15 jours au Pérou

3

Itinéraire: le Pérou en 15 jours

Comment penser au Pérou sans se projeter instantanément aux temps des Incas ? Difficile de ne pas vouloir en apprendre davantage sur leurs coutumes, leurs traditions et leur savoir-faire, qui réservent encore bien des secrets aujourd’hui. Choisir les incontournables n’est pas une tâche facile car les sites archéologiques ne manquent pas. Mais pas de panique, voici notre suggestion d’itinéraire de 15 jours au Pérou, pour découvrir les plus beaux sites incas, sans oublier les autres grandes civilisations précolombiennes !

1re étape : Lima (1-2 jours)

Comme pour toutes les arrivées internationales, l’arrivée au Pérou se fait par Lima, la capitale. Il faut savoir que Lima est une très grande ville, avec plus de 9 millions d’habitants, représentant environ un tiers de la population péruvienne! Elle est victime d’une mauvaise réputation, et pourtant, elle renferme de nombreux attraits et activités intéressantes.

À commencer par la visite de Miraflores situé un à côté de l’autre. Reconnaissable par ses buildings modernes et ses grandes avenues, c’est à ici que bat le cœur commercial du pays. Le parque Kennedy est le cœur du quartier, avec artistes et artisans qui exposent leurs œuvres, petits kiosques de picarones –les beignets péruviens- et sandwiches savoureux, sans oublier les chats qui règnent en maîtres des lieux, heureux de profiter d’un oasis de paix en pleine ville. Surprenant mais vrai, au cœur même de Miraflores, on peut découvrir un important témoignage pré-Inca : la Huaca Pucllana. Il s’agit d’une grande pyramide datant de 1600 ans, qui a accueilli quatre civilisations précolombiennes et qui peut se visiter de jour, et de nuit lorsqu’elle est illuminée. Pour l’instant, encore peu de voyageurs visitent le site, c’est donc le moment d’en profiter!

On peut longer le malecon face au Pacifique, depuis le centre commercial Larcomar situé sur la falaise jusqu’au Parque del Amor. En chemin, vous pouvez en profiter pour vous arrêter au charmant Beso Frances, qui offre les meilleures crêpes de Lima, et qui est en prime, un des meilleurs endroits pour admirer la mer et le coucher de soleil. Vous aimez les sensations fortes ? Il est possible de survoler Lima en parapente depuis le Parque Raimondi, situé à seulement quelques minutes de marche: expérience inoubliable assurée !

lima au perou
Vue sur le malecon de Miraflores face à l’Océan Pacifique

Mais il ne faut surtout pas manquer la visite de Barranco, considéré comme le quartier des artistes, où il y fait bon vivre, avec ses nombreux bâtiments coloniaux, de charmants cafés, petites boutiques et galeries. C’est l’occasion d’y faire une agréable balade à travers les petites rues, à pied ou à vélo (il est possible d’en louer sur place !) pour découvrir les maisons colorées, les œuvres de street art et les impressionnantes « casonas », les anciennes maisons d’été des familles les plus prospères de Lima datant du début du 20e siècle. Si vous y êtes en fin de semaine, passez par la Feria de Barranco (Jiron Union 108, Barranco), qui rassemble différents artisans locaux proposant leurs créations en tout genre et un petit concert de groupes locaux y est organisé le samedi soir.

voyage lima barranco
Une façade colorée, typique de Barranco

Le centre historique de Lima, classé au patrimoine de l’UNESCO, est aussi un lieu représentatif de la capitale avec son imposante cathédrale, le Palais de l’archevêché, le Palais du Gouvernement, l’incontournable monastère San Francisco et ses catacombes, ainsi que les fameux balcons en bois, typiques de l’époque coloniale de Lima. Sur la Plaza de Armas, vous pourrez faire un tour au Museo del Pisco pour savourer les meilleurs cocktails à base de l’alcool national, ainsi que le Chocomuseo, le local adjacent, qui propose des ateliers de fabrication de chocolat!

Couvent San Francisco, à Lima
Couvent San Francisco, à Lima

Se loger à Lima

  • Inti Killa Hostel: Situé dans le quartier de Miraflores, dans une rue au calme, ce petit hôtel vous propose de belles chambres à un prix très attractif. Le personnel de l’hotel est extrêmement gentil et serviable et vous conseillera pour les déplacements et les visites. Ils donnent même des cartes de “Metropolitan”, le bus rapide de Lima! À partir de 45 euros la nuit en chambre double.
  • Casita Libertad Homestay: Auberge de jeunesse située dans le quartier de Barranco. Très propre et bien située, parfait pour voyager sans se ruiner! À partir de 23 euros la nuit en chambre double
  • JW Marriott Hotel Lima: Hotel 5* situé dans le quartier de Miraflores, c’est l’hotel le plus luxueux de Lima, très prisé par les occidentaux. À partir de 280 euros la nuit en chambre double

2ᵉ étape: Chiclayo (2 jours)

Nous poursuivons notre itinéraire de 15 jours au Pérou à Chiclayo, qui est entrée sous le feu des projecteurs en 1987. Grâce à la découverte de la tombe du Seigneur Sipan de la civilisation mochica, Chiclayo se positionne comme une des plus importantes destinations archéologiques du Pérou. Certains archéologues considèrent même sa découverte comme l’une des plus importantes faite en Amérique du Sud durant ces 30 dernières années ! Le Musée Tumbas Reales expose les vestiges découverts dans la tombe lors des fouilles : objets en or, argent, cuivre, bijoux et céramiques.

La région est également connue pour Tucume -aussi appelée la vallée des Pyramides- qui présente un ensemble de 26 pyramides dont la construction remonte à l’an 700 et qui fût un important centre pour les civilisations Lambayeque, Chimu, et Inca qui s’y sont succédées.

Vous pouvez également faire un tour sur la place d’armes de Chiclayo où l’on retrouve le Palais municipal, et la cathédrale de la ville dont les plans ont été conçus par Gustave Eiffel. Aussi, il est bon d’aller flâner à travers les échoppes du marché aux herbes médicinales. Vous y verrez des plantes séchées, des os, des organes animaux et d’autres éléments utilisés par les chamans pour faire leurs cérémonies.

Transport Lima à Chiclayo

  • En bus : 12h-14h, à partir de 15$USD, avec Civa, ou à partir de 25$ avec Oltursa ou Moviltours
  • En avion : 1h30, à partir de 120$USD avec Latam ou LC Peru
tucume chiclayo perou
La vallée des pyramides à Chiclayo. Photo David Almeida

Se loger à Chiclayo

  • Auberge Hostal Amigos : situé à 2 pas de la plaza de armas, Wifi, chambre basique avec salle de bains privative et TV, idéal pour petits budgets et backpackers. Chambre double à partir de 20 euros, petit déjeuner en supplément à 2 euros
  • Hôtel Embajador : situé en plein centre-ville mais très calme, refait à neuf, Wifi. Personnel charmant et toujours prêt à aider. Bon Points supplémentaires : un des réceptionnistes parle français, ils envoient un taxi vous chercher gratuitement à votre lieu d’arrivée et vous donnent la chambre dès votre arrivée (sous réserve de disponibilité, bien entendu). À 2 minutes à pied de l’artère principale de la ville avec tous les commerces et restaurants. L’hôtel propose aussi des tours des attractions principales de Chiclayo. À partir de 35 euros
  • Casa Andina Select : hôtel de la fameuse chaine d’hôtels haut de gamme “Casa Andina”. Un peu excentré, au calme, Wifi gratuit dans les zones communes mais payant en chambre (7€ par jour), piscine extérieure, SPA. Chambre climatisée avec bains à remous et minibar. Chambre double à partir de 83 euros, petit déjeuner compris. Hôtel de luxe correspondant aux standards occidentaux.

3e étape: Trujillo

Trujillo, surnommée la « ville de l’éternel printemps » grâce à son climat privilégié et sa gaieté, est une ville où il fait bon vivre.

trujillo au perou
La jolie Plaza de Armas de Trujillo. Photo Dan Merino

Impossible de manquer la visite des Temples du Soleil et de la Lune, à 30 minutes de Trujillo, qui constituent un héritage majeur de la culture mochica (An 100 – 800). Grâce à la méthode de construction utilisée, les peintures ont été incroyablement bien conservées durant des siècles, difficile de ne pas être impressionné !

temple de la lune - huaca de la luna
Ai-apaec – Temple de la lune à Trujillo

Envie de profiter des eaux du Pacifique ?
Faites un tour à Huanchaco, une station balnéaire et ancien village de pêcheurs où l’on trouve encore des embarcations traditionnelles, les caballitos de totora, utilisées depuis 2000 ans par les locaux ! Vous pouvez passer la nuit à Huanchaco au lieu de Trujillo pour profiter plus longuement de l’ambiance décontractée. Des taxis collectifs font la navette entre Trujillo et Huanchaco tous les jours pour seulement quelques soles.

À mi-chemin entre Trujillo et Huanchaco se trouve un autre site incontournable, Chan Chan, capitale de la civilisation Chimu jusqu’à sa conquête par les Incas et inscrite comme patrimoine de l’UNESCO depuis 1986. D’une étendue de 20km², c’est la plus grande ville en adobe (briques faites de boue et de paille, largement utilisées par les civilisations précolombiennes) d’Amérique et la 2e plus grande au monde ! Les murs de Chan Chan sont décorés par de nombreux bas-reliefs représentant des poissons, des oiseaux et autres animaux.

