Comment visiter le lac Titicaca: mon guide complet!

0

Que faire et voir au lac Titicaca?

Visiter le Titicaca, c’est découvrir le plus haut lac navigable du monde et une magnifique frontière naturelle entre le Pérou et la Bolivie.

Le lac Titicaca est une des plus belles destinations à voir au Pérou et pourtant on trouve finalement assez peu d’information l’entourant.

Voici mon guide complet du Titicaca où j’ai regroupé toutes les informations pratiques et mes conseils pour organiser votre séjour.

J’y ai inclus les lieux d’intérêts incontournables du Titicaca du côté péruvien et bolivien, mais aussi plusieurs lieux hors des sentiers battus dont on entend malheureusement jamais parler!

Vous trouverez également mes conseils et contacts pour dormir chez l’habitant et tous les détails pour se rendre à Puno et dans les différentes communautés.

Alors, que faire et voir au Titicaca?

Que faire au Titicaca

1. Puno

Soyons franc, la ville de Puno n’est pas réputée pour sa  beauté, mais elle pourtant très importante.

D’abord car elle accueille la Virgen de la Candelaria, une grande fête haute en couleurs déclarée Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’UNESCO, qui réunit 50 000 danseurs et 15 000 musiciens

Mais aussi car c’est le point de départ des excursions sur le Lac Titicaca du côté péruvien, ce qui en fait un point de passage incontournable pour ceux qui incluent le Titicaca dans leur voyage au Pérou.

Si vous avez quelques heures devant vous pour visiter la ville, voici ce qu’il y a à faire à Puno:

  • Visiter la Place d’Armes et la cathédrale de Puno (1757) qui présente une façade intérieure en argent massif et de magnifiques peintures de l’École de Cusco.
  • Faire un tour à la Casa del Corregidor, près de la cathédrale, une jolie maison du 17e siècle qui abrite aujourd’hui un café avec patio.
  • Marcher sur le Jiron Lima, la rue principale de la ville qui est accessible depuis la Plaza de Armas.
  • Admirer la vue depuis les miradors comme celui de Kuntur Wasi, Puma Uta, Cerro Huajsapata à quelques coins de rues de la place principale
  • Voir le Musée Carlos Dreyer situé dans une maison déclarée Patrimoine culturel de la nation, qui renferme 1800 artefacts des époques pré-inca, inca, coloniale et républicaine
  • Le musée naval de Puno est gratuit! Adresse: Av. El Sol Nº 725
  • La ferme d’alpagas et de lamas de Fundo Chincheros, à 20 min de Puno. Plusieurs activités sur place (cheval, 4×4, rando)

Vous pouvez aussi prendre un tour guidé à pied qui vous emmènera voir certains des incontournables de Puno, comme le mirador Huajsapata, la cathédrale et le musée Carlos Dreyer. À réserver facilement ici:

Pour tout savoir sur Puno et ses attraits, voici aussi mon guide complet de Puno! 

Où se loger à Puno?

À moins de prendre un bus ou un train de nuit, la majorité des gens arrivent à Puno vers 18h.

Si c’est votre cas, vous devrez passer la nuit à Puno car les excursions sur le Titicaca partent le matin.

Voici mes recommandations d’hôtels à Puno pour tous les budgets:

  • Posada Don Giorgio: Un excellent rapport qualité prix pour ce petit hôtel un peu rustique. Il y a le wifi, et chaque chambre dispose d’une salle de bain privative. À partir de seulement 20 euros la nuit en chambre double!
  • Hotel Hacienda Plaza de Armas: Hôtel 3* idéalement situé sur la Plaza des Armas de Puno. À partir de 45 euros la nuit
  • Uros Titicaca Lodge: Notre gros coup de coeur! Construit sur l’une des iles flottantes Uros, c’est probablement l’hôtel le plus dépaysant du Pérou! Si vous avez la possibilité, je vous recommande vraiment d’y passer au moins une nuit! Environ 115 euros la nuit.
cathédrale-de-puno
La cathédrale de Puno située sur la place principale

2. Sillustani

À une trentaine de kilomètre de Puno, aux abord du Lac Umayo, se trouve Sillustani.

C’est un site funéraire construit d’abord par le peuple Kolla (13-15e s.) qui fut ensuite conquis par les Incas au 15e siècle.

On y trouve 90 « chullpas », de grandes tombes circulaires qui mesurent en moyenne entre 3m et 4m. La plus grande est la Chullpa del Lagarto qui mesure 12m!

Ces tombes accueillaient les défunts momifiés, placés en position fœtale et accompagnés de divers objets de valeur (or, céramique, etc.).

C’est un site surprenant, très peu touristique, et comme il est situé sur une colline, il offre une vue fantastique sur les environs.

En prime, sur le chemin il y a plein de moutons et d’alpagas!

Comment se rendre à Sillustani

En transport public

  • Prendre un van en direction de Juliaca du Terminal Virgen de Fatima (Rosendo Huirse 198, Puno) et dire au chauffeur que vous descendez au Desvio a las chullpas (30 min, 3,50 soles). Il vous laissera ici.
  • Traverser la route pour prendre un van juste en face qui vous emmènera jusqu’à l’entrée du site des chullpas de Sillustani (20 min, 3,50-4 soles)
  • Important: les vans font le trajet entre 13h et 17h donc assurez-vous de bien calculer votre temps pour revenir au plus tard à 17h!
  • L’accès au site coûte 15 soles

En excursion depuis Puno

C’est le moyen le plus simple pour ne pas se soucier du transport!

L’excursion à Sillustani inclut la prise en charge depuis votre hôtel de Puno, les frais d’entrée et le guide.

Le tour vous emmène d’abord à un mirador pour obtenir une belle vue panoramique de Puno et ses environs, puis une ferme avec des alpagas et finalement le site de Sillustani.

