Le Pérou en voie de reconnaître 47 langues indigènes

0

Langue et identité culturelle

Le Pérou vient de reconnaître l’alphabet de la langue indigène Kapanawa. Cette langue est parlée par la communauté du même nom – qui s’autodénomme « Nuquencaibo »- vivant en Amazonie, dans la région de Loreto au nord du Pérou.

En 2015 le gouvernement a reconnu 26 des 47 langues indigènes du Pérou, 4 des Andes, et le reste d’Amazonie: harakbut, ese eja, yine, kakataibo, matsigenka, jaqaru, nomatsigenga, yanesha, cashinahua, wampis, secoya, sharanahua, murui-muinani, kandozi-chapra, kakinte, matsés, ikitu, shiwilu, madija, kukama kukamiria, asháninka, awajún, shawi, shipibo-konibo, bora et achuar. En 2017, le Pérou compte officiellement reconnaître 47 langues indigènes du pays.

Aujourd’hui, 4 de ces langues sont en grave danger d’extinction alors qu’il ne reste que très peu de gens qui les parlent: cauqui (11 personnes), iñapari (4 personnes), muniche (3 personnes), taushiro (1 personne).

Pourquoi est-ce si important d’officialiser une langue?

Pour en assurer l’utilisation et la préservation bien sûr, mais également le développement et sa promotion. Il aussi est très important de comprendre qu’au de-là de la langue, cette prise de position du gouvernement vise à promouvoir et valoriser la culture et l’identité du groupe qui la parle, et donc éviter son exclusion sociale. La prochaine étape sera d’officialiser les règles d’écritures afin de permettre à ces différentes cultures de recevoir des services bilingues, ainsi que former des professeurs qui puissent enseigner en langue native, avec les manuels appropriés.

Cette vidéo du gouvernement présente la loi de 2012 visant à protéger les langues indigènes. Vous trouverez sa traduction en français au bas. Ouvrez-bien les oreilles, assez rares sont les occasions d’entendre ces magnifiques langues! Difficile de ne pas s’émouvoir de cette belle fierté, de ce désir de préserver sa culture ancestrale.

Traduction de la vidéo

Le Pérou possède 47 langues indigènes ou natives, parlées par 4 millions de personnes…

« Mon nom est Marishori Samaniego Pascual, je viens de la communauté de San Miguel »

La plus grande diversité se trouve en Amazonie…

« Mon nom est Margot Camones Maguiña, je viens de la communauté de Huacna, située dans le département d’Ancash »

La plus utilisée est le quechua

« Mon nom est Tabea Cacique Coronado »

La langue la moins utilisée est le cauqui. Un seul individu la parle…

« Bonjour, comment allez-vous? Mon nom est Jéiser Suarez Maynas, en shipibo c’est Ranin Koshi »

La même chose arrive avec la langue taushiro. Quand son unique locuteur décède, elle s’éteindra…

« Je suis ici parce que je veux que tu me comprennes »

Le Pérou a perdu au moins 37 langues au cours des derniers siècles…

Aujourd’hui, 21 sont en danger de disparition…

« Nous, les Awajun, devons enseigner à nos enfants à parler dans notre langue »

Des 47 langues autochtones, 4 sont andines et 43 amazoniennes…

«J’invite tous les parents et la jeunesse shipiba à ne pas arrêter de parler notre langue car elle fait partie de notre richesse culturelle »

L’État péruvien a promulgué une loi en 2011 pour préserver les langues autochtones…

« Je veux que tu me comprennes! »

Pérou, pays de nombreuses langues…

Depuis 2013, le Ministère de la Culture tente de faire progresser la loi avec le Ministère de l’éducation…

« Je suis Péruvienne »

Les langues sont le fondement de la tradition orale et de l’identité culturelle. Elles constituent le patrimoine immatériel des peuples du Pérou (Article 12) – Loi 29734, la loi qui régule l’utilisation, la préservation, le développement, la récupération, la promotion et diffusion des langues originaires du Pérou.

Photo d’entête:  homme de la communauté de Yahua, proche d’Iquitos. Auteur Jialiang Gao.

À lire également

Petit dictionnaire quechua

Sylvia Falcon: chanter en quechua

Puerto Maldonado: le petit guide pratique

Inotawa: écotourisme et piranhas

Voyager privilégié au Lac Sandoval

Se battre à coup de noix du Brésil

Parc national de Manu: l’aventure d’Hugues

Le Pérou en voie de reconnaître 47 langues indigènes
5 (100%) 1 vote

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Laisser un commentaire