Visiter Paracas: tous nos conseils!

5

Que faire à Paracas

Paracas est une petite ville touristique, appelée aussi « El Chaco », qui est principalement le point de départ des excursions aux îles Ballestas et à la Réserve nationale de Paracas.

En soi, on ne peut pas dire que la ville soit particulièrement attrayante. Elle est plutôt déserte à moins d’y être vraiment en pleine haute saison et la plupart des restaurants ont des heures d’ouverture assez limitées, ce qui fait qu’il n’y a pas grand-chose à faire dans la ville même de Paracas.

Mais pourtant il y a plusieurs activités à faire autour! Voici mon petit guide pour organiser votre visite de Paracas et ne rien manquer des incontournables, avec les infos pratiques ainsi que mes meilleures suggestions d’hôtels et de restos.

Les Îles Ballestas

Les îles Ballestas sont un ensemble de trois îles, Ballesta Norte, Ballesta Centro et Ballesta Sur, qui abritent d’importantes colonies d’otaries et d’oiseaux marins. En effet on y trouve quelques 4000 otaries et une soixantaine espèces d’oiseaux, sans compter 180 espèces de poissons et 10 variétés de dauphins.

C’est donc un endroit privilégié pour les amateurs de la nature qui désirent observer la faune locale de proche.

En chemin, le bateau fait un arrêt à El Candelabro, un autre incontournable de Paracas, qui tire son nom de sa forme, qui ressemble à un chandelier ou un trident.

C’est un géoglyphe de 150m de longueur et 50m de largeur tracé dans le sol, et qui se conserve parfaitement bien grâce aux vents constants qui balaient sa surface et enlèvent l’excédent de sable.

Son mystère est encore tout entier. Une théorie avance qu’il pourrait être lié aux lignes de Nazca, mais personne ne sait vraiment à quelle époque il a été tracé, ni par qui, ni pourquoi. Et comme toujours, la théorie des extraterrestres ne manque pas…

Comment visiter les îles Ballestas

  • On s’y rend avec un tour en bateau de 2h (30 min aller, 1 h sur place, 30 min retour) au départ du quai de Paracas.
  • Vous serez sollicité par plusieurs agences dès votre arrivée en bus. Ça peut être pratique si votre hôtel se trouve à l’extérieur du centre de Paracas et vous avez besoin d’un transport pour arriver jusqu’au quai, ou pour profiter d’un forfait avec d’autres activités. Sinon, vous pouvez aussi vous rendre directement au quai touristique pour acheter les billets sur place.
  • Le prix est de 40 soles (25 soles pour le tour + 10 soles pour l’accès à la réserve + 5 soles de taxe d’embarquement).
  • Il y a une sortie à 8h et une autre à 10h. Si possible prenez celle de 8h car la mer est moins mouvementée.

iles ballestas perou

iles-ballestas

chandelier-de-paracas
Le Chandelier “el Candelabro”

La Réserve nationale de Paracas

Crée en 1975, la réserve nationale de Paracas recouvre le désert de la côte péruvienne sur xx hectares.

Sur un territoire à 65% maritime et 35 % terrestre, la réserve est un important sanctuaire naturel pour de nombreuses espèces de plantes, plus de 200 espèces d’oiseaux, 193 espèces de poissons ainsi que de nombreuses espèces de mammifères et reptiles.

Mais c’est aussi un haut lieu de protection du patrimoine historique et culturel de Paracas alors qu’il renferme plusieurs sites archéologiques de la civilisation Paracas et autres cultures importantes de la région.

Le tout sans oublier les paysages uniques de la côte désertique qu’on y trouve.

reserve-paracas

Voici les principaux attraits de la réserve nationale de Paracas :

Le centre d’interprétation 

C’est un petit espace qui projette d’abord une vidéo –pas forcément très intéressante-, puis présente ce que renferme la Réserve de Paracas : faune et la flore locale, les restes archéologiques, la structure géologique, etc.