À réserver facilement ici:

sillustani-lac-titicaca
Le site de Sillustani aux abords du Lac Umayo

3. Cutimbo

Si vous voulez voir des chullpas dans un site encore plus hors des sentiers battus que Sillustani, direction Cutimbo!

C’est un des plus importants sites funéraires préhispaniques des Andes, appartenant aux peuples lupacas, collas et incas.

On y trouve des chullpas circulaires, rectangulaires et carrées de diférentes tailles.

On sait que ce site stratégiquement situé a été occupé durant très longtemps puisqu’on y a retrouvé des peintures rupestres remontant jusqu’à 8000 ans!

Le site était encore utilisé lorsque les Espagnols sont arrivés au 16e siècle puisque certaines constructions n’ont pas été terminées.

L’entrée coûte 15 soles.

Comment se rendre à Cutimbo

  • En voiture: c’est le moyen le plus simple. Suivre la Route 32, à 22 km au sud-ouest de Puno
  • En transport public: prendre un combi (le terminal se trouve proche du cimetière) en direction Laraqueri et descendre à Cutimbo. Départs chaque 30 min, trajet 40 min, 5 soles. Pour le retour attendez simplement sur la route Puno-Moquegua.
cutimbo-chullpas
Les chullpas de Cutimbo. Photo Bruno Locatelli

4. Les îles Uros

Les Îles des Uros sont généralement le premier arrêt des excursions au Titicaca.  

Ce sont plus de 80 îles artificielles flottantes, construites en totora (un roseau). 

Chaque île a au moins une famille et un chef, mais certaines sont beaucoup plus grandes que d’autres et ont même une église, un terrain de foot, etc.

Les guides vous expliquent qu’elles sont habitées par les Uros, ce qui est plus ou moins véridique, puisque les derniers « vrais » Uros ont disparu dans les années 50. 

Photo par-ci, petit achat d’artisanat par-là. Certains déplorent le côté marketing qui est ici -c’est vrai- un peu trop évident. 

Pour bien apprécier la visite, il faut le voir comme un site thématique au lieu de s’attendre à une expérience authentique: ce sont des gens aux habits typiques colorés qui présentent le mode de vie des Uros.

Il est fascinant de voir que tout est fait en roseau: les petites maisons familiales, les bateaux qui ont une fière allure viking, l’artisanat, etc.

Une fois sur place, on vous proposera aussi de faire un tour sur leur bateau en totora (10 soles).

Comment visiter les Uros

  • Les îles se trouvent à seulement 20-30 min en bateau de Puno.
  • Tout fonctionne avec un système de rotation, c’est pourquoi on ne peut pas simplement décider soi-même de l’île à visiter. Les agences s’arrangent pour emmener les groupes dans différentes îles pour que tous ceux qui reçoivent des touristes aient des revenus. 
  • On peut s’y rendre en prenant le bateau (colectivo) qui fait l’aller-retour tous les jours entre 6h à 16h30 pour 15 soles (+2,50 à payer de droit d’entrée aux Uros)

Il est aussi possible de prendre une excursion aux Uros avec prise en charge depuis votre hôtel de Puno. À réserver en cliquant ici:

Sinon, une bien meilleure option est de prendre une excursion aux Uros et à l’île de Taquile qui est un magnifique incontournable du Titicaca.

C’est une journée complète qui inclut la prise en charge depuis votre hôtel du centre de Puno, les frais d’entrée, le guide avec petite randonnée et déjeuner local sur l’île de Taquile.

À réserver ici:

Mon conseil
Pour tout connaître sur les Uros, leur histoire et le processus de fabrication des îles, voici mon article Comment visiter les îles Uros? 
uros-titicaca
Une île flottante des Uros faite entièrement en totora
uros
Les Uros

5. Les îles Titinos

Envie de voir des îles flottantes moins touristiques que les Uros?

Direction les îles Titinos!

Les îles des Uros « classiques » sont très proches de Puno et c’est pourquoi elles sont si touristiques.

Comme les îles Uros Titino sont plus loin, leurs habitants ne reçoivent que quelques petits groupes par semaine et la visite est donc beaucoup plus agréable!

Ce sont des îles qui accueillent entre 3 et 8 familles, et se trouvent relativement proche de la Péninsule de Capachica et de l’île de Taquile

C’est donc une bonne visite à faire après avoir passé la nuit chez l’habitant sur Taquile ou Llachon, si vous êtes intéressés à connaître les fameuses îles flottantes du Titicaca, loin des touristes.

Comment se rendre aux îles Titinos

Le mieux est de se rendre d’abord à Llachon dans la Péninsule de Capachica, puis prendre un bateau jusqu’aux îles Uros Titinos (40 min)

titinos-titicaca
Les îles Titinos

6. L’île de Taquile

L’île de Taquile est à voir absolument au Titicaca!

C’est une des mes îles préférées avec ses magnifiques paysages, entre terrasses agricoles et petits sentiers. 

Les habitants ont été assez isolés du reste du pays jusqu’aux années 50, ce qui leur a permis de développer une bonne autonomie et de préserver leurs traditions. 

Ils vivent aujourd’hui de la pêche, de la pomme de terre et du tourisme,  qui est géré de façon collective et équitable.

Mais les habitants de Taquile sont surtout connus pour leur art textile et il est impressionnant de voir que tous les membres de la communauté -hommes, femmes et enfants- y participent activement.

C’est un important savoir-faire qui a été déclaré patrimoine immatériel de l’Unesco en 2008!

Les vêtements principaux sont le chullo (bonnet andin) et la ceinture, créés en utilisant les techniques ancestrales. 

Ils conservent aussi les mêmes styles puisqu’ils renferment une symbolique (ex: les chullos indiquent le statut marital des hommes).

À faire et à voir à Taquile:

  • Aller au marché d’artisanat sur la Plaza de Armas
  • Faire un tour à la plage de Collota et Huayllano
  • Monter au Mulsina Pata, le point le plus haut de Taquile qui est aussi un lieu cérémoniel et offre un magnifique point de vue sur les environs.
Mon conseil
Pour tout savoir sur l’île, voici mon Guide complet de Taquile! 

Comment visiter Taquile

L’île se trouve à 2h30-3h en bateau depuis Puno. Il y a plusieurs façon de se rendre à Taquile depuis le port de Puno:

Seul (sans agence)

Prendre le bateau (colectivo) est la façon la moins chère d’y aller. Il n’y a qu’un seul départ par jour à 7h30 du port de Puno (retour de Taquile à 14h20 et arrivée à Puno à 17h)

Le billet aller-retour à Taquile coûte 25 soles. Le bateau passe par les Uros et pour 5 soles (optionnel) vous pouvez y accéder. Le hic c’est que si vous ne voulez pas visiter les Uros il faut quand même attendre 1h30 

En excursion organisée

Comme toujours, l’avantage de prendre une excursion est de maximiser son temps, sans se soucier du transport ou de l’organisation.

  • L’excursion d’une journée: elle inclut la prise en charge depuis l’hôtel, la visite des Uros et de Taquile, avec le déjeuner local (7h à 16h). À réserver ici:

  • L’excursion de deux jours: elle inclut la prise en charge à l’hôtel et la visite des îles Uros, Taquile et Amantani. Vous passerez la nuit chez l’habitant sur l’île d’Amatani avec repas et activités incluses. À réserver ici:
taquile

Les terrasses agricoles de Taquile sur le Titicaca

plage-de-taquile
La plage de Taquile

7. L’île d’Amantani

Située en face de la Péninsule de Capachica, Amantani est la plus grande île du Titicaca du côté péruvien.

Elle accueille 10 communautés qui vivent majoritairement de la culture de la pomme de terre, du quinoa, du maïs, de l’orge et des fèves.

C’est une île incontournable du Titicaca parsemée de terrasses agricoles et de cantutas, la fleur nationale du Pérou et de la Bolivie aussi surnommée “la fleur de l’Inca”.

La meilleure chose à faire à Amantani est de monter sur les collines de Pachatata (le père ciel) et de Pachamama (la mère terre) considérées comme les protectrices de l’île.

On peut y accéder par les communautés de Colquecachi, Sancayuni et Santa Rosa en marchant environ 45 min.

Ce sont des lieux cérémoniels où l’on y trouve des ruines incas et tiwanaku, mais leur plus grand attrait est la vue panoramique sur le Titicaca. Surtout au coucher du soleil!

Je recommande vraiment de dormir chez l’habitant à Amantani qui une expérience à vivre absolument au Titicaca.

C’est l’occasion unique de partager un moment avec une famille locale et découvrir son mode de vie.

Comment se rendre à Amantani

Seul (sans agence)

  • De Puno: comme c’est le cas pour Taquile, le moyen le moins cher d’aller à Amantani est de prendre le bateau (colectivo). Le billet coûte 25 soles l’aller-retour et il y a un seul départ par jour à 8h20.
  • De Capachica: les bateaux partent chaque heure du port de Chifron en direction d’Amantani, mais uniquement le matin jusqu’à 10h30-11h. 10 soles le billet

En excursion organisée

  • L’excursion de deux jours: elle inclut la prise en charge à l’hôtel de Puno, un arrêt aux Uros et la visite d’Amantani avec nuit et repas chez l’habitant le 1er jour. Le 2e jour, visite de Taquile et le déjeuner local avant de retourner à Puno. À réserver ici:

  • L’excursion en kayak: c’est une version intéressante pour les voyageurs actifs! C’est la même excursion de 2 jours sur le Titicaca avec 1 nuit chez l’habitant, mais le trajet jusqu’aux Uros se fait en kayak avec guide. À réserver ici: 

amantani
Le coucher de soleil sur le Titicaca vu depuis Amantani

8. La Péninsule de Capachica

La Péninsule de Capachica (particulièrement le village de Llachon), est considérée comme l’alternative moins touristique de Taquile ou Amantani pour dormir chez l’habitant.

C’est une très jolie péninsule parsemée de collines et il est très agréable d’emprunter les petits sentiers pour profiter d’une balade avec vue sur le Titicaca.

Je recommande d’aller à Ccotos pour emprunter le sentier panoramique Ancasayana Pucusan Saiwanu.

Vous arriverez d’abord au mirador Ancasayana où l’on trouve les ruines d’une forteresse du peuple Colla (12e-15e siècle) et une vue magnifique sur le Titicaca et l’île Ticonata.

En poursuivant le sentier, vous passerez par une grotte pré-inca, la communauté de Siale et des chullpas, jusqu’au mirador Pucusan Saiwanu.

De là on peut voir 6 îles du Titicaca: Isañata, Ticonata, Uki, Amantani, Isla del Lagarto et Taquile.

Si vous aimez les activités en plein air, il est aussi possible de louer un kayak à Llachon pour explorer les environs.

Mon conseil
Sur la Péninsule de Capachica, il est possible de faire du tourisme communautaire à Llachon, mais aussi à Paramis, Chifron, Escamilla, Ccollpa et à Ccotos avec hébergement et activités.

Se rendre à Llachon et Capachica depuis Puno

  • Depuis Puno prendre un colectivo vers Capachica (1h, 4 soles) sur le Jiron Lampa proche du marché Bellavista
  • Puis prendre un autre colectivo de Capachica à Llachon (30 min, 3 soles).
  • Si vous partez tôt le matin il y a aussi des colectivos directs à Llachon (7 soles)

voyage perou llachon titicaca

9. L’île de Ticonata

Ticonata ou Tikunata est une petite île située face à la Péninsule de Capachica.

