Visiter Huaraz: le guide ultime pour ne rien manquer!

0

Que faire et voir à Huaraz?

Véritable paradis du plein air au Pérou, la région de Huaraz offre une multitude de possibilités de randonnées et d’excursions.

Huaraz, ville située dans la vallée du Callejon de Huaylas et capitale de la région d’Ancash, est encore relativement peu connue des voyageurs internationaux. Elle sort du traditionnel circuit que font la plupart des voyageurs qui n’ont que 2 semaines au Pérou.

Pourtant, si vous êtes amateurs de trekking et de nature, sachez que c’est un vrai petit bijou des Andes à ne pas manquer au nord du Pérou!

Voici donc mon guide complet avec toutes les choses à faire et à voir à Huaraz, les randonnées d’acclimatation, les excursions d’une journée, et les treks de plusieurs jours. Le tout avec mes meilleur conseils et infos pratiques pour que vous puissiez préparer votre voyage :

1. La ville de Huaraz

Nichée à 3080m d’altitude, dans les Andes, cette petite ville est la capitale de la région du même nom, dans la province d’Ancash. En réalité, il n’y a pas énormément à faire dans la ville et son grand intérêt est d’être le point de départ des excursions. Ceci étant dit, puisque vous devrez y passer de toute façon, mieux vaut en profiter au maximum!

Voici ce qu’il y a à voir dans la ville de Huaraz :

  • La Place d’Armes : c’est bien sûr la place central de Huaraz, on y trouve la cathédrale et le Sagrario San Sebastian. Du côté opposé se trouvent l’office du tourisme et le musée d’archéologie.
  • Le musée archéologique d’Ancash : on y trouve 4 salles qui présentent le développement historique et culturel de la région d’Ancash, allant de 10 500 av J-C jusqu’au 16e siècle. On y trouve des artefacts chavin, huaraz, mochica, recuay, incas. Son jardin est à voir absolument, on y trouve 140 monolithes, principalement de la culture recuay (l’an 200 à 600). Mardi à dimanche, 9h à 17h. Entrée 5 soles.
  • Santuario del Señor de la Soledad : c’est une jolie église située sur la plaza de la Soledad
  • Mercado Central: bien sûr, il faut toujours faire un tour au marché! C’est ici qu’on voit la vie locale, les produits de toute sorte, etc.
  • Le Mirador Rataquenua: c’est un point de vue élevé qui permet d’avoir une superbe vue sur Huaraz et les montagnes environnantes. À 1h de marche du centre ou allez y en taxi (20 soles). Plus loin, il y a également le mirador Pukaventana
  • Goûter la bière Sierra Andina : la Sierra Andina, originaire de Huaraz, a été parmi l’une des premières bières de microbrasserie au Pérou! Elle est aujourd’hui largement connue et disponible à travers le pays, mais le meilleur endroit pour la découvrir est le bar de Sierra Andina : Trivio.

2. Chavin de Huantar

Situé à 3180m d’altitude, entre les magnifiques montagnes de la Cordillère blanche, ainsi que les fleuves Mosna et Huachesca, Chavin de Huantar est un complexe archéologique classé patrimoine mondial de l’Unesco.

C’est un attrait majeur de Huaraz mais également un des lieux incontournables du Pérou. Il fut le centre administratif et religieux de culture Chavin (1500 à 400 av JC.) et est considéré comme le lieu de pèlerinage le plus important du monde andin! Si important d’ailleurs qu’il rassemblait même des pélerins venus d’Amazonie.

On y trouve plusieurs bâtiments (avec un magnifique travail en pierre) et qui renferment des galeries et couloirs, parfois superposés. Le site est d’ailleurs reconnu pour avoir les édifices les plus anciens en pierre taillée du Pérou, avec des techniques de constructions admirables.

Les structures les plus importantes sont le Nouveau Temple (ou le Château) et le Vieux Temple. On trouve également la Structure nord, la Place circulaire, la pyramide Tello, la Plateforme nord, la Plateforme sud et la Place rectangulaire.

Le musée de Chavin compte 14 salles qui présentent toute l’évolution de la culture chavin. On y trouve l’Obélisque Tello, 19 pututus (instruments à vent), 282 pièces de céramiques et autres artefacts.

