Les chutes de Gocta

14

Chutes de Gocta, trésor de l’Amazonie

Chez bien des gens, le terme Amazonie évoque un territoire à la fois hostile, verdoyant, et montagneux qui regorge d’une faune et d’une flore à couper le souffle. Ce territoire occupant plus de 60% de la superficie du Pérou est encore bien méconnue des touristes.

L’Amazonie péruvienne renferme une des plus grandes chutes au monde qu’il est possible de visiter lors de votre voyage au Pérou : les chutes de Gocta. Elles impressionnent par leurs 771 mètres de hauteur et les locaux prennent plaisir à affirmer qu’il s’agit de la troisième plus haute chute au monde.

Toutefois, les chutes de Gocta seraient plutôt les 16e plus hautes au monde, alors que les chutes péruviennes du nom des «Tres Hermanas», aussi en Amazonie, seraient réellement les troisièmes plus hautes au monde avec 914 mètres de hauteur.

randonnée chutes de Gocta
Chemin de randonnée chutes de Gocta

Comment se rendre aux chutes de Gocta

Le meilleur moyen de se rendre aux chutes de Gocta est de le faire en trek.

En règle générale, les randonneurs débutent au village pittoresque de Cocachimba qui est entouré d’une vingtaine de petites cascades d’eau.

De là, la randonnée jusqu’aux chutes de Gocta est d’environ 3h30.

Elle vous permettra de découvrir un champ de roseau et un moulin typique en plus de vous offrir une vue imprenable sur les chutes de Gocta.

Une fois sur place, il ne faut pas avoir oublié son imperméable, ainsi qu’un sac étanche pour la caméra puisque vous serez progressivement éclaboussé par la cascade!

  • En solo: il faut prendre un bus jusqu’à Cocachimba, puis marcher 10km sur un joli sentier. Entrée 10 soles.  Il est possible de louer des chevaux pour 40 soles à Cocachimba
  • Avec une excursion à la journée: elle inclut le transport, la randonnée avec guide local, les frais d’entrée et le déjeuner dans un restaurant local.

C’est le moyen le plus simple de se rendre à Gocta, à réserver ici :

La légende de Gocta et la sirène

Si vous avez déjà visité de grandes chutes, vous savez qu’elles peuvent faire un bruit très impressionnant.

Aux chutes de Gocta, le bruit est expliqué par la légende de la sirène:

Selon cette dernière, Arturo, un habitant de la région, avait pris l’habitude d’aller discuter avec la charmante sirène qui se trouvait aux abords de la chute, alors qu’il racontait à sa femme qu’il s’entraînait à utiliser des feux d’artifices dans un champ.

La sirène avait l’habitude de lui offrir des bijoux pour le remercier de sa bonne compagnie.

Un soir, Arturo est retourné à la maison sans avoir vidé ses poches et sa femme trouva les jolies parures étincelantes de beauté. La femme a préféré ne rien dire sur le moment, mais a décidé de le suivre la prochaine fois qu’il irait essayer ses feux d’artifices.

À sa grande surprise, il emprunta le chemin vers les chutes plutôt que celui conduisant au champ. Elle assista à l’ensorcellement de son mari par la sirène.

Elle ne l’avait jamais vu aussi passionné et mielleux, ce qui la fit exploser de jalousie et de rage en poussant un cri strident. Ce cri effraya la sirène au point de la faire plonger au plus profond de la cascade en entraînant son mari.

C’est depuis ce jour que les habitants de la région et les guides prennent plaisir à raconter que le bruit de la cascade est celui des feux d’artifices qu’Arturo fait exploser de l’autre monde.

Les ruines de Kuélap

Si vous pensez vous rendre aux chutes de Gocta, je vous conseille de prévoir une journée de plus à votre itinéraire pour visiter les ruines de la forteresse précolombienne de Kuélap.

Cette dernière a été construite par la civilisation des Chachapoyas au 10e siècle. Elle a par la suite été conquis par l’empire Inca, mais une grande partie de son architecture est encore conservée. Actuellement, les habitants et un groupe de scientifiques tentent de mettre de l’avant des évidences archéologiques pour en faire une zone protégée.

Comment visiter Kuélap

Par ses propres moyens

  • Avec téléphérique: prendre un colectivo du Terminal Terrestre de Chachapoyas jusqu’à Nuevo Tingo (départs chaque heure, trajet 1h-1h30, 9 soles l’aller). Marchez jusqu’à Estacion de Embarque pour acheter le billet du téléphérique (20 soles). Le trajet en téléphérique dure 20 min.
  • Sans téléphérique: prendre le bus jusqu’à Tingo (Viejo) pas Nuevo Tingo. De là, vous pourrez commencer l’ascension à pied jusqu’à Kuelap (4h). Si vous êtes fatigué, il est possible de redescendre en téléphérique.
  • Une fois en haut, il faut payer l’entrée à Kuélap (20 soles)

Avec une excursion à la journée

Vous trouverez facilement des agences autour de la Plaza de Armas qui proposent des excursions à la journée depuis Chachapoyas.

Un tour inclut le transport jusqu’à Nuevo Tingo, le téléphérique (20 soles), l’entrée à Kuelap (20 soles), le guide et le déjeuner à Nuevo Tingo.

Pour profiter au maximum de Chachapoyas sans vous soucier du transport, je recommande plutôt cette excursion de deux jours.

Elle inclut la prise en charge depuis votre hôtel de Chachapoyas, la visite de Gocta, la visite de Kuélap et les déjeuners. À réserver ici:

À lire également: notre article complet sur Kuélap!

perou visite kuelap
Maison ronde typique de la forteress de Kuelap. Photo Geraldine Grego

Où se loger à Chachapoyas

Il existe plusieurs options d’hébergement pour tous les budgets, du backpackers de base, jusqu’à l’hôtel de luxe, en passant par les éco-lodges. Voici mes 3 meilleures recommandations d’hébergement à Chachapoyas:

  • Chachapoyas Backpacker : c’est la meilleure option pas chère à Chachapoyas. Tout est très propre, et il y a une cuisine à disposition. Mais surtout José, le gérant de ce backpackers, est adorable. Il connaît même quelques mots de français et sera toujours disponible et content de vous aider ou vous en dire plus sur sa région, les activités à faire etc. Je m’y suis sentie bien, et c’est important, surtout si on voyage seule! À partir de seulement 9 euros la nuit!
  • La Casa de los Balcones: une charmante maison coloniale à deux pas de la Place d’Armes, propre, confortable et avec un excellent service.  À partir de seulement 25 euros la nuit en chambre double.
  • La Xalca Hôtel: voici un très bel hôtel à Chachapoyas, situé à 2 rue de la Plaza de Armas. Magnifique patio, très grande chambre , au calme, avec vue jardin et montagne. Wifi gratuit et très bon petit-déjeuner. Un excellent rapport qualité prix pour un confort supérieur! À partir de seulement 59 euros la nuit, avec petit déjeuner. 
Réservez votre voyage et économisez!

Guides de voyage du Pérou

Vous partez au Pérou? À lire également

Les meilleurs circuits au Pérou – Notre sélection des meilleurs circuits pour un voyage de rêve sans se ruiner!

Quelle est la meilleure assurance pour un voyage au Pérou: notre comparatif pratique des assurances voyages

Tous nos articles sur le Pérou sont ici: Retrouvez tous les guides que nous avons écrits ici!

Gabrielle

Discussion14 commentaires

    • Gabrielle

      En fait, l’Amazonie péruvienne recouvre plus de 780 000 kilomètres carrés. Cela fait en sorte que les paysages varient grandement, il y a des endroits plus denses que d’autres et des régions plus hautes et escarpées à certains endroits 😉

  1. Gabrielle
    Mr 3D@3D Models

    Tout comme Julien, je pensais moi aussi que l’amazonie n’etait qu’une foret tres dense, mais c’etait avant mon voyage au Pérou!
    J’ai d’ailleurs eu la chance d’avoir un ami qui m’avait conseillé d’aller voir les chutes de Gocta, et effectivement, je n’ai pas été décu du spectable!

    Merci Leslie pour ton blog sur ce pays trop souvent méconnu 🙂

    • Gabrielle

      Le meilleur moyen de se faire une image de l’Amazonie est en effet d’y aller par soi-même!

      Je suis contente que toi aussi tu aies apprécié ta visite aux chutes de Gocta et merci pour tes encouragements 😀

    • Gabrielle

      Je suis d’accord avec toi! Son architecture détonne et ses 3000 mètres d’altitude, offrent une vue incroyable sur la région! 🙂

      L’entrée de la forteresse est très originale et a du donner du fil à retorde aux Incas lors de leur conquête. En fait, l’entrée est large, et se trouve entre deux murs d’une vingtaine de mètres. Jusque là ca va. La situation se corse lorsque le couloir se transforme en entonnoir de manière à laisser entrer seulement une personne à la fois à l’intérieur de la forteresse. Quant à moi, c’est un bon système de défense 😉

    • Gabrielle

      Oui, il faut connaître! Bien souvent les circuits organisés n’incluent pas de visite en Amazonie, ou du moins rarement.

      Si tu retournes au Pérou et que tu es intéressée par l’Amazonie, je te conseille aussi de visiter Iquitos et Puerto Maldonado. Ce sont deux grandes villes amazoniennes très charmantes! 😀

  2. Gabrielle

    Les ruines de cette forteresse pré-colombiennes ont l’air tout à fait intéressantes à découvrir… Je profite de ce message que cela fait plusieurs fois que je remarque que vous tentez de vous abonner à mon blog Talons heuts et sac à dos afin d’être prévenues de chaque publication d’article. Or, vous ne validez jamais le mail de confirmation permettant de vérifier votre mail??? du coup, votre abonnement reste en suspens… Vous avez encore fait une tentative il y a quelques heures… Avez-vous vérifié vos spams ? Il est possible que le mail de confirmation s’y trouve…

  3. Gabrielle

    La légende de Gocta et la sirène est vraiment charmante. Comme quoi à chaque coin du monde, il y aura toujours une légende.
    Et sachant que les 2/3 du térritoire du pérou fait partie de l’amazonie, il doit y avoir encore d’autres secrets abrités par cette forêt tropicale.

    • Gabrielle

      Salut Fred! Il est vrai que l’Amazonie renferme plusieurs secrets. Savais tu, par exemple, qu’un clan d’autochtones a été aperçu dans la forêt amazonienne du Pérou au début de l’an dernier et qu’il était jusque là inconnu?

Laisser un commentaire