Transport Chiclayo-Trujillo

  • En bus : 4h, à partir de 17$USD, avec Cruz del Sur.
  • En avion : entre 4 et 19h (une escale à Lima obligatoire), à partir de 137$USD avec Latam
huanchaco au perou
Un caballito de totora à Huanchaco

Se loger à Trujillo

  • Izan Trujillo: Situé à 200 mètres de la place principale, cet hôtel de luxe se trouve dans un ancien couvent. Chambre immense et magnifique. Piscine extérieure. Wifi gratuit. Chambre double à partir de 80€ la nuit, petit déjeuner compris. C’est notre hébergement coup de cœur à Trujillo.
  • Hostal San Miguel: Situé à 5 minutes de marche de la place principale. Chambre à la décoration traditionnelle. Jacuzzi extérieur. Wifi gratuit. Petit plus : la propriétaire parle français. Chambre double à partir de 50€ la nuit, petit-déjeuner à 4€.

3ᵉ étape : Arequipa (1-2 jours)

Bienvenue à la « ville blanche » ! Deuxième plus grande ville du Pérou avec 850 000 habitants, Arequipa (∆ 2.300 m d’altitude)et prochaine étape de votre itinéraire a été déclarée patrimoine mondial de l’UNESCO en 2000. C’est une ville dynamique, animée de jour comme de nuit, à la fois moderne et historique. Dominée par l’imposant volcan Misti que l’on peut apercevoir lors des belles ensoleillées, Arequipa présente de beaux bâtiments coloniaux en pierre volcanique blanche, expliquant son surnom de « ville blanche ».

Bienvenue en altitude!
Afin de permettre à votre corps de s’adapter, il est important d’éviter toute activité exigeante la première journée. Reposez-vous, hydratez-vous bien, mangez léger et tout ira pour le mieux. Voici nos 10 trucs pour éviter le mal des montagnes. Peut-être même faites-vous partie des nombreux voyageurs qui ne ressentent aucun effet !
arequipa-au-perou
La cathédrale d’Arequipa et le Misti

En se promenant dans le centre historique colonial, on découvre le fameux couvent de Santa Catalina. Véritable petite ville colorée, avec ses rues étroites et ses petites places, c’est le plus important édifice religieux du Pérou et un des plus grands couvents du monde!

En se promenant dans le centre historique colonial, on découvre le fameux couvent de Santa Catalina. Véritable petite ville colorée, avec ses rues étroites et ses petites places, c’est le plus important édifice religieux du Pérou et un des plus grands couvents du monde! Mais il ne faut pas manquer la Plaza de Armas, une des plus belles places du Pérou avec ses palmiers, arcs coloniaux, et sa fontaine, sans oublier l’imposante cathédrale, aussi belle de jour que de nuit. Faites également un passage par le Musée Santuarios Andinos où est exposée la momie inca Juanita. Dite la « princesse de glace », elle a été sacrifiée il y a plus de 500 ans et a été retrouvée en 1995, à 6310 mètres d’altitude sur le mont Ampato.

Excursion au Canyon de Colca
Vous avez quelques jours devant vous? À 5h de la ville blanche se trouve le Canyon de Colca, 2e canyon le plus profond du monde (juste après le Canyon de Cotahuasi, son voisin). Il atteint jusqu’à 3400m de profondeur et s’étend sur 100 km. C’est une grande vallée recouverte de terrasses agricoles, utilisées depuis des siècles par les paysans locaux. Ce canyon est aussi le nid douillet du roi des Andes : le Condor. La croix du condor est un de prédilection pour admirer ces grands oiseaux dont l’envergure peut atteindre 3,50 m, dans leur environnement naturel.

Depuis Arequipa, des excursions d’une journée sont organisées dans le canyon, mais si vous disposez d’un peu plus de temps, n’hésitez pas à y passer deux jours pour mieux en profiter! Il est également possible de faire un trek de deux jours dans le canyon, avec ou sans guide.

Transport Trujillo-Arequipa (avec escale à Lima)

  • Avion Trujillo – Lima : 1h10, à partir de 62$USD, avec Avianca, Latam
  • Avion Lima – Arequipa : 1h30, à partir de 64$USD, avec Avianca, Peruvian Airlines, Latam
itineraire voyage 15 jours au perou
Le monastère de Santa Cataline à Arequipa. Photo Corey Spruit

Se loger à Arequipa

  • Mercaderes Backpackers : située à 20 mètres de la Plaza de armas, cette auberge de jeunesse propose des chambres en dortoir très propres et lumineuses, idéalement placée et à un prix plus que correcte pour les petits budgets. À partir de 20 euros
  • Hotel Tierra Viva: pour des budgets un peu plus élevés, Tierra Viva, situé à deux rues de la Plaza de Armas, ne vous décevra pas. Les chambres sont tout confort et le service est garanti. Le petit déjeuner est inclus et a de très bonnes critiques. À partir de 60 euros
  • Hotel Los Tambos : c’est une option intéressante pour ceux qui désirent encore plus de confort. L’hôtel est situé à seulement 50m de la Plaza de Armas, avec de belles chambres, un bon service et un personnel attentionné. Mais attention, les disponibilités s’envolent rapidement! À partir de 80 euros

4e étape : Lac Titicaca (2-3 jours)

Comment passer à côté de ce lac mythique ? Plus haut lac navigable au monde, le Titicaca (∆ 3.800 m d’altitude) renferme une quarantaine d’îles, entre le Pérou et la Bolivie. Les îles des Uros sont les plus emblématiques à cause de leur grande particularité : entièrement artificielles, elles flottent sur l’eau car elles sont entièrement faites de roseau tressé. Le dernier Uro se serait éteint dans les années 50, et aujourd’hui des Aymaras de Puno occupent ces îles en perpétuant leurs traditions à des fins touristiques. Aussi, les îles Titinos sont construites sur le même principe que les Uros et sont beaucoup moins fréquentées par les touristes, car elles sont plus éloignées de Puno!

iles uros titicaca
Une des îles des Uros, entièrement faite en roseau

Dans un tout autre genre, à un peu plus de heures de bateau, Amantani est une île magnifique recouverte de petits chemins, maisons de paysans et terrasses agricoles où l’on cultive principalement du blé, du quinoa et de la pomme de terre. On y trouve deux montagnes, Pachatata et Pachamama, qui sont offrent un point de vue exceptionnel sur les environs! Autre île intéressante à visiter, Taquile. Une particularité culturelle importante de l’île est son art textile : les femmes tissent et teignent la laine avec des produits naturels, et les hommes, eux, sont chargés de tricoter. Ainsi les locaux fabriquent différents vêtements reconnus pour leur qualité (bonnets, foulard, etc.). Cette pratique est d’ailleurs inscrite dans la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de L’UNESCO.

Si vous cherchez plus de tranquillité pour votre séjour de 15 jours au Pérou, loin des touristes, vous pouvez également vous diriger vers la jolie communauté de Llachon dans la péninsule de Capachica. Sachez que peu importe la destination que vous choisirez sur le Titicaca, il est possible de dormir chez l’habitant !

Que voir à Puno
La région de Puno est culturellement très riche. Elle renferme plusieurs sites fascinants comme le site funéraire pré-inca de Sillustani et est le théâtre de nombreuses fêtes dont la plus impressionnante est sans aucun doute la Virgen de la Candelaria en février !

Transport Arequipa – Puno

  • En bus : 6h30 à 10h (attention car les prix varient également selon la durée du trajet !) à partir de 10$USD avec Civa, à partir de 19$ avec Cruz del Sur. Il existe également un bus faisant le trajet de Chivay (Canyon de Colca) jusqu’à Puno, permettant de ne pas revenir à Arequipa : la compagnie 4M pour 50$.
  • En avion : Arequipa – Lima : 1h30, à partir de 64$USD, avec Avianca, Peruvian Airlines, Latam. Puis Lima – Juliaca : 1h40, à partir de 43$USD, avec Avianca, Latam.
taquile au titicaca perou
Taquile au Lac Titicaca

Se loger à Puno

  • Posada Don Giorgio: Un excellent rapport qualité prix pour ce petit hôtel un peu rustique. Il y a le wifi, et chaque chambre dispose d’une salle de bain privative. Le tout pour environ 20 euros la nuit en chambre double!
  • Hotel Hacienda Plaza de Armas: Hôtel 3* idéalement situé sur la Plaza des Armas de Puno. Environ 45 euros la nuit
  • Uros Titicaca Lodge: Notre gros coup de coeur! Construit sur l’une des iles flottantes Uros, c’est probablement l’hôtel le plus dépaysant du Pérou! Si vous avez la possibilité, je vous recommande vraiment d’y passer au moins une nuit! Environ 115 euros la nuit.

5e étape : Cusco (1-2 jour)

Aller à Cusco est un plaisir du début à la fin, en commençant par le trajet en bus pour s’y rendre qui est un véritable spectacle pour les yeux ! La route passe à travers les plaines de l’Altiplano, où seule l’herbe de la pampa pousse et où lamas et alpagas gambadent nonchalamment, et atteint le point le plus haut, La Raya (∆ 4.312 m), avant de redescendre vers Cusco.

Plusieurs sites archéologiques ponctuent le voyage, comme les ruines de Raqchi (∆ 3.500 m), un site construit en l’honneur du dieu Wiracocha et qui fut un centre important de l’empire inca, tant sur le point religieux qu’administratif. Le bus s’arrête également au musée de Pukara qui fut un important centre cérémoniel et la « Chapelle Sixtine des Andes » à Andahuaylillas dont les fresques, magnifiques peintures de l’École de Cusco et inscriptions en font un véritable trésor du 17e siècle !