Il y a quelques années, j’ai été voir au cinéma à Lima un magnifique documentaire du National Geographic sur Chavin de Huantar et c’est ainsi que j’ai entendu parler pour la première fois du site et de la culture. Il est captivant du début à la fin et la bonne nouvelle, c’est qu’il est disponible en français!

  • Visiter Chavin de Huantar : on peut y aller en bus local (environ 3h) ou avec une agence (environ 35 soles par personne). L’entrée au site coûte 15 soles et inclut le musée de Chavin. Tout dépend du temps que vous avez, mais côté pratique, il est clair que si vous voulez le faire en une journée, mieux vaut passer par une agence car le transport est assez long depuis Huaraz.

3. Lac Querococha

À 57km de Huaraz se trouve la grande Laguna Querococha (3980 m), un des nombreux lacs de la vallée du Callejon de Huaylas. Il offre un magnifique cadre naturel car il est entouré par de hautes montagnes et deux glaciers qui l’alimentent.

C’est le lac le plus touristique du coin, à cause de sa proximité de Huaraz et de Chavin de Huantar.

  • Comment le visiter: les tours au lac Querococha (journée entière) incluent généralement la visite de Chavin car ils se trouvent sur la même route depuis Huaraz, et passent par les petits villages de Recuay, Ticapampa et Catac. Sinon, pour se rendre uniquement au lac il faut compter environ 1h depuis Huaraz. Allez-y le matin pour éviter les pluies en après-midi. 
lac-querococha
Le Lac Querococha

4. Honcopampa

Honcopampa est un des sites archéologiques les plus importantes du Callejon de Huaylas. Son origine remonte au 7-9e s. et a été occupé par le peuple Recuay puis Wari. C’est un ensemble de petites maisons carrées avec un patio central et des chullpas (mausolées).

  • Si vous prenez un tour depuis Huaraz, la visite du site est également l’occasion de découvrir des villages d’artisans en chemin (Tarica, Pariahuanca, San Miguel de Aco, etc) ainsi que des chutes naturelles comme celle de Yuracyuacu et les bains thermaux de Chancos.
honcopampa
Honcopampa. Photo Martin Germann

Les randonnées d’acclimatation

Lorsque je parle de « randonnées d’acclimatation », ce sont des randonnées courtes (1/2 journée ou 1 journée) par opposition aux treks qui durent plusieurs jours.

Il faut cependant toujours s’accorder 1 journée d’acclimatation à l’altitude à Huaraz avant d’entreprendre tout effort physique (à moins de venir directement de Cusco ou une autre destination en altitude).

Ces randonnées ne présentent pas toutes le même niveau de difficulté, certaines sont plus faciles que d’autres. Les excursions d’une journée à Huaraz les plus connues sont sans doute la Laguna 69, Laguna Churup et la Laguna Paron, mais il existe aussi d’autres lieux à découvrir à Huaraz.

Voici un panorama des treks d’acclimatation, connus et moins connus :

5. Laguna 69

La Laguna 69 dans le Parc national de Huascaran est une excursion à faire absolument à Huaraz!

Le point de départ de la randonnée est Cebollapampa. La randonnée en soit n’est pas très longue mais elle est assez exigeante physiquement (surtout la montée de la fin) donc prenez votre temps car on passe tout de même de 3890m à 4600m.

La montée prend environ 3h et offre plusieurs paysages magnifiques entre les cascades et les montagnes!

La 1re moitié du trek est assez facile, mais la montée devient plus abrupte vers la fin donc prenez votre temps: n’hésitez pas à ralentir et prendre des pauses pour éviter le mal des montagnes.

Une fois en haut, il ne reste que 15 minutes (sans montée) pour atteindre la Laguna 69, au pied du grand Mont Chacraraju. Le spectacle en vaut la peine! Il est possible de se baigner, mais l’eau est très froide…à vous de voir.

Le retour au point de départ devrait prendre autour de 2h-2h15.

  • Se rendre à la Laguna 69 : il est situé à 2h30 de Huaraz. Le mieux est de prendre un tour qui devrait coûter autour de 40 soles par personne. Ce n’est pas une visite guidée, chacun va à son rythme, on vous donne simplement une heure de rendez-vous pour le retour, donc c’est très pratique!
laguna-69
La Laguna 69. Photo Pascale Agnès S.

