Lima, Autrement!

9

Des activités originales à Lima

Lima est souvent un arrêt « technique » avec son aéroport international. On fait un petit tour de ville d’une demi-journée, on visite le quartier touristique de Miraflores, juste pour dire qu’on a vu la capitale et on file à Cusco, ou à Arequipa dans le meilleur des cas.

Déjà, si on voyage l’été, c’est l’hiver à Lima. Et l’hiver à Lima c’est un ciel gris-blanc, pas de soleil et  une bonne dose d’humidité. Autant dire que je n’ai pas eu une excellente impression à mon arrivée. Mais après deux mois passés dans la ville, j’ai appris à la connaître et à l’aimer, même à la quitter avec regret.

Tout d’abord, à Miraflores, il y a les restos et le centre commercial LarcoMar. Pourquoi ne pas vous poser dans un des restaurants avec vue sur la mer?

À quelques pas de LarcoMar, vous pouvez également louer des bicyclettes pour vous promener sur le joli Malecon vert. Prévoyez 20 soles pour 1 vélo (15 soles si vous en louez 2) pour 1 h. La compagnie Mirabici qui loue les bicyclettes offre également 2 circuits autour du quartier, d’une heure et deux heures. Il existe également plusieurs autres compagnies qui offrent des tours à vélo sympathiques un peu plus loin, renseignez vous!

Grand incontournable pour les amateurs de produits locaux: le Mercado de Surquillo. À seulement quelques coins de rue du Parque Kennedy, vous découvrirez une variété impressionnante de produits Péruviens, de la jungle, des Andes et la côte. N’hésitez pas à poser des questions sur les fruits, légumes et herbes que vous ne connaissez pas. C’est aussi l’endroit idéal pour manger un menu local à bas prix (autour de 8 soles) et aux portions généreuses.

Pour une envie d’adrénaline, visez les tours de parapente! Survolez en tandem la côte et ses plages pour avoir un point de vue unique sur les environs. Les départs se font à Miraflores et durent environ 30 minutes (200 soles).

voyage perou - Lima parapente vue

Finalement, un incontournable à Lima, le quartier bohème de Barranco. Ici, de jolies maisons colorées se succèdent, abritant galeries d’art et cafés romantiques.  C’est le lieu de prédilection des amoureux, des étudiants et des artistes, amants de littérature, poésie et de peinture. Pas étonnant que son Street Art soit florissant!

Il y a un joli point de vue sur les environs auquel on peut avoir accès en empruntant le passage Chabuca Granda, mais la pancarte étant plutôt discrète, nombreux sont ceux qui passent à côté sans le savoir. Il faut aller au fond du passage situé entre le Pont des Soupirs et l’église adjacente, là se trouve une petite place et quelques bancs où se rassemblent les petites familles péruviennes venues se promener dans le quartier.

Et la nuit, c’est le quartier par excellence pour sortir en boîte et prendre un verre. Un Pisco sour, peut être? Plusieurs options s’offrent à vous, mais si vous cherchez un bar traditionnel, rendez-vous au Juanito (Grau 270, Barranco) ou encore mieux, le joli Piselli (28 De Julio 297, Barranco)! Pour des adresses plus modernes, dirigez-vous vers Ayahuasca  (San Martin 130, Barranco) très populaire auprès des voyageurs ou le Victoria Bar (Pedro de Osma 135, Barranco) qui compte également une salle où se produisent des groupes de musique principalement locaux. Si vous cherchez spécifiquement de la musique en live, le grand incontournable local est La Noche de Barranco (Sanchez Carrion 199, Barranco).

LE bon plan à ne pas manquer? Les “Free Walking Tours”, tours de ville gratuits de la ville. On trouve à Lima 3 circuits, un dans le centre historique, un à Miraflores, et l’autre à Barranco.

Aux alentours

À 30km de la ville, visitez le  site archéologique de Pachacamac à bicyclette. C’est un site sacré de plus de 1000 ans qui fut un centre religieux, un carrefour commercial et un centre administratif. Les tours à vélo durent environ 4h (avec quelques montées et descentes). Vous pouvez aussi le faire en solo, mais je vous recommande fortement de réserver au moins un guide sur place car le site est grand et les explications sont nécessaires.

Lima, Autrement!
5 (100%) 3 votes

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion9 commentaires

  1. J’ai déjà fait Cuba à vélo et j’ai vraiment aimé. Alors, le vélo à Lima, ca m’intéresse. Même que j’aimerais savoir s’il est possible de faire tout un parcours à vélo pour découvrir le Pérou? Si tu connais une piste, je serais vraiment curieuse te la connaître 😉 Merci!

    • Très bonne question Sarah! Le vélo, c’est tout un trip au Pérou. La cordillère représente un défi, mais il y a certainement moyen de découvrir le coin à vélo. Je sais qu’il y a pas mal d’expéditions organisées à vélo du côté du Lac Titicaca. Le cyclotourisme et l’écotourisme sont très tendances et vont de paire avec la valorisation de l’écosystème péruvien.

      Je ne peux pas vraiment t’aider davantage sur ce sujet, mais si tu cherches du côté de Go2Peru, tu devrais trouver des infos intéressantes 😉

  2. J’ai eu la chance de loger chez un ami connaissant Lima comme sa poche et… ce qui ne devait être qu’une “étape” s’est révélée un séjour plus long, très surprenant. Lima est bien loin de tout ce que j’avais pu entendre sur elle de la part des autres voyageurs.
    Tu fais bien d’insister sur le charme de cette ville.

