Fêter la Saint Jean dans la jungle

3

La Saint Jean au Pérou: une célébration haute en couleur

Le 24 juin approche à grand pas et on sent déjà une certaine fébrilité dans l’air. C’est que la journée est forte en émotion au Pérou, où deux grandes festivités très différentes se partagent la vedette, une à l’est, nichée dans les Andes, l’autre à l’ouest, à travers la luxuriante jungle amazonienne.

Du côté des Andes, on célèbre le fameux Inti Raymi ou la « fête du soleil » à Cusco. Plus grande fête à l’époque de l’empire inca, elle marquait la nouvelle année et un nouveau cycle de récoltes. Elle est aujourd’hui la fête la plus connue du pays, attirant quelques 100 000 spectateurs nationaux et internationaux qui admirent les habits colorés et suivent avec attention les magnifiques danses et les rituels traditionnels incas qui ont traversé les siècles. C’est bien sûr un vrai paradis pour les hôtels et auberges qui sont plus que remplis. Si vous pensez être à Cusco à cette période, je vous conseille vivement de faire vos recherches d’avance pour obtenir un vol et un hôtel pas chers.

Au même moment, à des centaines de kilomètres de Cusco, c’est plutôt la San Juan Bautista, soit la Saint Jean Baptiste, qu’on fête en grand. On dit même que la Saint Jean y est plus importante que la nouvelle année! Saint Jean étant le patron de la jungle, grand protecteur de la biodiversité et de l’eau, on trouve plusieurs célébrations un peu partout dans la région, particulièrement à Iquitos, Tingo Maria, Pucallpa, Tarapoto et Puerto Maldonado.

voyage perou tarapoto

Bien sûr, chaque région a ses traditions. Par exemple, à Iquitos, le 23 juin, les gens vont se baigner dans les rivières pour se purifier car selon la légende, Saint Jean bénit l’eau à cette date. Ceux qui s’y baignent se verront donc récompensés par le bonheur et la santé pour toute l’année. De manière plus générale, le 24 durant la journée, les gens profitent du soleil et se baignent dans les cours d’eau en sirotant quelques bières. Que vous cherchiez un lieu plus intime en amoureux ou en famille ou la fiesta entre amis, vous trouverez votre bonheur, car les jolis coins aux abords des rivières ne manquent pas. Certains lieux organisent même des spectacles de musique et on peut y faire différentes activités sympathiques sur l’eau. Puis, lorsque la nuit tombe, on se dirige vers les villes pour continuer la fête alors que les bars et discothèques restent ouverts jusqu’aux petits heures.

Mais la San Juan, c’est aussi l’occasion pour les habitants de revaloriser leur folklore et leurs traditions. On peut donc découvrir les danses traditionnelles, appelées « bailes de pandilla » où selon la région, les participants dansent autours du fameux « unsha » un arbre où sont accrochés de nombreux cadeaux. Durant le festival on peut également voir des processions, des défilés d’habits typiques, des concours de photo et des foires artisanales qui présentent des œuvres avec toutes sortes de matériaux.

Comme il est de mise au Pérou, « fête » rime avec « bons petits plats ». On ne peut célébrer la Saint Jean sans goûter aux typiques « juanes » (oui comme le chanteur, mais le nom a plutôt été attribué en l’honneur de Saint Jean). C’est une portion de riz avec du poulet, des œufs et très souvent des olives, renfermée dans des feuilles de bijao ou de plantain. Du petit bonheur pour les papilles. Vous pouvez en trouver à longueur d’année dans la jungle, mais ce qui est beau lors de la Saint Jean, c’est de voir famille, amis et voisins s’échanger des juanes.

voyage perou juanes

Mais finalement, la Saint Jean, ce n’est qu’une excuse de plus pour visiter la superbe jungle amazonienne, trop souvent oubliée des voyageurs internationaux qui restent principalement autours de Cusco. Inclure l’Amazonie lors d’un voyage au Pérou permet de découvrir un monde à part, qui abrite une multitude d’animaux exotiques et d’immenses arbres, qui vivent au rythme des bruits de la jungle.

Fêter la Saint Jean dans la jungle
5 (100%) 1 vote

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion3 commentaires

  1. On est loin de la carte postale tradtionnelle du Pérou mais wow la photo de Tarapoto est sublime, tout à fait le genre de paysage que j’aime…

  2. C’est génial que l’on fête au Pérou le Saint patron de la jungle, de la biodiversité et de l’eau. Une fête écolo donc ? J’imagine bien des processions religieuses un peu comme toutes les fêtes en Amérique centrale, avec plein de couleurs, de pétards et de plats délicieux dans toute la ville.

  3. Quelle somme d’infos passionnantes ! Suis en train d’organiser mon séjour au Pérou en juin/juillet prochain et je pense que je vais trouver pas mal d’infos utiles sur ces pages, merci !

    je voulais te demander un petit conseil à ce stade : comme j’arrive à Lima le 21 juin, je vais bien sûr tâcher de participer à ces fêtes… J’hésite beaucoup entre l’Inti Raymi, forcément grandiose mais méga touristique ou les fêtes en Amazonie qui m’ont l’air assez kitsch, d’après ce que je vois sur les photos… Je me damnais s’il n’y a pa une alternative moins touristique et plus authentique dans un autre coin du pays ?

    Merci d’avance pour tes conseils !

Laisser un commentaire