À voir au nord du Pérou : Trujillo !

7

Que voir et que faire à Trujillo

Fondée en 1534, Trujillo est aujourd’hui un incontournable du nord du Pérou.

Première ville péruvienne à avoir déclaré son indépendance de l’Espagne, issue d’une longue tradition de rébellion et de contestation, elle a même déjà été la capitale du pays. Si elle encore assez peu connue des voyageurs internationaux, elle est très appréciée des voyageurs péruviens qui voient en elle une destination intéressante, entre histoire, culture et plage.

Pour vous aider à préparer votre voyage au Pérou, voici le guide complet de Trujillo avec les incontournables à ne pas manquer et toutes les infos pratiques:

Visiter Trujillo: les incontournables

1. Les bâtiments coloniaux

Trujillo est une ville assez agitée, mais qui se fait pardonner avec ses jolis bâtiments colorés ainsi que ses attraits historiques et balnéaires. Comme pour la plupart des villes latino-américaines, le cœur se situe à la Plaza de Armas qui accueille plusieurs jolis bâtiments coloniaux comme la cathédrale d’un jaune vif qui abrite le Musée d’art religieux colonial (adulte 4 soles, étudiants 2 soles, enfants 1 sol).

Juste à côté se trouve la Casa Urquiaga, une maison coloniale bourgeoise très bien conservée, où a déjà séjourné Simon Bolivar. Et puis, c’est surtout une visite sympa à l’abri de la chaleur (à Trujillo, le soleil tape!). Jr. Pizarro 446, Trujillo, entrée gratuite.

Le Musée Cassinelli (maj: désormais fermé) est un musée archéologique plutôt étonnant. Située au sous sol d’une station-essence (oui, oui !), à quelques minutes de la Plaza de Armas, c’est un musée privé appartenant à José Cassinelli Mazzei, un passionné d’histoire, qui présente une collection de céramiques de plusieurs cultures précolombiennes s’étendant sur 2500 ans. C’est un de ces lieux improbables qui marquent un voyage. Également, le musée d’archéologie (Jr. Junín 682, Trujillo, tél 474850, lun-sam 9-17h, entrée 5 soles, enfants 1 sol) présente le développement culturel de la côte nord du Pérou de l’an 10 000 av JC jusqu’à l’arrivée des Conquistadors en 1532.

Si vous êtes amateurs d’architecture coloniale, allez direction la Casa Ganoza Chopitea (Jiron Indepencia, 630, Trujillo, entrée gratuite). Appelée aussi La Casa de los Leones (la maison des lions), à cause des statues de lions qui gardent son entrée, c’est le beau plus bâtiment colonial de la ville. Construite au 17e siècle, elle présente un style baroque et rococo, avec de hauts plafonds.

Si vous avez l’occasion de visiter Trujillo un dimanche, vous assisterez peut être à quelques festivités sur la Plaza de Armas, comme un spectacle de la marinera ou encore voir le fameux cheval Paso Péruvien, une fierté pour les Péruviens.

voyage perou trujillo

trujillo perou
Photo Maria Victoria Rodriguez

voyage perou trujillo cassinelli

2. Les événements importants de Trujillo

Trujillo est considérée comme la capitale culturelle du Pérou pour plusieurs raisons. D’abord, car elle a vu évoluer deux grandes civilisations précolombiennes sur son territoire, Mochica et Chimu, qui ont laissé de nombreux vestiges. Mais également car elle a vu grandir plusieurs  intellectuels péruviens qui ont marqué le pays. Aujourd’hui, Trujillo est un point tournant de la diffusion de la culture péruvienne car la région organise de nombreux événements.

