Expat au nord du Pérou : Martina à Chachapoyas

0

S’expatrier en famille au Pérou

Je me souviens encore d’une photo vue par hasard sur le web il y a plus de 2 ans: une vallée d’un vert magnifique, recouverte partiellement de brume. L’image n’était pas si claire, plutôt petite, mais elle aurait fait rêver n’importe qui. Elle était accompagnée d’un seul mot « Chachapoyas ». Un mot intrigant, car il ne ressemble pas aux autres noms péruviens, d’origine quechua. Depuis, cet endroit m’est toujours resté en tête comme une des destinations à voir absolument. Quelle ne fut donc pas ma surprise en croisant par hasard Martina, à Lima, installée avec sa famille à Chachapoyas, cette région qui me fait tant rêver! Elle a bien voulu répondre à mes questions sur son expérience dans cette vallée des nuages.

S’installer au Pérou n’est déjà pas banal, mais le faire à Chachapoyas… encore moins! Pourquoi avoir choisi cette région?

Je suis arrivée au nord du Pérou en janvier 2015. Nous étions supposés donner des cours d’anglais dans un institut à Chachapoyas, mais nos plans ont changé en rencontrant plusieurs personnes dans le domaine du tourisme ou travaillant pour le gouvernement régional qui nous ont encouragés à créer notre entreprise sur place.

On s’est rendu compte que la région Amazonas* était encore vierge et qu’il y avait énormément à faire, comme ouvrir un resto, un hôtel ou encore offrir des formations. Comme le tourisme est notre métier, nous étions très excités à l’idée de nous poser après plus de trois ans de voyage!

voyage perou expat martina capel

*Il ne faut surtout pas confondre « Amazonas » avec l’Amazonie. Amazonas est une région du nord du Pérou, à la limite de l’Équateur, entre les Andes et la jungle. Elle est connue pour ses nombreux microclimats, entre reliefs montagneux et forêts humides.

L’accueil des gens de la région a vraiment été exceptionnel. On a très vite fait la connaissance d’autres expats. En plus, en faisant des excursions dans les alentours et en s’intéressant à l’histoire du peuple des Chachapoyas, on s’est vraiment rendu compte de la richesse de cette région. L’archéologie, les mythes et légendes autour de ces « guerriers des nuages » sont tout simplement incroyables…

Un autre point fort de la région Amazonas est son climat très agréable. Il ne fait jamais ni trop froid, ni trop chaud et les paysages alentours des Andes sont spectaculaires.

Tu y vis avec ton mari qui est Français, et tes enfants, comment se passe l’intégration en famille?

Philippe a commencé de faire des missions de consultant dans les restaurants par rapport à la qualité d’accueil et l’organisation du service. Il a donc rencontré énormément de gens sur place. Aujourd’hui on a un petit cercle d’amis internationaux, entre Péruviens, Espagnols, Allemands, Américains et Français.

voyage perou expat amazonas

Nos enfants sont scolarisés par le CNED, le système d’éducation à distance français. Mais ils font des activités sportives comme le judo ou le volleyball pour se sociabiliser. Ils jouent aussi beaucoup avec les enfants des voisins.

Tu as ouvert une agence spécialisée dans le nord du Pérou. C’est une région beaucoup moins connue que le sud. N’est-ce pas un grand risque à prendre?

Elle éclate de rire. Oui, c’est vrai, c’est un risque! Mais on est complètement tombés amoureux de la région. Je suis fascinée devant les sites des civilisations pré-incas comme Chan Chan, les pyramides du soleil et de la Lune sur la côte, ou la forteresse de Kuelap. Selon le moment de la journée, on a l’impression qu’elle flotte entre les nuages de la vallée…

voyage perou kuelap amazonas

Puis, il y a toute la nature qui est à couper le souffle. Entre les cascades qui sont parmi les plus hautes au monde, les grottes cachées, les nombreuses espèces endémiques, là, ça commence à devenir intéressant, non? Et il y a aussi les randonnées à travers les Andes, que ce soit la portion nord de l’Inca Trail ou sur d’autres chemins très peu explorés.

Tu sais, jusqu’à maintenant tout le monde ne s’intéressait qu’au Machu Picchu et les attraits touristiques du Sud du Pérou, comme Arequipa, Puno, le Lac Titicaca. Ceux qui ont déjà vu les classiques cherchent maintenant d’autres destinations, ce qui pousse tranquillement les agences à se tourner vers le nord. Il y a aussi de plus en plus de voyageurs qui cherchent directement à éviter les masses touristiques du sud, qui veulent vivre une expérience plus personnelle. Ce que je veux finalement, c’est faire connaître mes coups de cœur!

Quels incontournables conseillerais-tu à un voyageur qui, comme moi, n’a encore jamais mis les pieds dans la région Amazonas?

Il faut voir la forteresse de Kuelap. Ce sont des grandes ruines avec 500 maisons rondes et à 3000m d’altitude, la vue est à couper le souffle!

Pour rester dans l’histoire des Chachapoyas, il faut voir les Sarcophages de Karajia ou les Mausolées de Revash, au moins un des deux. Ce sont des sites funéraires, mais aménagés différemment.

Pour les amateurs de randonnée et de nature, allez absolument voir Gocta, la cascade de 771 m de hauteur. La randonnée aller-retour dure environ 5 heures, mais la vue est spectaculaire. D’ailleurs elle peut aussi être faite à cheval.

voyage perou chute gocta

Pour ceux qui ont plus de temps, je conseillerais un séjour chez Roberto et Carmen, à la Lagune de Huamanpata. Après 4 heures de marche, on arrive à un endroit spectaculaire, une lagune impressionnante qui se forme avec la saison des pluies. On peut même s’enfoncer dans la forêt pour voir les singes!

voyage perou huamanpata

Côté travail, quels sont les plus grands défis de travailler à Chachapoyas?

Nous travaillons uniquement avec des Péruviens en tant que guides, chauffeurs, etc., mais il peut être un défi de trouver des gens qui parlent des langues étrangères. C’est pourquoi nous sommes parfois amenés à faire appel à des guides d’autres régions, comme Trujillo ou Chiclayo.

Un autre défi pour nous est d’être très loin de Lima – 23 heures en bus. Donc lorsque je dois faire des démarches administratives que je ne peux pas faire dans la région, c’est une longue route qui m’attend!

Et les avantages par rapport à la France?

Faire les papiers (ceux qu’on peut faire à Chachapoyas) est très simple ici. La ville est petite, tout peut se faire à pied et si c’est vrai qu’on doit y passer parfois beaucoup de temps d’attendre, les gens sont toujours sympathiques et de bon conseil. C’est un esprit de communauté qui est très agréable.

On arrive toujours à s’arranger. Je me sens plus libre en tant qu’entrepreneur. Attention, il y a autant de règles ici au Pérou qu’en France, mais elles ne sont pas toujours appliquées, ou en tout cas pas de façon aussi stricte.

Pour finir, quels conseils donnerais-tu à ceux qui veulent tenter leur chance au Pérou?

Il est plutôt facile de s’installer au Pérou et d’y créer une entreprise. Il y a les démarches administratives comme en France, mais elles ne sont pas insurmontables. Si tu viens avec des connaissances précises, surtout dans les domaines du tourisme, et que tu parles plusieurs langues, tu vas trouver de nombreuses opportunités de travail.

La qualité de vie au Pérou (je parle pour ma province dAmazonas) est exceptionnelle. Ici à Chachapoyas, la vie est facile, pas chère et sécuritaire. Pour quelqu’un qui veut faire bouger les choses, il n’y a qu’à se lancer!

Envie de retrouver Martina à Chachapoyas?

[email protected]

Page Facebook    Site web

Toutes les photos sont la propriété intellectuelle de Martina Capel

À lire également

Entrevue expat: les treks solidaires de Johanna

Expat à Cusco : Ingrid au cœur de San Blas

Expat à Cusco : Sarah et la bohême

Expat à Cusco : Lionel et son âme d’entrepreneur

Expat à Lima : Samantha et le Beso Francés

Travailler au Pérou : écotourisme en Amazonie

Travailler au Pérou : l’expérience d’une Québécoise

Expat au nord du Pérou : Martina à Chachapoyas
5 (100%) 2 votes

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge