
  • Papier hygiénique
  • Serviette légère de voyage (microfibre)
  • Petit savon (biodégradable de préférence!) et désinfectant pour les mains
  • Snacks (ex : fruits secs, barres de céréales)
  • Appareil photo (pensez à apporter une batterie supplémentaire car il n’y a pas d’électricité)
  • Trousse de premiers soins
  • Passeport valide (pas une photocopie)
  • Argent de poche (pour le pourboire, snacks sur le chemin)

Il est vrai que les agences fournissent les porteurs qui chargent les tentes, etc. Vous devez par contre porter vos effets personnels dont le sac de couchage, à moins de payer un porteur supplémentaire (jusqu’à 10kg max). Pensez donc à ne pas surcharger votre sac inutilement pour le trek, ce sera bien plus agréable.

Se mettre en forme

Sachez que le Chemin Inca n’est pas conçu pour les trekkeurs expérimentés. Il est accessible à tous, mais mieux vaut être prêt au défi qui vous attend: 5-6-7h de marche par jour, avec des variations de températures qui peuvent être importantes et de nombreuses pentes, sur un chemin inégal. Vous aurez donc besoin d’une certaine endurance.

À la salle de sport, pensez surtout à utiliser la « machine de step » (step machine, stepper, escaladeur), votre corps vous en remerciera. En dehors de la salle de sport, trouvez un terrain en pente, montagneux, pour vous pratiquer à marcher avec un sac à dos de 5-7kg. Ce sera à peu près le poids que vous aurez à porter durant le trek. Vous pouvez y placer bouteille d’eau, collation, etc.

Mais par dessus tout, souvenez que toute activité physique et sportive, quelle qu’elle soit, ne peut être que bénéfique pour votre corps. Pas besoin de courir le marathon, mais plutôt de vous réserver des moments dans votre routine pour faire un effort physique supplémentaire si vous êtes de type plutôt sédentaire.

Attention à l’altitude

À partir d’environ 2300m d’altitude, le corps peut commencer à ressentir les symptômes lié au mal des montagnes car il souffre de manque d’oxygène.

Comme Cusco se situe à 3390m d’altitude, il est courant la première journée de ressentir certains effets, comme des nausées, maux de tête, fatigue, saignements de nez.

Chacun réagit à l’altitude de façon différente et il est impossible de connaître d’avance votre degré de tolérance. Avoir une bonne condition physique aide (comme toujours), mais ne garantit pas que vous ne le ressentirez pas. 

C’est pourquoi il est très important de prévoir au moins 2 jours sur place, que ce soit à Cusco ou dans la Vallée Sacrée, avant d’entreprendre le trek ou tout autre activité physique. C’est la meilleure façon de permettre au corps de s’acclimater. Évitez l’alcool, la cigarette et les somnifères, et hydratez-vous bien. N’hésitez pas à boire le thé à la feuille de coca (mate de coca) qu’on vous offrira à l’hôtel. Ce n’est pas un remède miracle, mais ça aide! 

Sachez que les hôtels disposent généralement de bonbonnes d’oxygènes, n’hésitez pas à leur en demander si vous ne vous sentez pas bien. Vous pouvez également acheter une petite bouteille d’oxygène dans les pharmacies de Cusco.

Durant le trek, pensez à bien vous hydrater régulièrement. Marchez à votre rythme, ce n’est pas une course! 

À lire également: mon article complet sur le mal des montagnes

Vous partez en voyage au Pérou?

Comme vous le savez, il est extrêmement important de s’assurer avant de partir en voyage. A l’étranger, un petit problème peut très vite se transformer en une grosse galère, avec des conséquences irréversibles en terme de santé et/ou d’argent!

Il est donc très important de choisir une assurance voyage réactive, disponible 24h/24, avec de bonnes garanties et un tarif abordable.

Je vous recommande donc de lire notre comparatif d’assurances voyage pour le Pérou, vous y trouverez également des codes promos pour bénéficier des meilleurs tarifs.

Se loger à Cusco

Voici quatre propositions pour différents budgets:

  • El Artesano de San Blas : il est situé à San Blas, le quartier des artistes, avec un charme indéniable! C’est un hôtel simple, mais joli, dans une maison typique de Cusco avec patio intérieur. Un des meilleurs rapports qualité-prix, avec des chambres propres. À partir de seulement 19 €!
  • Hostal Inti Wasi Plaza de Armasc’est une autre bonne option si vous cherchez un peu plus de confort, avec un excellent rapport qualité-prix! C’est un bâtiment colonial rénové, situé à deux pas de la Plaza de Armas, face à la jolie Plaza Regocijo, avec un joli patio intérieur et des chambres confortables avec balcon. Petit déjeuner inclus. À partir de seulement 48 € la nuit!
  • Antigua Casona San Blas: voici un petit hôtel chic et intime au coeur du quartier de San Blas. Les chambres sont très confortables, la déco à la fois moderne et traditionnelle offre une ambiance chaleureuse, et le restaurant Piedra & Sal est un des meilleurs de Cusco. Très bon petit déjeuner inclus. À partir de 140 € la nuit
  • Palacio del Inka Luxury Collection: un des meilleurs hôtels de luxe à Cusco. C’est une grande maison coloniale située face au Coricancha et à 5 min de la Plaza de Armas, qui a conservé son cachet authentique, avec ses grands murs de pierre, ses patios intérieurs et sa décoration classique. On y trouve une piscine, un excellent restaurant, un bar chic, et le Andean Spirit Spa qui propose des traitements traditionnels. Un petit déjeuner copieux est inclus. À partir de 206 euros la nuit.