    NowMadNow

    • Salut ! Aurai-tu des conseils et contacts pour du couchsurfing sur place ? Je vais faire un trip en Pérou pour faire un grand tour du Pérou (Lima, Nazca, Arequipa, lac Titicaca, Cusco).
      Merci 🙂

      • Salut Antoine,
        Alors pour le couchsurfing au Pérou, je te dirais déjà de liker https://www.facebook.com/CouchsurfingLima et https://www.facebook.com/couchsurfingcusco qui organisent des événements, ça pourrait être pratique. Ce n’est pas toujours évident de trouver des hôtes de couchsurfing, c’est encore peu connu au Pérou comparé à d’autres régions du monde. Je te dirais surtout donc:
        1-évite le “dernière minute” si tu veux avoir une place, mieux vaut prévoir sinon tu risques de te retrouver sans place (du moins dans les bons spots centraux)
        2-vérifie bien l’endroit d’hébergement. Lima, par exemple, est une ville qui peut être assez dangeureuse par endroit, surtout quand on arrive en tant que touriste les yeux en l’air et le coeur plein d’innocence (hehe). En plus, c’est une très grande ville, en tant que voyageur, je doute que ce soit à ton avantage de sortir des quartiers de Miraflores et Barranco sauf si tu veux perdre du temps en transport.
        3-vérifie bien les feedbacks des couchsurfeurs. Perso, il ne m’est jamais rien arrivé, mais il faut toujours garder en tête que le Pérou est un pays en voie de développement et que les cibles les plus faciles sont les voyageurs (argent sur soi, laptop, caméra, téléphone, etc). Je t’invite donc à éviter les hôtes sans commentaires et surtout bien lire les commentaires des gens pour s’assurer que la personne est fiable.
        Leslie recently posted..Semaine sainte à Ayacucho : entre bière et religion

  3. Bonjour,
    Ton site est très interessant avec tous ces conseils, mais je me pose juste une petite question, comment est la vie là-bas? Est il facile de s’y accomoder pour une française…

    J’ai l’opportunité d’y venir durant 3 mois comme fille au pair mais tout cela me fait un peu peur.

    Si tu peux m’aider 😉

    Je te remercie!le

    Axelle

    (P.S : j’étais en stage pendant 4 mois à Montréal, j’ai adoré! 😀 )

  4. Super ! Merci pour les conseils, je viens d’arriver à Lima en venant du Sud… Je vais m’atteler à la découverte de cette ville qui semble très intéressante. J’aime les côtés insolites et je vais suivre tes recommandations. Tu ne serais pas à Lima en ce moment par hasard? ça pourrait être sympa de se rencontrer entre collègues blogueurs, et aussi si tu as un avis sur la cuisine péruvienne soi-disant “étonnante” et émergente…parce que j’ai pas eu une super expérience jusqu’à présent (à part le cebiche, c’est assez moyen, voire très)
    Gaël du blog Café du voyage recently posted..Pourquoi voyager en couple?

    • Salut Gael,
      Alors tu tombes bien, je suis également journaliste bouffe, et totalement fascinée par la thématique. Le Pérou est en plein boom de ce côté, je dirai même que ça a viré limite en obsession (énormément d’écoles de cuisine qui ont ouvert leurs portes, surutilisation des termes comme “gourmet”, etc.)
      Il y a du bon, et du moins bon comme partout. J’ai mon lot de voyages et sincèrement je trouve qu’ici on mange très bien à toutes les tranches de prix, mais c’est vrai qu’en tant que touriste, on se fait souvent prendre par les endroits touristiques ou on fait les mauvais choix sans s’en rendre compte. Ça m’est arrivée au début, aussi, comme ça m’est arrivé dans absolument tous les pays que j’ai visités. ^^
      Le ceviche n’est qu’un élément parmi …ouuuuf des centaines de plats. Côté poisson, il y a le tiradito, arroz con mariscos (riz aux fruits de mer), les oursins aussi si tu aimes ça (erizos), leche de tigre (c’est le petit jus du ceviche, très populaire) vraiment pas mal au Veridico de Fidel à Miraflores, tacu tacu (héritage afro péruvien). Côté viande, les anticuchos sont des brochettes de boeuf à ne pas manquer (ex: Tio Mario à Barranco et tu en profites pour goûter les picarones en dessert), el aji de gallina (un autre classique, toutes les familles ont leur recette), sinon le seco de cabrito (du chevreau, un classique du nord du Pérou), le rocoto relleno (classique d’Arequipa, que tu as peut être goûté venant du sud) très bon par exemple à Panchita, dans Miraflores (un peu plus cher cependant). Au Parque Kennedy, tu peux chercher le poste qui vend des sandwiches de “butifarras”, mais là aussi tu trouveras un postes de picarones (Picarones Mary, on dit que ce sont parmi les meilleurs de Lima).
      Après, à Lima tu as aussi plein de menus à 7-12 soles, ceux du Mercado de Surquillo valent la peine avec pas mal de choix et de grosses portions. Et même si tu veux un bon ceviche (ou autres produits de la mer) tu peux te diriger aussi au même Mercado, mais à l’intérieur, au Cevichano.
      Sinon, moi je suis en train de me diriger vers le nord (c’était l’été faut profiter ^^), donc pas dispo malheureusement pour un café, mais si tu fais d’intéressantes découvertes tu m’avises.
      Leslie recently posted..Direction sud : surfer dans le désert au Pérou

Laisser un commentaire

CommentLuv badge