5 conseils pour dormir dans l’avion

17

Une combinaison gagnante pour se détendre en avion!

Je fais partie de ces gens qui peuvent s’endormir à peu près n’importe où, n’importe quand. Une fois, je me suis même endormie devant un band rock déchaîné dans un petit bar, c’est pour dire. Mais dans l’avion, je tombe toujours sur un bébé qui pleure, un enfant qui pousse mon siège ou un voisin qui fait des éternels aller-retour au petit coin.

C’est vrai qu’on est parfois un peu énervé ou du moins fébrile dans l’optique d’une nouvelle aventure qui nous attend, mais bien dormir dans l’avion nous permet d’être reposé à l’arrivée et de profiter au maximum du voyage. Comme un voyage au Pérou est plutôt long, mieux vaut mettre toutes ses chances de côté pour pouvoir dormir, ne serait-ce que durant quelques heures. Voici donc 5 conseils pour y parvenir.

1. Réserver le bon siège

Personnellement, j’aime bien le siège côté couloir car il me permet d’étirer mes jambes de temps en temps. Mais côté hublot, le grand avantage, c’est qu’on ne se fait jamais déranger pour accéder au couloir. On peut donc s’assoupir tranquillement et rester dans sa bulle. Évitez aussi d’être trop proche des toilettes, il y a toujours des gens qui attendent en file et donc qui font du bruit.

2. Éviter de dormir avant le vol

Tout dépend de l’heure du vol, mais qu’on le veuille ou pas, la clef pour dormir, c’est d’être  fatigué. Si votre vol est de soir, évitez de faire la grasse matinée, remplissez bien votre journée et vous dormirez comme un bébé.

3. Ne pas regarder la télévision

Ma mère disait toujours : “tu devrais lire pour t’endormir, la télé va t’abrutir le cerveau!”…et elle avait raison. Les films sont sympas, ils permettent de passer le temps, mais ils irritent les yeux et nous tiennent éveillés même si le cerveau est à off. En revanche, lire, que ce soit un magazine, un livre, une bande dessinée ou un guide de voyage est une façon plus saine de se détendre.

On peut aussi écouter de la musique douce. Justement, à bord, il y a toujours des postes de musique classique ou d’ambiance qui sont proposés.

4. Faire attention à ce qu’on consomme à bord

Logiquement, si on prend un gâteau au chocolat, un café, un thé et une boisson gazeuse, on ne crée pas les conditions gagnantes pour se détendre. Sans compter  que l’effet diurétique du café et du thé vous donnera envie d’aller au petit coin. On  va donc opter pour de l’eau, du lait, du miel et d’autres produits qui n’excitent pas le système.

5. Créer son cocon

Je suis plutôt du genre frileuse et je suis incapable de dormir si j’ai froid. Au mieux, je m’assoupis, et si j’ai le malheur de me réveiller, impossible de me rendormir! Si vous êtes comme moi, pensez à toujours apporter un bon chandail et une petite couverture (surtout qu’on voit de plus en plus de couvertures payantes à bord).  Aussi, on peut toujours apporter des bouchons d’oreilles  ou boules Quies, comme les Français et Belges aiment les appeler, c’est une excellente façon  de s’isoler du bruit. Pour compléter le tout, mieux vaut garder sa ceinture attachée en permanence car, sinon, on risque fort de se faire réveiller par l’agent de bord en cas de turbulence.

Et vous, quels sont vos truc pour bien dormir dans l’avion?

Guides de voyage du Pérou

Vous partez en voyage? À lire également

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

comment-dormir-dans-l'avion

5 conseils pour dormir dans l’avion
5 (100%) 2 votes

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion17 commentaires

    • Ah oui c’est clair, mal dormir dans un vol vers l’Asie, c’est l’enfer, car non seulement c’est long.. mais vu le décalage horaire qui embarque en plus, ouf!

  1. Ma maman disait comme la tienne 🙂 Quand on est allés à Sydney je n’arrivait pas à dormir dans l’avion et j’ai fait l’erreur de regarder des séries…l’arrivée à été difficile! La prochaine fois je me priverais de sommeil avant de partir 🙂

    • Surtout maintenant qu’on a un écran individuel..il y a tellement de choix! Avant au moins, l’écran était assez petit, avec une qualité d’image plutôt mauvaise, c’était plus facile de décrocher.

  2. Lorsque je prend l’avion, je prie à chaque fois pour pas tomber sur quelqu’un qui ronfle ou encore qui prend trop de place! Il y a vraiment de tout et ça dépend de la chance que l’on a !

    • C’est vrai! De mon côté 85% du temps je me fais repérer et je dois enlever mes souliers ou autre, alors je m’attends à tout dans l’avion 😉

  3. Tous ces conseils sont supers !
    Le voyage le plus long que j’ai fait, c’était pour aller au Chili (je pense qu’aller au Pérou en partant de la France, ça doit être à peu près pareil d’ailleurs), c’était un peu moins de 15h et j’étais près des toilettes donc je trouve le conseil de prendre un siège éloigné des toilettes particulièrement utile ;). Surtout qu’en 15h et plusieurs repas, les gens ont tendance à se lever pas mal et pour dormir c’est pas hyper pratique ! Le matin, j’étais vraiment pas fraiche en arrivant à Santiago pour attaquer la journée…

  4. Je rajouterai également : voyager sans enfants (dans la mesure du possible) car rien de tel pour mettre les nerfs à rude épreuve…

    Pour moi, la meilleure place est celle située près de la sortie de secours car il y a toute la place nécessaire pour étendre ses jambes.

      • C’est clair ! J’avais pris cette option lors d’un Aller-Retour Paris/Martinique.
        Je me suis présentée très tôt à l’enregistrement pour avoir le maximum de choix.

  5. Je pars aux Philipinnes en Avril et je suis déjà en stress à l’idée de ne pas dormir pendant le vol comme à mon habitude.
    J’essayerais ces conseils mais j’ai bien peur qu’ils ne me suffisent pas et que mon remède ne passe forcément par une cure d’un médoc qui pourra me shooter 😉

  6. Merci pour tes conseils. Moi généralement je n’ai pas besoin de tout ça, je marche comme un robot, il suffit d’appuyer sur le bouton “dodo” et c’est parti! En revanche je suis d’accord pour déconseiller l’alcool avant de prendre l’avion, j’en garde un très mauvais souvenir!!

  7. Mon gros handicap en vacances, l’avion! J’en ai une peur bleue ce qui n’est pas génial quand on adore voyager…
    Je redouble donc de prudence pour être au calme… Heureusement, avec les écouteurs, on s’isolle bien du bruit

  8. Un oreiller de cou, des chaussettes chaudes pour que le froid sur mes pieds ne me réveille pas et surtout un masque pour les yeux, ainsi que prévenir mes voisins d’à côté que je ne mangerai pas si l’hôtesse passe distribuer les plateaux repas 😉

  9. Ahahah, oui les enfants c’est pas mal dans un avion, j’ai assez donné quand je n’en avait pas.
    La je repars au Pérou avec 2 enfants, je vais pouvoir me venger ahahaha, et si vous êtes célibataire et êtes dérangés par des enfants, dites vous que ce ne sont que des enfants qui ont besoin de se défouler, de jouer, de s’amuser, c’est leur raison de vivre, mieux vaut les voir ainsi que malades. Et un jour vous aussi aurez peut-être des enfants et allez déranger d’autres personnes, donc soyez indulgents c’est loin d’être facile de voyager avec des enfants.
    Petite dédicace aux personnes que nous allons rencontrer dans l’avion dimanche pour Lima 😉
    Si vous voyez une petite Juliette vous sourire, méfiance “gentil n’a qu’un œil” ahahaha.

Laisser un commentaire