Récit de voyage #4: Estancia Chillo et Réserve de Milpuj

2

La Estancia Chillo

Après la visite de Kuelap, nous sommes attendus par Oscar, le propriétaire de la « Estancia Chillo » où nous allons passer les 2 prochaines nuits. Il est venu nous chercher à Tingo Viejo car l’estancia se situe à une quinzaine de minutes en voiture du village le plus proche.

Lorsque nous arrivons, nous sommes de suite émerveillés par la beauté des lieux. Pour moi, c’est le plus bel endroit où nous ayons dormi. La maison, située au pied des montagnes, est entourée par des hectares de nature sauvage. Tout le jardin est aménagé avec des fontaines, des bassins, des sculptures et des poteries réalisés par Oscar et son frère. Partout des bancs, des sièges et des hamacs pour profiter un peu du calme et de la fraîcheur. Après une journée passée à crapahuter je peux vous dire que c’est particulièrement appréciable.

estancia chillo Amazonas
A la Estancia Chillo, c’est plutôt relax!

Notre chambre est très grande et décorée dans un style un peu rustique, pierres au sol et plafond, briques rouges pour la salle de bains, et meubles en bois, bien évidemment tous sculptés par le maître des lieux. Cette fois-ci (et ce sera la seule) pas de wifi, ce qui nous laissera du temps pour tester la sieste dans le hamac !!

Le soir, après un repas local, simple mais très bon et copieux, constitué d’une soupe aux légumes, de riz, de légumes et de poulet à la plancha nous nous couchons tôt pour être en forme pour la nouvelle journée qui nous attend.

estancia chillo
Coucher de soleil à la Estancia Chillo

Cette nuit là, la lune nous a réservé un spectacle magnifique!

Réserve de Milpuj la heredad

Aujourd’hui nous devons nous rendre à Milpuj la Heredad. C’est une aire de conservation privée, ce qui signifie que les propriétaires ont décidé de préserver l’environnement où ils habitent en transformant leur propriété en parc naturel. Ce lieu se situant à seulement 2 kilomètres de la Estancia Chillo, nous décidons de nous y rendre à pied. La route longe le fleuve Utcubamba et en ce début de matinée c’est vraiment très agréable.

Grâce aux explications d’Oscar, nous trouvons assez facilement l’entrée de Milpuj, mais attention pour ceux qui viendraient en voiture, le seul panneau indiquant la réserve se trouve à l’entrée de celle-ci, il ne faut donc pas le rater!

Nous sommes accueillis par Perico et sa maman Lola qui gèrent à eux seuls les 60 hectares de la propriété dont 16 sont actuellement considérés comme aire de conservation privée. Avant une petite randonnée sur les sentiers, Perico nous explique en détail le fonctionnement de l’aire et toutes les actions qu’il a mises en place pour la faire connaître et inciter les péruviens à la préservation de leur environnement.

milpuj la heredad
Perico et Lola, les proriétaires de la réserve de Milpuj

Perico s’occupe principalement de la reforestation de la propriété afin de préserver les espèces endémiques. Des chercheurs venus d’Ecosse ont même identifié de nouvelles espèces de plantes que l’on ne trouve qu’ici et qu’ils pensaient disparus de la région Amazonas.

Le plus précieux arbre sur la propriété se nomme « tara ». Plus de 20 000 se trouvent sur le domaine et la plupart ont été plantés par Perico pour éviter qu’ils ne disparaissent. Cet arbre donne des fruits longs et plats renfermant des graines (cela ressemble à des cosses de haricots). La tara est utilisée par l’industrie pour transformer les peaux en cuir sans utiliser de produits chimiques (comme le chrome par exemple), par l’industrie alimentaire comme épaississant et par l’industrie pharmaceutique pour la production de médicaments. D’ailleurs, rien d’un tel pour guérir un mal de gorge qu’une infusion de 3 cosses de tara dans de l’eau bouillante avec un peu de citron et de sel. Une fois refroidi, il suffit de se gargariser le soir avec le mélange pour être instantanément anesthésié, et se rendre compte que le mal a bel et bien disparu le lendemain matin. Testé et approuvé par nous 2 qui trainions un mal de gorge depuis 2 jours !

reserve de milpuj
Jardin de l’aire de conservation de Milpuj, un coin de paradis!

