5 plats typiques à goûter au Machu Picchu

21

Quand je vais dans la Vallée Sacrée,  je goûte…

La cuisine péruvienne est une des plus variées au monde, probablement grâce à la diversité de climats qui se trouve au Pérou, entre la jungle, les hautes montagnes et la côte Pacifique. Chaque région a bien sûr une cuisine bien spécifique, puis qu’elle est toujours intimement liée au climat. Il est évident qu’on ne retrouve ni les mêmes ingrédients, ni les mêmes besoins dans la jungle humide de Pucallpa ou dans les hautes terres arides de l’Altiplano.

Voici 5 plats typiques, qu’il ne faut pas manquer de goûter lors de votre escapade dans la région du Machu Picchu:

1) Le Cuy

le cochon d’inde est un classique des Andes. Préparé de plusieurs façons, depuis l’époque de l’empire inca, il est le plus souvent présenté grillé, avec de l’ail, des épices et du sel. Beaucoup de protéines et très peu de gras, voilà un aliment qui a de l’avenir!

voyage perou cuy cusco

On le trouve également sous forme de ragoût avec le « Pepián de Cuy« . Des morceaux de cochon d’inde sont alors frits et mélangés avec de l’aji (piment péruvien), de l’oignon, et arachides.

2) Timpu

Aussi appelé « sancochado », est soupe ultra réconfortante avec des morceaux de bœuf, d’agneau et de porc, avec chou, pommes de terre, chuño (voir plus bas), patates douces, pois chiches, riz, yucca (manioc), avec poires et pêches. Qui dit mieux?

Le sancochado, aujourd’hui incontournable de la cuisine péruvienne, est originaire d’Espagne et hérité des juifs séfarades. On peut d’ailleurs voir plusieurs exemples de plats d’origine arabe et juive en Amérique latine, ayant traversé l’Atlantique via la conquête espagnole. Bien sûr, ils ont tous été adaptés aux goûts locaux à travers les siècles, en utilisant des modes de cuisson et des ingrédients différents.

3)Chuño

C’est une pomme de terre déshydratée au soleil. Elle a un aspect pas très appétissant, mais lorsqu’elle est bien préparée, c’est un pur délice. On retrouve également le chuño en Bolivie. Je me souviens de ma tante qui en faisait sécher pour qu’on en mange dans les repas de famille avec du fromage et du beurre d’arachide, quel délice! Mais revenons au Pérou.

voyage perou pomme terre

Il y a un potage assez épais qu’on appelle le chuño cola, d’origine inca. C’est un bouillon de bœuf avec riz, saucisses ou poulet, chuño, pommes de terre, pois chiches, épices, ail. Oui, on est ici encore dans le domaine du réconfortant, idéal pour les nuit fraîches dans la Vallée Sacrée!

4)Adobo

Présent dans toute l’Amérique latine, les Philippines et l’Espagne, l’adobo aurait des origines arabes. Le mot « adobo » viendrait de l’ancien français alors qu’il signifiait « préparer la viande pour la conserver ».  Enfin, si son histoire semble plutôt complexe, ce qui nous intéresse ici, c’est bien le résultat du plat à Cusco, aujourd’hui.

voyage perou adobo

Préparé traditionnellement dans des pots d’argile (tous vous diront que c’est la meilleure façon d’obtenir un résultat savoureux), l’adobo est un mélange de morceaux de porc, avec de l’ail, oignon, de l’aji, poivrons, sel, cumin et chicha de jora. La chicha de jora est une boisson fermentée, d’origine précolombienne, avec maïs, eau, sucre et épices.

5) Olluco con carne

Du quechua ulluku, l’olluco est un tubercule ressemblant un peu à la pomme de terre (les tubercules ont souvent l’air cousins de toute façon). Le plat est un mélange de viande de bœuf ou de lama avec beaucoup d’ollucos, de la pomme de terre, de l’ail, oignon, persil, origan, cumin, paprika et aji jaune.

Voyage Pérou tient à présenter ses excuses les plus sincères à ceux et celles qui auraient eu l’appétit creusé à la lecture de cet article.