Parmi eux, le plus important est sans doute le Festival de la Marinera qui se déroule depuis maintenant 60 ans durant la dernière semaine de janvier. La marinera est une danse typique de la côte, très élégante, où l’homme porte un chapeau de paille, la femme des vêtements brodés et danse pieds nus. Le deux agitent des mouchoirs blancs en dansant. Trujillo d’ailleurs surnommée la capitale de la Marinera. Le Festival commence par un défilé avec les reines (les femmes de Trujillo sont réputées pour leur beauté !), des chars allégoriques et des danseurs de marinera, dans le centre historique de la ville. Dans le cadre du festival on retrouve bien sûr plusieurs événements dont le Concours national de Marinera.

On peut également assister aux Concours de cheval Paso Péruvien qui est une race de cheval dont les Péruviens sont très fiers. Tout comme la Marinera, cette race de cheval a été déclarée « Patrimoine culturel du pays ». Lors du concours, on trouve une version de la marinera, où l’homme est à cheval pour danser avec la femme. C’est franchement impressionnant !

Aussi, Festival international de la Primavera, le festival du printemps, qui a lieu entre la fin de septembre et le début d’octobre, est un des plus grands festivals du pays. En l’honneur du printemps, c’est un festival très joyeux et coloré où l’on peut voir, entre autre, le Corso primaveral. C’est un grand défilé avec de superbes chars allégoriques, des danseurs, et des reines de beautés de tout le Pérou et même de l’étranger.

voyage perou marinera

3. Les sites archéologiques

La région de Trujillo est riche en sites archéologiques des cultures chimu et mochica. On trouve en effet une multitude de sites intéressants et accessibles comme Chan Chan (UNESCO), les Huacas del Sol y de la Luna et El Brujo.

À lire: toutes les informations sur les sites archéologiques de Trujillo

4. Huanchaco

Pour le plaisir des voyageurs, Trujillo n’est située qu’à 18km de la plage. On peut donc se rendre à Huanchaco, un village balnéraire, en seulement 15 minutes. On y trouve une des meilleures plages du Pérou, qui offre un cadre idéal pour les surfeurs.

Où dormir à Trujillo?

  • Izan Trujillo: Situé à 200 mètres de la place principale, cet hôtel de luxe se trouve dans un ancien couvent. Chambre immense et magnifique. Piscine extérieure. Wifi gratuit. Chambre double à partir de 80€ la nuit, petit déjeuner compris. C’est notre hébergement coup de cœur à Trujillo.
  • Hostal San miguel: Situé à 5 minutes de marche de la place principale. Chambre à la décoration traditionnelle. Jacuzzi extérieur. Wifi gratuit. Petit plus : la propriétaire parle français. Chambre double à partir de 50€ la nuit, petit-déjeuner à 4€.

Pour les petits budgets, pas d’auberge de jeunesse à Trujillo même, je vous conseille donc d’aller plutôt passer la nuit du côté de Huanchaco où les prix seront bien moins élevés.

Où manger à Trujillo ?

Trujillo est une ville en pleine effervescence, on y trouve donc d’intéressantes adresses pour manger ou boire un verre.

  • Casona Deza Café (Jr. Independencia, 630, Trujillo), un endroit sympa, qu’on aime surtout pour sa déco puisqu’il est situé dans une maison coloniale authentique de la ville. Attention, ce n’est peut être pas le meilleur resto où manger, mais pour prendre une pause café avec un dessert, c’est l’endroit tout désigné.
  • Café Bar Museo (Jr. Independencia, 701, Trujillo) est un autre endroit sympa pour prendre un café ou un verre avec une ambiance « pub feutré » et un certain côté artistique. C’est certainement un des plus beaux spots de la ville pour se poser. C’est d’ailleurs là que se trouve le Musée du jouet (adulte 5 soles, étudiant ou enfant 2  soles) qui présente une collection de jouets des années 50. Les fins de semaine on y présente des soirées de musique live, jazz, bossa nova ou autre. Page Facebook
  • Cafeteria Asturias (Jiron Francisco Pizarro, 739, proche de la Place d’Armes, Trujillo) est un petit resto sans prétention où l’on trouve principalement des petits déjeuners et des sandwiches. Le sandwiche à la dinde est vraiment bon! Juste en face, vous trouverez une pâtisserie Castañeda, c’est l’occasion de goûter aux alfajores.