D’ailleurs ses habitants sont originaires de la communauté Ccotos à Capachica.

On y trouve plusieurs sentiers pour se promener, des maisons traditionnelles, petites plages et un mirador qui offre une incroyable vue à 360° sur les environs.

On peut y découvrir le mode traditionnel des habitants en y passant une nuit, en participant à plusieurs activités écotouristiques avec les familles.

Ce sont deux journées bien remplies:  pêche artisanale, construction d’un four traditionnel en pierre et terre pour le repas, faire paître les moutons, marche au mirador de Cruzpata, rituel avec la feuille de coca, feu de joie avec danses traditionnelles, visite de l’île Uki qui est inhabitée, etc.

Il y a même un musée des momies trouvées sur l’île!

Se rendre à Ticonata

  • Depuis Puno: prendre un colectivo coin Jiron Lampa et Avenida Costanera, 1h30 de trajet
  • Depuis Capachica: environ 40 min en bateau de Chifron ou 20 min de Ccotos

10. La route sud de Puno

Si vous avez un peu de temps et l’envie d’explorer des destinations du Titicaca sans touristes, vous pouvez prendre la route 3S (direction sud) depuis Puno.

  • Inca Uyu: c’est un temple de la fertilité plutôt curieux à Chucuito, où l’on trouve plus de 80 sculptures phalliques.
  • Aramu Muru: aussi connue comme la porte de Altarani ou Hayu Marca, est une porte sculptée dans une pierre en forme de tête de condor. La légende locale raconte que c’est une porte interdimensionnelle et elle a été mentionnée dans le fameux ouvrage Le Secret des Andes de George Hunt Williamson.
  • Juli: surnommée “La petite Rome des Amériques” à cause de ses 4 belles églises (San Juan El Bautista, San Pedro Mártir, Santa Cruz et Nuestra Señora de la Asunción) de style baroque métisse avec de magnifiques peintures de l’École de Cusco 
  • Pomata: elle qui accueille de magnifiques églises coloniales comme Nuestra Señora del Rosario et surtout Santiago Apostol. Comme Pomata se trouve aux abords du Lac Titicaca, la ville offre une superbe vue sur le lac et la Péninsule de Copacabana.

Si vous êtes intéressé par le mysticisme du Titicaca, il est possible de visiter le temple de Chucuito et le site d’Aramu Muru, et participer à une offrande rituelle à la Pachamama (avec céréales, feuilles de coca, chicha, etc.) en compagnie d’un chaman.

C’est une expérience unique à vivre au Titicaca, dans un lieu chargé d’énergie:

11. Luquina

La Péninsule de Chucuito forme avec la péninsule de Capachica, la baie de Puno.

C’est une péninsule de 15km couverte par plusieurs collines et 45 chullpas funéraires (comme celles de Sillustani et Cutimbo).

Parmi ses différentes communautés se trouve Luquina Chico, un petit village aymara qui a décidé d’ouvrir ses portes aux voyageurs intéressés par le tourisme chez l’habitant sur le Titicaca.

C’est une destination très peu touristique, où l’on découvre le mode de vie paisible des habitants, entre les moutons, poules, ânes et cochons.

On peut pêcher, apprendre à tisser, couper du bois, cuisiner, faire du kayak, se promener sur les sentiers, participer à la fête locale avec musique typique. Bref, on vient ici pour vivre une expérience authentique, loin des circuits touristiques.

Les habitants parlent surtout aymara et un peu d’espagnol, mais ils sont si chaleureux que l’on oublie rapidement les barrières de la langue.

Ils ont fait un réel effort pour attirer les quelques voyageurs et offrent des chambres avec salle de bain privée, douche et eau chaude, ce qui est franchement incroyable pour le Titicaca!

Se rendre à Luquina 

  • Depuis Puno, prendre le bus (10 soles)

12. La péninsule de Socca

Socca est une communauté agricole située sur une autre magnifique péninsule du Titicaca.

Les habitants vivent de la pêche artisanale de la truite, mais aussi de l’agriculture (quinoa, blé, pommes de terre, orge.

On peut par exemple marcher jusqu’aux sommets d’Auki Parki, Kuntur Wawachaw, Chacarina et Caracoyo qui sont de magnifiques miradors naturels,  et visiter la plage d’Iscata.

13. La communauté d’Anapia

Anapia fait partie d’un archipel de 8 îles situé sur le lac de Wiñaymarca, très proche de la frontière bolivienne.

Les bâtiments principaux se trouvent sur l’île d’Anapia et les autres petites îles sont utilisées pour l’élevage et l’agriculture.

L’expérience chez l’habitant à Anapia permet entre autre de visiter les autres îles en bateau à voile, dont Yuspique qui accueille 60 vigognes !

On peut également faire de la randonnée avec une vue magnifique sur les sommets enneigés et faire une sortie avec les pêcheurs pour ceux qui sont matinaux.

Se rendre à Anapia

  • De Puno il faut se rendre à Yunguyo (2h30), puis au port de Punta Hermosa (30 min) et prendre un bateau à Anapia (2h30)

Bolivie

14. Copacabana

Copacabana est une petite ville tranquille de Bolivie, située aux abords du Titicaca. 

Elle est un peu l’équivalent de Puno, côté bolivien.

On peut visiter sa basilique et se promener dans la baie de Copacabana, mais ses plus beaux attraits sont ses miradors (40min de montée) Cerro Calvario et Horca del Inca qui offrent une vue magnifique sur la ville et le Titicaca. 

Surtout au coucher du soleil!