S’il y a bien un grand incontournable à voir lors d’un voyage de 15 jours au Pérou, c’est bien Cusco! Capitale des Incas, qui la surnommaient « le nombril du monde ». Cusco a conservé sa grandeur à travers les siècles. On adore à Cusco (∆ 3.400 m) son énergie, son charme de ville à taille humaine et les dédales de ses petites rues pavées. Il faut le dire, Cusco a de bonnes « vibes ».

Le ticket touristique : le saint Graal !
Pour découvrir les sites majeurs de Cusco et la Vallée Sacrée -sauf quelques exceptions comme les salines de Maras ou le Coricancha – il faudra vous procurer le boleto turistico. C’est un achat obligatoire pour avoir accès aux sites car il est impossible de payer l’entrée séparément. Je vous recommande de l’acheter en arrivant à Cusco !
circuit au perou cusco
La Place d’Armes de Cusco

Rien de mieux qu’une visite à pied du centre historique, classé Patrimoine de l’UNESCO, en commençant par la Plaza de Armas où se trouvent la cathédrale et la magnifique Église de la Compañia de Jesus (qui offre une vue imprenable la plaza depuis son 2e étage !).

Vous pouvez ensuite vous diriger au Coricancha, un ancien temple dédié au dieu Soleil, qui fut le plus important lieu de culte de l’empire inca ! « Temple doré» en quechua, il doit son nom à la richesse avec laquelle il était décoré, avec de l’or et des pierres précieuses. Il fut pillé et détruit par les conquistadors qui érigèrent sur ses fondations le Couvent Santo Domingo. Le site témoigne de l’impressionnante technologie de construction des Incas : de grandes pierres taillées qui s’emboîtent parfaitement pour créer des murs si solides qu’il tiennent encore aujourd’hui, malgré l’absence d’utilisation de ciment. C’est d’ailleurs un style de construction que vous verrez un peu partout dans la région, et même au Machu Picchu !

Mais il ne faut surtout pas manquer San Blas. C’est notre quartier préféré de Cusco avec ses artisans, petites galeries d’art et boutiques de toutes sortes. N’hésitez pas à rentrer dans les ateliers pour parler aux artistes, vous y ferez des rencontres inoubliables, comme Sonia, une artiste passionnée qui se dédie à l’art traditionnel de Cusco ou Ingrid, une expat française dont la boutique est une véritable caverne d’Ali Baba.

san blas cusco perou
Dans l’atelier d’Ingrid à San Blas

La Plazuela de San Blas est une jolie place où se trône l’église du même nom, toute blanche, qui est un véritable bijou d’architecture : l’intérieur est un exemple parfait du style churrigueresque, ce baroque métissé avec des symboles païens et des motifs floraux exotiques. La magnifique chaire en cèdre sculpté et l’autel doré qui trône au centre du chœur, sont à couper le souffle. Juste en face de l’église se trouve Pachapapa, un des plus jolis restaurant de la ville, avec un sympathique patio intérieur, de bonnes pizzas au four et cocktails originaux aux saveurs andines. Si vous êtes curieux de goûter le cuy (le fameux cochon d’inde), c’est aussi un bon restaurant pour tenter l’expérience !

Pour mieux cerner la culture locale, un passage au marché San Pedro s’impose. C’est le plus grand marché de la ville, et avec sa grande variété de produits (fruits, légumes, quinoa, etc.) c’est un véritable terrain de jeu pour le marchandage entre clients et les caseritas. Pourquoi ne pas tenter d’y participer ?

Un dimanche à Cusco
Chaque dimanche à Cusco, c’est jour de fête. Ne manquez pas l’occasion de voir le défilé coloré sur la Plaza de Armas avec habits typiques et musique. Également, l’entrée à la cathédrale est gratuite durant la messe. Bien sûr, le respect est de mise.

Autour de Cusco se trouvent quatre sites archéologiques Incas qui se visitent amplement en une demi-journée : la grande forteresse de Sacsayhuaman (où se déroule chaque année le fameux Inti Raymi), Tambomachay, un lieu de culte au dieu de l’eau, Qenqo qui servait de lieu de sacrifices et momification de membres de la noblesse inca, et finalement Puca Pucara, qui fut un lieu de repos des voyageurs et un point de contrôle.

sacsayhuaman a cusco
Une partie de la forteresse de Sacsayhuaman et Cusco en arrière plan

Se loger à Cusco

  • Feel at Home: situé pratiquement au coin de la Plaza de Armas, c’est un petit hôtel dans la catégorie « budget » , avec wifi, un bon petit déjeuner inclus. À partir de 10 euros
  • Hostel Qorikilla: Situé à 600m de la Plaza de Armas, cet hotel offre non seulement un excellent rapport qualité/prix mais la vue sur la ville depuis la terrasse de l’hôtel est sublime! À partir de 25 euros
  • L’hôtel Tierra Viva Cusco San Blas: c’est un hôtel charmant avec cour intérieure, d’une gamme un peu plus élevée avec des chambres à partir de 80 euros.

6 étape: Vallée Sacrée (2-3 jours)

La Vallée Sacrée regorge de sites fascinants et il serait dommage de passer directement de Cusco au Machu Picchu sans s’y arrêter! C’est une grande vallée fertile au climat agréable qui fut un véritable grenier pour l’empire inca. L’endroit dégage une énergie particulière, un étonnant mélange entre une douceur de vivre et un relief saisissant, entre un passé grandiose et un présent rural et coloré. On pourrait facilement y passer plusieurs semaines, mais avec seulement quelques jours devant soi, il est tout de même possible d’avoir un bel aperçu de ce que la région offre.

Pisac est un village inca construit au 10e siècle, constitué de plusieurs rues, maisons et canaux, une zone religieuse et de nombreuses cultures en terrasse. Son marché est devenu plus populaire auprès des touristes ces dernières années, mais si vous sortez de l’espace « souvenirs » et passez du côté des fruits et légumes, vous verrez qu’il a conservé son côté local. Les ruines de Pisac, perchées sur une colline au dessus du village, constituent un des plus beaux et des plus importants sites de la Vallée Sacrée. Ancienne résidence royale de l’Inca Pachacutec, on y trouve une zone résidentielle et religieuse où se déroulaient des cérémonies en l’honneur du dieu Soleil. La vue y est magnifique !

ruines de pisac
Les ruines de Pisac. Photo Steven Damron

Plus loin sur la route se trouve Ollantaytambo qui fut un des plus importants villages de l’empire inca. Incroyable mais vrai : c’est seul village d’origine inca encore habité par des familles locales! C’est un véritable plaisir de se perdre à travers ses petites rues étroites, mais il faut également monter jusqu’en haut de l’imposante forteresse d’Ollantaytambo. Elle impressionne par ses énormes monolithes de pierre qui – on ne sait par quelle magie- ont été hissés jusqu’en haut de la colline. Mais ce que l’on sait, c’est qu’elle occupa d’importantes fonctions militaire, religieuse et politique et que sa structure défensive ne fut jamais terminée.

Nos conseils pour Ollantaytambo
  • Il existe des ruines incas que peu de touristes connaissent: Pinkullyuna. C’est un site face aux ruines “officielles” d’Ollantaytambo et son accès est gratuit!
  • Vous pouvez aussi vous rendre à Pachar, un tout petit village à quelques minutes d’Ollantaytambo pour découvrir les ruines de Ñaupa Iglesia et les bières artisanales de la Cerveceria del Valle qui ont remporté de nombreux prix internationaux.
  • À Ollantaytambo se trouve la station de train pour se rendre jusqu’au Machu Picchu (Aguas Calientes). Vous pouvez donc passer une nuit à Ollantaytambo avant de vous y rendre au lieu de revenir à Cusco! 
circuit perou ollantaytambo
Ollantaytambo dans la Vallée Sacrée

Encore peu fréquentée par les voyageurs, les salines de Maras offrent tout un spectacle! Si loin de la mer, dans la vallée de Maras, à plus de 3 200 m d’altitude, coule un ruisseau saturé en chlorure de sodium dont le sel est récupéré par quelques 3000 bassins construits en terrasse. À seulement quelques kilomètres de Maras se trouve également Moray. C’est un site formé par des terrasses circulaires qui servaient de laboratoire agricole pour les Incas. Autre coup de cœur dans la Vallée Sacrée : le village de Chinchero. C’est un petit village reconnu pour la qualité de son art textile. Plusieurs lieux présentent processus de fabrication du début à la fin, et ce, toujours avec un accueil sympathique ! Vous pourrez acheter tapis, vêtements, poupées, etc, sur place ou aller au marché du village.

Se loger Puno-Cusco

  • En avion (depuis l’aéroport de Juliaca) : 55 minutes, à partir de 53$USD, avec Latam, Avianca.
  • En bus : de 6h à 10h, à partir de 13$USD, avec Inka Express, Cruz del Sur. Le billet du bus inclut les visites guidées aux sites sur le chemin
salines de maras au perou
Les salines de Maras. Photo Liselotte Poupard

Où dormir dans la Vallée Sacrée

Ollantaytambo:

  • Intibambo Hotel: joli petit hôtel au calme à l’écart des rues touristiques. Il possède une terrasse avec une vue magnifique sur la forteresse d’Ollantaytambo et la Vallées Sacrée. Chambres à partir de 39 euros la nuit
  • Casa de La Chola: Une chambre d’hôte magnifique située à l’exterieur de la ville, à une dizaine de minutes de la gare d’Ollantaytambo. L’idéal pour les amoureux de la nature! A partir de 55 euros la nuit, petit déjeuner qui saura ravir gourmets et gourmands inclus!