Du 2e étage, on obtient une belle vue sur la baie de Paracas, une des plus importantes de la côte péruvienne grâce à sa riche biodiversité.  Avec un peu de chance, on peut même voir les flamants.

Soyons clair, c’est un espace assez simple et pas forcément un incontournable, mais il est souvent inclus dans les visites organisées, donc attendez vous à y passer pour une introduction.

Musée Julio C. Tello

Inauguré en 1964, entièrement reconstruit en 2012 puis inauguré à nouveau en 2016, le musée Julio C Tello est aujourd’hui une belle structure qui présente les artefacts de la culture Paracas, récupérés par l’archéologue Frederic Engel.

On trouve dans sa collection permanente 120 pièces datant des débuts de la civilisation Paracas jusqu’à l’an 200. Il y a aussi une vidéo sur les Paracas, leur environnement aride, leur vision du monde et la vie de tous les jours.

La Cathédrale

C’est une formation rocheuse située sur une falaise face à la mer, à laquelle on a donné ce nom à cause de son arche imposante. Malheureusement le grand tremblement de terre de 2007 (qui a énormément affecté la région) l’a en grande partie détruite et ce n’est aujourd’hui qu’un rocher.

Elle ne vaut pas forcément la peine de faire un détour aujourd’hui, mais elle fait souvent partie des visites organisées dans la réserve de Paracas. De toute façon, vous en entendrez parler sur place à un moment ou à un autre.

Les plages de la réserve

Comme la réserve est sur la côte, il y a forcément plusieurs kilomètres de plages, qui offrent toujours un beau point de vue, mais qui ne sont pas toujours aptes à la baignade.

La playa Roja est un bel endroit pour prendre des photos mais comme c’est à côté de Lagunillas -un port de pêche- l’eau n’est pas particulièrement propre, ce n’est pas le meilleur endroit pour se baigner.

playa-roja-paracas
Playa Roja
plage-rouge-paracas
Playa Roja

La plage El Raspon est plus petite et l’eau est plus propre et tranquille. C’est un bon endroit pour se baigner!

plage-raspon-paracas
El Raspon

Avec El Raspon, la plage La Mina est le meilleur endroit pour se poser sur le sable et se baigner. Ces dernières années elle est devenue plus populaire ce qui fait que les fins de semaines et les jours fériés elle est prisée des touristes péruviens, mais en semaine c’est plutôt tranquille. La journée de ma visite à La Mina, au moment le plus fréquenté, nous étions 12 sur toute la plage.

Pratique sur place: il y a même des toilettes juste en haut à l’entrée, à côté des poubelles et du recyclage.

la-mina-paracas
La Mina
plage-la-mina-paracas
La Mina
playa-la-mina
La Mina

Finalement on pourrait aussi mentionner la plage Yumaque et la plage Supay dont les eaux sont mouvementées, mais qui sont de beaux arrêts pour le panorama et prendre des photos.

Attention cependant, on est ici au sud du Pérou, ce n’est pas Mancora et encore moins les Caraïbes! Attendez vous dans tous les cas à une eau fraîche dans la réserve de Paracas, et encore plus en haute saison (l’hiver au Pérou) entre mai et septembre.

Baie de Lagunillas

C’est une baie assez tranquille qui renferme un petit port de pêcheurs. Pour moi, c’est un incontournable de Paracas pour aller manger : rien de tel que de déguster un ceviche frais, une leche de tigre ou des conchitas, sur une terrasse face à la mer et les bateaux de pêche colorés.

D’ailleurs, il est possible de louer des embarcations, que ce soit simplement pour faire un tour sur l’eau ou pour pêcher. On peut aussi monter sur le petit promontoire naturel qui s’y trouve, c’est un bon endroit pour faire des photos!

À ma dernière visite, j’ai été à La Tia Fela : 35 soles le ceviche, 40 soles pour normalement 10 conchitas- mais en demandant très gentiment on en a obtenu 12. C’est généralement l’arrêt qui termine le tour de la réserve.

lagunillas-paracas
Les conchitas de La Tia Fela. Normalement, elles sont servies “a la parmesana” mais j’ai demandé uniquement au beurre. Différent, mais tout aussi bon!

paracas-lagunillas

Comment visiter la réserve nationale de Paracas

  • À moins d’avoir une voiture, le mieux est d’y aller avec un tour car il n’y a pas de transport (bus, colectivo). Sinon, il est aussi possible de louer un quad (2h) ou une bicyclette. On vous proposera aussi le tour combiné avec les îles Ballestas.
  • Si vous choisissez – comme moi lors de mon dernier voyage à Paracas – de faire uniquement la plage La Mina + port de Lagunillas pour manger, l’agence vous réserve un taxi donc c’est transport qui est pris en charge. C’est pratique!
  • Prévoyez 10 soles pour l’entrée à la réserve. Même avec un tour, normalement ce n’est pas inclus dans le prix.

Dune buggy et sandboard

Si c’est surtout l’Oasis de la Huacachina qui est connue pour ces activités, il est possible d’en faire plus proche de Paracas.

Beaucoup moins connu et touristique que la Huacachina, l’Oasis de Moron est, selon moi, un vrai petit bijou. Ici, pas de construction autour qui vienne polluer l’eau (et l’ambiance unique du désert), que des herbes et des dunes.

Ici après avoir sué en montant les dunes de sable, on peut se baigner dans son eau fraîche et propre, un vrai plaisir!

Mais sachez que si vous tenez à la Huacachina, il y a aussi des excursions qui s’y rendent depuis Paracas.

Comment se rendre à l’Oasis de Moron

  • Pour faire du dune buggy et du sandboard, il faut forcément y aller avec une agence, mais si vous voulez uniquement vous baigner dans l’eau de l’oasis, vous pouvez y aller seul.
  • Y aller seul: ce n’est pas le plus simple, personnellement je prendrais une agence, mais si vous tenez à le faire en solo il faut d’abord aller à l’entrée du village de Bernales. De là, il faut prendre un combi (15 min) jusqu’à la fin du chemin de terre et marcher 30 min jusqu’à l’oasis.
voyage perou - désert oasis privé
L’Oasis de Moron, un des meilleurs souvenirs que je garde de mon premier voyage au Pérou en 2009

Maquina del Tiempo

Voilà une activité inusitée  dans la ville de Paracas à laquelle je ne m’attendais pas du tout.

C’est un petit spectacle qui survole l’histoire de la région sur 2500 ans, depuis la culture pré-inca Paracas (avec ses différentes facettes : vie quotidienne, tissage, guerre, momification, chirurgie, etc.) à aujourd’hui en passant par l’époque de la colonisation.

Mais c’est aussi le concept qui est assez sympathique. On entre par une porte métallique, on s’assoit sur un banc et on se retrouve sur une sorte de plateforme amovible qui se dirige vers différentes scènes sur trois étages. Le tout avec narration, jeu de lumière et effets sonores pour le petit côté « dramatique ».

Ce n’est pas un incontournable de Paracas. Si vous avez peu de temps sur place et cherchez à faire des activités en plein air, passez votre tour, mais j’ai bien aimé alors que je cherchais à me changer les idées avant d’aller manger. C’est certainement une activité à faire en famille à Paracas!

Le spectacle coûte 15 soles pour 20 minutes. Page Facebook

culture-paracas

maquina-tiempo-paracas

Tambo Colorado

Vestige inca du 15e siècle, occupé auparavant par la culture Chincha qui se fit conquérir, le site doit son nom à l’ancienne couleur rouge de ses parois en adobe. C’est un des sites les mieux préservés de la côte sud du Pérou. On croit que c’était un point de contrôle des routes entre Ayacucho et la côte, ainsi qu’un centre administratif.

Autour de la place principale, on trouve plusieurs bâtiments, à des fins cérémonielles mais également des maisons et des entrepôts.

Il y a aussi un petit musée sur place qui complète bien la visite. Ce qui est sûr, c’est que c’est un must pour les amateurs d’histoire et très peu de touristes prennent le temps de s’y rendre!