C’est d’ici que partent les excursions à Isla del Sol et Isla de la Luna

Se rendre à Copacabana depuis La Paz

  • Il faut prendre un bus en direction Copacabana (trajet total 4-5h, environ 30 bob)
  • Une fois arrivée à Tiquina (3h) vous devrez descendre pour monter sur un petit traversier (3 bob) et une fois arrivé de l’autre côté, vous remonterez dans le bus.
  • Il y a plusieurs compagnies de bus, comme Transtiticaca avec 2 départs 8h et 13h30

Se rendre à Copacabana depuis Puno

  • Prendre un bus du terminal terrestre de Puno (trajet 4h avec un arrêt à la frontière de Kasani, 20 soles)
  • Il est aussi possible de prendre une excursion à la journée depuis Puno pour visiter Copacabana et l’Isla del Sol. Elle inclut le transfert depuis votre hôtel, déjeuner à Copabana, visite d’Isla del Sol avec rando et plusieurs attraits, puis retour à Puno à 20h30

Se loger à Copacabana

  • Hostal Piedra Andina: avec sa jolie structure blanche aux diverses terrasses et balcons qui rappelle vaguement la Grèce, c’est un hôtel familial tranquille, avec vue sur le lac, des chambres confortables, petit déjeuner inclus et accès à la cuisine. À partir de seulement 24 euros!
  • Hostal Las Olas: voilà un hôtel très original qui ressemble à un village coloré, presque sorti d’un conte! Vue magnifique sur la baie de Copacabana, hamacs pour se détendre, lamas et alpagas dans le jardin, accès à la cuisine : si vous avez un peu plus de budget, c’est un hôtel à ne pas manquer! À partir de 47 euros
  • Hotel Rosario Lago Titicaca: Si vous cherchez un séjour haut de gamme au Titicaca, le Rosario est un bâtiment aux airs européens, construit face à la mer et qui offre une vue imprenable sur le coucher de soleil grâce à ses grandes fenêtres et sa terrasse. Les chambres sont décorées avec goût, le petit déjeuner est délicieux et le service très attentionné. À partir de 78 euros la nuit
copacabana-titicaca
Vue sur la baie de Copacabana sur le Titicaca

15. Isla del Sol

Isla del Sol est la plus grande île du Titicaca.

L’île est magnifique et il y a 2 sentiers différents pour la parcourir, soit par la plage soit par les collines.

De mon côté j’ai parcouru celle des crêtes Willqa Taki (7km, 3-4h) et je la recommande parce qu’elle permet d’avoir une belle vue d’ensemble de l’île. 

D’autant plus que c’est très tranquille, il n’y a personne et on croise très peu de voyageurs.

Au long du sentier il y a plusieurs  « postes de péage » dont les revenus sont gérés par les communautés. Donc prévoyez de la monnaie (30 bob). Et gardez vos tickets!

À voir et à faire sur l’Isla del Sol:

  • Au nord: museo del oro, plage de Kasapata, la pierre sacrée de Titikala et l’autel cérémoniel (probablement utilisé pour des sacrifices), Chinkana (construction inca en forme de labyrinthe)
  • Au sud: l’escalier de 222 marches en pierre avec sa fontaine inca à Yumani, le palais inca de Pilkokaina

Mon conseil
À savoir qu’en temps normal, on dit qu’il vaut mieux commencer par le nord et descendre vers le sud jusqu’à Yumani. Mais le nord de l’île est présentement fermé donc informez-vous une fois sur place! 

Se rendre à Isla del Sol depuis Copacabana

  • Le trajet en bateau dure 2h, 30- 40 bob
  • Départ de Copacabana 8h30 et 13h30 vers Challapampa ou Yumani
  • Retour depuis Challapampa: 8h30, 10h30, 13h30
  • Retour depuis Yumani: 8h30, 10h30, 16
isla-del-sol-titicaca
Une petite fille avec son lama sur l’Isla del Sol

16. Isla de la Luna

L’île de la Lune ou Isla Koati une petite île de seulement 3km de longueur et 1km de largeur.

L’attrait principal d’Isla de la Luna est le Palais des Vierges du Soleil (Iñak Uyu), un bâtiment très bien conservé de 35 chambres où étaient réunies les élues de l’empire.

Celles qui étaient destinées à devenir concubines de l’Inca apprenaient à tisser et cuisiner, et celles qui allaient être sacrifiées étaient purifiées.

C’était considéré comme un grand honneur dans les deux cas!

Après la visite du palais, vous pouvez monter jusqu’en haut de la colline pour obtenir une magnifique vue sur les environs.

Comment visiter Isla de la Luna

Isla de la Luna se trouve à 8km de l’Isla del Sol donc il est possible de visiter les 2 en une seule journée en commençant tôt le matin.

Si vous avez un peu plus de temps (recommandé) il y a deux options :

-Isla del Sol (visite + nuit), le lendemain Isla de la Luna et retour à Copacabana

-Isla de la Luna le matin et Isla del Sol (visite + nuit), le lendemain retour à Copacabana

Se rendre à Isla de la Luna

Depuis Copacabana, il faut d’abord prendre le ferry jusqu’à Isla del Sol (8h30 et 13h30, 25 bob). Le ferry continue sa route jusqu’à Isla de la Luna (+10 bob l’entrée à l’île) et on a environ 1h avant qu’il reparte.

Confirmez d’avance s’il ira jusqu’à Isla de la Luna car il s’y rend uniquement lorsqu’il y a assez de passagers.

isla-de-la-luna-titicaca
Vue sur Isla de la Luna et les sommets enneigés

17. Tiwanaku

À 15km du Titiaca se trouve Tiwanaku ou Tiahuanaco, un des principaux attraits de Bolivie.

Le site, déclaré patrimoine de l’Unesco, porte le même nom que la civilisation (5e-11e s.) qui l’a habité, qui est considérée comme une des plus importantes d’Amérique!

