Cuenca: 11 choses à faire et à voir absolument!

3

Que faire à Cuenca?

Pendant notre tour du monde, nous avons passé quelques jours en Équateur. Nous avons eu un coup de cœur pour Cuenca qui est une ville hors du temps située dans le sud du pays, à plus de 2500 mètres d’altitude entre les montagnes des Andes. C’est une ville où de nombreux poètes, philosophes et écrivains sont passés et c’est entre autre pourquoi elle est riche d’histoire. Avec ses rues en pavés, ses églises, son architecture… c’est une ville unique qui nous a impressionnés par sa beauté ! Vous venez visiter Cuenca, une des plus belles villes d’Équateur avec nous ?

Visiter Cuenca: les incontournables

Vous le saviez ? Le centre-ville de Cuenca est souvent considéré comme l’un des plus beaux exemples d’architecture coloniale en Amérique du Sud. Et ce n’est pas difficile à comprendre pourquoi une fois que vous l’aurez visité!

visiter cuenca equateur
Une des jolies façades de Cuenca. Photo A Globe for Two
ville-de-cuenca-equateur
Photo A Globe for Two

Voici les principaux endroits à visiter à Cuenca et ses alentours, en plus de vous promener parmi les jolies maisons coloniales colorées qui abondent partout dans la ville :

1. Cathédrale de la Inmaculada Concepcion

C’est la “nouvelle” cathédrale, car il y a également la “vieille” cathédrale en face de la plaza principale. C’est l’édifice le plus majestueux de Cuenca avec sa façade de pierre et de marbre. La façade est impressionnante mais les deux tours de part et d’autre ne sont pas terminées ! En fait c’est une erreur de calcul de l’architecte, du coup pour être sûr qu’elles ne s’effondrent pas il a préféré ne pas les continuer.

Pour pouvoir avoir une belle photo de cette cathédrale nous vous recommandons d’aller sur la Plaza de las Flores ou de rentrer dans le joli petit cloître sur la rue à côté de la cathédrale, où vous aurez une vue magnifique !

cathedrale-de-cuenca-equateur
La façade de la cathédrale de Cuenca. Photo A Globe for Two
voyage-equateur-cuenca-cathedrale
Dans le cloître de la cathédrale. Photo A Globe for Two
cathedrale-de-cuenca
Détails de la cathédrale. Photo A Globe for Two

L’entrée à la nouvelle cathédrale est gratuite mais il ne faut surtout pas manquer de monter sur le toit, pour profiter de la vue sur les environs, d’un côté de la Plaza Calderon et de l’autre sur le reste de la ville. C’est aussi l’occasion de voir de plus proche ses jolis dômes bleu et blanc. La montée coûte 2$ (et 155 marches) mais ils en valent la peine. Pour monter, rendez vous au petit comptoir juste à côté de la cathédrale, à la Calle Santa Clara, la rue la plus ancienne de Cuenca. Il est aussi possible de faire une visite guidée de la crypte (2$ ou combiné avec le toit 3$). Entre les deux, je vous conseille définitivement la vue du toit, la crypte n’est pas particulièrement impressionnante.

monter-cathedrale-cuenca
Les dômes de la nouvelle cathédrale. Photo Vanessa Huet

vue-sur-cuenca-equateur
La vue sur Cuenca depuis la cathédrale. Photo Vanessa Huet
cuenca-rue-santa-ana
L’étroite rue Santa Ana, considérée comme la plus ancienne de Cuenca. Photo Vanessa Huet

2. Plaza de las Flores

Cette petite place est le point de rendez-vous des fleuristes de la zone. Saviez-vous que Cuenca produit les plus belles roses de l’Amérique du Sud ?

