Comment visiter les Uros: tout savoir sur les îles flottantes

0

Que faire et voir aux îles Uros

Visiter les Uros, c’est découvrir les fameuses îles flottantes du Titicaca construites entièrement en totora, un roseau qui pousse sur le plus haut lac navigable au monde!

C’est l’occasion de découvrir le mode de vie unique d’une des plus anciennes cultures d’Amérique et le fascinant processus de fabrication de ces îles artificielles.

Les Uros se trouvent au programme des excursions sur le Titicaca, souvent avec l’île de Taquile en une journée, ou avec Taquile et Amantani en deux jours.

Voici mon guide des Uros où j’ai réuni toute l’information pratique pour vous aider à organiser votre visite seul ou avec une excursion.

Vous découvrirez également qui sont les Uros, comment sont construites les îles, ainsi que mes conseils pour profiter au maximum de votre visite.

Alors, comment visiter les Uros?

Le déroulement de la visite aux Uros

Après 20 min en bateau depuis le port de Puno, on arrive sur une des îles flottantes.

À savoir qu’on ne choisit pas l’île qu’on visite car le tourisme fonctionne par rotation afin de permettre à toutes les familles de recevoir les voyageurs équitablement.

On est accueilli avec des chansons, puis on s’assoit en cercle pour écouter les explications sur les techniques de construction des îles.

On peut aussi s’habiller avec les vêtements traditionnels, puis on nous montre des souvenirs artisanaux, dont plusieurs objets en totora.

Pendant ce temps je vous suggère de faire un petit tour de l’île pour voir tout ce qui a été construit (maisons, mirador, etc.)

On nous propose aussi un tour de bateau en totora. Il faut payer 10 soles, mais ça reste optionnel.

La visite se poursuit ensuite vers une île plus grande où on peut faire tamponner son passeport (comme au Machu Picchu!) avec le sceau « isla flotante de los Uros – Lago Titicaca » pour 2 soles.

uros-titicaca
Une île flottante des Uros faite entièrement en totora

Comment visiter les Uros?

Toutes les visites aux Uros partent du port de Puno. Il est possible d’y aller seul ou avec une excursion, voici comment:

Se rendre aux Uros seul (sans agence)

L’avantage de s’y rendre par ses propres moyens est de payer moins cher en achetant le billet directement au quai.

Le bateau fait l’aller-retour entre Puno et les Uros tous les jours à partir de 6h jusqu’à 16h30.

Le trajet dure 30 min et coûte 15 soles. Il faut aussi payer 2,50 soles de droit d’entrée aux Uros.

Une fois sur place, si vous voulez faire le tour de bateau en totora qui est toujours proposé, il faut payer 10 soles (optionnel).

Mon conseil
Si vous voulez aller ensuite aller à Taquile sans passer par une agence, vous pouvez simplement prendre le bateau depuis Puno en direction de Taquile qui fait toujours un arrêt aux Uros. Mais attention, il n’y a qu’un départ par jour à 7h30!

Se rendre aux Uros avec une excursion

L’avantage de prendre une excursion est la garantie de voir le maximum de choses en peu de temps!

Les excursions aux Uros se font en une demi-journée, 1 journée ou 2 jours selon ce qui est inclut au programme.

Voici mes recommandations d’excursions qui incluent la prise en charge depuis votre hôtel de Puno. Elles sont très demandées, alors assurez vous de les réserver bien en avance pour être sûr d’avoir une place.

  • Île des Uros (1/2 journée)

C’est l’excursion la plus courte (3h) qui inclut uniquement la visite des Uros et qui est parfaite si vous avez très peu de temps devant vous.

À réserver en cliquant ici:

  • Île des Uros et île de Taquile (1 jour)

Si vous avez un peu plus de temps, je recommande cette option qui est bien meilleure car elle inclut également la visite de l’île de Taquile avec petite randonnée sur ses sentiers et déjeuner sur place.

À réserver ici:

  • Île des Uros, Amantani et Taquile avec nuit chez l’habitant (2 jours)

L’excursion de deux jours est la plus complète car elle permet de voir trois grands incontournables du Titicaca du côté péruvien.

– Le 1er jour, vous visiterez les Uros le matin, puis découvrirez la magnifique île d’Amantani où vous rencontrerez votre famille d’accueil.

Vous pourrez monter au mirador de Pachatata ou Pachamama pour admirer le coucher de soleil sur le Titicaca.

Puis vous dînerez avec la famille avant de participer à une fête locale dans la communauté et passerez la nuit chez l’habitant.

– Le 2e jour, après avoir pris le petit-déjeuner vous partirez en direction de l’île de Taquile.

Vous aurez un peu de temps pour découvrir cette île dont l’art textile a été déclaré Patrimoine de l’humanité, puis prendrez le déjeuner avant de retourer à Puno vers 17h-18h

À réserver ici:

  • Île des Uros en kayak, Amantani et Taquile avec nuit chez l’habitant (2 jours)

C’est une excursion de deux jours sur le Titicaca qui suit le même programme que le précédent, à la différence que le trajet de Puno aux Uros se fait en kayak!

C’est donc une option intéressante et facilement accessible pour tous les voyageurs actifs qui veulent ajouter une activité originale à la visite.

À réserver ici: 

vetement traditionnel taquile
Une femme de Taquile portant ses vêtements tradiitionnels

Dormir chez les Uros

Il existe aussi des programmes de tourisme chez l’habitant aux Uros, par exemple à Khantati.

Il est possible de dormir sur place dans une maison en totora avec confort de base, mais avec électricité alimentée par des panneaux solaires.

C’est aussi l’occasion d’échanger avec les habitants, se promener sur le lac pour profiter au maximum du paysage et de pêcher avec eux.

Voici comment les contacter:

Asociación de Turismo Vivencial Uros Qhantati

  • Tél: (051) 951695121
  • marielpurima@hotmail.com
  • uroskhantati@hotmail.com

Qui sont les Uros?

On estime que les Uros pourraient être un des peuples les plus anciens du continent américain!

Certaines hypothèses avancent qu’ils viennent en réalité des régions côtières et auraient immigré jusqu’à l’Altiplano pour fuir les grandes sécheresses entre le 10e et le 13e s.

Ils ont décidé de s’installer sur l’eau afin d’éviter d’être conquis par les peuples inca, tiwanaku et colla.

En plus de la sécurité, l’avantage de se trouver sur l’eau est aussi l’accès direct aux ressources avec la pêche, et un peu de chasse (oiseaux).

La langue des Uros était le pukina, qui s’est aujourd’hui perdue. Ils ont fini par adopter l’aymara qu’ils parlent encore aujourd’hui, avec l’espagnol pour des raisons pratiques.

Il n’y a plus de descendants « pure laine » des Uros depuis les années 50.

Ce sont aujourd’hui des aymaras qui recréent ce mode de vie si particulier à des fins touristiques.

uros
Les Uros

Comment sont construites les îles flottantes?

Les hommes se chargent de cueillir les racines de totora quand elles montent à la surface en saison des pluies.

Elles sont ensuite tressées et unies solidement par une corde pour en faire des blocs. Une île flotte sur une trentaine de blocs sur lesquels on ajoute une couche de roseau séché.

Le tout est attaché à de lourdes pierres dans l’eau qui servent d’ancre afin que l’île ne se déplace pas.

Au contact de l’eau, le roseau finit par pourrir et le gaz qui en émane contribue à la flottaison. Mais c’est aussi pourquoi les couches de roseau doivent être régulièrement changées (aux 20 jours).

Une île peut avoir une durée de vie de 30 ans et accueillir de 5 à 10 familles.

La majorité d’entre elles sont petites, mais certaines ont même un terrain de foot et une école.

Lorsqu’il y a un conflit familial ou entre voisins, on coupe l’île à la machette et c’est réglé!

L’alternative des îles Uros Titinos

Les îles Titinos sont aussi des îles flottantes construites par les Uros, mais qui sont  moins touristiques.

La raison est toute simple: elles se trouvent plus loin de Puno que les îles fottantes « classiques » donc elles ne sont pas sur la route des excursions sur le Titicaca.

L’expérience est sensiblement la même puisqu’on y découvre le processus de construction des îles et le mode de vie Uros.

L’avantage,  c’est qu’on peut facilement combiner la visite des îles Titinos avec une nuit chez l’habitant à Llachon ou dans une autre communauté de la Péninsule de Capachica car elles se trouvent juste en face.

Mon conseil
Pour s’y rendre, il faut prendre un bateau (40 min) depuis le port de Llachon.
titinos-titicaca
Les îles Titinos

Est-ce que la visite des Uros en vaut la peine?

Oui, la visite des Uros est à faire sur le Titicaca car il est intéressant de découvrir tout le processus de fabrication de ces îles et dont le savoir-faire a réussi à traverser les siècles!

J’ai souvent lu que c’est un « Disneyland du Lac Titicaca« , et je trouve que c’est justement l’opposé.

La Walt Disney Company manie parfaitement l’art de faire consommer ses visiteurs en leur vendant du rêve alors que chez les Uros, au contraire, tout est moins subtil et on se sent vite poussé à l’achat.

De ce côté là, il n’y a pas de doute: ils devraient changer leur approche.

Mais il faut comprendre que c’est leur façon (maladroite, certes) de créer une activité touristique pour gagner quelques soles dans une région où environ 65% de la population vit en situation de pauvreté.

Lors de votre visite, essayez d’oublier cet aspect de parc thématique qui ne fait pas honneur à ce grand héritage pour vous concentrer sur l’impressionnant concept de totora.

Ironiquement, c’est quand même le tourisme qui permet de maintenir vivantes ces îles flottantes encore aujourd’hui.

C’est un modèle à changer, pas à détruire.

Mon conseil
Je recommande surtout de faire la visite des Uros avec Taquile ou la visite des Uros avec Amantani et Taquile en 2 jours. Ce serait dommage de voir uniquement les Uros sur le Titicaca!
iles uros titicaca
Une des îles des Uros, entièrement faite en roseau

Quoi apporter aux Uros?

  • De l’argent comptant en soles (les cartes ne sont pas acceptées et il n’y a pas de guichet)
  • De l’eau et des snacks car la journée d’excursion est longue
  • Une bonne crème solaire, des lunettes de soleil et un chapeau car le soleil est très fort sur le Titicaca
  • Des vêtements chauds car il fait froid sur le bateau (et sur les îles la nuit si vous dormez sur place)
  • Préparez également de quoi vous distraire si vous prenez l’excursion d’une ou deux journées car il n’y a pas d’internet

Vais-je ressentir l’altitude?

Les Uros se trouvent à 3 812m d’altitude, il est donc possible de ressentir les symptômes du mal de l’altitude si vous ne donnez pas assez temps à votre corps de s’adapter.

D’autant plus que le trajet en bateau peut amplifier les sensations de nausées, donc il est important d’y aller tranquillement dès votre arrivée à Puno. 

Voici quelques conseils pour mieux gérer l’altitude:

  • Reposez-vous (petite sieste est toujours bénéfique ou alors posez vous quelque part)
  • Éviter tout effort physique exigeant (si votre destination précédente était beaucoup moins élevée, ce n’est vraiment pas le moment de monter jusqu’aux miradors! Si vous venez de Cusco, ça ira.)
  • Mangez léger
  • Évitez l’alcool ou la cigarette

Vous pouvez consulter mon article complet sur le sujet: Comment éviter le mal des montagnes?

Réservez votre voyage et économisez!

Guides de voyage du Pérou

Vous partez au Pérou? À lire également!

Les meilleurs circuits au Pérou – Notre sélection des meilleurs circuits pour un voyage de rêve sans se ruiner!

Tous nos articles sur le Pérou sont ici: Retrouvez tous les guides que nous avons écrits ici!

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

visiter uros titicaca

Vanessa Huet

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Laisser un commentaire