Urubamba:

  • Casa Andina Private Collection Valle Sagrado: c’est un hôtel haut de gamme de style champêtre situé entre Urubamba et Ollantaytambo. Il propose des chambres et quelques villas – appelées Andean Cottages- qui offrent une vue imprenable sur la vallée et les montagnes, de grands jardins, gym, sauna, spa et même un planétarium qui permet de découvrir le ciel de l’hémisphère sud. Sur place, le restaurant Alma Viva sert une cuisine péruvienne contemporaine.  Petit déjeuner buffet inclus. À partir de 96 euros

7e étape: Machu Picchu (1 jour)

Voilà le moment le plus attendu d’un circuit au Pérou!

Ce n’est pas tous les jours que l’on visite l’une des 7 nouvelles merveilles du monde classée au patrimoine de l’UNESCO : le Machu Picchu ! (∆ 2.450 m). Rechargez toutes vos batteries, videz toutes vos cartes mémoires, vous allez en prendre plein les yeux.

Plus grand symbole de la culture inca, le Machu Picchu a été construit il y a plus de 500 ans par l’Inca Pachacutec. Caché stratégiquement entre les hautes montagnes de la vallée de l’Urubamba, il ne fut jamais découvert par les Espagnols, mais on ne sait toujours pas quand et pourquoi les Incas abandonnèrent le site. La citadelle fut « redécouverte » en 1911 par l’expédition de l’Américain Hiram Bingham qui dévoila son existence au monde entier à travers le National Geographic.

Le Machu Picchu est divisé en deux grands secteurs : la zone agricole formée par un ensemble de cultures en terrasses qui se trouve au sud ; et la zone urbaine qui accueillait plusieurs bâtiments, et qui avait une double fonction religieuse et administrative. Le site du Machu Picchu ouvre dès 6h du matin. Si vous prenez le 1er bus de montée à 5h30, vous arriverez sur un site sans foule.

Pour avoir une vue en plongée sur le site et comprendre son ampleur, je vous recommande de faire l’ascension du Huayna Picchu ou de la montagne Machu Picchu qui sont un en face de l’autre. Il est très important de choisir le bon billet au moment de faire la réservation car le prix est différent et les quotas sont limités !

Se rendre au Machu Picchu

Il existe plusieurs façons de se rendre au Machu Picchu. Il est très important d’évaluer les options selon le budget, mais également le temps dont vous disposez car les trajets « alternatifs » peuvent être assez longs.

  • Train : c’est le moyen le plus rapide, et même la seule option si vous n’avez qu’une seule journée pour visiter le Machu Picchu. Selon la saison, le train part de Poroy (Cusco) ou Pachar (Ollantaytambo) jusqu’à la station d’Aguas Calientes. L’aller prend 1h30 ou 3h30 selon la station de départ.
  • En colectivo et à pied : c’est l’ option la plus populaire chez les backpackers. Depuis Cusco, il faut se rendre jusqu’à Hydroelectrica (7h) puis marcher jusqu’à Aguas Calientes durant environ 2h30. Techniquement, le chemin prend environ 10h, mais mieux vaut éviter de marcher la nuit. Le plus judicieux est de dormir en chemin, à Santa Teresa, pour repartir au petit matin.
  • Trek : il existe plusieurs treks pour se rendre au Machu Picchu, comme le Chemin Inca (Inca Trail), le Salkantay, Lares, etc. Les itinéraires varient, mais il faut compter au moins 4 jours pour pouvoir les compléter.

Se loger à Aguas Calientes

  • Aguas Calientes Panorama B&B 3*: à seulement quelques pas du marché, de la gare et du bus pour le Machu Picchu, le Panorama B&B est devenu un des hébergements préférés des voyageurs avec sa vue magnifique sur le fleuve et les montagnes. Ce n’est pas un hôtel de luxe, mais il est confortable! À partir de 70 euros
  • Tierra Viva 4*: l’hôtel Tierra Viva, situé face au fleuve Urubamba à seulement 10 min de la gare à pied, offre des chambres confortables avec une vue intéressante sur les hautes montagnes environnantes. À partir de 103 euros
  • El Mapi Hotel 4*: petit dernier de la chaîne InkaTerra, c’est un bel hôtel moderne (particulièrement étonnant pour un 4*) à la décoration dynamique, faite en grande majorité avec des matériaux recyclés, avec des hauts plafonds style loft, des fenêtres panoramiques et une belle lumière naturelle. Pour couronner le tout, des citations sur les murs des chambres, par ci par là, question de faire sourire. À partir de 206 euros.

Le Pérou en 2 semaines: le mot de la fin

Organiser un voyage au Pérou en solo de 15 jours n’est pas simple, notamment en terme de transports.

C’est pourquoi je vous recommande de  faire une demande de devis gratuit à une agence de voyage locale: Grâce à notre partenaire Evaneos, cela peut se faire en moins de 5 minutes! C’est gratuit, sans engagement et cela peut vous donner des idées!

