Le Qoyllur Rit’i, une fête de Cusco haute en couleurs

0

Célébration de la religion catholique andine

Sur la Plaza de Armas de Cusco, des petits groupes aux magnifiques habits traditionnels, complexes et colorés, commencent à se réunir en discutant autour de la Cathédrale et de l’Église de la Compañia de Jesus.

On s’assoit sur les marches qui bordent la Plaza pour observer cette agitation multicolore. Le soleil nous réchauffe à travers l’air frais des Andes. Bientôt arrivent de plus en plus de personnages colorés, enfants, adolescents, adultes, personnes âgées, hommes et femmes.

Puis on entend « boom, boom, boom ». Des tambours au résonnement profond marquent le début des festivités, bientôt suivis par d’autres percussions et des flûtes. Un groupe commence à danser et à sautiller au rythme de la musique. Tous se suivent un après l’autre formant un immense cortège qui disparaît vers une autre place pour revenir proche de la Cathédrale.

C’est le Qoyllurit’i qui commence.

Une vidéo publiée par @voyage_perou le

Qu’est-ce le Qoyllurit’i?

Reconnu comme Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’UNESCO, cette fête célébrée entre mai et juin (les dates varient chaque année selon le calendrier andin), est un des plus beaux exemples de fusion andine et catholique. C’est également une des plus importantes fêtes de Cusco et une des plus grandes fêtes indigènes d’Amérique.

On y célèbre le Seigneur de Qoyllurit’i (étoile de neige ou neige brillante en quechua) durant 2 semaines, commençant par un grand rassemblement de danses à Cusco, et se terminant par le fameux Corpus Christi.

Au cours de cette célébration, ce sont quelques 90 000 personnes, membres de huit communautés de différentes régions de Cusco (Paucartambo, Quispicanchi, Canchis, Acomayo, Paruro, Tawantinsuyo, Anta y Urubamba) qui se rassemblent afin d’effectuer un pèlerinage au sanctuaire de Sinakra, entre processions et danses typiques des différentes nations.

Un grand discours en quechua est prononcé dans un microphone. Si je n’en comprends pas un seul mot, je perçois facilement toute la fierté dont il est empreint. Et comment pourrait-il en être autrement? Devant lui, plusieurs communautés arborent leurs plus beaux habits et accessoires, tous très différents et aussi magnifiques les uns que les autres. J’en deviens moi-même émue. Je suis fascinée par ces peuples qui ont conservé leurs traditions avec grande fierté alors que mon pays réussit à peine définir sa propre identité. Je sais bien que ce sont deux univers complètement différents et qu’historiquement il y a une raison à tout cela, mais la comparaison, pour moi, est inévitable.

perou cusco fete

qollority perou

qollurity perou cusco

qollority cusco perou

cusco fete qollurity

qollurity fete cusco

cusco perou fete

qollurity cusco perou

cusco typique fete

perou cusco

cusco perou

cusco quollority perou

cusco qollurity perou

cusco perou qollority

Copyright photo: Monica Reyes

Où dormir à Cusco?

  • Feel at Home: situé en plein centre historique à deux pas de la Plaza de Armas, c’est un bon hôtel pas cher à Cusco. Les chambres sont très propres, l’eau est chaude, le wifi fonctionne bien et le petit déjeuner est inclus. À partir de seulement 8€ en dortoir ou 20 euros la chambre!
  • Hostal Inti Wasi Plaza de Armas: c’est une autre bonne option si vous cherchez un peu plus de confort, avec un excellent rapport qualité-prix! C’est un bâtiment colonial rénové, situé à deux pas de la Plaza de Armas, face à la jolie Plaza Regocijo, avec un joli patio intérieur et des chambres confortables avec balcon. Petit déjeuner inclus. À partir de seulement 48 euros la nuit!
  • Antigua Casona San Blas: voici un petit hôtel chic et intime au coeur du quartier de San Blas. Les chambres sont très confortables, la déco à la fois moderne et traditionnelle offre une ambiance chaleureuse, et le restaurant Piedra & Sal est un des meilleurs de Cusco. Très bon petit déjeuner inclus. À partir de 128 euros la nuit.
  • Palacio del Inka Luxury Collection: un des meilleurs hôtels de luxe à Cusco. C’est une grande maison coloniale située face au Coricancha et à 5 min de la Plaza de Armas, qui a conservé son cachet authentique, avec ses grands murs de pierre, ses patios intérieurs et sa décoration classique. On y trouve une piscine, un excellent restaurant, un bar chic, et le Andean Spirit Spa qui propose des traitements traditionnels. Un petit déjeuner copieux est inclus. À partir de 180 euros la nuit.
Le Qoyllur Rit’i, une fête de Cusco haute en couleurs
5 (100%) 3 votes
Vanessa Huet

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Laisser un commentaire