Il y a plusieurs choses à voir à Tiahuanaco: 

  • Pyramide d’Akapana 
  • Le temple de Kalasasaya (le plus grand du site) avec la Porte du Soleil et les monolithes « Ponce » et « El fraile »
  • Le temple semi-souterrain avec ses 175 têtes sculptées et le monolithe « Barbado »
  • Pumapunku ou Porte du Puma
  • Le musée de Tiahuanaco où l’on trouve entre le monolithe Pachamama (ou Bennett), le plus connu du site, de 20 tonnes et plus de 7m de hauteur!

Entrée 80 bob

Se rendre à Tiwanaku

  • Depuis La Paz: en bus depuis le Cementerio General de la Paz (15 bob) ou du Terminal de bus (50 bob, plus confortable). Il y a aussi des tours depuis La Paz. Le trajet dure 1h.
  • Depuis Desaguadero (la frontière): prendre un taxi jusqu’au village de Tiwanaku ou alors un bus en direction de La Paz qui peut vous laisser sur le chemin vers les ruines à 1km du village.

Mon conseil
Il n’y a pas énormément de transport public donc je recommande d’y aller tôt le matin (le site ouvre à 9h) et si vous restez coincés, le mieux est de simplement passer 1 nuit dans le village. 
tiwanaku
Le site de Tiwanaku en Bolivie

Comment dormir chez l’habitant

Passer la nuit dans une famille du Titicaca est la meilleure façon d’encourager l’économie locale, tout en découvrant le mode de vie des habitants et en partageant un beau moment avec eux.

Il faut savoir que ce sont des hébergements rustiques, sans eau courante, douche ou électricité. Il y a une toilette sèche à l’extérieur.

On peut s’attendre généralement à 70-80 soles la nuit par personne avec les repas (assez simples: soupe, pommes de terre, etc.).

C’est l’occasion de découvrir la culture locale, on vous prête généralement des vêtements traditionnels pour participer à la fête du village avec danse et musique.

Selon la communauté que vous choisissez, il y a aussi d’autres activités comme pêcher, accompagner les moutons, cuisiner, etc.

J’ai réunis ici les quelques contacts pour dormir sur le Titicaca qui m’ont été envoyés au fil du temps.

Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à me les mentionner!

Taquile

  • Hector: 70 soles avec repas (+51) 988 394 950,  instagram: @tucasaentaquile et @tucasaentaquile2

Amantani

Péninsule de Capachica

Llachon

  • Felix Turpo Coila: tel 951-664828 ou 950-011109, hospedajesamary@hotmail.com Pour le prix, de mémoire, c’est 50 soles (3 repas inclus)
  • Freddy et Jessica : 50 soles (3 repas inclus) par personne Tél  982445552
  • Juana et Victor: 60 soles (3 repas inclus) par personne Tél 51 962 323 630

Paramis

  • Venancio Cahui Quispe: tél (+51) 983 374 722, paramis.turismo@gmail.com
  • Balbino Quispe (Asociación de Promoción Turística El Valle de Paramis): (+51) 950-949705 y (+51) 950-812857

Chifron

  • Walther Pancca Paucar : tél (+51  051) 950- 936611, titikaka.peru@yahoo.es, titikakaintiwasi@hotmail.com

Ccollpa

  • Richard H. Cahui Flores (Asociación Agro Turismo San Pedro – Ccollpa): tél (+51 051) 951-637382, (+51 051) 951-050076, collpallachon@hotmail.com
  • Dorca Cahui Parillo (Asociación de Servicios Turísticos Pacha – Ccollpa): tél (+51 051) 951-311622, (+51 051) 951-314563

Escallani

  • Rufino Paucar Pacompia (Asociación Turística Munay Suyo): pas d’internet ou de téléphone, mais une fois sur place vous pouvez demander où se trouve l’association

Ccotos

  • Santos Ramos (Posada Ccotos – Asociación Comunal de Turismo Rural), tél (+51 051) 951 620826, korythica@hotmail.com
  • Alfonso Quispe Acuña (Asociación Inca Samana tours), tél (+51 051) 951 856462, (+51 051) 951 912805, incasamanatours@yahoo.es

Ticonata

  • Marino Humpiri Charca (Asociación Cultural de Isla Tikonata): tél: (+51 051) 951-664881 – (+51 051) 951-534322

Luquina

  • Orestes Ramirez Nina: luquinaorestes@gmail.com, reservasluquina@gmail.com, 051 982 378 850 – 965 187 454
  • Arturo et Angela (Hospedaje Flor de Kantuta) à réserver ici

Mon conseil
En dehors de Taquile, Amantani et Llachon qui sont les destinations les plus fréquentes pour dormir chez l’habitant je recommande de contacter d’avance la personne (ou association) pour les avertir de votre arrivée car ils ne reçoivent pour la majorité que très peu de touristes. 

Faire du Kayak sur le Titicaca

Si vous aimez les activités en plein air, voici 3 excursions de kayak sur le Titicaca :

1. Kayak aux Uros (1/2 journée): l’excursion inclut le transfert depuis votre hôtel de Puno jusqu’au port, les droits d’entrée aux Uros, le guide et tout l’équipement. À réserver ici:

2. Kayak aux Uros avec visite de Taquile (1 jour): vous irez aux Uros en kayak puis vous prendrez le bateau jusqu’à Taquile où vous découvrirez son art textile et prendrez le déjeuner composé de produits locaux. Le tour inclut le transfert de l’hôtel, les frais d’entrée, le guide et l’équipement ainsi que le déjeunerÀ réserver ici:

3. Kayak aux Uros avec visite de Taquile et nuit à Amantani (2 jours): le 1er jour vous irez aux Uros en kayak puis vous prendrez le bateau jusqu’à Amantani pour passer la nuit chez l’habitant. Le lendemain vous visiterez Taquile. Le tour inclut la prise en charge depuis votre hôtel, l’hébergement, les frais d’entrée, les repas et activités. À réserver ici:

Carte pratique du Titicaca

Voici tous les attraits du Titicaca au Pérou et en Bolivie mentionnés dans l’article.

Comment se rendre à Puno?

En bus direct

Il y a plusieurs compagnies de bus qui se rendent à Puno depuis Lima, Arequipa et Cusco, mais il faut faire attention car toutes ne se valent pas.

C’est à dire qu’il y a des compagnies beaucoup moins chères que d’autres, mais aussi considérées comme moins sécuritaires.

D’autant plus que certains trajets sont beaucoup plus longs que d’autres donc vérifiez bien les horaires avant d’acheter le billet.

Je recommande par exemple Cruz del Sur qui est toujours une valeur sûre (fiable, sécuritaire et confortable), mais il y a d’autres compagnies correctes comme par exemple Civa, Oltursa ou 4M.

Depuis Cusco

Il faut compter 6h30 de trajet. Les départs se font vers 8h30 ou 22h pour le bus de nuit. 

Vous pouvez acheter le billet de bus de Cusco à Puno (ou dans l’autre sens de Puno à Cusco) en cliquant sur le bouton vert. N’oubliez pas de choisir l’heure de départ 8h30 ou 22h:

Depuis Lima

Il n’existe pas de bus direct entre Lima et Puno.

Il faut prendre un bus Lima-Arequipa (entre 15h et 17h de trajet) puis un bus Arequipa-Puno (6h).

Il est possible de faire tout d’un trait, mais je vous recommande de prendre le bus de nuit pour arriver tôt le matin à Arequipa, visiter la ville pendant la journée, puis prendre un autre bus de nuit pour arriver tôt le matin à Puno et visiter le Titicaca.

C’est la meilleure façon de maximiser son temps sans devoir faire une journée complète de bus!

Mon conseil
Il n’y a pas qu’un seul terminal de bus à Lima. Les bus partent soit d’Avenida Javier Prado soit de Plaza Norte et ce n’est pas du tout au même endroit!

Si vous êtes dans les quartiers de Miraflores, Barranco ou San Isidro, vérifiez que votre billet indique Javier Prado, c’est beaucoup plus proche. 

Depuis Arequipa

Le trajet de bus d’Arequipa à Puno dure 6h30

Départs tous les jours avec Cruz del Sur à 8h30, 14h, 22h30 ou 4M à 13h

​Depuis le Canyon de Colca

Si vous préférez aller directement de Chivay à Puno (durée 6h-6h30) sans repasser par Arequipa, il y a 2 options avec les mêmes horaires (13h à 19h):

En bus: la compagnie 4M fait le trajet au départ de la place principale de Chivay. À réserver ici:

En minibus: avec prise en charge depuis votre hôtel et un arrêt photo à Lagunillas et ses flamants. À réserver ici:

Depuis Copacabana

Si vous voulez passer de la Bolivie au Pérou, depuis Copacabana jusqu’à Puno, plusieurs compagnies de bus font le trajet le matin (départ 7h15) ou TransTiticaca en après-midi (14h).

Rappelez-vous que le bus s’arrête à la frontière pour les formalités douanières.

En bus touristique

Les bus touristiques permettent de voir plusieurs attraits intéressants en chemin au lieu d’arriver directement à Puno.

Depuis Cusco

C’est le bus que j’ai pris la 1re fois pour me rendre à Puno depuis Cusco et je le recommande vraiment!

Il faut compter 10h de trajet (7h à 17h) à travers les Andes. Le billet inclut la visite de l’église d’Andahuaylillas San Pedro Apostol surnommée la « Chapelle Sixtine d’Amérique », le site de Raqchi construit en l’honneur de Viracocha, le site de Pukara ainsi que le déjeuner-buffet

À réserver ici:

Depuis Arequipa

Si vous avez peu de temps, voici le meilleur moyen de condenser la visite du Canyon de Colca et le trajet jusqu’à Puno!

  • L’excursion d’une journée commence avec la prise en charge depuis votre hôtel d’Arequipa très tôt le matin, puis petit-déjeuner à Chivay, arrêt à la Croix du Condor, possibilité d’aller aux eaux thermales de La Calera puis arrivée à Puno à 19h30.
  • Il est possible de visiter le Canyon de Colca en 2 jours avec transfert à Puno. L’excursion inclut le transfert depuis votre hôtel d’Arequipa, la Croix du Condor, visite des villages de Coporaque et Maca, petite rando, et arrivée à Puno le 2e jour à 19h30.

En train

C’est Peru Rail effectue le trajet entre Cusco et Puno à l’année longue.

Ce n’est pas un simple trajet en train, c’est une véritable expérience dans les Andes avec des wagons confortables et une vue à couper le souffle!

  • En train régulier: départ à 7h50 depuis la station Wanchaq à Cusco, arrivée 18h (10h de trajet). Avril à octobre: lundi, mercredi, vendredi et samedi; novembre à mars: lundi, mercredi et samedi.
  • En train de luxe: le train Belmond Andean Explorer offre un circuit de 3 jours et 2 nuits depuis Cusco jusqu’à Arequipa en passant par Puno, avec excursions et repas. Il offre aussi le de 1 jour et 1 nuit en version de luxe (départ 11h, arrivée 8h) avec tour à La Raya et Raqchi, les repas, canapés, cocktail.

En avion

Si vous avez peu de temps, il est possible de prendre un vol vers Juliaca (à 45 min de Puno): 50 min depuis Arequipa, 1h40 depuis Lima, 54 min depuis Cusco (ou 4h avec escale à Lima).

Mais bien sûr, les  billets d’avion représentent une grande partie du budget d’un voyage au Pérou.

Il est donc très important de bien comparer les vols lorsqu’on veut économiser!

Pour trouver un billet d’avion pas cher pour Juliaca ou trouver votre vol international pour le Pérou, je recommande d’utiliser notre comparateur de vols, en partenariat avec Skyscanner: c’est la garantie de payer le meilleur prix !

Pour aller de l’aéroport de Juliaca à Puno, il y a des minibus (autour de 25 soles, l’option la moins chère) ou des taxis.

En voiture

  • De Lima à Puno (en passant par Arequipa) il faut compter environ 18h de route
  • De Cusco à Puno environ 6h-6h30
  • D’Arequipa à Puno 5h

De plus en plus de voyageurs décident de visiter le Pérou en voiture de location. Et effectivement les avantages sont nombreux: liberté, rapidité, flexibilité des itinéraires et horaires…

Ceci étant dit, comme tout budget à considérer, il est essentiel de bien comparer les différentes options pour trouver la meilleure voiture au plus bas prix.

Voici pourquoi je vous recommande de passer par Rentalcars.com:

  • Le site présente un comparatif clair des différents prix des agences: une façon facile et rapide de trouver le meilleur tarif!
  • L’annulation est souvent proposée de façon gratuite: très pratique si on change d’avis
  • Rentalcars offre une assurance complète à moindre prix que les compagnies de location: c’est donc une économie instantanée sans effort.

Cliquez sur le bouton vert pour trouver votre voiture de location au meilleur prix:

Pour tout connaître tous les détails, consultez mon article sur Les moyens de se rendre à Puno!

Quel est le meilleur côté du Titicaca: Pérou ou Bolivie?

C’est une question que je reçois régulièrement de la part de voyageurs qui ont la chance d’avoir assez de temps pour faire un itinéraire Pérou-Bolivie

Ma famille bolivienne m’a toujours dit que la Bolivie avait le “Titi” et que le Pérou avait le “caca”. Et quand je suis arrivée au Pérou à 22 ans, j’ai eu droit à la même blague!

Mais alors: il est à qui le “titi”?

Il n’y a pas de bonne réponse.

Les paysages sont superbes des deux côtés, mais il est vrai qu’aujourd’hui le côté péruvien est plus développé et touristique que le côté bolivien. 

Mes derniers conseils pour visiter le Titicaca

-Il n’y a pas d’internet sur le Titicaca, donc un peu de lecture sera utile pour passer le temps dans le bateau ou une fois la nuit tombée lorsqu’il n’y a rien d’autre à faire

Apportez de l’eau et des snacks car il est difficile de trouver un endroit où en acheter en dehors de Puno

-Ayez de l’argent comptant en soles pour tout achat ou imprévu. Les cartes ne sont pas acceptées et il est uniquement possible de retirer à Puno.

Marchez lentement lorque vous montez les collines ou les nombreux escaliers des îles. Il est normal d’être essoufflé à une telle altitude et mieux vaut ne pas pousser inutilement son corps (ça vous évitera un bon mal de tête!).

Quand visiter le Titicaca?

Le meilleur moment de l’année pour visiter le Lac Titicaca est avant ou après la saison des pluies, entre décembre et mars.

À savoir également que la saison haute du tourisme s’étend de juillet à août, donc mieux vaut l’éviter autant que possible pour être tranquille, mais ce n’est pas du tourisme de masse comme au Machu Picchu.

Quoi apporter au Lac Titicaca?

Dans les Andes, à cause de l’altitude, il fait toujours chaud le jour à cause du soleil et froid la nuit.

Si vous passez la nuit chez l’habitant, sachez que les maisons ne sont pas chauffées.

Le mieux est de porter des vêtements légers et des vêtements chauds (incluant un bonnet et des gants), à ajouter ou enlever au fur et à mesure que la journée avance.

Prévoyez aussi crème solaire, chapeau/casquette, lunettes de soleil car les rayons du soleil sont très forts en altitude et surtout lorsqu’ils se reflètent sur le lac Titicaca.

Je peux vous garantir que vous aurez un méga coup de soleil (comme moi!) si vous ne vous protégez pas lors de l’excursion en bateau.

Vais-je ressentir l’altitude sur le Titicaca?

C’est possible, car les symptômes du mal des montagnes peuvent se faire ressentir à partir de 2300m d’altitude et le lac Titicaca se trouve à 3812m d’altitude.

Mais il y a plusieurs facteurs à prendre en compte.

D’abord, tout dépend de la personne: certains le ressentent beaucoup plus que d’autres et il est impossible de savoir d’avance comment le corps réagira. C’est bien plus qu’une question de condition physique ou d’âge, c’est un peu la loterie!

C’est pourquoi il est toujours très important de ménager son corps en arrivant en altitude: manger léger, éviter l’effort physique, ne pas fumer, éviter l’alcool et bien s’hydrater.

Mais le plus important pour éviter de ressentir les effets est de monter progressivement donc organisez votre itinéraire au Pérou en fonction de l’altitude, en allant d’abord à Arequipa ou Cusco au lieu de faire un trajet direct Lima-Puno.

Mon conseil
Pour tout savoir sur le mal de l’altitude et mes conseils pour l’éviter, voici mon article Éviter le soroche: 10 trucs faciles! 
Réservez votre voyage et économisez!

Guides de voyage du Pérou

Vous partez au Pérou? À lire également!

Les meilleurs circuits au Pérou – Notre sélection des meilleurs circuits pour un voyage de rêve sans se ruiner!

Tous nos articles sur le Pérou sont ici: Retrouvez tous les guides que nous avons écrits ici!

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

visiter-le-titicaca

Vanessa Huet

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Laisser un commentaire