Un téléphérique vers le Machu Picchu?

11

Une alternative à la détérioration de la route

Selon une étude de Sernamp –l’organisme de protection des aires protégées-, il semblerait que la route actuelle entre Aguas Calientes et la citadelle du Machu Picchu (Carretera Hiram Bingham) serait utilisable durant encore 17 mois. En effet, entre sa détérioration, des problèmes d’infiltration et les glissements de terrain, il faudra trouver une solution pour ne pas être obligé de restreindre l’accès.

Heureusement, en plus des accès à pied déjà existants, une équipe travaille également sur deux anciens sentiers de l’époque inca.

Le ministère de la Culture du Pérou a annoncé qu’il pourrait étudier la construction d’un téléphérique vers le Machu Picchu et évaluera le plan en 2016.

Traduit de l’article de La Republica
Copyright photo: Geraint Rowland

Réservez votre voyage et économisez!

À lire également: 

Vanessa Huet

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion11 commentaires

  1. Vanessa Huet

    Mouais, je suis mitigé. La visite du Machu Picchu est déjà bien assez coûteuse; le téléphérique devra être amorti.

    Cela dit, ce sera plus pratique et celui-ci pourrait être bénéfique sur le plan écologique vu le nombre de bus pseudo écolo qui font l’aller-retour à longueur de journée.

  2. Vanessa Huet

    Un téléphérique vers le Machu Picchu ? Ils se sont inspirés du téléphérique à Kuélap, forteresse des Chachapoyas, culture pré-inca dans le Nord du Pérou. En plus maintenant ils parlent également d’un téléphérique à Choquequirao, cela va en faire des téléphériques au Pérou.
    Mais concernant le Machu Picchu, je pense qu’effectivement cela va faire monter les prix encore plus…

  3. Vanessa Huet

    Pourquoi pas , et ça fera en plus travailler une main d’oeuvre et comme et diminuer ainsi la pollution des bus même si je ne suis pas convaincu qu’il ne retournerons pas même avec téléphérique, ça serait un régal pou les yeux vu d’en haut !

    • Vanessa Huet

      Oui , exact. En fait c’est un site protégé donc ce serait illégal de faire des travaux qui le détruiraient, ne serait-ce qu’en partie. Le but est justement de le préserver. Le seul hic que je vois, moi, personnellement, c’est qu’il faut comprendre que le Machu Picchu est symbolique pour beaucoup de voyageurs, comme un but ultime à atteindre, lui placer un téléphérique lui casse un peu son aura.
      Le commentaire qui ressort le plus est toujours « le Machu Picchu doit se gagner » ne serait-ce qu’en parlant de ceux qui choisissent de monter en bus, alors un téléphérique bien bien bien visible…

  4. Vanessa Huet
    location ile maurice

    Et qu’en est-il de l’interdiction de l’UNESCO sur la construction de ce téléphérique à Machu Pichu en 2001? On dirait que personne n’en parle, ou alors c’est moi qui ait raté les actualités allant dans ce sens?

Laisser un commentaire