Que faire à Lima : le Marché de Surquillo

6

Marché de Surquillo: 5 bonnes raisons d’y aller!

Lima vit à travers ses marchés. On discute, on négocie, on hume toutes sortes de parfums, on compare les fruits mûrs suintants de sucre. Autant que je considère le quartier de Barranco comme un incontournable de Lima, ne pas aller au marché de Surquillo me paraît tout aussi impensable : ce serait manquer une expérience.

Le marché de Surquillo -collé à Miraflores- est un petit univers chaotique et fascinant. On y trouve de tout, des produits ménagers aux épices, sans compter les gros menus du midi à 9 soles qu’on mange dans les petits locaux à l’hygiène douteuse.

On y va pour découvrir une ambiance locale, sans touriste, à quelques pas du Parque Kennedy et profiter au passage de prix très compétitifs. N’ayez pas peur de vous promener à travers le marché de jour, c’est sécuritaire, faites simplement attention aux pickpockets.

Voici pourquoi il ne faut manquer de visiter le marché de Surquillo

1. Les menus à 7, 8, 9 soles

Si on fait le calcul, ça revient à quelques 2-3 $USD pour un menu entrée + plat principal. On peut toujours rêver pour avoir ça chez nous!

C’est tout un « deal » considérant qu’on est à Lima, et surtout à Miraflores –techniquement, à un coin de rue du quartier-, qui sont des endroits beaucoup plus chers que les autres régions du Pérou.

Il faut savoir qu’au Pérou, les restaurants populaires servent toujours de –trop- grosses portions. Combien de fois j’ai entendu des Péruviens dans le monde de la restauration s’exaspérer en disant « le problème ici, c’est que tout le monde veut de grosses portions pour sentir qu’ils en ont pour leur argent », « on essaie d’éduquer les consommateurs à manger moins, mais manger mieux ».

Enfin, d’ici là, on sera bien content de partager un seul menu à deux –et notre portefeuille aussi- car il est difficile de le terminer à moins d’avoir une grosse faim. 😉

Par contre, évitez d’arriver trop tard (allez y vers 13h) car les portions sont limitées et vous risquez de vous retrouver avec seulement 1 ou 2 choix.

2. Le ceviche frais

Ce qui est génial au marché de Surquillo, c’est qu’on peut non seulement acheter du poisson, mais également le déguster sur place en ceviche. C’est direction El Cevichano qu’il faut se diriger, difficile d’être plus frais. Mais son talent ne s’arrête pas là, on peut également y manger riz aux fruits de mer, oursins, jalea, parihuela de crabe et bien d’autres délices, servis avec le sourire. Il suffit de demander! Page Facebook

3. Les nouveaux stands de bouffe

Des fois, on a bien envie de vivre l’ambiance du marché, mais on est moins motivé par les menus « classiques » qui deviennent un peu redondants. Heureusement, depuis peu, de nouveaux visages ont décidé de venir rajeunir et dynamiser les lieux. J’ai eu l’occasion de tester deux nouveaux stands de bouffe qui se démarquent du reste.

Sansushito

Après avoir fait quelques tours, on a finalement trouvé le comptoir de Sansushito derrière les fruits et les poissons, à l’intérieur du bâtiment principal. Le menu est simple mais intéressant. Avec tous les rouleaux (5 morceaux pour 9-10-11 soles) viennent un nigiri et une crevette pannée. Notre choix s’est arrêté sur le Sushito (crevettes, fromage à la crème, crabe émietté, couvert d’une tranche de thon flambée à la sauce thaï) et le Ceviche Roll (poisson mariné, sauce d’aji amarillo, couvert de « fils » de patate douce frite). On a ensuite craqué pour le burger de saumon pané. Je me méfie toujours de la panure, mais ce burger était bien goûteux avec de l’avocat et sa petite sauce tartare maison qui nous salissait les mains en coulant. Un sandwiche calorique -mais pas trop- et réconfortant que j’aurais particulièrement apprécié comme snack à 2am /après-bar. Plus que les sushis, celui-ci a été un véritable coup de cœur. Page Facebook

Mercado Gourmet

On s’assoit au comptoir, devant les assiettes colorées. Deux enfants jouent autour des stands de poissons et de noix, une odeur franche de coriandre flotte dans l’air à cause de la coupe intensive qui se fait dans le local adjacent. C’est Diego Balarezo qui nous accueille. Il ouvert cet espace créatif il y a plus d’un an, proposant des plats qu’on ne retrouve pas traditionnellement au marché, tout en profitant de cette proximité, de cette convivialité et cette énergie particulière qu’offre le marché. Il faut absolument goûter le sandwich de pejerrey. C’est un filet de poisson légèrement pané, surmonté d’oignon, de fines herbes et d’une petite sauce sucrée, le tout dans un pain frais. On termine le tout en se léchant les doigts à coup sûr!

mercado gourmet surquillo

mercado surquillo gourmet

Côté plat, les fettuccine a la huancaina avec viande de bœuf au vin rouge est un des piliers du local. C’est un plat réconfortant, parfaitement salé comme je les aime, mais je n’arrive toujours pas à me sortir de la tête de sandwiche qui m’a marquée par sa simplicité en bouche. Page Facebook

mercado surquillo

4. Les jus frais

En entrant, on découvre de nombreux kiosques de jus. Ils sont toujours frais et offrent une multitude de saveurs différentes allant des plus communs comme l’orange aux plus exotiques comme la tuna -fruit du cactus-ou la chimiroya. On s’en sort de 5 à 9 soles pour un vrai boost d’énergie, qu’on peut d’ailleurs agrémenter de chia, farine de coca ou autres suppléments naturels si le cœur vous en dit.

5. La variété des produits à découvrir

On trouve de tout dans ce marché et si vous avez une cuisine à disposition, je vous invite à acheter vos vivres ici car les supermarchés (Wong, Vivanda, Metro) sont plus chers et offrent une qualité moindre.

Si vous n’avez pas de cuisine à disposition, vous pouvez tout de même en profiter pour vous acheter des fruits et vous laisser surprendre par des spécimens exotiques: maracuyas, lima (une sorte de citron sans acidité) ou même une cabosse entière de cacao. Goûtez-y, c’est excellent, j’avais eu l’occasion d’y goûter en Amazonie et je n’ai pas pu résister lorsque j’en ai vu au marché de Surquillo!

perou cacao

Infos pratiques

  • Le marché ferme ses portes à 17h. Quelques kiosques (dvd, etc.) ont encore leurs portes ouvertes lorsque la nuit est tombée, mais il est plutôt conseillé d’y aller en journée, entre autre par sécurité. De toute façon, le grand attrait, c’est la nourriture.
  • Comment se rendre au marché de Surquillo : en réalité il y le Mercado de Surquillo no1 et le no2, mais c’est le no1 qui est collé à Miraflores. Il est situé juste derrière un grand bâtiment avec une enseigne rouge « Field », à l’intersection de la Via Expresa (Paseo de la Republica) et Narciso de la Colina. Si vous êtes à Miraflores, vous pouvez y aller en marchant sans problème, il est situé à 10-15 min du Parque Kennedy. Si vous êtes dans un autre quartier, vous pouvez utiliser le Metropolitano et débarquer à la station Ricardo Palma, vous verrez le marché à votre gauche en sortant.

Où dormir à Lima?

Tout dépend du budget dont vous disposez pour l’hébergement, voici plusieurs propositions :

  • Flying Dog Hostel: pour les petits budgets, voici une auberge de jeunesse qui est non seulement situé dans un très bon emplacement, devant le Parque Kennedy, mais offre également un intéressant rapport qualité/prix et un bon accueil. À partir de seulement 10 euros en dortoir ou 30 euros la chambre!
  • Casa Andina Classic: un des meilleurs hôtels dans sa catégorie. C’est un hôtel moderne, récemment rénové, avec un très bon service, qui convient aussi bien aux couples qu’aux voyageurs d’affaire. De plus, il est situé en plein Miraflores à proximité de tout. Ses chambres tout confort sont à partir de 80 euros la nuit. 
  • Courtyard Lima Miraflores: très moderne et parfaitement situé à quelques pas du Parque Kennedy, le Marriott Courtyard est très bel hôtel haut de gamme. Les chambres sont confortables et très lumineuses avec de grandes baies vitrées. Sur place, salle de conférence, centre de fitness et un très joli café-restaurant (c’est d’ailleurs un de mes endroits préférés pour travailler avec mon laptop). Chambre à partir de 208 euros la nuit. 

Guides de voyage du Pérou

Vous partez à Lima? Ceci devrait vous intéresser!

Que faire à Lima : le Marché de Surquillo
5 (100%) 2 votes
Vanessa Huet

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion6 commentaires

  1. Vanessa Huet

    Merci pour cette très belle escapade gourmande. J’ai eu l’occasion de goûter le fameux sandwich de pejerrey et vraiment un seul mot à dire: délicieux!!!! C’est un « must » à manger. Sinon il ne faut pas se priver des fruits surtout ceux qu’on connait pas trop.

  2. Vanessa Huet

    Salut !
    A mon grand regret, je pense que cet article n’est plus à jour…

    Nous sommes partis en espace au marché aujourd’hui où nous avons pu croiser el Cevichano mais sansushito et el mercado sont désormais des restos à part entière (découvert après une brève recherche)… En effet, ils n’existent plus sur le marché !

Laisser un commentaire