Perico possède également une dizaine de ruches qui lui permettent de produire environ 100 kg de miel par an qui est ensuite vendu à Lima. Nous aurons d’ailleurs droit à un petit pot spécialement pour nous.

Afin de faire prendre conscience à la population et surtout aux générations futures de la nécessité de protéger son environnement, Périco, avec l’aide d’un amie dessinatrice a écrit un livre éducatif pour enfants. Il l’ont fait imprimé, et il se rend une fois par semaine à l’école du village pour inculquer aux enfant l’importance de la protection des plantes et des animaux. Chaque année, 2 campagnes sont aussi organisées : une pour sensibiliser les enfants à ne pas chasser et tuer les animaux et une pour ramasser les déchets.

Le livre est extrêmement bien fait, et Perico est à la recherche de financement (pour les impressions du livre et ainsi le distribuer plus largement) et/ou de volontaires qualifiés pour l’enseignement. N’hésitez pas à le contacter si vous pensez pouvoir l’aider!

Après ses explications, Périco nous entraîne pour une petite randonnée afin de nous montrer à quoi ressemblent tous les arbres et plantes dont il nous a parlé. Il a aménagé lui-même le sentier qui sillonne sa propriété. En cette période de saison sèche, seules les bromélias ont encore des feuilles, je vous conseille donc de vous y rendre plutôt entre le mois d’Avril et la mi-juin afin de profiter au maximum de la beauté des lieux.

Cette visite et cette rencontre resteront une des plus belles du séjour. Périco et sa mère sont vraiment adorables et réellement passionnés par ce qu’ils font.

Sachez que si vous souhaitez participer à leur projet et les aider, Périco et Lola sont toujours à la recherche de volontaires et vous pouvez me croire, vous serez très bien accueillis!

Pour en savoir plus sur Milpuj la Heredad, vous pouvez regarder cette vidéo, réalisée par « Conservamos por natureleza », une association qui soutient les projets pour la protection de l’environnement : http://www.conservamospornaturaleza.org/area/milpuj-la-heredad/

Infos pratiques

  • Estancia Chillo : à 1h de Kuélap et à 1h30 de Chachapoyas, dans la région d’Amazonas
  • Contact e-mail : [email protected]
  • Aire de conservation de Milpuj la Heredad: A 2km de la Estancia Chillo
  • Meilleurs mois pour visiter Milpuj: entre avril et la mi-juin.
  • L’aire de conservation fait aussi chambre d’hôte
  • Possibilité de faire du volontariat (vous serez nourris/logés)
  • Milpuj la Heredad : [email protected]

Notre voyage au Pérou: à lire également

Récit de voyage #1: Conseils pratiques et arrivée à Lima

Récit de voyage #2: Chachapoyas et le Canyon de Sonche

Récit de voyage #3: La Forteresse de Kuelap

Récit de voyage #5: Mausolées de revash et  musée de Leymebamba

Récit de voyage #6: Les Chutes de Gocta

Récit de voyage #7: Sarcophages de Karajia et Caverne de Quiocta

Récit de voyage #8: Rodriguez de Mendoza

Récit de voyage #9: Que faire à Chiclayo

Récit de voyage #10: Que faire à Trujillo

Récit de voyage #11: Demi journée à Lima et Oasis de Huacachina (Ica)

 

Si vous aussi vous souhaitez découvrir le Pérou hors des sentiers battus, n’hésitez pas à contacter Vanessa et Martina, elles se feront un plaisir de vous organiser un voyage sur mesure!

estancia chillo chachapoyas

La Estancia Chillo

bananier perou

Récit de voyage #4: Estancia Chillo et Réserve de Milpuj
5 (100%) 4 votes

Gagnante du concours Voyage Pérou et Phima Voyages, j'ai décidé de partager avec vous cette expérience inoubliable!

Discussion2 commentaires

Laisser un commentaire

CommentLuv badge