De plus, les prix commencent à partir de 890 euros seulement! Qu’est-ce que vous attendez? 😊

Par Liselotte Poupard

Réserver votre billet d’avion au meilleur prix

Vous souhaitez partir au Pérou? Afin d’obtenir le meilleur tarif sur vos billets d’avion, vous pouvez utiliser notre comparateur, en partenariat avec Skyscanner: C’est la garantie de payer le meilleur prix pour votre votre vol international et vos vols interieurs au Pérou!

Vous partez en voyage au Pérou?

Comme vous le savez, il est extrêmement important de s’assurer avant de partir en voyage. A l’étranger, un petit problème peut très vite se transformer en une grosse galère, avec des conséquences irréversibles en terme de santé et/ou d’argent!

Il est donc très important de choisir une assurance voyage réactive, disponible 24h/24, avec de bonnes garanties et un tarif abordable.

Voyage Pérou s’associe à Chapka Assurance pour vous proposer une réduction de allant de 5 à plus de 19% sur votre assurance voyage en fonction du nombre de voyageurs. De plus, l’assurance voyage que nous vous proposons couvre le vol et la perte de vos bagages à hauteur de 3000 euros. Bien utile pour voyager sereinement!

La promotion est valable sur toutes les destinations et est appliquée automatiquement en cliquant sur le lien ci-dessous!

Guides de voyage du Pérou

Vous partez au Pérou? Découvrez nos guides détaillés de chaque ville!

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

circuit 15 jours au perou

15 jours au Pérou
4.81 (96.19%) 21 votes

Discussion3 commentaires

  1. Grand merci pour ce moment d’escapade! J’ai eu beaucoup de plaisir à lire cet article qui explique très bien et donne envie de faire ce voyage.

  2. Bonjour,

    je pars au Pérou du 4 septembre au 21. S’il te plaît, poourrais-tu me dire si mon itinéraire semble cohérent? MERCI BEAUCOUP !

    Lundi 4 septembre :
    Arrivée vers 18h :
    Mardi 5 septembre : journée à Lima (on n’a pas trop le temps d’y rester malheureusement)
    Mercredi 6 septembre : GO IKA
    départ 8h30 : Ica (4h30 de trajet) arrivée vers 13H journée dans le désert avec k’Oasis (Buggy/Sandboarding)
    Dormir à Paracas (Ica Paracas, il faut compter 1h de trajet )
    Jeudi 7 septembre :
    départ 8h:
    Excursion bâteau islas ballestas / visite réserve nacional de Paracas (on verra si on sait faire les deux aussi non on serait plus optée pour la réserve)
    Début d’aprem reprendre le bus vers l’aéroport de LIMA. Attention, plus ou moins 4H de trajet
    Le vol départ : 19H30 arrivée à Arequipa vers 21H
    Vendredi 8 septembre : Arequipa 2 jours
    Dormir vendredi, samedi à Arequipa et visiter cette belle ville.
    Dimanche 10 septembre :
    Direction Colca, faire le trekk, (dormir 1 nuit donc du 10 au 11) (il faut plus ou moins 3h30 pour aller )
    Lundi 11 septembre :
    Toujours en mode trekking. Attention, si on veut aller à Puno, prendre bus à Chivay 13h15à 19h30 (+- 50 euros)
    Mardi 12 Septembre :
    Puno, lac Titica se lever tôt pour faire les excursions ! On reste au moins 2 nuits là bas
    Vendredi 15 septembre :
    Prendre le bus très très tôt le matin (6h30 de bus) on a donc 5 jours sur place sur Cuzco

    Merci beaucoup d’avance pour votre aide !

    votre site est GENIAL

    • Un beau voyage qui s’annonce! ^^
      L’itinéraire me paraît bien et il laisse du temps en cas d’imprévu, ça c’est un très bon point au Pérou!

      Pour la grosse journée Paracas-Lima-Arequipa: il faut bien s’assurer d’arriver à l’heure pour l’avion! Il faut se rappeler qu’il faut arriver d’avance à l’aéroport (2h pour les vols internes) + calculer 1 h pour arriver à l’aéroport depuis Miraflores-Barranco (le trafic est trèse dense, surtout à cette hr)

      Pour le bus Canyon de Colca- Puno oui c’est une très bonne option pour ne pas retourner à Arequipa et faire plutôt le trajet directement (avec la compagnie de bus 4M). Je te recommande de réserver quelques jours d’avance idéalement, les billets peuvent s’acheter en ligne.

      Pour le titicaca : 2 nuits au moins, donc c’est chez l’habitant? C’est que Puno n’est pas particulièrement jolie, il y a tellement mieux à voir autour. 1 nuit dans la ville est bien suffisant (à l’arrivée du bus depuis le canyon).
      Tu peux regarder du côté de Llachon aussi puisque tu as un peu de temps, c’est moins connu qu’Amantani et Taquile, et l’expérience est très sympathique

      Bon voyage!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Toi aussi tu aimes les lamas?