6. Llanganuco

Autre grand incontournable de Huaraz situé dans le Parc national de Huascaran, Llanganuco est formé par deux lacs différents: Chinancocha et Orconcocha. Ils qui sont alimentés par les sommets enneigés de Huascaran, Yanapacca, Pisco et Huandoy.

Après 30 min sur une route en terre depuis l’entrée du parc, on arrive d’abord à la Laguna Chinancocha. C’est le plus grand et le plus touristique des deux lacs. On peut même louer une embarcation ou faire un tour à cheval. 

À seulement quelques minutes de là, au bout de la vallée, se trouve la Laguna Orconcocha, plus petite que l’autre.

Je vous recommande vraiment d’en profiter pour faire le « sendero de Maria Josefa » un joli sentier de 1h30 qui permet d’explorer les environs et où l’on trouve pas moins de 80% des plantes de la région (dont de nombreuses orchidées!). C’est bien indiqué, facile et vraiment charmant.

  • Visiter Llanganuco: les lacs se trouvent à 2h30 de Huaraz. Je recommande d’y aller avec un tour car non seulement c’est beaucoup plus simple, mais ça revient sensiblement au même prix que d’y aller en solo. Pour y aller seul, il faut prendre une combi de Huaraz à Yungay puis un colectivo jusqu’au lac.
  • Le meilleur moment pour y aller est le matin alors que le soleil donne une magnifique couleur à l’eau. 
llanganuco huaraz
La Laguna Llanganuco. Photo David Almeida

7. Laguna Churup

À partir de Pitec, il faut compter environ 3h de marche, mais le défi arrive à la fin : un 9 mètres de rochers qu’il faut monter en s’aidant d’une corde (déjà fixée sur place). En altitude, on s’essouffle rapidement.

Derrière se cache un des plus beaux lacs de la Cordillera Blanca avec une magnifique eau claire à 4,450m d’altitude!

C’est une randonnée d’acclimatation qui est cependant plus difficile que les précédentes (à cause de l’altitude) et je vous recommande d’éviter de commencer par celle-ci.

  • Se rendre à Laguna Churup : il faut se rendre à Pitec en colectivo (40min), ensuite il n’y a qu’un seul chemin aller et retour.
laguna-churup
En chemin vers la Laguna Churup. Photo Madeleine Deaton

8. Laguna Paron

À 4300m d’altitude dans le Parc national de Huascaran se trouve le Lac Paron, un des plus jolis de la région. Il est beaucoup moins connu et fréquenté que la Laguna 69, pourtant il est aussi beau, sinon plus!

Une fois sur place, on peut marcher autour du lac et se rendre au pied du glacier Artesonraju. Le mieux est de monter jusqu’au mirador (45 min aller) pour obtenir un point de vue magnifique! Il est même possible de louer un kayak ou une embarcation.

Le lac se trouve au bout de 2h30-3h de marche l’aller, sur un chemin non asphalté, accessible aux voitures. Si vous y allez en tour ils vous déposent au lac même, mais un taxi va sans doute vous laisser à l’entrée du chemin.

  • Visiter le Lac Paron : on peut facilement prendre un tour depuis Huaraz, mais il est tout à fait possible de le visiter sans agence. Pour se rendre à Paron, il faut aller d’abord à Caraz (environ 7 soles -1h en bus depuis Huaraz), puis prendre un taxi depuis le marché de Caraz jusqu’au village de Paron (le prix peut varier entre 5 et 10 soles). L’entrée au parc coûte 5 soles (non inclut dans le billet du parc de Huascaran).
  • À savoir qu’on peut dormir au lac, soit en camping ou au refuge avec cuisine (20 soles).
lac paron
Le Lac Paron

9. Laguna Wilcacocha

Le lac Wilcacocha se trouve à 3700m d’altitude dans la Cordillère Noire. C’est une bonne option comme randonnée d’acclimatation à Huaraz et elle peut se faire très bien sans guide.

La lagune n’est pas très grande, mais la balade est agréable, on passe par des petits chemins de campagne, des villages, des champs, et on arrive face à une belle vue sur les montagnes de la Cordillera Blanca après environ 2h30 de marche à rythme tranquille.

  • Se rendre à Wilcacocha : de Huaraz c’est un trajet de 15 minutes en un colectivo 10 ou E, direction Chiwipampa (coin Avenida Raymondi et Jiron Hualcan). 1-2 soles le trajet par personne. Attention au retour car les derniers colectivos passent vers 16h30
lac-wilcacocha
Le Lac Wilcacocha. Photo: Martin Germann

10. Laguna Radian et Laguna Mullaca

Voilà une randonnée plutôt hors des sentiers battus à Huaraz que peu de touristes connaissent. Il est important d’être conscient que c’est un trek sportif 25km sur 1200m de dénivelé, le plus haut point est à 4610m d’altitude.

En marchant à flanc de la montagne San Cristobal durant environ 2h, on arrive à la Laguna Radian (3950m d’altitude), un lieu paisible entouré d’herbes, d’arbustes et de sapins. La vue sur la vallée est magnifique!

Le chemin se poursuit en longeant un ancien canal d’irrigation pré-inca (1h) puis la pente monte un peu en marchant alors qu’on longe cette fois ci un cours d’eau qui descend de la Laguna Mullaca en formant des petites cascades (environ 1h).

C’est donc au total environ 4h de marche depuis le départ (aller retour environ 7h) pour arriver jusqu’à la Laguna Mullaca, une des plus belles lagunes de la région, face au glacier Vallunaraju.

  • Se rendre à Laguna Mullaca : il faut se rendre au village de Recrish (30 min de Huaraz), à quelques minutes du site archéologique de Willcahuain. Je vous recommande vraiment de prendre un tour, pour la facilité du transport, mais aussi pour le guide car ce n’est pas toujours bien indiqué.

11. Laguna Aguak

C’est une belle randonnée peu touristique à Huaraz.

L’excursion commence à 45 min de Huaraz, dans le petit village de Paria où se trouvent les ruines pré-incas de Willcahuain (ou Huillcahuayín).

Il fut occupé par plusieurs peuples sur une très longue période de temps (à partir de quelques siècles avant JC jusqu’au 9e siècle!), mais on le connaît surtout pour avoir été un centre administratif du peuple Huari. Il ne reste pas grand chose aujourd’hui, mais on peut par exemple voir le « Temple » qui est un mausolée.

À partir de là, il faut compter environ 3h de marche sur un chemin entouré d’eucapytus, de conifères et d’arbustes pour arriver au Lac Aguak à 4950m d’altitude. Depuis le lac, on obtient une magnifique sur Huaraz et les sommets enneigés de la Cordillère Blanche.

  • L’excursion se fait en une journée depuis Huaraz et inclut généralement un box lunch et le billet d’entrée au Parc national de Huascaran

12. Glacier Pastoruri

Le Pastoruri est un glacier qui s’élève à 5200 m d’altitude dans le parc national de Huascaran. Il est d’ailleurs tristement célèbre pour avoir perdu une partie de son couvert de glace ces dernières années à cause des changements climatiques.

Il faut environ 3h de route pour y arriver, mais les paysages sont magnifiques!

En chemin, on s’arrête pour admirer les montagnes et les Puyas Raimondi, des plantes typiques de la puna (région entre 3 200 à 4 800 mètres d’altitude).

Une fois sur place, la randonnée au Pastoruri ne dure que 45 min-1h. Il y a un peu de pente, mais le chemin n’est pas difficile. C’est surtout l’altitude qui peut peser.

pastoruri trek perou
Sur le trek du Pastoruri. Photo Claire Pubert

Les randonnées de plusieurs jours

Je le répète: il est très important de prendre le temps de s’acclimater (d’abord tranquillement à Huaraz puis en faisant des randos courtes au moins 2 jours) avant d’entreprendre ces randonnées de plusieurs jours en haute altitude!

Le mal des montagnes est tout à fait réel et peut engendrer de fortes nausées et maux de tête, ou bien pire dans certains cas. Si vous voyez que ça ne va vraiment pas, il faut absolument redescendre, c’est la seule façon de récupérer. La fierté n’a pas sa place dans ce genre de situation.

