Perdus chez les Quechuas

2

C’est en se perdant qu’on découvre un pays

Géraldine et Maxime de Voyage en Sac à Dos ont emprunté par erreur une longue route reliant Ica à Huaraz. Une belle erreur qui leur aura permis de découvrir un Pérou authentique et sans touriste. Voici leur récit, et n’oubliez pas de visionner leurs aventures en vidéo au bas de l’article !

Le Pérou est LA destination touristique en Amérique du sud avec le Macchu Pichu, Arequipa, le canyon de Colca et le lac Titicaca qui attirent des milliers de visiteurs.

Sauf que là, on s’est rendus dans un tout autre endroit, très très loin des sentiers battus… dans les montagnes du centre, par une route qui n’a pas vu le moindre touriste depuis 2 ans, chez les Quechuas. Si vous cherchez un Pérou authentique, c’est par là.

On vous retrace notre trajet d’Ica à Huaraz en passant par le centre du pays en deux vidéos (au bas de l’article).

Tout a débuté par une erreur cruciale. Nous étions à Ica sur la côte et souhaitions nous rendre à Tarma dans le centre du pays pour y faire du bénévolat.

On a donc regardé sur Google Maps les itinéraires possibles.

Erreur.

Google Maps nous aura déniché une petite piste jamais empruntée passant par de petits villages. Nous y ferons de belles rencontres avec des gens curieux de voir des gringos par ici. La route est magnifique, passant tour à tour par la précordillère et les plaines de l’Altiplano, livrant des paysages splendides à chaque virage. Mais Google Maps ne prend pas en compte les lacets à flanc de montagne. Pour lui c’est une ligne droite. Donc au lieu de mettre 1h comme nous, il met 15 secondes… Forcément on va moins vite.

Il faut bien se nourrir, nous nous arrêtons pour manger dans un petit restaurant sur la route. Ou plutôt une pièce avec une table, sans fenêtre et nous partagerons le repas avec un villageois et la tenancière. S’ensuit une conversation assez amusante : quand nous lui expliquons que nous n’avons pas d’enfants parce que ça coûte cher (et surtout parce qu’on en veut pas spécialement) elle ouvre de grands yeux. « Des enfants qui coûtent ? Mais ici, les gens ont plein d’enfants car au contraire, ils rapportent, ils aident aux travaux »

Le choc des cultures. Nous lui demandons ensuite de la prendre en photo, elle prend une pose de starlette en riant. Nous déposons ensuite le villageois plus haut sur la montagne, qui tient à nous faire la visite du village et de son église avant de reprendre la route.

Nous mettrons tout de même deux jours pour rejoindre Tarma, au lieu des sept heures prévues. Nous passerons plusieurs jours à aider à effectuer divers travaux et aider à la ferme.

Ce qui nous est arrivé ensuite est particulièrement typique des routes péruviennes.

Quand il y a des travaux au Pérou, la route est complètement bloquée pour TOUTE la journée. Entre 9h et 17h. Et pour partir de Tarma, il y a trois routes qui étaient TOUTES en travaux. Nous étions bloqués. Nous, et tous les péruviens qui souhaitaient voyager également.

Sauf qu’il existe quelques pistes cachées dans la montagne qui permettent de rejoindre la route après les travaux. Dures à trouver, dures à pratiquer mais néanmoins, nous voilà passé grâce au 4×4. Ce type de mésaventure se produira plusieurs fois au Pérou. En général on arrivera toujours à trouver un petit chemin nous permettant d’esquiver les travaux, en passant par des lieux complètement isolés, mais parfois nous serons obligés d’attendre plusieurs heures que la route s’ouvre.

voyage perou paysage

Pour la suite, nous rejoindrons la ville de Huanuco, la plus grosse ville du centre du pays. Si vous souhaitez vous rendre dans cette région (et on vous la recommande franchement) c’est par ici qu’il faudra passer. Passage obligé pour la selva à l’est et les montagnes, la ville n’a d’intérêt que pour les ruines Incas de Huanuco Viejo qui se trouvent tout de même à 5h de route environ (sans compter les routes fermées pour travaux) et bien plus proche du village de La Union.

Ces ruines sont encore peu mises à jour. Une petite équipe d’archéologue travaille dessus mais manque cruellement de fonds. Nous sommes seuls sur le site et nous pourrons avoir une longue conversation avec l’un d’entre eux qui nous expliquera beaucoup de choses sur ses recherches et la civilisation Inca.

Un peu plus au nord, nous rejoignons la ville de Chavin de Huantar.

Le Pérou est considéré comme le berceau des civilisations Sud américaine. Les tiwanakus, les Incas, les Chachapoyas, les Chan chan, les Moches… Tous ont vu le jour sur le territoire de l’actuel Pérou. Mais toutes ces civilisations ont un ancêtre commun : les Chavins. On vous explique tout dans la deuxième vidéo.

chavin huantar perou

En pratique :

-Pour explorer la région en bus, il faudra rejoindre Huanuco depuis Lima. De là vous pourrez prendre un collectivo jusqu’au village de La Union et visiter les ruines Incas de Huanuco Viejo

-Les ruines de Chavin sont proches de la cordillère blanche et de la ville de Huaraz, étape touristique. Mieux vaut profiter d’un passage dans ce coin pour la découvrir. On vous recommande fortement de louer les services d’un guide, autrement vous n’y comprendrez pas grand chose.

Sortir des sentiers battus a été une belle expérience, une rencontre avec une autre façon de vivre, sincère, authentique, sans artifices ou habits traditionnels portés pour le tourisme. C’est pour ce genre de moment que nous voyageons.                                                                                                                      

Les photos sont la propriété intellectuelle de Voyage en Sac à Dos

Perdus chez les Quechuas
5 (100%) 1 vote

Géraldine, régisseur de tournage et Maxime, machiniste de tournage parcourent le monde avec leur caméra pour nous livrer leurs découvertes avec humour.

Discussion2 commentaires

  1. Les vidéos sont sympa et nous permet de voir un aperçu très réaliste de du coin, j’envie les gens qui vivent là- bas et n’ont pas notre vie de fourmis

Laisser un commentaire