Guide pratique : parler péruvien pour les nuls

8

Le petit guide des mots et expressions du Pérou

La beauté d’une langue passe toujours par ses expressions locales. Elle est malléable, complexe, riche, étonnante, justement car elle renferme un éventail infini de mots en constante évolution. Si je trouve qu’au Québec on a énormément d’expressions propres à notre pays, cette réalité semble décuplée au Pérou!

Ayant moi-même eu quelques difficultés à suivre quelques conversations durant mes premiers mois au Pérou- j’admets être passée maître dans l’art de hocher la tête en faisant semblant de comprendre– j’ai décidé de noter au fur et à mesure les quelques mots et expressions qui reviennent le plus souvent.

Voici donc, pour vous, un petit guide utile qui vous permettra d’avoir l’air d’un vrai local -ou presque- lors de votre prochain voyage au Pérou.

Quelques points à savoir

-Il y a beaucoup plus de mots et expressions utilisés, cette liste n’est qu’un échantillon!

-Quelques mots sont partagés avec d’autres pays voisins, mais n’ont pas toujours la même signification

-Les Péruviens adorent les jeux de mots et énormément de mots ont une double connotation sexuelle. D’ailleurs, c’est le cas de plusieurs des mots dans cette liste, mais on a quand même préféré garder l’article le plus « propre » possible. 😉

Le mini guide

Al toque– désigne quelque chose de rapide, qui ne prendra pas de temps (ex : vamos al toque, on passe un instant)

Asarse– se fâcher (ex : ya se asó!, ça y est, il s’est fâché!)

Asado, asada- du verbe « asarse » fâché, fâchée

Asu!– exclamation venant de « a su madre », mais généralement utilisé seule « aaasu » ou parfois « asu mare ». Équivaut à « wow » et selon la situation peut être dans le positif ou le négatif « mince! ».

Bacan– cool, sympathique (syn. chevere)

Cagarla – (familier/vulgaire) Gâcher quelque chose (ex : la cagué, j’ai tout gâché)

Cagarse– (familier/vulgaire) utilisé pour marquer une intensité. A le même sens que « mort de » : cagarse de la risa/de miedo, être mort de rire/de peur.

Caleta– adj. un endroit un peu perdu ou caché.

Causa – (familier) terme pour se référer à un ami (oye causa! syn. cholo, broder)

Chapar– embrasser (plus dans le genre « french kiss » que bisou sur le front)

Chato– de petite taille (ex : es chato, il est petit)

Chevere – cool, sympathique (utilisé autant comme adjectif qu’exclamation, syn. : bacan)

Chelas-bières

Chamba– travail

Chambear– travailler

Chaufa!– Au revoir! (familier) Un dérivé de « ciao », «chau » auquel par humour ils ajoutent « fa » pour faire un clin d’œil à la cuisine chaufa (sino-péruvienne) très populaire au Pérou. Oui, je le répète les Péruviens adorent les jeux de mots…

Chibolo/chibola – jeune (es un chibolo, il est jeune)

Cholywood– (moqueur) référence à Hollywood pour potiner (que pasa en Cholywood? Qu’est ce qui arrive à Cholywood?)

Choro– un voleur, pickpocket

Chotear – rejeter ou ignorer (quelqu’un)

Chucha! – (familier/vulgaire) s’utilise pour marquer un étonnement, une frustration, un peu comme « damn! » en anglais.

Chupar– boire (de l’alcool)

Cocos– dollars américains (fun fact : le terme « coco » viendrait de George Washington -qui se trouve sur les billets de 1$. Les George, Jorge, se font surnommer « coco » au Pérou. )

Colera – être fâché, frustré (expression « tener colera »)

Conchudo/ conchuda – (familier) adj. sans gêne, profiteur « que conchudo! »

Flaco/flaca – copain, copine (couple). Utilisé au féminin, il peut simplement désigner une fille.

Gringo/ Gringa – un étranger de type « blanc », généralement américain mais peut être aussi Australien ou Européen.

Huachafo/ Huachafa – qui ne s’habille pas bien, qui a une allure étrange

Jatear- dormir

Jato– la maison (dans le sens de « chez quelqu’un ». Exemple: está en su jato? Il est à la maison?). Aussi, endormi. (ex : me quedé jato, je me suis endormi)

Lorna– personne facile à embobiner, innocente

Lucas – nuevos soles, la monnaie péruvienne (tienes 2 lucas?)

