Désert d’Atacama: Comment bien le visiter?

1

Visiter le désert d’Atacama au Chili

S’étendant sur 1000 km de la côte Pacifique, du nord du Chili jusqu’à la frontière avec le Pérou et la Bolivie, l’Atacama, désert le plus aride du monde, attire toujours plus d’aventuriers chaque année. Pourquoi ? Car la région offre un décor naturel grouillant de vie qui se dessine dans l’immensité, entre vallées, volcans, oasis somptueuses, lagunes et sommets de la grande cordillère à l’horizon…

Ravissement des yeux, rencontres inédites, voyage à travers le temps et découvertes improbables, le désert d’Atacama promet une expérience sans pareil. Impossible de revenir inchangé de ce territoire du bout du monde où chaque étape est une occasion de s’extasier devant la grandeur de la nature, ses curiosités et ses contrastes…

Que faire dans le désert d’Atacama ? Comment y aller ? Quel budget prévoir ? Suivez ce guide pour réussir votre road trip au Chili !

Les curiosités d’Atacama

Le désert d’Atacama a aussi cela d’exceptionnel : les conditions climatiques aussi hostiles soient-elles, ne réussissent pas pour autant à soustraire ses droits à la nature. Sur certains secteurs du désert, et plus particulièrement sur la bande côtière où une brume matinale épaisse appelée camanchaca arrose la terre, une biodiversité exceptionnelle qui a su s’adapter et subsister à la chaleur, au froid ainsi qu’à la sécheresse.

Outre les cactus et les fougères qui règnent dans l’Atacama, des touffes d’herbes, des graminées et de luzerne couvrent parfois le désert après une averse -ce qui se produit au mieux tous les deux ans, et plus généralement tous les dix ans ! La faune, essentiellement composée d’oiseaux (foulques et flamants) et de mammifères (lamas, guanacos, renards, viscaches…), se concentre quant à elle autour des rarissimes points et cours d’eau (fleuve Lluta, Salares…).

a-faire-atacama
Après la pluie…

desert-atacama-flamant-rose

que-faire-atacama-lagune

Les incontournables de l’Atacama

Les limites de l’Atacama sont si grandes qu’il est pratiquement impossible d’en faire le tour en un seul voyage. Si vous ne disposez que de quelques jours devant vous, comme la plupart des aventuriers répondant à l’appel du désert, la conquête des incontournables se présente comme le meilleur itinéraire ! Voici les incontournables à ne pas manquer pour bien visiter le désert d’Atacama:

San Pedro de Atacama, l’oasis enchantée

Le village de San Pedro (qu’on confond souvent avec le désert d’Atacama) situé à une centaine de kilomètres au sud-est de Calama est un incroyable écrin de verdure perché à 2440 mètres d’altitudes. L’oasis reconnaissable à ses habitations en adobe (briques de terre et paille), est le point de départ de nombreuses excursions dans le désert d’Atacama, mais aussi vers l’altiplano.

san-pedro-de-atacama

La cordillère de Sel et les vallées

À quelques minutes en voiture de San Pedro se dessinent des formations rocheuses, des gorges impressionnantes, des dunes vertigineuses et de curieux monticules de sel entièrement sculptés par le vent et l’érosion, formant ce qu’on appelle la Cordillera de Sal. Les vallées de la Lune, des Dinosaures, de la Mort et de l’Arcoiris, en sont les formations les plus impressionnantes…

visiter-atacama-vallee-de-la-lune
La Vallée de la Lune

vallee-de-la-lune-chili

Salar d’Atacama

Le Salar d’Atacama est un immense lac (160 km de long et 130 km de large !) au milieu du désert, qui doit son nom à son incroyable croûte de sel et de minéraux, formée par la remontée puis l’évaporation d’une immense nappe phréatique salée. Le kaléidoscope de couleurs qui se reflète sur sa surface au gré des crépuscules ainsi que le vol majestueux des flamants qui ont élu domicile sur ses rives sont une vision magique à savourer…

visiter-atacama-salar

salar desert atacama chili

Les geysers del Tatio

Impossible d’organiser une escapade dans l’Atacama sans inclure les incroyables geysers del Tatio dans l’itinéraire. Ces énormes jets d’eau géothermaux ainsi que les immenses fumerolles élançant leurs fumées blanches dans les cieux sont un spectacle sans pareil qui s’apprécie à l’œil nu. Il faut gravir 4320 m d’altitude pour y accéder. Je vous conseille de programmer votre excursion au lever du jour pour en profiter pleinement! Et rassurez-vous, le bain dans la piscine thermale naturellement chauffée par l’activité volcanique sera le moment de réconfort après l’effort…

geysers-tatio-atacama-chili
Les geysers del Tatio à Atacama

a voir atacama

Combien coûte un voyage dans l’Atacama ?

