Un podcast sur les francophones à l’étranger

7

Voyager pour rencontrer

Michael Pinatton, 29 ans, Français, a fait des études en économie et en commerce avant de travailler en webmarketing, co-créer une entreprise en 2011 et la revendre en 2014 pour parcourir le monde.

Il voyage aujourd’hui à travers le globe pour rencontrer des expats ou voyageurs long court francophones et les inviter à partager leur expérience via un podcast. C’est justement pour ça que je l’ai rencontré dans une petite terrasse verte un peu caché de Barranco, à Lima.

En mangeant une délicieuse pyramide de lucuma -un fruit dont les Péruviens raffolent-, il m’a raconté son histoire. Et ironiquement, on n’aura pas eu le temps de faire le podcast avant son départ, ce sera pour une prochaine fois! 😉

Depuis combien de temps voyages-tu?

Mon premier grand voyage à l’étranger s’est passé lorsque j’avais 22 ans, en séjour Erasmus. Je suis parti un semestre à Bratislava en Slovaquie et ce fut une véritable révélation. Ouverture sur le monde, rencontres, voyages à travers l’Europe de l’Est, découvertes culturelles … ma vie a pris un véritable tournant et si j’en suis là aujourd’hui c’est bien grâce à mes études à l’étranger.

Entre 22 et 28 ans, j’ai alterné entre la vie à Paris et de longs voyages à l’étranger, au Canada, en Espagne ou encore aux Philippines.

Depuis novembre 2014, je suis parti pour un « voyage infini » à travers le monde. Cela fait presque 10 mois que je suis sur la route et je ne pense pas revoir la France avant le printemps prochain !

Quel est ton itinéraire?

J’ai tout d’abord passé 2 mois en Indonésie, pays qui figurait dans le haut de ma liste des « pays à voir absolument» depuis un bon moment. J’ai été ravi de faire ce voyage, notamment marqué la gentillesse de gens, des décors à couper le souffle et une culture très riche. Par contre, je ne me vois pas y vivre, comme je l’explique dans cet article qui a fait polémique.

Ensuite, j’ai traversé l’océan Pacifique pour vivre un rêve de gosse : 15 jours de road trip à travers la Californie au volant d’une décapotable. Là encore, cela faisait des années que je voulais aller en Californie. Époustouflé encore une fois par la nature, je l’étais un peu moins par la culture.

podcast expat voyage

Puis vient le gros morceau de mon voyage : l’Amérique du Sud

Je viens de passer 5 mois en Colombie, 2 mois en Équateur et seulement une semaine à Lima où j’ai rencontré la guru du Pérou, Vanessa. Je ne devais rester que 2 mois en Colombie, mais j’en suis tombé amoureux et mon séjour s’est prolongé. De plus, j’ai pu passer 10 jours aux iles Galapagos, un endroit magique pour les amoureux de la nature, j’ai même fait de la plongée avec des requins.

plongee galapagos

Je pars prochainement pour le Brésil où j’ai prévu de rester 3 mois, ensuite c’est l’inconnu. Direction le sud vers l’Argentine ? Le nord vers l’Amérique centrale et les Caraïbes ?

Honnêtement, je ne sais pas vraiment…

Comment t’es venu l’idée ce projet de rencontrer et de présenter des expats/voyageurs/entrepreneurs en voyage?

Déjà, il faut savoir que je ne suis pas un grand fan de voyager juste pour voyager sur de longues périodes, généralement je m’ennuie vite. J’aime créer des projets, j’aime inventer des choses. Il était hors de question pour moi de partir sans ligne directrice, sans construire quelque chose qui puisse apporter de la valeur aux gens.

Avec le projet de Traverser La Frontière, je voulais faire le lien entre deux de mes passions : le voyage et l’entrepreneuriat. Je me suis alors dit : pourquoi ne pas aller interviewer les entrepreneurs français qui vivent à l’étranger ?

Voilà d’où vient originellement le projet. Puis, je me suis rendu compte que l’entrepreneuriat n’est pas fait pour tout le monde et qu’il existait plein de profils de Français vivant à l’étranger très intéressant, très variés.

J’ai donc étendu le projet aux expatriés, aux voyageurs, mais aussi les personnes qui travaillent sur la route ou ceux qui vivent de leurs passions.

Quel est le but de ce partage?

L’objectif de Traverser La Frontière et du podcast est double :

  1. Inspirer les gens, montrer qu’il existe d’autres chemins et leur faire découvrir des histoires de personnes qui ont décidé de changer de vie grâce au voyage
  2. Donner les clés et expliquer tous les moyens possibles afin que les personnes intéressées puissent franchir le pas

Franchement, la tâche est grande. Les normes de nos sociétés occidentales ne valorisent pas vraiment le voyage, l’expatriation, la création d’entreprises, les modes de vie atypiques … Pourtant toutes les personnes que j’ai rencontrées sont heureuses et épanouies dans ce qu’ils font et cela provoque pas mal de questions sur ma vie et ce que je veux faire.

