Réserve nationale de Lachay

4

Lachay: espaces verts, brume et air frais

Des collines vertes, une brume mystique épaisse en suspend, air pur, pas un bruit. Non, ce n’est pas l’Irlande, mais bien le Pérou.

La réserve nationale de Lachay, appelée aussi Lomas de Lachay surprend tout le monde. Située dans le désert de la côte Pacifique, dans la région de Huacho (à 3h de Lima ), cette réserve est un oasis vert de 5000 hectares. Très peu de voyageurs étrangers connaissent le coin, ce qui rend le coin encore plus charmant, ma foi. C’est définitivement un attrait à visiter lors de votre prochain voyage au Pérou, particulièrement si vous êtes amateur d’écotourisme, d’ornithologie ou tout simplement de jolis paysages.

Ici, on découvre 150 espèces de plantes dont 25 sont en voie d’extinction, 60 espèces d’oiseaux, ainsi que de nombreux rongeurs (dont la jolie viscache), et quelques renards.

voyage perou viscache

C’est surtout de juillet à septembre (hiver) que le paysage est le plus impressionnant, avec une brume épaisse qui recouvre les collines. D’ailleurs, le nom Lachay viendrait du mot quechua llachu, « lieu recouvert de brume ».

 

voyage perou lomas lachay

Bien sûr, on peut y aller pour faire de la randonnée sur le réseau de sentiers ou simplement passer un bon moment en plein air, mais le camping vaut vraiment le coup. Par contre c’est un camping de base (toilettes sèches et pas d’eau sur place), il faut donc s’assurer d’être bien préparé. Si vous avez oublié quelque chose, il n’y a pas moyen de l’acheter sur place.

Il y a 3 sites de camping à disposition des visiteurs avec stationnement, et des installations pour faire du barbecue. N’arrivez pas trop tard, d’abord pour avoir un bon spot, mais également car la brume peut être plutôt dense et compliquer l’installation de la tente.

INFOS PRATIQUES
Quand aller à Lachay?

De Juillet à septembre (hiver): le taux d’humidité est d’environ 100%.Bruine très fréquente, ce qui rend la végétation incroyablement verte. La température moyenne est de moins de 15C. Donc, côté paysage, c’est magnifique, mais ce n’est peut être pas idéal côté camping (difficile de faire du feu puisque le bois est très humide et risque que l’eau pénètre la tente).

De Janvier à avril (été) : très peu de pluie, le taux d’humidité tourne autour de 80% et la température moyenne est de 20C. Il n’y a pas de brume.

L’idéal est donc, encore une fois, les « entre-saisons » soit mai-juin ou octobre-novembre-décembre, pour avoir le meilleur des deux mondes : le paysage verdoyant et embrumé, avec une température « camping friendly ».

Se rendre à Lachay

Adresse : Km 105, Autoroute Panaméricaine Nord.

AUTOBUS Lima- Réserve nationale de Lachay : 3h, max 10 soles

Zeta bus (Lima: Avenida Abancay, 900, Huacho: Avenida Tupac Amaru, 211)

Lundi à vendredi jusqu’à 14h, samedi et dimanche 14h-18h. Départ chaque 30 minute.

America Movil (Lima : Avenida Luna Pizarro, 251, La Victoria, Huacho: Panamericana Norte, km 118,3, Huaura)

Lundi à dimanche, départ chaque 20 minute, 6h-20h

Si vous comptez arriver en bus, donc sans voiture, sachez que de l’autoroute panaméricaine jusqu’à  l’entrée du parc, vous aurez à marcher 3 km, ou 7 km jusqu’au campement.

Frais d’entrée

Accès au parc : 5 soles par adulte, 1.50 soles par enfant

Camping : 10 soles par adulte, 5 soles par enfant

À lire également: Visite aux Lomas de Lachay

voyage perou reserve lomas lachay

 

Réserve nationale de Lachay
5 (100%) 1 vote
Vanessa Huet

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion4 commentaires

  1. Vanessa Huet

    Les informations que vous fournissez sur ce paysage sont très complètes. Cet oasis en plei désert mérite vraiment le détour, surtout qu’il est peu fréquenté par l’homme, les prairies doievent être intactes et d’une verdure incroyable. Si j’y vais, ce sera sûrement pour une randonnée, ces 5000 hectares de nature verte méritent sincèrement d’être explorés.

Laisser un commentaire