Le trafic à Lima : un sport extrême

12

Le trafic à Lima : règles de survie dans les rues de la capitale

 

Lima, capitale du Pérou, est une grande ville en effervescence où l’on retrouve de bons restos, de superbes musées et des petits coins sympathiques. Mais Lima, c’est aussi le chaos. Vous l’aurez certainement remarqué lors de votre voyage au Pérou. Déjà, avoir mis en service le métro est une excellente initiative, car prendre les micros et les combis (autobus), c’est tout un sport. En fait, toute la circulation est un sport et traverser une rue en fait partie.

 

voyage perou combi lima

 

Quand on n’est pas habitué, Lima semble être plongée dans une confusion totale : tout le monde klaxonne, personne n’utilise les clignotants et les autos ne laissent pas les piétons traverser. Je l’avoue, j’ai déjà lancé des sacres bien placés en voyant des autos qui s’approchaient un peu trop de moi. Bien sûr, par peur, mais aussi par frustration de ne pas me sentir respectée comme piétonne. On peut sortir la Québécoise du Québec, mais pas le Québec de la Québécoise.

 

voyage perou - lima trafic rues

 

Quelques conseils pour s’en sortir dans le trafic à Lima

 

Pas de panique, Lima n’est pas plus chaotique que d’autres grandes villes d’Amérique latine, d’Inde ou …Naples (oui, Naples, c’est quand même particulier!). Mais, si vous prévoyez un voyage au Pérou, il  vaut mieux connaître les quelques règles du trafic à Lima :

1-Ne jamais assumer qu’une auto va ralentir en vous voyant. Quand on traverse, on regarde bien des deux côtés, on s’assure que les autos soient encore loin et on y va vite! Au moins, les autos ont tendance à respecter les feux de circulation (pas le jaune, mais souvent le rouge et c’est déjà bien!)

2-Les clignotants sont optionnels (ou inexistants). En effet, pourquoi se compliquer la vie ? Quand on tourne à gauche, on sort le bras gauche. Donc, soyez vigilants.

3-Utiliser le transport en commun, c’est bien pour l’écologie, et vraiment pas cher, mais c’est dangereux. On estime que presque la moitié des accidents qui surviennent à Lima impliquent un autobus.

4-Le taxi n’est pas cher, profitez-en, mais assurez-vous de mettre votre ceinture et de suivre ces conseils pour bien le choisir!

5-Le klaxon est obligatoire. Tout le monde klaxonne, tout le temps, pour tout: les taxis klaxonnent tous les piétons pour annoncer qu’ils sont libres, tous les véhicules klaxonnent pour avertir qu’ils sont pressés/qu’ils changent de voies/par pur plaisir.

6-Les voies n’existent pas. Vous voyez 3 voies? Faux, en réalité il y en a 5 et même 6. Eh oui, les autos ont un talent surprenant pour créer de nouvelles voies. Et le changement de voies se fait généralement assez brutalement.

Qu’on le veuille ou non, le trafic à Lima fait partie de l’aventure lors d’un voyage au Pérou.

Finalement, c’est un peu ça aussi la jungle péruvienne  😉

 

 

Le trafic à Lima : un sport extrême
5 (100%) 1 vote
Vanessa Huet

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion12 commentaires

  1. Vanessa Huet

    C’est assez marrant car les deux premiers points ont une troublante pertinence rien qu’en France…
    Pour le reste, la circulation est rarement « safe » ! Les pays de l’Europe de l’est considèrent beaucoup la bande d’arrêt d’urgence comme une voie bien à part, par exemple.
    Donc mieux vaut enfiler ses bottes de sept lieues pour s’en sortir quand on av à l’étranger de manière générale

  2. Vanessa Huet

    Merci pour cet article! Je pensais avoir vu le pire en Inde, mais Lima a l’air pas mal non plus! J’ai tout de même envie de voyager au Pérou, ça n’est pas ça qui va m’arrêter!

    • Vanessa Huet

      Pour avoir vu l’Inde..je crois que c’est quand même pire qu’à Lima! Non, parce que l’Inde, franchement, c’est difficilement comparable.
      En fait, c’est Lima + vaches (et autres animaux selon la ville) + rickshaws + pas de respect des feux de signalisation + beaucoup plus de monde. Exception: Mumbai. 🙂

  3. Vanessa Huet

    ça a l’air bien fou quand on sait comment ça circule dans les pays en voie de developpement, on se dit que c’est le bordel et personnes s’étonne de cela!

    • Vanessa Huet

      C’est surtout à Lima où le trafic est plus impressionnant. Mais sinon ailleurs ça va. Puis, à Lima, il y a moyen de se déplacer en taxi, en bus, et maintenant en métro 😉

Laisser un commentaire