Copyright photo: Shawn Harquail

Réservez votre voyage et économisez!
Vanessa Huet

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion21 commentaires

  1. Vanessa Huet
    Amelie@Voilier Bavaria

    Je ne sais pas si je pourrais manger du cochon d’inde, puisque j’en ai eu comme animal de compagnie étant petite.
    Par contre, je dois admettre que l’ensemble des photos ont l’air appétissantes, surtout avec les commentaires qui font bien saliver 🙂

    • Vanessa Huet

      Franchement, il faut avouer qu’ils sont tout mignons, il vaut mieux ne pas les voir avant, sinon c’est impossible. Le problème c’est qu’il y a parfois des enclos avec des petits cochons d’inde dodus et agités hehe
      Après, c’est comme n’importe quel animal, je ne voudrais absolument pas le voir juste avant qu’on le tue pour le manger…

  2. Vanessa Huet
    affaires d'or

    Je ne sais pas si je serai en mesure de les manger tous car certains plats ont l’air bien particulier, mais je ferai quand même l’effort de goûter même si je suis un peu septique sur le cochon d’inde !!

  3. Vanessa Huet

    Je vois que la viande accompagnée de ses épices rencontre un franc succès. Le tout souvent marié avec de la fécule, pas mal ! Au Chili, les femmes de maison péruviennes sont connues pour être de bonnes cuisinières.

  4. Vanessa Huet

    J’ai eu l’opportunité de gouter l’adobo qui est vraiment délicieux! Je suis curieuse de gouter le cuy même si ça me fait un peu de peine. J’ai du mal à le voir autrement qu’un animal de compagnie!

  5. Vanessa Huet

    En toute sincérité le fait de goûter tous les plats ne me dérange pas, mais certainement pas le cochon d’inde grillé car j’en avais un quand j’étais petit et pour le sens morale je ne pourrai pas le manger !
    A part ça de ce que j’ai pu en voir sur le blog le Pérou a l’air d’être un pays magnifique pleins de ressources !
    En espérant avoir occasion de mis rendre un jour…

  6. Vanessa Huet

    Je suis un véritable amateur de nourriture et franchement l’ensemble de ces plats ont l’air vraiment appétissant car je ne suis pas quelqu’un de difficile mais je ne sais pas si je serai en mesure de manger du cochon d’inde mais je serai quand même curieux de goûter pour voir le gout ! Sinon ce pays a l’air d’être une vrai merveille d’après ce que j’ai pu voir sur le blog et j’espère que j’irai un jour …

  7. Vanessa Huet
    plastique batiment

    Ces plats typiques ont vraiment l’air délicieux a mon gout et je serai curieux de goûter le cochon d’inde a la broche !! Je plaisante pour ce plat mais franchement les autres ont l’air très bon ! De plus votre blog m’as permis de me découvrir le Pérou et j’ai vraiment aimé 🙂

  8. Vanessa Huet

    Moi qui revient du Pérou, je retrouve les saveurs de là-bas en lisant ton article ! Un de mes meilleurs souvenirs culinaires, c’est un petit restaurant végétarien pas très loin de la grand place de Cuzco, qui faisait des plats et entrées à tomber raide … entre-autres son guacamole : divin ! Ha, et aussi cette tarte à la banane glacée à Urubamba, royal ! … Le Pérou me manque !!!
    Et tu as raison, surtout, ne pas s’arrêter à l’aspect, on risquerait de passer à côté de bonnes suprises. Et puis, c’est aussi ça le voyage : décourvrir de nouvelles choses 😉

    Amandine d’Un sac sur le dos

  9. Vanessa Huet

    Le plus étonnant est peut-être d’apprendre que l’on y mangue du cochon d’Inde… Pourquoi pas après tout, on mange bien du lapin… En tout cas le cochon d’inde photographié semblait plutôt bien dodu ;)…

    • Vanessa Huet

      C’est surtout le look qui fait peur, mais c’est franchement pas mal. Après, je conseille de demander aux locaux un bon petit resto, parce que plusieurs endroits l’offrent, mais certains sont forcément meilleurs que d’autres ^^

Laisser un commentaire