Comment se rendre à Tambo Colorado

Le site est situé à 1 h de Paracas. Encore une fois, je dirait que le mieux est d’y aller avec une agence pour profiter du chauffeur et la visite guidée.

  • La visite se fait généralement en une demi-journée depuis Paracas
  • L’autre option si vous avez un peu de temps est de prendre un colectivo jusqu’à Pisco pour seulement quelques soles. De la plaza de armas de Pisco, prenez un tour pour la visite de Tambo Colorado, ce sera moins cher que depuis Paracas!
  • L’option solo : si vous voulez vraiment le faire seul, rendez vous à Pisco en colectivo, puis prenez un autre colectivo du marché de Pisco jusqu’à Humay. De là vous devrez marcher 2-3km, mais peut être réussirez vous à faire un deal avec le colectivo pour qu’il vous y emmène pour quelques soles de plus. Dans tous les cas, demandez-lui avant d’embarquer pour savoir à quoi vous en tenir.

Les autres excursions

Depuis Paracas, on trouve aussi plusieurs excursions vers les autres attraits de la région, comme la Huacachina, mentionnée plus haut, mais également Nazca et les bodegas de Pisco.

Où dormir à Paracas

Paracas Backpackers House: c’est une auberge parfaitement située en plein centre de Paracas, plutôt simple mais propre et avec des espaces communs sympathiques. J’ai particulièrement aimé la terrasse sur le toit et les hamacs. Bon wifi, choix de dortoir ou chambre privée, accès à la cuisine, c’est probablement le meilleur rapport qualité prix dans sa catégorie! À partir de 6 euros en dortoir

Inti Mar: un de mes hôtels coups de coeur du Pérou! C’est un petit hôtel de seulement 5 chambres dans la réserve nationale de Paracas avec une petite plage privée dans une baie, où l’on se réveille avec le bruit des vagues et les conversations des oiseaux. Simplement magique, loin de tout le brouhaha de la ville de Paracas. En plus, le propriétaire possède un élevage de coquilles St Jacques (conchas) : elles sont délicieuses! À moins de chercher le  grand luxe d’un hôtel 5 étoiles, c’est le meilleur choix de toute la région. À partir de 69 euros la nuit

Hotel Paracas: c’est l’hôtel le plus luxueux de Paracas. On y trouve deux piscines, un bar-salon, un spa (qui est un des meilleurs du Pérou), un club pour enfants, et même un quai privé où l’on peut accéder à un yacht pour visiter les îles Ballestas. En plus, le petit-déjeuner buffet a de quoi faire rêver. Ce qui est sûr, c’est que l’équivalent de cet hôtel serait bien plus cher ailleurs! À partir de 126 euros la nuit

hotel intimar paracas
Les chambres d’Inti Mar sont toutes face à la mer, j’ai adoré!

Où manger

  • Fruzion: c’est un local avec une terrasse couverte au 2e étage qui sert des petits déjeuners (7h à 13h), hamburgers, options végés, de bons gros smoothies (fruits, chocolat, etc.) à 15 soles et du wifi. Mon seul regret est d’avoir demandé un smoothie pour moi toute seule, impossible de le terminer! Page Facebook de Fruzion
fruzion paracas
Les smoothies géants de Fruzion
  • Misk’i : ouvert uniquement de soir, c’est probablement l’endroit avec le plus d’ambiance à Paracas. L’endroit relax et sympathique, les pizzas sont bonnes (35 soles pour une pizza moyenne), cocktails entre 10 et 15 soles, le vin maison est à éviter. Page Facebook de Misk’i

miski-pizza-paracas

  • Il Covo: si vous avez envie de manger italien et vous avez un peu plus de budget, sachez qu’Il Covo est le meilleur restaurant de Paracas, et sans doute le plus romantique qu’on peut trouver dans le coin. Pizzas au four, pâtes, risottos, viande, c’est une valeur sûre! Page Facebook

Quoi apporter à Paracas

De décembre à mars (l’été péruvien) il fait très chaud, pensez donc à apporter des vêtements légers. Le reste de l’année, pensez à apporter une veste ou un bon chandail car le vent est assez constant et frais.

En août et septembre le “paracas” souffle en après-midi. En effet, la région tient son nom du quechua “para” pluie et “acca” sable, qui signifie donc pluie de sable. Ce sont des vents forts qui souffler jusqu’à 50 km/h! Nul besoin de dire qu’ils soulèvent pas mal de sable, fermez la bouche 😉

À l’année longue n’oubliez pas une bonne crème solaire, lunettes de soleil et chapeau ou casquette, le soleil tape fort même lorsqu’il y a des nuages. Bien sûr, n’oubliez pas des sandales pour le bord de mer et votre appareil photo.

Combien de temps rester à Paracas?

L’idéal est d’y rester 1 journée ou au maximum deux jours en y passant une nuit car les Ballestas + la réserve nationale se font en une journée.

Comment se rendre à Paracas?

Lima-Paracas

  • Le trajet depuis Lima dure 3h-4h (tout dépend du trafic à Lima qui est parfois très dense)
  • Il y a de nombreux départs par jour avec différentes compagnies: Cruz del Sur, OltursaSoyuz, ExcluCiva
  • Quelle compagnie choisir pour aller à Paracas: il n’y a pas une bonne réponse. Il est vrai que Cruz del Sur est la compagnie la plus sécuritaire (c’est à dire que les heures de conduite sont limitées pour éviter la fatigue au volant des chauffeurs, qui peut causer des accidents), mais aussi la plus chère. Dans le cas d’un trajet court comme Lima-Paracas, ce n’est pas réellement problématique comme sur d’autres destinations, donc tout dépend de votre envie de confort.
  • Les prix des billets varient selon le confort, inclusion du repas dans le prix, les arrêts en route, etc.
  • Pour avoir déjà fait le trajet à bas prix avec Soyuz, j’ai préféré me gâter cette fois ci avec Cruz del Sur et je ne l’ai pas regretté. Trajet en seulement 3h (60 soles), repas inclus, siège très confortable, écran personnel avec un éventail de films et séries.

Nazca-Paracas

  • Le trajet entre Nazca et Paracas dure 3h-3h30
  • Il y a plusieurs bus par jour avec Cruz del Sur, ou sinon une sortie par jour avec Oltursa
  • Il est aussi possible de passer par Ica où il y a plus de services (plus de bus) et qui permet de profiter d’une extension par la Huacachina

Guides de voyage du Pérou

Vous partez au Pérou? À lire également

Les meilleurs circuits au Pérou – Notre sélection des meilleurs circuits pour un voyage de rêve sans se ruiner!

Tous nos articles sur le Pérou sont ici: Retrouvez tous les guides que nous avons écrits ici!

Vous avez Pinterest? Voici l’image à pinner!

 visiter-paracas

Visiter Paracas: tous nos conseils!
5 (100%) 10 votes

Montréalaise de naissance, je suis passionnée par les voyages, la bonne bouffe et les lamas. À la fois bloggeuse pour Voyage Pérou et journaliste pour La Métropole, un magazine en ligne et une publication mensuelle, je pars constamment à la chasse des meilleurs restaurants et des destinations à découvrir.

Discussion5 commentaires

  1. Merci pour cet article très instructif!!
    Je pars avec deux copines dans 2 mois et nous sommes en train de faire notre itinéraire. Du coup on hésite sur le sandboard et le buggy à Paracas avec l’oasis ou la Huacacchina plutôt
    Quel endroit est le mieux ?? merci

    • Hola Lucie!
      Je te dirais que la réponse dépend de chacun vraiment. Les deux sont bien dans leur genre, mais très différents. C’est à dire que la Huacachina, c’est jeune, c’est relax, il y a des hostels. L’oasis de Moron en comparaison c’est complètement autre chose, on se sent vraiment ++ dans le désert car il n’est pas développé. Donc vraiment ça dépend du trip que tu cherches. 🙂

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Toi aussi tu aimes les lamas?