Récit de voyage #5: Mausolées de Revash et Musée de Leymebamba

1

Les mausolées de Revash

Après une dernière nuit passée à la Estancia Chillo, Philippe, le co-fondateur de Phima Voyages, vient nous chercher pour continuer notre programme et nous servir de guide pour les différents lieux que nous allons visiter aujourd’hui.

Ce matin, direction les mausolées de Revash. Ils sont situés à environ 1h de route de l’Estancia et si vous partez de Chachapoyas, il vous faudra 1h30 pour vous y rendre. Ensuite 2 possibilités s’offrent à vous: si vous êtes en voiture, vous pouvez vous arrêter environ 45 minutes avant le village de San Bartolo et faire un petit trek de 4.5 km pour monter aux Mausolées de Revash. Il vous faudra alors faire au moins 2 heures de marche. Ou alors, vous pouvez continuer directement en voiture jusqu’à San Bartolo, option que nous avons choisi !

Arrivés au village, nous nous garons sur la place centrale, pour pouvoir acheter nos billets d’entrée (qui pour nous sont inclus dans le voyage gagné). Le prix est de 10 soles (3 dollars) par personne. Le chemin d’accès à Revash se situe sur la droite de la place. Il est en très bon état, car pour faciliter l’accès au site, les habitants ont reçu une aide financière de l’état, qui leur a permis de paver entièrement les 1.5km de chemin et tout ça en seulement 3 mois. La dernière partie du chemin reste toutefois en terre et ce n’est pas la moindre car elle est très étroite et vos pieds seront seulement à 10 petits centimètres du bord, sensation garantie.

mausolees de revash
Mausolees de Revash

Nous mettons 20 minutes avant de pouvoir apercevoir les mausolées. Revash est un complexe funéraire constitué de petites maisons situées dans une grotte creusée à même la falaise. On ne sait pas grand-chose de ce site mais ce qui est certain c’est que ces mausolées contenaient chacun plusieurs momies, aujourd’hui toutes enlevées. À l’époque Chachapoya, seules les personnes de haute importance y étaient enterrées. Les maisons sont presque intactes.

À les apercevoir là-haut, à flanc de falaise, érigées au bord du précipice, nous nous demandons comment les Chachapoyas ont bien pu les construire et réussir ensuite à y transporter toutes les momies. Même avec les moyens d’aujourd’hui l’opération se révèlerait bien périlleuse et quasiment impossible. Le mystère restera donc entier !

Après une demi-heure consacrée aux photos, nous prenons le chemin du retour.

Musée de Leymebamba

La suite du programme nous conduit à Leymebamba, à 45 minutes de Revash en voiture. Le principal lieu touristique de la ville est son musée, situé à 10 minutes du centre ville.

La première question que l’on se pose est pourquoi construire un musée aussi éloigné des principales villes. En fait Leymebamba est le village le plus proche (tout de même à 10h de marche !!) de la laguna de los condores, lieu où ont été découverts de nombreux vestiges archéologiques. Afin de les préserver au mieux en termes de climat et de transport, le musée a été spécialement construit pour accueillir cette collection. L’architecture est d’ailleurs en partie inspirée de la culture chachapoya.

À l’intérieur nous pouvons admirer de nombreux objets, qu’ils soient utilisés au quotidien ou pour les rites funéraires. Il y a également des explications sur tous les sites majeurs situés aux alentours (Revash, Kuélap). Le clou de la visite reste la collection de près de 300 momies toutes retrouvées à la Laguna de los Condores. Elles sont conservées dans une pièce spéciale afin de garantir des conditions optimales pour leur préservation, car ces demoiselles ont tout de même pas moins de 6 siècles ! Vous ne pourrez donc les admirer que de derrière une vitre mais honnêtement la présence de la vitre est plutôt rassurante car elles sont carrément flippantes : recroquevillés en position fœtale, les mains sur le visage, avec toutes leurs dents parfaitement conservées, on a l’impression qu’elles pourraient se lever à tout moment.

sculpture miguel leymebamba
Sculpture d’un Sarcophage de Karajia, par Miguel Huaman

Il faut avouer que nous ne sommes pas très « musées » mais celui-ci est très bien fait et rien que pour les momies, Leymebamba vaut le détour. Prévoyez environ 2 heures de visite.