  • Cevicheria el Paisa ( Sta. Teresa de Avila Mz.L Lt.2) une des spécialités de Trujillo est le ceviche, proximité avec le Pacifique oblige. C’est une bonne adresse pour le ceviche!
  • El Patio Rojo (Jirón San Martín 883, Trujillo) c’est un joli café qui a ouvert ses portes il y a un an, orienté vers des options santé avec des ingrédients frais, jus de fruits, salades, granola, des options vegans, aussi de bons desserts, et même des bières de microbrasserie péruvienne. Page Facebook

  • Bar el Boticario (Avenida Larco Herrera, 992, Trujillo) est un bar qui offre une véritable expérience de mixologie pour les fans de cocktails. Il est reconnu dans le milieu pour la qualité de ses cocktails, dans leur exécution, les ingrédients de qualité et le soucis du détail. À visiter! Page Facebook
voyage-perou-restaurant-trujillo
Le patio de la Casona Deza à Trujillo. Photo de la page Facebook.
ou-manger-a-trujillo
Cafe del Museo. Photo de la page Facebook.
restaurant-a-trujillo-perou
Le joli café Patio Rojo à Trujillo. Photo de la page Facebook
que-faire-a-trujillo
Bar El Boticario à Trujillo. Photo de la page Facebook.

Quand aller à Trujillo?

Elle est surnommée « ville du printemps éternel » à cause de son climat assez doux à l’année longue! Les meilleurs mois pour profiter de l’eau sont février et mars.

Comment se rendre à Trujillo?

Par chance, Trujillo est une ville bien desservie à partir de Lima :

  • En avion: via l’aéroport Carlos Martinez de Pinillo (à une vingtaine de minutes du centre) Lan Peru et Star Peru. Le vol dure environ 1 h. Plusieurs départs par jour.
  • En bus : vous trouverez plusieurs compagnies qui font le trajet (entre 8-9 h) et de nuit. Ormeño, Cruz del Sur (plus chère mais plus sûre), ou encore Oltursa. Le prix varie considérablement selon le siège choisi. Plusieurs départs par jours.
  • Aéroport-Plaza de Armas: 15-20 soles en taxi

Avec tous ses attraits et son climat tempéré, Trujillo est certainement un incontournable du pays. Irez-vous la visiter lors de votre prochain voyage au Pérou ?

Copyright photo d’entête: Theodore Scott

Guides de voyage du Pérou

Vous partez au Pérou? À lire également

Les meilleurs circuits au Pérou – Notre sélection des meilleurs circuits pour un voyage de rêve sans se ruiner!

À voir au nord du Pérou : Trujillo !
5 (100%) 1 vote

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion7 commentaires

  1. nathalieclaudant

    Que bonita! C’est vraiment beau et à te lire, j’ai bien envie de faire ma valise mais monsieur porte monnaie n’est pas trop d’accord.Cela dit, merci à toi pour partager avec nous ton expérience.
    nathalieclaudant recently posted..5 Astuces de grand mères

  2. On dévore ton site ces jours ;-)… On vient d’arriver au nord du Pérou à Chiclayo pour voir la tombe du seigneur Sipan… On bouge demain à Trujilo puis à la cordillère blanche pour faire probablement le trek Santa Cruz. ça promet comme programme et avec toutes les infos qu’on trouve sur ton blog, on ne risque pas de s’embêter 😉
    Benoit(novomonde) recently posted..Plugin Novo-map: présentez facilement vos articles sur google map

  3. Nous sommes passés par Trujillo cet été et nous avons découvert que le musée Cassinelli est fermé définitivement car son mécène est mort. Le lieu est abandonné !

    • Merci pour la mise à jour! Effectivement il est décédé à l’âge respectable de 91 ans. Un passionné qui s’éteint, dommage qu’il n’y ait pas eu de relève.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge