Voyage gastronomique au Pérou: l’expérience d’Aurélie

2

Aurélie Sol, française d’origine, a effectué un voyage gastronomique au Pérou afin d’écrire un livre rassemblant les recettes péruviennes locales. Voici son histoire:

Je suis ingénieure de vente dans les énergies renouvelables ce qui m’a amené à beaucoup voyager, mais aucun pays n’a su toucher mes papilles comme le Pérou!

Je suis donc partie pendant 1 mois et demi à la rencontre des Péruviens pour récolter des recettes familiales à travers les Andes, les côtes rocailleuses et la forêt amazonienne.

J’ai maintenant les portraits de gens dont j’avais besoin pour écrire mon livre dans lequel chaque personne est associée à une recette qui lui est propre…

Quel a été ton itinéraire?

J’avais bien en tête l’idée de partir dans le Nord du Pérou pour suivre cette côte connue pour ses plats marins puis de traverser les Andes à la recherche de ces supers aliments de haute altitude qui boostent la santé des quechuas avant de naviguer sur le fleur Amazone pour voir comment l’on pouvait vivre et cuisiner au cœur de ce géant vert…

Je n’ai pas dévié de mon plan, à ceci près qu’au jour le jour je n’avais aucune idée d’où j’allais dormir ou bien vers quelle ville j’allais me diriger le lendemain…

Quelle a été ta région coup de cœur?

An Pérou, le nord est très peu touristique par rapport au sud avec ses superstars comme Cuzco, Machu Pichu, Arequipa ou Paracas… et au sein du nord, il y a encore 3 régions bien distinctes: la côte et ses sites archéologiques comme Sipan, le Toutankhamon de l’Amérique Latine, la sierra avec la superbe Cordillera Blanca de Huaraz

Mais c’est la troisième région qui m’a le plus surpris: la forêt amazonienne. Une étendue totalement verte et vierge qui regorge de fruits, d’animaux colorés, d’esprits animistes et de secrets…

Au point de vue culinaire, on parle souvent de l’Amazonie comme de la verrue du Pérou, mais après avoir gouté la Patarashca de doncella, le soufflé de chonta, le refresco de camu-camu et le paiche, poisson géant, accompagné de ses bananes, je peux affirmer qu’il y a là-bas une pépite méconnue.

La grande partie des Péruviens eux-mêmes ne connaissent pas cette zone du pays qu’ils jugent encore arriérée, dangereuse et inintéressante…

perou cuisine tacacho

voyage perou amazonie cuisine

perou poisson amazonie

Parmi tout ce que tu as goûté, quel serait top 3 de recettes favorites?

1/ Causa al pulpo al olivo -> on en trouve à Barranco

2/ la patarashca, là on en trouve en Amazonie et dans les restaurants amazoniens et bientôt la recette sera dans mon livre!

3/ le keke de maracuya de la panadera à Barranco.

Comment faisais-tu pour aller vers les gens?

Vu que je ne savais pas dans quelle ville je serai quel jour, difficile de bien prévoir qui rencontrer… j’ai lancé des bouteilles à la mer sur couchsurfing et j’ai pêché quelques foodistas ainsi.

Tout le reste c’était des bavardages dans la rue, à mon auberge, avec mon guide de site archéologique, dans un magasin, au marché, en cherchant le marché, dans un musée, de fil en aiguille en rencontrant des gens qui me renvoyaient vers d’autres…

L’accroche qui marchait bien c’était : « Tu sais faire la chupe de camarones? » ou bien « tu es dulcero o salado? Parce que je suis en train de chercher le meilleur dessert de la ville… »

voyage perou marche typique

As-tu trouvé que les Péruviens étaient ouverts au partage?

Il suffit de prononcer l’un des deux mots magiques pour qu’un péruvien commence à partager : « cocina » et « comida peruana »… 😉

Je me souviens du jour où dans le minibus pour aller à Chachapoyas, j’ai expliqué à mon voisin que j’étais au Pérou pour écrire un livre sur la « comida peruana ».

J’ai déclenché un brouhaha d’1h30 dans le bus où tout le monde surenchérissait sur la meilleure façon de cuire le cochon d’inde ou bien quel était l’ingrédient magique du ceviche… même les enfants participaient et les anciens faisaient figure d’encyclopédie culinaire…

Il y avait des gens de tout le Pérou et je suis repartie avec 3 cartes, 5 recettes et 2 promesses d’hébergement…

Une jeune femme qui voyage seule peut s’exposer plus facilement à certains risques. Dans ton cas, comment as-tu vécu le voyage en solo?

Si j’avais voyagé avec quelqu’un, jamais les gens ne m’auraient fait confiance aussi facilement et m’auraient pris aussi rapidement sous leur aile.

En plus, comme je me sentais un peu seule, j’allais toujours voir de nouvelles personnes pour parler de la pluie et du beau temps, et l’on finissait toujours par retomber sur le thème de discussion favori du péruvien, la cuisine!

Par contre, il y a pas mal d’endroits où je n’ai pas osé aller seule: une rando dans la montagne, dans un bar le soir, sur une ligne de bus peu réputée, boire un verre d’alcool pendant un repas en solo, dans la rue qui avait l’air jolie mais où il y avait un groupe d’hommes qui attendaient sans rien faire en parlant très fort…

Tu étais déjà venue au Pérou, mais cette fois-ci, tu es partie seule à la rencontre des Péruviens. Est-ce que ta vision du pays a changé?

La première fois, j’avais vu du Pérou le côté brillant, fascinant et clinquant (le Machu Picchu, la rando dans la vallée sacrée, Cuzco, Aguas Calientes, le quartier de Miraflores à Lima, le musée mochica à San Isidro, le Lac Titicaca).

J’avais passé un moment extraordinaire et j’avais déjà aimé la nourriture et la chaleur des gens…

Mais cette fois-ci j’ai vu le Pérou sous de nouveaux aspects: les endroits où s’amoncèlent les ordures, mais où les gens ont les plus beaux sourires, les endroits un peu dangereux où il y a des sites archéologiques qui pourraient avoir une renommée mondiale, les huttes pauvres avec aucune autre option autour où l’on fait attention à chaque détail de la cuisine que l’on fait, les marchés où les produits sont sales, grossièrement entassés, mais où l’on ne trouvera jamais ailleurs une telle fraîcheur…

Bref, j’ai vu le moche, le sale, l’hideux… mais c’est là que j’ai trouvé la vrai beauté.

voyage perou habitants

Ce voyage a été une formation intensive sur le terrain de gastronomie péruvienne. Selon toi, mérite-t-elle tout l’intérêt qu’on lui porte en ce moment?

On peut dire que ça a été une formation accélérée et diversifiée! Je pense que la cuisine péruvienne est encore plus riche et diverse que ce que l’on nous donne à voir…

Les plats sont encore tellement différents d’une région à l’autre, les produits disponibles n’ont pas encore été uniformisés et modifiés pour produire en plus grande quantité à moindre coût, il existe si peu de livres de cuisines pour la classe moyenne et il reste tant de produits encore inconnus à découvrir dans la forêt amazonienne que le Pérou a loin d’avoir encore tout révélé…

Qu’est-ce qui t’attend à ton retour à la maison?

Il va falloir sélectionner les recettes… j’en ai ramené 92 en 1 mois et demi! Mais toutes ne sont pas faisables en France (manque de produits frais) et toute ne plairont pas aux Français… aussi pour l’instant, j’ai sélectionné 55 recettes et je suis en train de compiler toutes les données que j’ai recueillis pour faire des descriptions des gens et des habitudes alimentaires.

Je suis en train de refaire toutes les recettes pour vérifier les quantités, le temps nécessaire, les trouver les astuces qui aideront les novices en cuisine péruvienne!

Ensuite, j’envoie le tout à un éditeur!

Comment peut-on suivre tes aventures et l’évolution de ton livre?

Sur mon blog http://gtperu.wordpress.com et sur Facebook : Globe Taster Peru!

Toutes les photos sont la propriété intellectuelle d’Aurélie Sol

Mon conseil
Envie d’en apprendre plus sur la gastronomie péruvienne?

Je vous recommande de prendre un food tour de Lima, c’est la meilleure façon de découvrir les bonnes adresses et les plats incontournables!

Vous pouvez réserver facilement votre place ici:

Comparatif d’assurance pour le Pérou

Comme vous le savez, il est extrêmement important de s’assurer avant de partir en voyage. À l’étranger, un petit problème peut très vite se transformer en une grosse galère, avec des conséquences irréversibles en termes de santé et/ou d’argent!

Il est donc très important de choisir une assurance voyage réactive, disponible 24h/24, avec de bonnes garanties et un tarif abordable.

Je vous recommande donc de lire notre comparatif d’assurances voyage pour le Pérou pour trouver la meilleure assurance. Vous y trouverez également des codes promos pour bénéficier des meilleurs tarifs!

Réservez votre voyage et économisez!

Guides de voyage du Pérou

Vous partez au Pérou? À lire également

Les meilleurs circuits au Pérou – Notre sélection des meilleurs circuits pour un voyage de rêve sans se ruiner!

Quelle est la meilleure assurance pour un voyage au Pérou: notre comparatif pratique des assurances voyages

Tous nos articles sur le Pérou sont ici: Retrouvez tous les guides que nous avons écrits ici!

Vanessa Huet

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion2 commentaires

  1. Vanessa Huet

    Wow, un article génial ! Et merci de parler aussi du Nord du Pérou, ces régions encore tellement inconnues… Oui, la gastronomie péruvienne a plein de facettes. Tu nous enverras ton livre quand il est sorti ?

Laisser un commentaire