Lors de cette visite, nous avons pu admirer de nombreuses reproductions de sites célèbres et d’objets, nous sommes donc ravis d’apprendre que Philippe a décidé de nous amener rencontrer le sculpteur qui les a réalisées. Miguel habite sur la route entre Leymebamba et le musée. Nous le trouvons dans son atelier en pleine réalisation d’une sculpture sur bois. Miguel faisait partie de l’équipe des fouilles archéologiques et s’est mis à réaliser ces reproductions afin de répondre à la demande du musée pour les articles de souvenir. Aujourd’hui son succès est tel que ces objets s’exportent très bien à Lima et même à l’international. Il fabrique notamment des répliques des maisons de Kuélap ou des sarcophages de Karajia, des lampes et des porte-manteaux. J’étais d’ailleurs très déçue car ce jour-là, Miguel n’avait quasiment plus rien à vendre. Et oui c’est la rançon du succès (et c’est tant mieux pour lui !). Il faut dire qu’il réalise seul ces objets et que tous sont ensuite peints à la main. Mais je vous avoue que j’ai eu la chance de pouvoir en acheter une quelques jours plus tard, signée Miguel Huaman et tout, et qu’elle trône fièrement dans notre salon.

Démonstration de tissage à Leymebamba

L’après-midi de découverte se poursuit chez Javier et sa femme, à Leymebamba. Javier est le président de l’association de tourisme locale et connaît tout du coin. Il nous a invités chez lui pour que sa femme puisse nous faire une démonstration de tissage. Elle nous apprend que rien que pour préparer son écheveau de travail, il lui faut près de 3 heures ! La méthode de tissage est impressionnante et, malgré ses explications et après l’avoir regardé faire pendant un petit moment, nous n’avons toujours pas compris comment il est possible de sortir de tout ça une écharpe aux motifs complexes. Bon, apparemment, son mari, après toutes ces années, n’est pas plus avancé que nous.

tissage leymebamba
Démonstration de Tissage

Ou dormir à Leymebamba

Après toutes ces rencontres, il est temps pour nous de rentrer à l’hôtel. Pour notre court séjour à Leymebamba, nous logeons à l’hôtel « La Casona ». L’hôtel dispose d’un grand patio très fleuri et, où, si vous avez la chance d’avoir du beau temps, vous pourrez admirer de nombreux oiseaux (dont de jolis colibris!).

Et en plus nous sommes gâtés car notre chambre dispose d’une immense baie vitrée donnant sur un jardin au calme et avec vue sur les montagnes alentours. Tout pour bien se reposer après cette grosse journée !

La Casona Lemebamba
Chambre de l’hôtel la Casona, à Leymebamba

Infos pratiques

  • Mausolées de Revash : à 1h30 de Chachapoyas ; entrée à 10 soles ; environ 1h15 de marche aller-retour
  • Musée de Leymebamba : à 10 min du centre-ville en voiture ; 2 heures de visite. Photos interdites
  • Autres activités : Possibilité de faire une randonnée aux ruines de la Congona ; 4 heures de marche aller-retour pour la « petite » randonnée et 7 à 8 heures pour la version longue.

Où dormir : Hôtel La Casona

Où manger : Restaurant « Le Mishtuqui » situé sur un des côtés de la place du village ; repas à 7 soles (soupe + plat + boissons)

Notre voyage au Pérou: à lire également

Récit de voyage #1: Conseils pratiques et arrivée à Lima

Récit de voyage #2: Chachapoyas et le Canyon de Sonche

Récit de voyage #3: La Forteresse de Kuelap

Récit de voyage #4: Estancia Chillo et Réserve de Milpuj

Récit de voyage #6: Les Chutes de Gocta

Récit de voyage #7: Sarcophages de Karajia et Caverne de Quiocta

Récit de voyage #8: Rodriguez de Mendoza

Récit de voyage #9: Que faire à Chiclayo

Récit de voyage #10: Que faire à Trujillo

Récit de voyage #11: Demi journée à Lima et Oasis de Huacachina (Ica)

 

Si vous aussi vous souhaitez découvrir le Pérou hors des sentiers battus, n’hésitez pas à contacter Vanessa et Martina, elles se feront un plaisir de vous organiser un voyage sur mesure!

Hote Casona de Lemebamba
Couloir de L’hôtel la Casona
leymebamba
Leymebamba depuis la route menant à la Congona
tissage perou
Métier à tisser manuel – Leymebamba, Nord du Pérou
miguel sculpteur
Sculptures de Miguel Huaman
Récit de voyage #5: Mausolées de Revash et Musée de Leymebamba
4.8 (96.67%) 6 votes

Gagnante du concours Voyage Pérou et Phima Voyages, j'ai décidé de partager avec vous cette expérience inoubliable!

DiscussionUn commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge