Voyage solidaire au Pérou

3

L’association Terres des Andes

Le Pérou est un pays complexe qui a beaucoup à offrir. Du plus haut lac navigable au monde à l’Amazonie, en passant par le Machu Picchu, le Pérou abrite non seulement une biodiversité étonnante, mais aussi des peuples ancestraux, fiers de leurs traditions.

Pays qui fascine et qui intrigue, le Pérou reçoit quelques trois millions de voyageurs par an qui représentent d’importantes retombées économiques. Mais lorsqu’on a l’impression de se trouver face à une authenticité préfabriquée, avec des souvenirs “locaux” qui sont exactement les mêmes à travers tout le pays ou des cholitas dont la jupe colorée cache une paire de jeans, notre cœur d’explorateur déchante rapidement. Pire, on finit par croire que cette authenticité n’existe plus au Pérou.

“Mes grands parents vivaient de la pêche et de l’agriculture, mais depuis que je suis petite on reçoit des touristes à la maison” m’avait dit Antonia, la fin vingtaine, sur le Titicaca. Sans le savoir, elle me faisait prendre conscience pour la première fois de l’impact concret du tourisme sur les habitants.

La réalité étant ce qu’elle est, quand on a un pays à nourrir, on fonce- souvent tête baissée- pour exploiter le filon qui fonctionne. Non, c’est loin d’être parfait, mais les milliers de gens qui en vivent ne s’en plaindront pas. En tant que voyageur, il est facile de critiquer ce tourisme agressif, mais peut-on vraiment en vouloir à des gens qui tentent de s’en sortir ?

Il faut se rassurer, l’authenticité du Pérou est loin d’avoir disparue car c’est un pays très proche de ses traditions. Mais il faut oser s’éloigner des grands attraits classiques réussir à capter enfin son essence la plus pure. En tant que voyageur conscientisé, on se questionne: que peut-on faire pour réduire cette emprunte écologique en voyage? Comment peut-on aider directement les communautés locales?

Le problème c’est que l’information est parfois manquante, décousue, mais aussi que le “tourisme solidaire” a fini par devenir une vraie marque de commerce que plusieurs agences n’hésitent pas à brandir haut et fort pour attirer les touristes. Venez aider les enfants péruviens pour qu’on s’en mette plein les poches.

Heureusement, il y a encore des gens passionnés -et juste assez idéalistes comme on les aime- qui organisent des voyages responsables. J’ai eu l’occasion de discuter avec Romain Eliot, co-fondateur de Terre des Andes, une association qui vient de recevoir le prix du commerce équitable du concours EKILIBRE, organisé par le Ministère de l’économie et des finances Francais.

Qui est Terre des Andes?

C’est une association française à but non lucratif créée il y a maintenant trois ans. Elle organise des voyages équitables et solidaires au Pérou qui privilégient les lieux préservés du tourisme de masse et encourage la rencontre avec des communautés locales.

voyage perou solidaire

En quoi leurs voyages sont responsables et solidaires?

Terre des Andes fait partie du réseau ATES, le 1er réseau du tourisme équitable et solidaire en France. Ce réseau, qui rassemble une quinzaine de voyagistes, fonctionne comme un label qu’on ne peut obtenir qu’en suivant certains critères rigoureux. De plus, les membres effectuent régulièrement des évaluations internes croisées, basées sur la “Charte du tourisme solidaire” qui compte 56 points, et s’encouragent donc  à se confronter et à s’améliorer constamment.

L’hébergement choisi, selon la disponibilité de la région, est le plus souvent chez l’habitant ou des petits hôtels tenus par les locaux qui ont une démarche responsable et éco-responsable.

voyage solidaire perou

L’essentiel du fond de développement des voyages de Terre des Andes finance l’ONG Enfants des Andes, située à Nazca, au Pérou. Cette ONG organise plusieurs projets – où il est d’ailleurs possible de s’impliquer en tant que voyageur- et forme des guides professionnels francophones, qu’elle s’occupe ensuite d’insérer en milieu de travail.

À quel type de voyage peut-on s’attendre?

Les séjours tournent autour de 15 jours et se font par petits groupes huit personnes maximum, en autonomie guidée, c’est à dire en étant pris en charge par une personne-ressource locale, à chaque étape du voyage.

Si différents itinéraires sont proposés, un des moments forts est certainement la rencontre avec la communauté Paramis sur le Titicaca, à l’abri des sentiers touristiques. On peut ainsi passer du temps précieux à échanger avec eux et participer aux activités quotidiennes, comme pêcher ou  cuisiner.

titicaca voyage perou

Terre des Andes organise aussi des voyages vers d’autres destinations. D’ailleurs Romain semble avoir un attachement particulier envers l’Équateur et le Lodge Santa Lucia, particulièrement bien géré, dit-il avec enthousiasme, et qui œuvre dans la conservation de la biodiversité.

N’hésitez pas à découvrir leurs voyages et à leur poser des questions. Après tout, la base du voyage, c’est l’échange.

Association Terre des Andes 

www.terresdesandes.org

Guides de voyage du Pérou

Vous partez au Pérou? À lire également

Toutes les photos sont la propriété intellectuelle de Terre des Andes

Copyright photo d’entête: Pedro Szekely

Voyage solidaire au Pérou
5 (100%) 2 votes

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion3 commentaires

  1. Tu sais cet article m’a vraiment donné l’envie de préparer mon sac à dos et partir à l’encontre de ses braves gens qui nous donne un exemple de bien être et de contentement.
    Ce sont tous des gens riches en culture, solidarité en amour, j’imagine que leur accueil nous fera penser aux vrais valeurs de la vie
    NB: un conseil stp pour mes noces je voudrais justement allez dans un coin de paradis dans un hôtel tenue par des locaux que me conseillerez vous ?
    MERCI

  2. Bonjour

    Je me permets de répondre, je suis Romain de l’association Terres des Andes, nous avons justement organisé deux voyages de noces récemment, notamment pour Laure et Simon.

    Laure et Simon ont passé 15 jours au Pérou, et notamment plusieurs jours dans la famille de Balbino, au bord du lac Titicaca sur la Péninsule de Capachica. Ils nous ont laissé un petit commentaire du ressenti de cette rencontre : http://www.terresdesandes.org/avis-voyageurs/details/42/20-couple-de-b.html

    Si vous le souhaitez je pourrai vous donner des infos supplémentaires, vous pouvez me contacter au 06 76 34 23 60 ou par mail à [email protected]. Je pourrai aussi vous mettre en contact avec Laure et Simon si vous voulez.

    A bientôt !

    Romain
    http://www.terresdesandes.org

  3. Merci Romin c’est généreux de ta part de m’offrir ton aide , j’ai effectivement lu le témoignage de Laure et Simon et je suis très excité à mon tour de faire l’expérience sauf que franchement j’ai une petite réserve
    Je vous l’envoie par mail ultérieurement 😉
    Merci encore et bonne fêtes de fin d’année

Laisser un commentaire