Se loger à Aguas Calientes

  • Casa Machu Picchu Hostel: Les hôtels ne sont généralement pas très jolis à Aguas Calientes et celui-ci se défend très bien, surtout pour le prix! Grande aire commune lumineuse avec baby foot et billard, vue sur la rivière, eau chaude et bon wifi, personnel aimable. Une valeure sûre. À seulement 7 euros en dortoir!
  • Hotel Falcon: une auberge simple mais confortable avec des matelas neufs, des chambres spacieuses, de l’eau chaude en tout temps et une gérante vraiment très sympathique et accueillante. À partir de 7€ ou en dortoir ou 15€ pour une chambre. 
  • Aguas Calientes Panorama B&B 3*: à seulement quelques pas du marché, de la gare et du bus pour le Machu Picchu, le Panorama B&B est devenu un des hébergements préférés des voyageurs avec sa vue magnifique sur le fleuve et les montagnes. Ce n’est pas un hôtel de luxe, mais il est confortable! À partir de 70 euros
  • Tierra Viva 4*: l’hôtel Tierra Viva, situé face au fleuve Urubamba à seulement 10 min de la gare à pied, offre des chambres confortables avec une vue intéressante sur les hautes montagnes environnantes. À partir de 103 euros

Vous partez en voyage à Cusco ? À lire également

Les meilleurs circuits au Pérou – Notre sélection des meilleurs circuits pour un voyage de rêve sans se ruiner!

Vous utilisez Pinterest? Voici la photo à pinner!

trek chemin inca

voyage perou chemin inca itineraire

Copyright photo d’entête: Ian Armstrong

Trek du Machu Picchu : Inca trail
5 (100%) 54 votes

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion13 commentaires

      • Eh bien c’est certain qu’il y a énormément d’argent qui doit rouler donc je te dirais oui, monétaire, mais également par souci de préservation de la nature et des sites archéologiques, ce sont des zones protégées quand même. 🙂

  1. Après avoir gambadé dans la pampa argentine et vu des sites fabuleux comme le Fitz Roy, j’ai vraiment hâte de découvrir le Machu Picchu et faire quelques treks autour de Cuzco !

    • Wow, le Fitz Roy c’est quand même mythique, ça doit être magnifique! Si tu veux des infos pour les treks, à part le chemin inca qui est déjà publié, je vais bientôt publier les treks alternatifs 😉

  2. Bonjour Leslie,

    je me permets de te contacter car nous sommes en plein préparatifs pour un voyage au Pérou en Juillet … Bon c est vrai nous sommes un peu à la bourre et nous voulions faire un trek de deux jours par contre j ai vraiment du mal a trouver un site de confiance pour réserver … Nous en avions trouvé un vraiment pas cher mais chose étrange ils veulent nous faire valider le paiement sans confirmer les dates … je te mets le lien pour voir si tu connais …

    je t avoue que je suis un peu perdue … 🙁

    • Ah oui, déjà c’est louche de payer sans les dates, surtout considérant que les quotas du Chemin Inca sont très limités. À ce propos, pour le Chemin Inca, il ne reste des places qu’à partir du 17 octobre 🙁
      Mais il y a de nombreux autres treks alternatifs toute aussi bons (sinon meilleurs) que le Chemin Inca, par contre ils sont plus longs que 2 jours.

  3. Bonjour,

    Merci pour votre superbe article.
    J’ai une question svp : est-ce que c’est une « bonne période » de faire un trek entre Cusco et le Machu Picchu pendant la 2ème semaine de Janvier ? pas trop de risque de grosse pluie?

    Merci d’avance

    • Ce n’est peut être pas la saison « idéale » car il y a effectivement des risques de pluies (c’est entre décembre et février avec de plus fortes pluies en février), mais c’est faisable, surtout que les pluies ne sont pas constantes, et l’avantage est qu’il y a beaucoup moins de monde sur les sentiers. Aussi il faut dire que la quantité de pluie est très difficile à prévoir car ça change vraiment d’année en année. Le mois qu’il vaut mieux éviter est février dans tous les cas, même le Chemin Inca est fermé par sécurité. Bon voyage!

  4. Bonjour,
    Je me demandais, 500 personnes à la fois sur le trek, ça ne dois pas être génial, comment ça fonctionne? Nous allons au Pérou cet été et nous voulons faire un trek mais nous ne savons pas encore lequel, l’Inca Trek nous intéressent mais le 500 personnes par jour nous fait peur, on est plutôt de type sauvage.
    Merci

    • Bonjour Sophie
      si vous êtes plutôt du type sauvage, effectivement ce n’est pas avec l’Inca trail que vous vous sentirez dépaysée, et encore moins en été (la haute saison). Il faut comprendre que c’est le trek le plus populaire pour aller vers le machu picchu. Pour une expérience un peu plus authentique vers le machu picchu je recommanderais plutôt le Salkantay ou Lares.

  5. Bonjour j ai une autre question, résidente du Quebec, si je réserve Airbnb pour mes dodos c est un US, les chambres d’hôtel sont en Sol, si je pars milieu juillet est ce que je dois réserver à l avance mes nuits où je peu juste me présenter dans un hôtel péruvien et payer en Sol, quand même une BONNE différence de prix ?
    Merci
    Nathalie

Laisser un commentaire