Le budget mérite évidemment qu’on s’y penche sérieusement pour profiter de l’aventure sans pour autant faire l’impasse sur la sécurité et un minimum de confort ! Bien sûr, tout dépend de la durée du séjour, les distances à parcourir, le moyen de transport choisi, le type d’hébergement et de restaurant, mais voici un aperçu du budget à prévoir pour le désert d’Atacama

piedras-rojas-atacama-chili

Billets d’avion et transports sur place

D’abord, pour le voyage proprement dit, comptez entre 750 et 1200 € pour rejoindre Santiago de Chile au départ de Paris.

  • Avion : Une fois dans la capitale chilienne, vous pouvez prendre un vol vers l’une des villes de l’Atacama auquel cas, le billet aller-retour pour un adulte s’élève à 160 € en moyenne.
  • Location d’auto : Si vous choisissez plutôt un véhicule de location, le tarif moyen hors carburant et péages est de 30 € par jour pour une citadine, 50 € pour un pick-up et jusqu’à 70 € pour la location d’un 4×4. Additionnez à cela le prix du carburant nécessaire pour boucler votre itinéraire et une enveloppe d’ « au cas où » pour les assurances et les péages.
  • Bus : la formule la plus économique reste l’autobus qui coûte 30 € maximum pour un trajet de 1000 kilomètres !

L’hébergement

Camping, location de vacances, auberges de jeunesse, chambres d’hôtes, hostals et établissements chics, les solutions pour se loger dans le désert d’Atacama sont nombreuses, et ce avec des prix adaptés à toutes les budgets : la nuitée commence à 15 € et peut aller jusqu’à plus de 100 € selon le degré de confort, etc. Autrement dit, on peut vraiment se loger à bon prix, tout particulièrement dans les hospedajes, les chambres chez l’habitant qui, en plus de vous fournir un matelas pour pas cher, est une manière originale de s’immerger dans l’authentique lifestyle chilien.

Ne manquez pas mes 3 suggestions d’hébergement pour 3 différents budgets, plus bas dans l’article!

Manger et boire

Compte tenu de l’attrait touristique de l’Atacama, trouver un endroit sympa pour grignoter ou prendre un vrai repas est facile, quelle que soit la localité où vous vous trouvez. De façon générale, le montant à prévoir pour un adulte est de 15 € par repas et boisson (généralement un soda) dans un restaurant. Mais vous pouvez ramener ce prix à 5 ou 7 € au marché et les gargotes où vous pouvez choisir parmi deux ou trois plats proposés comme almuerzo du midi.

Prévoyez également un petit pourboire à laisser (habituellement, 10% de la note) aux serveurs dans les restaurants et bars, ainsi qu’au bagagiste de l’hôtel, car c’est d’usage au Chili!

Billets d’entrée aux sites

Découvrir les curiosités naturelles de l’Atacama a un prix et malheureusement, la facture peut monter rapidement.

Par exemple, pour accéder à la Vallée de la Lune, comptez 6.50 € par personne. Le plus simple étant de prévoir entre 2.50 et 7 € par voyageur à chaque fois que vous partez en visite, d’autant plus que le ticket d’entrée aux sites est rarement inclus dans les tarifs d’excursions organisées proposés par les agences de voyages et certains hôtels (autour de 45 € la sortie pour 2 personnes). Globalement, c’est environ 13% de votre budget que vous allez allouer aux activités sur place.

Souvenirs à rapporter

Si vous envisagez de rapporter des souvenirs, la région de l’Atacama recèle de marchés qui sont de vraies cavernes d’Ali Baba pour les amateurs d’artisanat atypique !