Manyas – Signifie tu me comprends? Tu vois ce que je veux dire? (utilisé surtout à Lima)

Monse– qualifie quelque chose (un objet ou une situation) de moche, mauvais, ennuyeux

Paja – expression pour désigner une situation qu’on aime énormément (ex : que paja! Génial!)

Pata – un bon ami (ex : es mi pata, c’est mon ami)

Resaca – lendemain de veille

Roche– fait référence à une situation qui fait honte ou est ridicule (ex : me da roche, ça me fait honte ou que roche! Quelle honte!)

Tono – fête

Trome– un pro, un expert

Vaina – qualifie quelque chose de difficile, de moche (de façon péjorative).

Vous en connaissez d’autres? N’hésitez pas à les partager avec nous!

Copyright photo: Mackay Savage

Vanessa Huet

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion8 commentaires

  1. Vanessa Huet

    J’ajouterai:

    – lorear: papoter copines, se mettre au jour à jour des dernières news
    – estar templado: être amoureux, dingue de quelqu’un
    – una china: 50 centimes de sol
    – pucha que es como chucha mais moins vulgaire, équivalent d’un « merde »
    – una luca: un sol

  2. Vanessa Huet

    Merci pour la liste!
    Il y en a plusieurs que je ne connaissais pas. Et en voici d’autres que je connais:
    – huevear (familier/vulgaire): glander, ne rien faire (estoy hueveando)
    – chancon: travailleur, sérieux
    – la yapa/yapita (vient du quechua « yapay »: augmenter, ajouter): quand on prend par exemple un jus de fruit sur le marché et qu’on reçoit en supplément un deuxième verre
    – tout ce qui a rapport avec les fruits:
    que piña! : pas de chance
    es bien papaya: c’est très facile
    que palta! quelle honte
    zanahoria: sain (jeu de mot avec « sano »)

    Et puis un petit commentaire: « paja » est à la base assez vulgaire, car signifie « paille » mais aussi « masturbation ». A ne pas utiliser avec des personnes âgées 🙂

  3. Vanessa Huet

    J’augmentairai d’autres … Je suis peruvien et j’habite à Lima. J’utilise le mot ‘jargon’ pour parler d’un langage corrompu, déformé.

    Alalau: c’est Un mot quechua, une exclamation « il fait froid! » utilisé sur tout par les personnes d’origine andine.

    Ampayar: trouver quelqu’un qui etait caché ou qui fasiait quelque chose d’interdit. nom: Ampay. … Exclamation: Ampay!, ça veut dire « te descubrí ».

    Batería: (jargon): Ami, group d’amis, ou peut etre une bande des jeunes quelques uns voleurs. ex: Habla batería! ou quand on ménace quelqu’un: Te voy a buscar con mi batería! (bande).

    Choche o chochera: (familier) un ami ou Un ami proche, ça dépend de l’intonation. syn: causa, amigo, ‘broder’.

    Churro(a): (jargon) beau, belle, ex: Qué churro! Syn: huapo, simpático. Churro c’est un dessert qu’on achete dans la rue, il et doux.

    Cojudo(a): Conard. ex: Qué cojudo, No seas cojudo.

    Joder a alguien: (vulgaire) gêner quelqu’un. Difficulter quelque chose. ex: Ya me jodiste, te jodí; Pucha, ¡ya nos jodieron! adj: jodido. ex: El juez es bien jodido.

    Habla: (jargon, familier) salut! … On l’utilise quand on trouve quelqu’un qui est connu(e), mais pour dire Au revoir on dit: Hablamos! o chau hablamos!

    Batería: (jargon): Ami, group d’amis, ou peut etre une bande des jeunes quelques uns voleurs. ex: Habla batería! ou quand on ménace quelqu’un: Te voy a buscar con mi batería! (bande).

    Dar vuelta (jargon): tuer. ex: Al choro de la calle de atrás le quieren dar vuelta.

    Pastelero: (jargon) drogadicte.. De « pasta », drogue.

    IL y a baucoup d’autres mais je dois dormir (jatear), Au revoir, chaufa!

    Si vous en voulez plus demmandez.

  4. Vanessa Huet

    Un petit commentaire au sujet de piña. Non, ce n’est pas un fruit. Dans l’organisation social de l’Empire inca, les Piñas étaient tout en bas de l’échelle, ceux qui étaient réduits en esclavage et n’avaient droit a rien.

    • Vanessa Huet

      merci pour l’info! Pourtant aucun Péruvien ne me l’a jamais dit 😉 je doute que beaucoup le sachent, ils doivent penser que ça se réfère simplement au fruit.

Laisser un commentaire