Comme tous les marchés, c’est aussi une occasion intéressante d’observer la vie locale.

fleurs cuenca equateur
Plaza de las flores à Cuenca. Photo A Globe for Two
voyage equateur cuenca fleurs
La Plaza de las Flores, devant le Santuario Mariano de Cuenca à Cuenca. Photo Vanessa Huet

Une fois sur la plaza, à gauche de l’Église du Santuario Mariano vous trouverez peut être une porte ouverte, c’est le Monasterio Carmen de la Asuncion (Lun-sam 8h30-12h, 15-17h, dim 8h30-12h), où les sœurs cloîtrées vendent des caramels, miel, mais aussi crème, shampooing, etc.

Autre arrêt insolite à Cuenca: à la porte juste à côté, on peut acheter l’agua de pitimas, à 25 ou 50 cents, préparée par les madres Carmelitas. C’est une infusion médicinale traditionnelle de la ville de Cuenca, d’une couleur rougeâtre et qui agit, paraît-il, contre les mauvaises énergies. Un Cuencano me l’avait recommandé mais lors de mon passage je n’avais pas le temps d’attendre en file.

eau-de-pitimas-cuenca
La file pour l’eau de pitimas sur la Plaza de las Flores à Cuenca. Photo Vanessa Huet

3. Les églises

En se promenant dans la ville il y a une multitude d’églises aux styles différents toutes plus belles les unes que les autres comme l’Église San Francisco et l’Église Santo Domingo.

eglise-cuenca-equateur
Iglesia de La Merced. Photo A Globe for Two

4. Plaza de San Francisco

C’est l’endroit idéal pour acheter de l’artisanat, au Mercado de los Otavaleños, où se trouvent les artisans d’Otavalo (région reconnue mondialement pour la qualité de son textile) depuis presque 50 ans. Faites également un tour à la Casa de la Mujer (CEMUART) où on trouve des boutiques artisanales, cette place fera le bonheur des chasseurs de souvenirs et des habits en laine d’alpaga.

plaza san francisco cuenca
La Plaza San Francisco. Photo A Globe for Two

5. Marché local

Avec ses milliers de fruits de toutes les couleurs, l’Équateur a une large gamme de saveurs à nous offrir. Faites un petit tour au marché pour déguster quelques délicieux fruits ! Nous en avons profité pour acheter des fruits que nous ne connaissions pas comme la pitajaya ou le pulasan (appelé aussi rambutan).

equateur cuenca marche
Marché local à Cuenca. Photo A Globe for Two
marche de cuenca
Photo A Globe for Two

Il y a une multitude de marchés à Cuenca, mais si vous êtes dans le centre historique, le plus pratique est celui de 10 de Agosto (fun fact: ils ont tous un nom de date!). Il y a bien sûr plusieurs plats à prix accessible sur place, mais s’il y a un plat qu’il FAUT goûter au marché, c’est le fameux hornado de Cuenca: un porc entier, braisé, à la chair tendre et la couenne croquante. Un classique de la ville! Quand on arrive à la section des “hornados” au 2e étage, il faut goûter aux différents kiosques pour savoir quelle “sazon” on préfère. J’ai craqué pour celle de Doña Maria Lema. Aussi à cause de son grand sourire! Une assiette d’hornado coûte 3$.

Par contre, si votre estomac n’est pas encore habitué aux marchés locaux…vous pouvez aussi simplement vous promener au marché pour voir l’ambiance. Attendez vous à ce qu’on prenne l’argent avec la même main utilisée pour servir la viande. 😉

hornado de cuenca equateur
Hornado de Cuenca. Photo Vanessa Huet
voyage equateur cuenca marche
L’assiette d’hornado à Cuenca, porc, pomme de terre, mote, tomate et oignon. Photo Vanessa Huet

6. Musée du Sombrero

Et oui, même si son nom porte à confusion, le fameux sombrero Panama est en fait tissé à la main par les Équatoriens (et plus précisément ici à Cuenca). Rendu célèbre par Winston Churchill, Humphrey Bogart ou Frank Sinatra, ce chapeau était d’abord destiné à ceux qui travaillaient à la construction du Canal de Panama pour se protéger du soleil. Dans le musée vous y trouverez un large choix de chapeau, mais aussi quelques machines d’époque et des photos.

musee-du-sombrero-cuenca
Le musée du sombrero à Cuenca. Photo A Globe for Two

7. Calle Larga

Il y a plusieurs choses intéressantes le long de cette rue. D’un côté, elle vous emmènera jusqu’au fameux musée Pumapungo ; d’un autre, tout au long de la rue vous trouverez d’abord plusieurs restaurants et bars assez fréquentés, puis quelques musées (Culturas Aborigenes, Agustin Landivar, Artes Populares, etc.) ainsi que les ruines de Todos Santos.

8. Les ruines de Todos Santos 

À visiter gratuitement en même temps que le petit musée de Agustin Landivar, les ruines de Todos Santos montrent des restes Incas et pre-Incas (notamment des moulins).

ruines-todos-los-santos-cuenca
Les ruines de Todos los Santos

9. Église de Todos los Santos

Ils font du pain traditionnel dans un ancien four et vous pouvez visiter les lieux et entrer dans le couvent pour 1 ou 2 dollars.

que-faire-a-cuenca
L’église de Todos los Santos

10. Musée Pumapungo 

C’est le musée le plus connu de Cuenca. Malheureusement il était en rénovation lors de notre visite, donc nous nous sommes contentés de visiter leur exposition sur l’histoire de la monnaie en Équateur (numismatique), qui était d’ailleurs assez sympa, et le parc archéologique derrière où l’on trouve des vestiges de Tomebamba, une des plus importantes cités de l’empire inca. L’exposition sur les cultures indigènes de l’Équateur a cependant l’air super intéressante si vous avez la chance de l’avoir vu (ainsi que les fameuses têtes réduites des indiens), partagez votre avis dans les commentaires !

musee-pumapungo-cuenca
Le musée Pumapungo. Photo A Globe for Two
que-voir-a-cuenca
Le site archéologique du musée Pumapungo. Photo Vanessa Huet

Vous pouvez également descendre en bas, après les terrasses, il y a un joli parc avec arbres, avec 200 plantes andines natives visitées par 30 espèces d’oiseaux (dont le joli colibri que j’ai croisé), et un centre de sauvegarde où l’on peut voir plusieurs espèces sauvées du trafic illégal comme des aigles, perroquets, toucans, etc.

Et la bonne nouvelle, c’est que le musée, le site et le parc sont entièrement gratuits.

cuenca equateur parc pumapungo
Colibri dans le parc de Pumapungo, derrière le site archéologique. Photo Vanessa Huet

À voir autour de Cuenca

11. Villages de Gualaceo et Chordeleg

Proche de Cuenca, vous pouvez visiter Gualaceo, un petit village peu fréquenté des touristes. On y trouve un marché local (plus important le dimanche) sur la place principale. Les locaux viennent y vendre un peu de tout : tisanes, fruits et légumes, ustensiles pour la maison, etc.

gualaceo-equateur
Gualaceo. Photo A Globe for Two
voyage equateur gualaceo cuenca
La jolie plaza de Gualaceo. Photo A Globe for Two

De l’autre côté, Chordeleg spécialisé dans la fabrication de bijoux. On y fabrique encore des bijoux en filigrane d’or ou d’argent ainsi que des sculptures, des poteries et des tissus. Le principal attrait du village est la grande concentration de bijoux.

chordeleg-equateur
Chordeleg. Photo A Globe for Two

voyage-equateur-chordeleg

Passer une superbe journée avec une communauté indigène dans les Andes en compagnie de la famille d’Alfonso. Nous vous conseillons sans hésitation de faire ce tour, que vous pourrez réserver directement avec Alfonso. Évitez de passer par les agences locales car leurs commissions sont énormes (35 $ directement avec Alfonso, 50$ en agence!). Lisez notre article sur Kushi Waira.

Comme vous le pouvez voir, Cuenca est un endroit très sympa à visiter ! En plus, si vous aimez bien la randonnée, vous trouverez votre bonheur en vous promenant dans le fameux Parque Nacional de Cajas, Ingapirca etc. Une destination que nous avons énormément appréciée et que nous vous conseillons les yeux fermés !

Où dormir à Cuenca ?

Nous avons pris l’auberge de jeunesse Check Inn Hotel dans le centre. Elle est très bien située, nous avions une chambre privée mais salle de bain et toilette à partager, il y a des parties communes avec télé, jeux de société et une superbe terrasse avec très belle vue sur Cuenca. Le petit déjeuner est inclus le tout pour 18 dollars/nuit. Cette auberge est bien, et les propriétaires sont gentils. Le point négatif (mais comme partout dans le centre) c’est que la rue peut-être un peu bruyante.

Où manger à Cuenca ?

C’est peut-être à cause du tourisme que Cuenca a une plus grande offre de restaurants internationaux que, par exemple, Guayaquil, Loja. Nous avons trouvés quelques adresses sympas que nous voulons vous partager dans cet article :

  • Cappuccino café et restaurant : un café du centre où nous avons pris un bon petit déj complet. L’endroit est sympa, les produits sont bons mais le personnel pas très sympa.
  • Sucré salé : un café proche de la cathédrale où nous avons pris un goûter. Les boissons étaient bonnes, mais les crêpes chocolat sans plus et le croissant au Nutella peut mieux faire.
  • A Pedir de Boca : notre restaurant préféré à Cuenca, nous y sommes allés plusieurs fois. Les produits sont frais, les saveurs délicieuses et les prix tous petits ! La pizza végétarienne est à tomber et la spécialité thaï superbe ! Ils servent aussi des bonnes bières locales que nous avons adorées. Nous vous conseillons d’arriver vers 19h 19h30 car l’endroit est petit et se remplit assez vite. Prix autour de $6.
  • El Salon : petit restaurant où nous nous sommes arrêtés manger un midi pour un menu à 2,50 dollars. L’endroit est charmant, situé dans une petite cour intérieure et très coloré. Nous avons eu un jus de fruit frais, une soupe délicieuse et un plat au choix (omelette légumes ou viande). C’était très bon mais forcément vu le prix pas très copieux. Le propriétaire est gentil !
  • Mangiare benne restaurant : Un restaurant italien avec des prix de chez nous. L’endroit est sympa (cour intérieure d’une ancienne maison), le service parfait et les plats bons et très copieux.

Comment se rendre à Cuenca en Équateur ?

Nous avons pris un bus depuis Guayaquil avec la compagnie  « Turismo Oriental » (à la gare routière de la ville) qui dure 4h30 (ils disent 3h mais ils s’arrêtent tellement qu’au final c’est plus). Nous avons payé 8 dollars chacun, le bus n’est pas super comparé à celui de Cruz del Sur au Pérou, mais ça va !

Et vous, qu’avez vous prévu de faire à Cuenca?

Toutes les photos sont la propriété intellectuelle d’A Globe for Two

Envie de suivre les aventures d’Anaïs et Alberto?

Le blog à découvrir: A Globe for Two

Facebook / Instagram /Twitter

Guides de voyage d’Équateur

Vous partez en Équateur? À lire également

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

incontournables cuenca equateur

Cuenca: 11 choses à faire et à voir absolument!
5 (100%) 11 votes

Discussion3 commentaires

  1. Cuenca, on a adoré, au point de s’y rendre à plusieurs reprises. La ville est sure, propre, le climat y est génial, l’altitude n’est pas un souci (2.500 m) et c’est superbe. On avait logé 2 fois dans le même hôtel très proche du centre, le Marcos hotel ( prénom du proprio) pour 61 dollars la nuit pour une chambre quadruple (tarif fin 2014 pour le dernier séjour). On a aimé les restos, les villages environnants, les panamas. On y retournera encore c’est certain. Philippe.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Toi aussi tu aimes les lamas?