Arica et San Pedro de Atacama (Pueblo de Artesanos) sont réputés pour la qualité de leur laine d’alpaga et de lama, transformées en étoffes, ponchos, pulls, gants et bonnets. Ce sera également l’occasion d’enrichir vos collections de petits objets (miniatures de clochers, sculptures en pierre, instruments de musique andins, reproductions de bronzes incas…). Un budget d’environ 60 €  permet de ramener des cadeaux ou des souvenirs représentatifs, sans encombrer la valise

budget-atacama

Où dormir à Atacama

Ce qu’il y a de bien dans la région, c’est qu’il y a vraiment de tout, pour tous les budgets. Voici quelques recommandations :

  • Hostal Mamatierra: C’est une maison de style rustique, dans une ambiance chaleureuse et détendue, idéale pour se reposer entre les excursions. Très propre, accès à la cuisine, wifi, eau chaude. À partir de 21 euros
  • Domo Los Abuelos : c’est un hôtel plutôt original, avec des dômes où se trouvent les chambres simples mais au joli look rustique, avec hamacs, piscines et bicyclettes à louer sur place pour explorer les environs. Wifi et petit déjeuner buffet inclus. À partir de 51 euros
  • Cumbres San Pedro de Atacama : c’est un des plus beaux hôtels de San Pedro de Atacama et un de mes grands favoris. On y trouve une piscine, un spa avec sauna sec et jacuzzi, espace avec des sofas à l’extérieur sympa ( où j’aime bien me poser pour prendre un verre) et un bon resto sur place, ouvert le matin pour le petit déjeuner et le soir. Pratique! À partir de 187 euros. À partir de 187 euros

Comment se rendre au désert d’Atacama ?

Les possibilités de découverte dans l’Atacama sont innombrables et les localités qui s’y trouvent se sont vite organisées pour offrir aux voyageurs des expéditions intéressantes.

La route reste de loin la meilleure façon de rejoindre l’Atacama, tout en découvrant le défilé des paysages changeants au fil des kilomètres. L’idéal est de s’offrir un road-trip en empruntant la très sympathique route n°5 – également appelée Panaméricaine – qui traverse tout le nord du Chili et passe par les chefs-lieux des quatre grandes régions de l’Atacama. Mais, la voie terrestre n’est plus le seul moyen de se rendre dans l’Atacama, sachant que le désert est désormais accessible par les airs. Les principales villes Arica, Iquique, Antofagasta et Copiapó, ainsi que Calama disposent d’un aéroport accueillant les vols domestiques quotidiens en provenance de la capitale, Santiago de Chile.

se-rendre-atacama-chili
La route Panaméricaine

Quand visiter l’Atacama ?

L’Atacama est considéré comme l’un des déserts les plus secs au monde, en raison de la rareté des précipitations (jamais plus de 50 mm de pluie par an !). C’est que la région se retrouve enclavée entre la cordillère de la Côte et celle des Andes, formant une barrière naturelle qui empêche les nuages du Pacifique et du bassin amazonien de couvrir la région. À l’aridité s’ajoutent des variations extrêmes de températures : de jour les températures peuvent atteindre 45°C et descendre sous 0°C la nuit. S’il est difficile de définir le meilleur moment pour s’y aventurer, la période qui s’étend d’avril à novembre (mi-automne au printemps) est celle où le climat est le plus doux.

Important : la clé d’une immersion réussie dans l’Atacama est la prévoyance. Votre sac de voyage devra contenir des vêtements chauds (pulls, pantalons et chaussettes de laine), mais aussi des vêtements légers, de la crème solaire, des lunettes noires et un chapeau…

desert atacama chili

Guides de voyage du Chili

Vous partez au Chili? À lire également

Fans de Pinterest, à vos pins!

visiter atacama au chili

Désert d’Atacama: Comment bien le visiter?
5 (100%) 8 votes

Passionné par le voyage et l'aventure, je suis revenu émerveillé du Chili, où est né mon goût pour le road-trip. Cette façon de voyager, qui véhicule les valeurs de liberté, d'aventure et d'évasion est plus que jamais dans l'air du temps!

DiscussionUn commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Toi aussi tu aimes les lamas?