Top 15 des questions sur l’Inca Trail

0

Questions fréquentes sur le Chemin Inca

Le trek du Chemin Inca ou Inca Trail, fait partie des 10 meilleurs treks au monde selon le Lonely Planet. Mais qu’a-t-il de si spécial?

Il permet de marcher sur des chemins de 500 ans construits par les Incas, en traversant 7 zones écologiques, montant jusqu’à 4200m d’altitude, et de découvrir plusieurs sites archéologiques, avant d’arriver face au Machu Picchu. C’est une expérience complète, du défi sportif à l’aspect historique, en passant par l’immersion dans un paysage grandiose !

Le Chemin Inca est le trek le plus populaire du Pérou et vous êtes donc nombreux à envoyer des questions sur le sujet. Pour faciliter l’organisation de votre prochain voyage au Pérou, nous avons décidé de regrouper le tout dans un article. Voici donc nos réponses aux 15 questions les plus souvent posées sur l’Inca Trail

1. Puis-je faire le Chemin Inca seul, sans passer par une agence?

Non. Depuis 2001, il est obligatoire de faire l’Inca Trail avec une agence. Des normes de sécurité doivent être respectées et des contrôles s’effectuent tout au long du trek. En effet, les agences doivent renouveler leur licence chaque année.

Cette dernière prouve que les guides sont des professionnels qualifiés, qu’ils disposent d’équipements en bon état, de matériel de communication adéquat, et d’un kit de premiers secours. De plus, cet encadrement permet de préserver le site.

Comme il est important de choisir une bonne agence pour faire l’Inca Trail, nous vous recommandons notre partenaire, Evaneos. N’hésitez pas à demander votre devis gratuit et sans engagement!

2. Faut-il réserver le Chemin Inca d’avance?

Oui. Avec un quota de 500 visiteurs par jour (incluant guides et porteurs), le trek du Chemin Inca se remplit rapidement, et encore plus en haute saison! Pour vous assurer d’avoir une place, réservez de 3 à 5 mois à l’avance. Vous pouvez consulter les places disponibles par mois pour 2016 ici (au # 2).

3. Il n’y a plus de places disponibles sur le Chemin Inca! Quelles sont mes alternatives?

Plusieurs treks similaires au Chemin Inca existent. Ils sont beaucoup moins fréquentés et offrent une expérience tout aussi magnifique, comme le trek du Salkantay , le trek d’Huchuy Qosqo et le trek de Lares.

Il en existe plusieurs autres comme le Jungle trek, le Quarry trek, etc. Ne vous étonnez pas si vous tombez sur différentes versions d’un même trek (de 4, 5, 6 ou 7 jours), tout dépend de l’agence qui l’organise. À vous de  les comparer pour trouver celui qui correspond le plus à vos attentes.

4. Quelle est la meilleure saison pour faire le trek?

La météo au Machu Picchu est assez changeante en raison de l’humidité du climat. Il est donc difficile de prévoir à l’avance le temps qu’il fera. Cependant, la saison des pluies se concentre sur les mois de décembre à avril, avec un pic en janvier et février. Il est donc préférable de s’y rendre entre les deux saisons (sèche et humide), donc d’avril à juin et de septembre à novembre. De plus, juillet et août sont les mois les plus fréquentés, donc mieux vaut les éviter autant que possible.

À savoir également que l’Inca Trail est fermé en février par mesure de sécurité, en raison des pluies abondantes. Soyez sans crainte, le Machu Picchu lui, reste ouvert toute l’année.

5. Que faut-il apporter pour le Chemin Inca?

  • Sac à dos
  • Sac de couchage (peut se louer à Cusco, autour de 15$)
  • Imperméable (même en saison sèche)
  • Gourde d’eau et pastilles de purification (peuvent s’acheter à Cusco)
  • Lampe de poche / lampe frontale
  • Chapeau / casquette et écran solaire (important! le soleil est très fort)
  • Anti-moustiques
  • Vêtements légers (t-shirts)
  • Vêtements chauds (pantalon, chandail manche longue, gants, écharpe)
  • Plusieurs paires de chaussettes
  • Bâtons de randonnée (peuvent se louer à Cusco pour 3$)
  • Chaussures de randonnée (une bonne paire, déjà utilisée)
  • Sandales (vos pieds vous remercieront après toute une journée dans les chaussures)
  • Papier hygiénique
  • Serviette légère de voyage (microfibre)
  • Petit savon (biodégradable de préférence!) et désinfectant pour les mains
  • Snacks (ex : fruits secs, barres de céréales)
  • Appareil photo (pensez à apporter une batterie supplémentaire car il n’y a pas d’électricité)
  • Trousse de premiers soins
  • Passeport valide (pas une photocopie)
  • Argent de poche (pour le pourboire, snacks sur le chemin)

À lire également: quoi apporter au Machu Picchu

6.Dois-je porter moi-même mes bagages durant le trek?

Ça dépend.

Les porteurs se chargent de porter les tentes, les aliments et l’équipement de cuisine. De votre côté, vous devrez porter ce qui se trouve dans la liste ci-dessus, ainsi que le matelas de sol (qui est fourni par l’agence), à moins d’engager un porteur extra (maximum 6-7kg). Vous pourrez alors porter uniquement ce dont vous aurez besoin durant la journée (caméra, eau, écran solaire, etc.). Selon votre expérience en trek, votre forme physique et votre budget, ça peut être une option intéressante afin de mieux profiter du chemin. Il est très important de le mentionner au moment de la réservation puisque les quotas sur le Chemin Inca sont très limités.

Les grands bagages (ex: les valises) resteront à Cusco ou dans la Vallée Sacrée. La grande majorité des hôtels gardent les bagages sans problème durant l’excursion au Machu Picchu, mais sinon, votre agence peut se charger de les garder.

7. Faut-il être un grand sportif pour faire le trek du Chemin Inca?

ll faut savoir qu’il y a environ de 5 à 7h de marche par jour. En soi, pas besoin d’être un grand sportif, cependant, l’endurance est de rigueur. Les nombreuses marches, les heures qui se suivent, la pente, l’humidité et l’altitude rendent l’ascension un peu plus compliquée. S’entraîner un peu est un plus, tout en vous habituant au port des chaussures de marche et du sac à dos avec un peu de poids dedans. Mais ne soyez pas inquiet, même les marcheurs plus “tranquilles” arrivent avant la nuit aux campements et le guide marche toujours avec la dernière personne.

À lire également: comment se préparer physiquement pourle Chemin Inca 

8. À quel niveau de confort puis-je m’attendre ?

Vous dormirez dans des tentes ( généralement 2 personnes dans une tente 4 places) au sein de campements prévus à l’occasion. On vous donnera un petit matelas pour le sol, mais vous pouvez aussi apporter le vôtre en complément si vous le désirez. Le confort reste sommaire, mais ça fait partie de l’aventure.

9. Il y a-t-il des toilettes sur le trek?

De gros progrès ont été faits ces dernières années au niveau sanitaire. Plusieurs toilettes avec eau courante ont été placées au long du Chemin Inca, incluant les campements principaux. Des poubelles sont mises à disposition pour jeter vos déchets. Apportez un rouleau de papier hygiénique et de désinfectant pour les mains.

10. Dois-je m’inquiéter du mal des montagnes?

Le soroche, ou mal des montagnes n’est jamais prévisible. Chacun y réagit de façon différente. Il est malheureusement trop facile de penser qu’il suffit d’être en bonne condition physique. Cependant, quelques précautions sont à prendre. Tout d’abord, avant le trek, pensez à prévoir 2 ou 3 jours à Cusco pour vous acclimater à l’altitude, en évitant tout effort physique important. Évitez l’alcool, la cigarette et les somnifères, et hydratez-vous bien. N’hésitez pas à boire le thé à la feuille de coca (mate de coca) qu’on vous offrira à l’hôtel. Ce n’est pas un remède miracle, mais ça aide! 

Sachez que les hôtels disposent généralement de bonbonnes d’oxygènes, n’hésitez pas à leur en demander si vous ne vous sentez pas bien. Vous pouvez également acheter une petite bouteille d’oxygène dans les pharmacies de Cusco.

Durant le trek, pensez à bien vous hydrater régulièrement et marchez à votre rythme, ce n’est pas une course.  

À lire également: comment éviter le soroche

11. Et si un incident m’arrive en plein milieu du trek?

Il est bien sûr de votre responsabilité de communiquer d’avance tout problème lié à votre santé à l’agence avant de réserver le trek (allergie, problème cardiaque, etc). 

Sachez qu’il est très rare qu’une personne doive être évacuée. Les guides ont toujours une trousse de premiers soins, incluant de l’oxygène, et sont formés pour réagir rapidement. Si c’est vraiment nécessaire, l’équipe se chargera de vous ramener à Cusco.

12. De combien de personnes est composé un groupe?

En réalité, tout dépend du prix que vous payez. Selon l’agence, la saison et le prix, un groupe peut varier de 4 à 16 personnes. Certaines agences offrent le services de trek avec guide privé (2-3 personnes) et petit groupe (4 à 8 personnes), mais la grande majorité des agences offre un service de groupe, avec une moyenne de 12 à 16 personnes. Les prix montent très vite.

13. Combien coûte l’Inca Trail?

Chaque agence a sa propre politique de prix. La moyenne est de 500-700$ par personne pour les 4 jours. Après, tout dépend des services inclus, du nombre de personnes dans le groupe, et de leur politique salariale envers les guides et porteurs. À vous de comparer et de faire votre choix, mais soyez responsables: si les prix sont beaucoup plus bas que 450$, c’est forcément que les guides et porteurs sont sous payés car la majorité des services ont un prix fixe qui ne peut être négocié par les agences (ex: train, entrée au Macchu Picchu).

14. Doit-on donner des pourboires?

Techniquement, un pourboire n’est jamais obligatoire. C’est à votre discrétion, mais fortement recommandé car ils travaillent très fort pour faciliter le trek et vous offrir une expérience inoubliable. De plus, ils viennent de famille humbles de la région. Si le pourboire ne représente pas beaucoup pour vos standards, pour eux, ça fait une grande différence! Si vous préférez, faites un pot commun. Pour un grand groupe (16 personnes) 90 soles/personne pour les chefs et porteurs, 30 soles/personne pour les guides (il y a 1 guide pour 8 personnes).

Pour un petit groupe ou un groupe privé, vous devrez vous ajuster. L’important est qu’au bout du compte, chaque porteur et chef reçoive au moins 50 soles chacun et chaque guide 200 soles.  Bien sûr, vous pouvez toujours donner plus de pourboire, ce n’est qu’une référence.

Surtout n’oubliez pas de les remercier de vive voix avec une bonne poignée de main, c’est très important de leur montrer votre gratitude face à face.

15. Puis-je faire le Chemin Inca avec mes enfants?

Il n’y a pas d’âge minimum requis par la loi, mais les agences demandent généralement un minimum de 10 ans. Certaines imposent la limite à 12 ans, ou même 16 ans. Il sera important de discuter avec l’agence (ex: sont-ils habitués aux treks?) pour savoir si vos enfants seront en mesure de le terminer.

Vous partez au Machu Picchu? À lire également

Envie de partager cet article sur Pinterest? Voici la photo à pinner! 

perou camino inca

Top 15 des questions sur l’Inca Trail
5 (100%) 8 votes

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge