Guide de Puno : top 5 des attraits à voir

11

Que faire à Puno?

À 3820 m d’altitude, entourée par les montagnes Machallate, Cancharani, Azoguini et Pirhua Pirhuani, se trouve Puno. Ville portuaire du Titicaca, le plus haut lac navigable au monde, elle est le point de départ incontournable des excursions sur les magnifiques îles des Uros, de Taquile et d’Amantani. Mais comme les excursions partent très tôt le matin, il faut dormir à Puno.

Les voyageurs internationaux ont tendance à voir Puno comme un simple point de passage pratique car il est vrai qu’elle n’est pas aussi jolie qu’Arequipa ou Cusco. Cependant, au delà de son esthétique et son architecture, elle renferme un important patrimoine culturel et a d’ailleurs été nommée “Capitale du folklore péruvien“. Et s’il y a bien quelque chose qui fascine lors d’un voyage au Pérou, c’est le folklore non? :)

Pour excuser ce manque d’intérêt envers Puno, j’aurais tendance à dire qu’il n’y a pas eu assez de promotion faite par rapport aux attraits, autres que le Titicaca. Mais passer par Puno sans visiter la ville et ses alentours serait bien dommage! Voici donc un petit guide pratique pour savoir que faire à Puno avant votre visite du Titicaca:

1-Les fêtes de Puno

Ce n’est pas pour rien que Puno a reçu le titre de “Capitale du folklore péruvien“. On estime qu’il y a près de 300 danses typiques différentes dans la région…et forcément de nombreux festivals et célébrations lors desquels on peut les découvrir.

Ces festivités sont toujours très intéressantes, d’abord car elles présentent un mélange d’éléments traditionnels et coloniaux, mais également parce que visuellement elles sont étonnantes (costumes flamboyants, grand nombre de participants, musique joyeuse, etc). La célébration la plus impressionnante est sans aucun doute la fête la Virgen de la Candelaria durant le mois de février avec 50 000 danseurs et 15 000 musiciens.

voyage-perou-que-faire-a-puno
Danseuses de la Virgen de la Candelaria. Photo Paula Soler-Moya
Le personnage du Diable à la Virgen de la Candelaria. Photo Paula Soler-Moya
Le personnage du Diable à la Virgen de la Candelaria. Photo Paula Soler-Moya
perou-que-faire-a-puno
Photo Paula Soler-Moya

D’ailleurs, si vous voulez découvrir ces superbes costumes mais vous n’êtes pas à Puno en février, vous trouverez votre bonheur au Museo de la coca y costumbres de Puno. Une portion du musée est consacrée à la feuille de coca, qui occupe depuis des millénaires une partie intégrante de la culture péruvienne, mais le plus impressionnant est la collection de costumes des différentes danses de l’altiplano (morenada, diablada, achachi, tinkus, rey caporal, llamerada, cullawada, wacawaca, cholita puneña, china morena), avec les chapeaux, chullos et jupes typiques, ainsi que les nombreux masques colorés. C’est un arrêt très intéressant pour en apprendre plus sur la culture locale!

Museo de la coca y costumbres de Puno: heures d’ouverture: 9-13h 15h-20h; prix de l’entrée: 5 soles; adresse: Jiron Ilave 581, Puno. Site web / Page Facebook

voyage perou puno musee

2- Visiter Sillustani

À 34 km de Puno, Sillustani est un site funéraire pré-inca situé sur une presqu’île du lac Umayo. On y retrouve un étonnant cimetière du peuple Kolla (13e-15e siècle), un peuple guerrier qui fut conquis ensuite par le peuple inca. Le site est caractérisé par de grandes tombes circulaires pouvant atteindre jusqu’à 12m et appelées chullpas. Le corps du défunt était d’abord momifié en position fœtale, comme c’était le cas pour un grand nombre de peuples du Pérou, puis il était placé dans la tombe avec des objets en or, en argent, en céramique et des vivres (boisson et nourriture). Mais Sillustani, c’est aussi l’occasion d’être dans un endroit calme, où il y a très peu de visiteurs, avec un magnifique panorama…

sillustani-puno-perou
Sillustani et le Lac Umayo. Photo Phil Blackburn

voyage perou sillustani

voyage perou sillustani tombes

Comment se rendre à Sillustani: prendre une excursion organisée est une bonne option pour ne rien manquer du site car il sur place on trouve peu d’explications, comme c’est le cas pour beaucoup de sites au Pérou. Le tour dure 3h, avec transfert depuis l’hôtel de Puno et tourne autour de 15-20$USD par personne. Vous trouverez plusieurs agences sur la calle Lima, la rue principale de Puno.

3- Yavari : une visite insolite

Le Yavari est un bateau construit en Angleterre en 1862. On dit que c’est le plus ancien bateau de fer navigant au monde, en tout cas c’est le 1er bateau de cette taille ayant flotté sur le Titicaca. Imaginez comment a été déplacé ce bateau pour arriver sur le plus haut lac navigable au monde: les pièces ont été transportée via le Détroit de Magellan (en Patagonie) jusqu’au Pérou, puis emmenées à travers les Andes…à dos de mulets. Quel long périple!

que-faire-a-puno-titicaca
Le bateau Yavari de nuit. Photo: page web de Yavari.
voyage perou yavari
Le bateau Yavari

C’est aujourd’hui un musée sympathique, dont la visite guidée d’environ 30 minutes est gratuite. Vous serez invité à faire un don, à votre discrétion. Nul besoin de mentionner que le cadre est magnifique. Depuis 2010, c’est également un bed and breakfast qui peut accueillir jusqu’à 7 personnes dans les couchettes d’origine! Pour en apprendre plus sur son histoire, vous pouvez visiter la page web du musée.

Adresse: pour se rendre au bateau, il faut contourner ou passer à travers l’hôtel Sonesta Posadas del Inca (Sesquicentenario 610, Sector Huaje)

Heures d’ouverture: 8h-17h

Prix de la visite : gratuit

Prix de l’hébergement: 42$USD/personne/nuit, cabine partagée et douche commune.

4- La cathédrale et la Place d’Armes de Puno

La Place d’Armes et la cathédrale de Puno qui date de 1757, furent construites sur un ancien site cérémoniel appelé “Supay Kancha”, le cercle du Diable ou l’enclos du Diable en quechua. La région étant riche en mines d’argent, on retrouve à l’intérieur de la cathédrale, un frontispice (façade principale) en argent massif, ainsi que de magnifiques peintures de l’École de Cusco. On remarque sur la façade extérieure quelques éléments païens intéressants comme des sirènes et des fleurs censées faire disparaître les peines.

que-faire-a-puno-perou
La cathédrale de Puno. Photo Will Daravong

Cathédrale de Puno: lundi-vend 8h-12, 15h-18h; sam 8h-13h 15h-19h ; dim 8h-12h 15h-19h, entréegratuite

5- Marcher sur le Jiron Lima

C’est la rue principale de la ville, accessible à partir de la Place d’Armes. C’est donc ici qu’on retrouve les bars, restaurants, cafés pour prendre une pause, mais également la majorité des agences pour organiser les excursions et aussi les banques.

D’ailleurs, c’est ici que j’ai failli me faire refiler des billets froissés par une banque. Lors d’un voyage au Pérou, peu importe la ville, il est très important de bien vérifier chaque billet. N’hésitez pas à demander de les changer, sinon vous vous retrouverez avec des billets inutilisables. Car, au Pérou, les billets doivent être parfaits pour être acceptés.

voyage perou puno ville 

Que voir à Puno: les autres attraits

En réalité il y a bien plus que 5 attraits principaux. À vous de faire vos choix selon vos intérêts.

Les miradors

Les miradors qui entourent la ville, comme celui de Kuntur Wasi (la maison du condor en quechua), offrent un beau point de vue sur Puno, le Lac Titicaca et les environs. Cependant il est très important d’être prudent car des cas d’agressions armées y ont été signalés. Évitez d’y aller seul et surtout ne portez pas d’objets de valeurs.

Vous pouvez aussi vous diriger au Cerro Huajsapata à 4 coins de rues de la Plaza de Armas. Sur son sommet se trouve le monument de Manco Capac, le fondateur de l’empire inca.

mirador-kuntur-wasi-puno
Le Mirador Kuntur Wasi. Photo Shawn Harquail

voyage perou puno mirador

Le temple de la fertilité de Chucuito

Voilà une visite plutôt insolite! On trouve dans le village de Chucuito (18km de Puno) un espace avec plus de 80 phallus en pierre. C’est un temple de la fertilité qui s’appelle Inca Uyo, “membre viril inca” en aymara. On dit qu’il avait été érigé pour remercier la nature du miracle de la reproduction et aidait les femmes infertiles à avoir des enfants.

Mais est-ce la vraie version de l’histoire? On raconte que ce serait en réalité un habitant de Chucuito qui aurait créé ce “temple” pour attirer des touristes. Par contre il a été démontré que ces structures datent bien de l’époque inca. Elles auraient plutôt servi à accrocher les toits de paille. Moins drôle d’un coup!

Comment se rendre à Chucuito: il y a des tours qui sont organisés, mais il est aussi possible de s’y rendre en solo à bas prix. Il suffit de prendre un des colectivo qui se rend à la Plaza de Armas de Chuchuito pour 1.5 soles. Dirigez vous vers l’office de tourisme qui s’y trouve et ils vous donneront l’information sur les lieux à visiter. L’entrée au temple de la fertilité coûte 2 soles.

que-faire-a-puno-chuchuito
Le temple de la fertilité de Chucuito. Photo Jay Joslin

Musée Carlos Dreyer

C’est une musée de 8 salles où l’on y trouve une collecion de céramiques, objets en or, argents, des textiles sculptures préincas et incas, objets de l’époque coloniale et républicaine. Son fondateur était un Allemand, du même nom, peintre et collectionneur d’antiquités, et grand passionné des cultures de l’altiplano, qui vécu à Puno durant une trentaine d’années. Page Facebook

Adresse : Calle Conde de Lemos 289, Puno

Entrée: 5 soles

Pas encore convaincus que Puno vaut le détour? Voici une vidéo qui devrait vous faire changer d’avis!

Où dormir à Puno?

Voici les hôtels que nous recommandons dans la région de Puno :

  • Posada Don Giorgio: Un excellent rapport qualité prix pour ce petit hôtel un peu rustique. Il y a le wifi, et chaque chambre dispose d’une salle de bain privative. Le tout pour environ 20 euros la nuit en chambre double!
  • Hotel Hacienda Plaza de Armas: Hôtel 3* idéalement situé sur la Plaza des Armas de Puno. Environ 45 euros la nuit
  • Uros Titicaca Lodge: Notre gros coup de coeur! Construit sur l’une des iles flottantes Uros, c’est probablement l’hôtel le plus dépaysant du Pérou! Si vous avez la possibilité, je vous recommande vraiment d’y passer au moins une nuit! Environ 115 euros la nuit.

Photo d’entête: Paula Soler-Moya

Guides de voyage du Pérou

Vous partez au Titicaca? À lire également!

Guide de Puno : top 5 des attraits à voir
5 (100%) 4 votes

Montréalaise de naissance, je suis passionnée par les voyages, la bonne bouffe et les lamas. À la fois bloggeuse pour Voyage Pérou et journaliste pour La Métropole, un magazine en ligne et une publication mensuelle, je pars constamment à la chasse des meilleurs restaurants et des destinations à découvrir.

Discussion11 commentaires

  1. Martine@Adresses Paris

    Puno est une ville magnifique, ses festivals sont à voir absolument, entre deux festivals, il est intéressant d’y découvrir sa cathédrale, et l’église San Juan Bautista, sans parler de tous les restaurants et cafés du coin, un vrai régal ! Du folklor à n’en plus dormir, je garde un très bon souvenir de la Fiesta de la Candelaria que j’ai passée avec mon mari il y a 4 ans de cela. A refaire à tout prix !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Toi aussi tu aimes les lamas?