13. Santa Cruz (4 jours)

Le trek de Santa Cruz est un des treks les plus populaires de Huaraz et pourtant on ne croise pas beaucoup de randonneurs en chemin. C’est l’avantage d’être dans une destination peu touristique du Pérou!

C’est une randonnée de 4 jours et 3 nuits à travers la Cordillère Blanche qui permet d’admirer une série de montagnes enneigées, petites rivières et des lacs magnifiques!

Les gens y vont généralement dans le cadre d’une excursion avec guide, mais il est également possible de le faire seul.

  • Pour s’y rendre seul: prendre un colectivo jusqu’à Caraz, puis un autre colectivo jusqu’à Cashapampa, le point de départ du trek de Santa Cruz. Le sentier est bien balisé. Le désavantage c’est qu’il faut penser à tout apporter (matériel, nourriture pour 4 jours etc). À savoir qu’il est aussi possible de louer une mule, c’est pratique!
  • À lire: l’article complet sur le trek de Santa Cruz avec itinéraires + conseils
voyage perou trek santa cruz
Punta Union, le point le plus élevé du trek de Santa Cruz. Photo M+M Photographers

14. Huayhuash (8 à 12 jours)

Le trek de Huayhuash est un des plus beaux treks au monde mais également un des plus difficiles de la région car on doit parcourir quelques 130km situés entre 4000 et 5490 m d’altitude.

Le paysage ici est à couper le souffle alors qu’on se retrouve entouré de magnifiques et imposantes montagnes qui dépassent les 6000 m. En chemin, on peut observer le fameux condor des Andes et plusieurs autres espèces d’oiseaux, mais également des vigognes et viscaches. À mi chemin on profite également d’eaux thermales qui offrent une détente bien méritée.

  • À savoir: il existe plusieurs variantes du trek qui sont plus courtes que la version complète. Il existe même un « mini » huayhuash de 4 jours. Entre la haute altitude et la durée du trek, la version longue ne devrait être entreprise que par des randonneurs en bonne forme physique, habitués à ce genre de trek.
  • Faire le Huayhuash seul: il est possible de l’entreprendre avec un tour ou en solo même si la façon la plus sécuritaire est de le faire accompagné d’un guide. Mais si vous voulez le faire seul, il est fortement recommandé de le faire uniquement si vous avez une bonne expérience de randonnée en haute altitude, équipement adapté, suffisamment d’eau et de nourriture pour une longue durée (louez des mules pour vous aider). Il est important de comprendre que ce trek comporte des risques sur la route et s’il arrive quoi que ce soit, vous serez isolés.
  • Se rendre au point de départ: de Huaraz, rendez vous à Cuartelwain en taxi ou alors en bus jusqu’à Llamac puis à la marche jusqu’à Cuartelwain.

huayhuash-perou

15. Quilacayhuanca – Cojup (3 jours)

Le début du trek se fait à Quilcayhuanca (3850m) dans le parc national de Huascaran à 2h de Huaraz.

La 1re journée, la marche dure 5h et se termine au campement de Tulpacocha. La 2e journée est la plus longue avec environ 10h de marche. Vous passerez par le lac Cuchillacocha ou le lac Palcacocha, et traverserez le col de Huapi (5000 m) avant d’arriver au campement de Cojup. La 3e journée est une descente de 3h. Les itinéraires selon les agences peuvent varier sensiblement.

C’est un chemin avec des points de vue magnifiques sur les hautes montagnes des environs, mais également des cascades et rivières. Une bonne dose de nature sur un trek très peu touristique à Huaraz!

16. Olleros-Chavin (3 jours)

C’est un trek de 3 jours qui commence au village d’Olleros et se termine au site de Chavin de Huantar. C’est donc un intéressant mélange de paysage et de culture.

La communauté locale propose des lamas au lieu des ânes comme porteurs car ils en sont éleveurs!

Autre élément intéressant: une portion du trek se fait sur le fameux Chemin Inca, le Qhapaq Ñan

17. Les autres treks et activités

En réalité il existe un immense panorama de possibilités d’activités à faire à Huaraz (rafting sur le Rio Santa, VTT dans leCañon del Pato, escalade à Hatun Machay, rappel, tyrolienne, etc.) et de treks dont je n’ai pas parlé: le trek dans la vallée d’Ischinca (3 jours) en refuge ou en tente, le trek d’Alpamayo (10 jours), le trek de Cedro (9 jours) qui permet de traverser la cordillère blanche, le Pico de Mateo (1 jour) court mais intense car on arrive à 5150m en escalade.

À vous de voir selon le temps dont vous disposez!

Entrée au Parc national de Huascaran

Le prix d’accès au parc national (par personne) est de 30 soles pour 1 journée, 60  soles pour 2 ou 3 jours, ou 150 soles pour 4 à 30 jours.

Généralement l’entrée au parc n’est pas incluse dans les différentes excrusions qui s’y rendent depuis Huaraz, vérifiez bien auprès des agences.

Mes derniers conseils pour Huaraz: le résumé

  • Mal des montagnes: Huaraz est une magnifique destination du Pérou avec de nombreuses possibilités d’excursions. Mais je le répète, pour  en profiter, vous n’aurez pas le choix de prendre en considération l’altitude. En voyage, veut on souvent aller trop vite pour voir un maximum de choses, mais il faut aussi savoir respecter la force de la nature.
  • Équipement: si vous ne voyagez pas avec votre équipement, il y a plusieurs boutiques de location (tente, sleeping bag, etc) à Huaraz. Bien sûr, c’est quand même la destination plein air du Pérou!
  • Vêtements: il est important d’être bien préparé, avec des vêtements légers pour la journée, et chauds dès que le soleil se cache. Il peut faire très froid la nuit. Avoir plusieurs couches est toujours la clé! Entre novembre et mars, il est très important d’avoir un imperméable.
  • Le prix des tours: le prix des excursions dépend du nombre de participants. En haute saison, ce n’est jamais un problème car l’agence va vous intégrer dans un groupe. Mais en basse saison, attendez vous éventuellement à devoir payer un prix un peu plus élevé car il y a moins de voyageurs (ou de carrément devoir payer un tour privé).
  • Bien choisir son agence: c’est valide pour tout le Pérou car il y a peu de contrôle et les agences ne sont pas toujours sérieuses. Il est très important de choisir une agence recommandée (cherchez des avis sur tripadvisor par exemple) si vous voulez éviter les problèmes d’horaires, d’équipement, etc. Bien sûr ce n’est pas si grave pour une excursion courte qui ne nécessite que le transport, mais pour un trek de plusieurs jours c’est extrêmement important. Sauver quelques sous au détriment de la sécurité n’est pas la solution, d’autant plus que ça ne fait qu’encourager l’informalité.

Se loger à Huaraz

Voici mes meilleures recommandations d’hôtels à Huaraz pour tous les budgets:

  • Selina Huaraz: c’est une nouvelle auberge de jeunesse qui est rapidement devenue une des préférées des backpackers à Huaraz! Les lieux sont très colorés, avec une touche artistique, modernes, avec un bar-lounge et accès à la cuisine. Le wifi fonctionne très bien et l’auberge est très propre. Pour moi, c’est le meilleur rapport qualité-prix de la ville. À partir de seulement 4 euros en dortoir et 21 euros en chambres!
  • Hotel & Bungalows Villa Valencia: pour un peu plus de calme et de confort, c’est un joli petit complexe blanc et bois avec jardin, barbecue, table de billard, un bar. À partir de seulement 38 euros la nuit!
  • The Lazy Dog Inn:  voici un hébergement à l’ambiance rustique qui a beaucoup de charme. On profite d’ailleurs avec plaisir du coin foyer et du sauna finlandais en fin de journée! Sur place, le restaurant propose une cuisine avec des ingrédients frais et locaux dont plusieurs sont même cultivés sur les lieux. À partir de 78 euros la nuit!

Comment est la température à Huaraz?

On est en altitude, donc c’est ensoleillé de jour et froid de nuit.

Durant la saison des pluies (nov à avril) la température tourne autour de 11C. Le mois de mars est le plus pluvieux. Il faut savoir que généralement il n’y a de la pluie qu’en après-midi, et le matin est plutôt ensoleillé

Durant la saison sèche (mai à oct) qui est l’été dans les Andes, la température tourne autour de 15C. Il y a beaucoup moins de précipitations et elles sont pratiquement inexistantes entre juin et septembre.

Quel est le meilleur moment pour aller à Huaraz?

Le meilleur moment pour visiter Huaraz est d’avril à octobre car la saison des pluies s’étend de novembre à mi-avril.

Combien de temps passer à Huaraz?

La majorité des voyageurs visitent Huaraz en 3 jours et 2 nuits, en prenant le bus de nuit depuis Lima.

Si vous n’avez pas beaucoup de temps, je recommande 3 jours à Huaraz, afin de prendre 1 journée d’acclimatation à l’altitude et de pouvoir profiter au moins de 2 jours complets d’excursions.

Tout dépend des randos que vous voulez faire car certaines sont plus longues que d’autres, mais il y a tellement de possibilités que passer 1 semaine à Huaraz est parfait.

Si vous voulez vous lancer dans des randonnées de plusieurs jours, je recommande de le faire uniquement à partir du 3e ou 4e jour pour s’assurer que le corps est prêt.

Quoi apporter ?

Des vêtements légers pour le jour et des vêtements chauds pour la nuit. Si vous y êtes en saison des pluies (nov-avril) n’oubliez pas d’apporter des vêtements imperméables.

Vous trouverez sur place des boutiques de plein air, donc il est très facile de louer l’équipe nécessaire sur place.

Aussi:

-de l’eau! Il faut suffisamment d’eau, car en plus en altitude le climat est sec

-de la crème solaire car en altitude le soleil est très fort ainsi que de bonnes lunettes de soleil

Comment se rendre à Huaraz?

  • En bus: des autobus partent de Lima tous les jours (trajet 8h). Plusieurs compagnies proposent le trajet, comme Cruz del Sur, Movil Tours et Ormeño. Pour gagner du temps, vous pouvez prendre un bus de nuit jusqu’à Huaraz.
  • Avion: c’est le moyen le plus rapide alors qu’un vol Lima-Huaraz ne dure que 1h. L’Aeropuerto de Anta se trouve à 15 min de Huaraz en auto.

Comment aller de Lima à Huaraz en auto?

Il y a plusieurs trajets possibles de Lima à Huaraz, mais je recommande le plus court (400km en 6h-6h30) qui est également le plus connu.

De Lima, prendre la Panamericana Norte (1N) jusqu’à la déviation à Pativilca, puis prendre vers l’est jusqu’à Conococha (16) et finalement la route (3N) jusqu’à Huaraz.

Techniquement, il est aussi possible de poursuivre vers le nord sur la Panamericana Norte (1 N) jusqu’à Casma puis de prendre la route (14) jusqu’à Huaraz, mais ça ajoute un bon 100km!

Il faut s’attendre à conduire dans les fameuses courbes des Andes (surtout sur le tronçon Pativilca – Conococha), donc si vous n’êtes pas trop à l’aise avec ce genre de conduite, mieux vaut y aller en bus, c’est plus sécuritaire.

Quelle agence de location de voiture choisir?

Pour se rendre à Huaraz en voiture et être en mesure de faire les différentes excursions, il faut choisir une bonne voiture (haute de type 4×4), adaptée au froid de l’altitude, aux montées et aux chemins non asphaltés.

Pour trouver la meilleure voiture au prix le plus accessible, je vous recommande de passer par Rentalcars.com et voici pourquoi:

  • On peut facilement comparer les prix entre les différentes compagnies de location: le moyen rapide et facile de choisir le meilleur prix!
  • L’annulation est souvent offerte gratuitement, parfait lorsqu’on change d’avis ou d’itinéraire!
  • Le site propose une assurance complète et moins chère que les compagnies.

Cliquez sur le bouton vert pour trouver votre voiture facilement:

Carte pratique de Huaraz

Voici les attraits incontournables de Huaraz sur la carte afin de mieux comprendre où ils se situent:

Guides de voyage du Pérou

Vous partez au Pérou? À lire également

Les meilleurs circuits au Pérou: Notre sélection pour un voyage de rêve sans se ruiner

Tous nos articles sur le Pérou: Retrouvez tous nos guides sur le Pérou!

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

visiter-huaraz

Visiter Huaraz: le guide ultime pour ne rien manquer!
5 (100%) 3 votes
Vanessa Huet

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Laisser un commentaire