J’ai envie de montrer que l’on peut vivre une autre vie, que nous ne sommes pas obligés de suivre un chemin tout tracé. Le monde est à nous et nous pouvons faire de notre vie tout ce dont nous avons envie.

Et toi, personnellement, qu’en retires-tu comme apprentissage?

C’est une très bonne question à laquelle je n’avais pas forcément réfléchi.

En fait, je vois la vie comme un apprentissage constant. Je pense qu’il faut toujours apprendre, toujours acquérir de nouvelles compétences, se mettre en danger et parfois sortir de sa zone de confort (j’ai d’ailleurs écrit un article complet sur le sujet).

Depuis que j’ai commencé Traverser La Frontière, j’ai ouvert mon esprit à la rencontre de tant de parcours variés, tout me semble possible maintenant ! Je pense m’être amélioré dans l’exercice de l’interview, celui de l’écriture avec le blog (j’ai encore beaucoup de boulot !), j’ai appris à monter des fichiers audios, j’apprends constamment sur le marketing et la communication sur Internet. Et surtout, l’expérience accumulée, faite d’erreurs, permet de s’améliorer jour après jour.

En parlant des choses que j’ai apprises, j’ai appris à écrire un livre ! Chose que j’ai toujours pensé inimaginable. En juin 2015, j’ai sorti mon premier livre Pourquoi voyager seul ? qui est disponible sur Amazon.fr.

Bref, créer et développer un projet est une superbe école de la vie. Ajoutez à cela le voyage, je peux vous dire que mon esprit bouillonne 24H/24H

Quelle est l’histoire la plus incroyable que tu as entendue?

Si je devais choisir une seule histoire, je garderais celle de Jérémy Marie. Il a parcouru le monde en stop pendant 5 ans ! Il est parti avec très peu d’argent, a traversé les océans, a vécu des histoires incroyables et a même trouvé sa femme en Indonésie. Dans l’interview du podcast il nous explique qu’il n’est plus la même personne, qu’il s’est littéralement transformé. J’admire ce qu’il a fait, car je pense que je serais incapable de reproduire quelque chose de similaire. Il a d’ailleurs écrit un livre dans lequel il raconte son voyage.

Pour moi, il est l’exemple même que le voyage change la vie. Vous pouvez retrouver son interview ici : http://traverserlafrontiere.com/tour-du-monde-jeremy/

podcast expat mathieu pinatton

Comment peut-on découvrir ces podcasts?

C’est assez simple, il suffit de se rendre sur : http://traverserlafrontiere.com/le-podcast/

Toutes les informations sont sur cette page : la liste des interviews, commenter écouter le podcast, le calendrier. Vous pouvez écouter les interviews sur le site Internet, télécharger le fichier MP3, utiliser une application mobile … tout est possible !

Quel est ton prochain projet?

Je me lance dans une aventure à partir de fin aout 2015 : Partir au Brésil et apprendre le portugais en 3 mois!

Déjà que ce challenge est difficile, j’ai décidé d’en rajouter une couche. Je vais faire 1 vidéo/jour pendant ces 3 mois dans lesquelles vous pourrez suivre mes progrès en portugais, comment j’apprends la langue, mon voyage au Brésil, mes rencontres …

D’ailleurs, les trois premières vidéos du défi ont été tournées à Lima, dans le quartier de Barranco.

michael pinatton podcast

Je fais ce défi tout d’abord pour le fun et parce que j’avais réellement envie d’apprendre le portugais ! Ensuite, mon objectif avec ce défi est de montrer à tout le monde que l’on peut apprendre une langue étrangère rapidement, tout en partant de zéro. Ne pas parler la langue d’un autre pays est souvent une excuse pour ne pas voyager, j’avais envie de faire sauter cette barrière de la tête des gens.

Tout est possible et j’ai envie de le prouver avec ce défi.

Pour suivre le défi, vous avez 2 options :

-Le site : http://defiportugais.com/

-La chaine YouTube : https://www.youtube.com/c/defiportugais

Amusez-vous bien à suivre mes aventures en vidéo au Brésil !

Merci beaucoup cette interview Vanessa.

Bon voyage Michael, on se reparle bientôt, pour un podcast!

Envie de suivre ses aventures et de découvrir ses podcasts?

Page Facebook: https://www.facebook.com/traverserlafrontiere

Sites web: http://traverserlafrontiere.com et http://defiportugais.com

Réservez votre voyage et économisez!
Vanessa Huet

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion7 commentaires

    • Vanessa Huet

      Coucou Esther, c’est une excellente question !
      Pour ce voyage, il est financé à 95% par mes économies tout simplement. J’ai développé mon entreprise pendant plus de 3 ans et lors de la revente de celle-ci, j’ai récupéré une partie (équivalente à me capital que je détenais) du montant de la vente.
      Pour le reste il s’agit des revenus de mon livre.

  1. Vanessa Huet

    C’est très intéressant de savoir comment font les autres, et de ne pas se sentir seul. En général il n’y a pas beaucoup de gens de l’entourage, famille, amis qui comprennent la démarche de partir, et on est content de se faire de nouveaux amis sur la route qui ont vecu des aventures similaires.

Laisser un commentaire