Marco Vasco: L’agence qui prend les gens pour des cons

64

Les pratiques malhonnêtes de Marco Vasco

Voila un article d’un style bien différent de ce que j’ai l’habitude d’écrire. Alors c’est parti, il y aura dorénavant une catégorie “Coup de Gueule ” sur Voyage Pérou!

En tant que blogueurs, nous sommes ce qui se rapproche le plus de journalistes totalement libres et indépendants. Ce que nous postons n’est pas guidé par une ligne éditoriale définie plus haut dans la hiérarchie, et il est, je le pense, de notre devoir de dénoncer les pratiques délibérément malhonnêtes de certains acteurs du secteur dans lequel nous évoluons (le tourisme, pour ma part).

Il y a quelques jours, nous recevons un message de la part d’une certaine “Mathilde”, qui nous propose un échange d’article pour son blog “38000 km”.

Bonjour,

Ayant parcouru avec intérêt votre site www.voyageperou.info, je propose
de vous accueillir sur mon blog www.38000km.com à travers un article se
rapportant sur la thématique du voyage en tant qu’invité ou également à
travers une interview.

Pour cela, vous pouvez m’envoyer un article de 350 mots ou plus,
contenant un à deux liens hypertextes vers vos sites/blogs.

Accepteriez-vous le même principe sur votre blog ?

Je reste à disposition pour tout complément d’information

Cordialement

Mathilde Bouvier
38000km.com

Le message étant impersonnel au possible, je me méfie tout de suite et vais faire un tour sur son blog, qui est exactement dans la même veine. Un petit tour sur la page “A propos” et le résultat serait vraiment drôle si je n’étais pas entrain de me faire prendre pour une débile:

– Une photo totalement random prise sur une banque d’image: Check

marco-vasco-malhonnetes
– Passage express à l’état civil: Check.  Mathilde s’appelle dorénavant Mélanie.

arnaque-marco-vasco-referencement
Photo random et changement de prénom: Ils sont balaises chez Marco Vasco!

– Mathilde-Mélanie-Marcel a probablement changé de sexe: Check

marco-vasco-arnaque-bloggeurs
Elle a sacrément du poil aux pattes la petite Mélanie!

Une petite recherche Google, et je tombe sur le blog www.uneviemoinsordinaire.com/collaborateurs/ (je ne mets pas de lien, la page contenant un lien vers Marco Vasco, je ne vais pas leur faire ce cadeau).
On y trouve une interview rempli de réponses brèves (mais aussi très modestes), sauf, bizarrement, lorsqu’il s’agit de venter les mérites de son voyage avec Marco Vasco! Étonnant n’est-ce pas?

 

marco-vasco-faux-temoignage
Hop la, un petit faux témoignage tout en subtilité pour l’agence Marco Vasco!

Une petite recherche de plus: “38000 Km + marco vasco” me permet de trouver d’autres blogueurs qui se sont faits avoir. D’ailleurs Mathilde-Mélanie-Marcel, qui doit avoir un abonnement au service de l’état civil s’appelle maintenant Paula.

marco-vasco-referencement
Mathilde-Mélanie-Paula-Marcel. Voila une personne qui aimerait souffrir d’un simple dédoublement de la personnalité.

Peut-être que Marco Vasco se fout de la gueule des blogueurs, mais traite bien ses clients me diriez vous? Et bien personnellement, je n’ai jamais testé leurs services, mais quelques doutes subsistent à ce propos après une simple recherche: “Marco Vasco Avis” sur notre ami google.

Le 1er résultat google, un post sur le forum tripadvisor suffit à me faire dire que je ne voyagerai jamais avec Marco Vasco, je ne vous citerai pas certains passages, vous pouvez allez le lire par vous même, mais c’est édifiant: Avis Marco Vasco

Désolé les gars! ce joli post sort avant les avis que vous avez payé chez trust pilot! (Règle numéro 1: Ne jamais se fier aux avis trustpilot, qui sont totalement bidons, l’entreprise ayant la possibilité de payer pour “modérer” les avis, elle à le droit de vie ou de mort sur chaque commentaire!)

Quelques sources sur le sujet, en anglais:

Sur le journal “The Guardian”

Blog post sur Linkdin

marco-vasco-avis
Malhonnêteté envers les blogueurs et faux avis, Il n’y a pas à dire, ils sont fort chez Marco Vasco!

Je suis ensuite tombée sur cet article, très complet, du blog Au-tournant.org, qui décrit plus en détail les pratiques de Marco Vasco et de softibox (leur agence de référencement). A lire absolument si vous souhaitez avoir un aperçu plus global de la malhonnêteté de ces gens la.

Pour finir, voici une liste (probablement non exhaustive) des blogs “écrans” qui sont liés à Marco Vasco et Softibox:

www.38000km.com
www.voyagidees.com
www.blogtevasion.com
www.geoploria.com
ww.blogdesvoyageurs.com
www.nexplorea.com
www.exploranta.com
www.entourdumonde.com
www.voyage-world.com

Merci à Elise, dans les commentaires, pour ses ajouts à la liste:

www.partagedevoyages.com
www.europe-escapade.com
www.asie-decouverte.com
www.ile-evasion.com
www.voyage-explorer.com
www.mesevasions.com

Merci aux “Amoureux du monde” pour son ajout:

www.infosduvoyageur.com

D’autres blogs en carton crées par softibox qui sont en fait des fermes de liens:

blog.aarcroisiere.com
www.foriri.com
www.voyageva.com

Maintenant, que faire?

-Si vous aussi vous avez été approché par ces gens la, faites le nous savoir. Si vous connaissez d’autres blogs leur appartenant, je les ajouterai à l’article.

-Si par malheur vous avez déjà écrit un article pour eux, je ne peux que vous encourager à supprimer leur nom ainsi que les liens.

En espérant que ce soit le premier et dernier post de la catégorie “coup de gueule!” 😉

Marco Vasco: L’agence qui prend les gens pour des cons
4.8 (95.63%) 142 votes

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion64 commentaires

  1. Joli headshot ! 🙂
    On en reçoit aussi de temps en temps des comme ça, mais de Marco et Vasco (enfin indirectement bien sûr), une seule fois. Je confirme que c’était à peu près le même genre de message et le meme genre de blog. Il faudrait que je retrouve le nom du blog en question.

  2. Salut! J’ai reçu le même courriel que toi, mais de mon côté, c’était “Mireille”! Un penchant pour les noms en “M” peut-être? Ahah! Le summum, c’est qu’après mon refus, elle m’a poliment envoyée promener en me disant que ma réponse était froide.

  3. Bravo pour ton coup de gueule. Je n’ai jamais voyagé avec eux mais je suis ravie de voir un article négatif sur un blog. On a beau dire, on en a parfois tous envie, peu en ont le courage.

    • Merci!
      Comme je le dis dans l’article, je pense que cela fait partie de notre rôle de blogueurs d’informer les voyageurs sur les coulisses du monde du voyage, et ce n’est clairement pas le monde des Bisounours.

      • Bonjour, j’ai voyagé avec eux cet été et cela s’est très mal passé
        Hôtels nuls, aucun problème réglé avec eux, sur place des mauvaises infos et des activités remplacées par d’autres pas chères bien sûr!
        On s’est totalement fait avoir
        Je n’arrive pas à laisser de message sur leur site. Si vous pouvez m’aider à dire la vérité sur ce qu’ils sont vraiment, ça m’intéresse.

        • Bonjour France,
          Désolée d’apprendre que vous avez eu un mauvais service. En ce qui nous concerne, nous n’avons jamais voyagé avec eux, donc je ne peux pas me prononcer la qualité de leur service à la clientèle. Ce que nous déplorons, ce sont leurs pratiques malhonnêtes (avec des faux blogs et de faux profils) pour insérer leurs liens et obtenir plus de visibilité.
          Je vous invite à tenter de les joindre sur leur site web et leur page facebook, bonne journée!

  4. Ah ben tiens j’ai reçu 3 demandes de ce blog 38000km (régulièrement ils me recontactent) et une fois de Geoploria aussi. Le message était exactement le même que pour toi. Je ne leur avais jamais répondu car par principe, je ne pratique pas l’échange de liens/articles et je trouvais que la prise de contact était impersonnelle donc pas forcémment adressée à moi pour mon blog.
    Je me dis que j’ai eu un bon instinct et ton enquête est très révélatrice, merci pour l’info.

  5. Victoire, Sylvie, Marie-Claude, Emilia… que de jolies prénoms. Mais depuis que les mails en provenance de leur adresse vont directement en spam, c’est plus calme.

  6. Wow, quel coup de gueule !! C’est incroyable ces pratiques. Je reçois de temps en temps des e-mails aussi impersonnels, mais flatteurs de l’autre côté. Au début je ne savais pas comment réagir, maintenant suivant les bons conseils d’un ami, je les supprime de suite, sans répondre.

    Merci ‘avoir fait cette enquête et faire connaître ces pratiques malhonnêtes.

    • Oui, c’est certainement le mieux à faire dans ce cas, ils ne méritent même pas une réponse. L’ennui c’est qu’ils trouveront toujours des blogueurs débutants qui se feront avoir (ça nous était arrivé d’ailleurs), donc il est important de dénoncer ce genre de pratique!

  7. Au debut de la lecture j’arrivais a te suivre mais d’un employé sous différents pseudo de leur presta de ref qui a fait un peu de zèle pour placer des liens sans trop se casser la tête dans la rédaction, tu fais des méga généralités sur l’agence de voyage elle-même…

    Laisser entendre que les commentaires laissés sur des trustpilot seraient tous des faux pour manipuler les clients et que les vrais avis ne peuvent etre que ceux negatifs que tu as trouve c’est tres oriente comme point de vue.

    Es-tu vraiment « libre et indépendante » alors que tu es en concurrence face à cette agence sur les requêtes liées au voyage Pérou, que tu utilises ton blog pour vendre des voyages via un partenariat financier et que tu disais par le passé avoir fait des travaux de rédaction rémunérés pour des guides & concurrents ?

    Perso je trouve ton post quand même très à charge et orienté « bad buzz à tout prix » mais ça n’est peut-être que moi 😉

    • C’est un commentaire bien intéressant à décrypter que tu nous as fait la, l’analyse du langage a tendance à révéler beaucoup de choses tu sais 🙂

      Mais je vais commencer par te répondre:

      Je laisse de coté ton premier paragraphe, tout simplement parce que c’est le plus intéressant, mais ne t’inquiètes pas, j’y reviendrai par la suite 😉

      Je n’ai jamais dit que les commentaires trust pilot étaient tous des faux, mais qu’ils étaient , tout du moins en partie, falsifiés. Plusieurs études sérieuses, dont une du Guardian ont tendance à confirmer ces dires (un peu de lecture: . Une rapide recherche sur internet donne pas mal d’autres exemples ou l’impartialité des avis est sacrément remise en cause.

      Ca jette un sacré discrédit sur la note Trustpilot, n’est-ce pas?

      De plus, C’est un grand écart à faire pâlir Jean Claude Van Damme entre la note Trustpilot (qui équivaudrait à un “presque parfait”) et les retours des voyageurs sur cette agence.

      Je ne fais aucune généralité, je précise même que je n’ai jamais utilisé leur service, je ne dis pas non plus qu’il n’y a pas de voyageurs qui ont appréciés leur voyage, simplement que je ne recommanderai pas cette agence au vu de ses pratiques ouvertement malhonnêtes, qui elles, sont avérées.

      Je ne suis en aucun cas en concurrence avec cette agence (ni aucune autre d’ailleurs), la requête “Voyage Pérou”, probablement la seule que je partage avec Marco Vasco rapportant vraiment peu de visites par rapport à des requêtes plus spécialisées. Et par peu, je parle de moins de 1% de l’audience du site. Le partenariat est fait avec une agence en laquelle j’ai une totale confiance, et dont le professionnalisme n’est plus à démontrer. De plus, je connais ses fondateurs personnellement. Mais la n’est pas le sujet, d’ailleurs, je ne parle d’aucun concurrent dans l’article.

      Cet article, comme tu as pu le constater, n’est absolument pas orienté SEO, je ne cherche pas du tout à le positionner, comme tu peux le voir par l’URL, qui n’est absolument pas optimisée. Donc “Bad buzz à tout prix”, non, pas vraiment, je ne vois pas ce que cela m’apporterait. Effectivement, ca ne doit être que toi!

      Ahhh, nous allons maintenant revenir sur ton premier paragraphe!

      Bon, et bien, deja, tromper les blogueurs pendant plusieurs années, c’est “faire peu de zèle” pour toi. Soit!

      Ensuite, ma partie favorite!

      “… leur presta de ref…”

      – L’utilisation de ce terme indique que tu es familier/ère (je me demande maintenant!) avec ce domaine d’activité, tu bosses donc très certainement dans le référencement. Tu sais aussi que c’est eux qui s’occupent généralement de ce genre de magouille. Probabilité que tu sois dans le métier? je dirais 99%

      – Tu n’as pas mis de lien vers ton blog, j’en déduis donc que tu n’es pas un blogueur, et encore moins un blogueur voyage. Ton adresse IP est celle d’un serveur privé hébergé chez un hébergeur français. Tu utilises donc probablement un VPN.
      – Tu utilises une adresse Gmail totalement anonyme.

      Tu n’as donc pas envie que l’on sache qui tu es, ok, c’est ton droit, pas de soucis.

      Pour résumé, tu es donc, au choix:

      1) Quelqu’un qui travaille dans le secteur, qui a vu le post sur des pages dédiées au voyage, et qui, en plus de lire l’article, s’est fendu de quelques paragraphes pour défendre la veuve et l’orphelin: Probabilité? faible, très faible…

      2) Tu as un lien quelconque avec cette affaire, bossant soit pour Softibox, soit pour Marco Vasco. Pas de bol, c’est dimanche, et ils (ou toi, je n’exclus pas un quelconque esprit d’initiative) ont décidé de mettre ton talent rédactionnel et ta connaissance du sujet à profit. Probabilité: Un peu moins faible déjà 🙂

      Je me demande maintenant qui est le plus libre et indépendant de nous 2!

      En tout cas, je laisse à nos lecteurs le bon soin de tirer les conclusions qui s’imposent. Bon dimanche!

  8. Dans le lot de tes suppositions tu en as une de juste je suis bien du metier ! C’est pour ca que ton post piquait mes yeux.

    Pour l’IP c’est permanent chez moi et je fais bien apparement vu l’utilisation que tu en fait….

    Pour tout te dire vu ton ton inquisiteur limite agressif je t’avoue que je n’ai pas change d’avis 🙂

    Bon je te laisse te defouler.

    Bon WE

    • Chère Noémie,

      Je n’ai fait que répondre de manière argumentée à tes accusations sur mon impartialité, qui ont été amené de manière pas forcément très courtoise.

      Je ne te demande pas non plus de changer d’avis: cet article présente certains faits, libre ensuite à chacun de se faire sa propre opinion.

      Bonne soirée,

      Vanessa

  9. Reçu aussi… J’ai direct eu un doute quant à qui me contactait après avoir regardé le site 38000 et bien compris qu’il s’agissait d’un site écran. Après un petite recherche de mail, je retrouvais la petite Mathilde sous une adresse en voyageveo….

    Et ma réponse fut : Vous m’avez déjà contacté il y a 2 ans… et c’est la même réponse, c’est Non, car derrière votre blog se cache le sempiternelle groupe de voyage veo et ses demande de référencement gratos…

    Allez, lachez moi la grappe M&V

  10. Mmmh quel délice cet article. Et cette tentative désespérée de Noemi de justifier ces pratiques en te discréditant… Hahah !
    Je ne sais pas par quel miracle, mais après une période ou nous avions au moins une sollicitation par semaine de leur part, plus rien depuis plus d’un an !
    Il faut dire qu’on les a bien envoyé chier à plusieurs reprises en demandant expressément à être retiré de leur liste de contact. Peut être que ça a fini par payer…

    • Ils cherchent peut être une nouvelle niche justement, le voyage en stop organisé 😛

      Et oui, on avait déjà linké l’article d’Au Tournant, il est dans le texte 😉 il est vraiment bien fait!

  11. J’avais moi aussi été contacté par 38000 km. J’avais trouvé ce blog bizarre car impersonnel et absent de google et des RS. Je n’avais pas poussé mon enquête très loin, j’avais refusé leur proposition car je ne fais pas d’échange d’article.

    • Oui, voilà, ce genre de sites est basé sur le contenu et les liens, réseaux sociaux je crois que j’en ai jamais vu aucun qui soit actif. C’est en général un bon indicateur.

  12. Hello VoyagePérou!
    Et merci pour ce post
    Je dois avouer que je me suis moi même fait avoir avec le blog 38000km… et clairement, on ne m’y reprendra plus !

    J’ai par la suite été approchée à plusieurs reprises par cette agence (ou des sites tampons équivalent), et c’est cette fois-ci, c’est un certain “Lucas” et un “Arthur” qui se sont rajoutés à la liste des Mélanie-Mathilde-Marcel-Paula…

    Je rajoute donc la liste des sites qu’ils ont listés dans leur différents mails (certains seront en double, mais d’autres pourront être rajoutés la liste de ton article) :
    partagedevoyages.com
    europe-escapade.com
    asie-decouverte.com
    38000km.com
    Geoploria.com
    ile-evasion.com
    voyage-explorer.com
    mesevasions.com
    nexplorea
    exploranta
    blogdesvoyageurs
    entourdumonde

    Merci encore !
    Elise

    • Salut Elise,

      Excuse-moi pour cette réponse un peu tardive, mais ton commentaire avait été bloqué par l’anti spam (probablement à cause de tous les sites web ^^) et je viens tout juste de le voir!

      Merci beaucoup à toi pour avoir complété la liste, j’ai ajouté ces blogs à l’article!

  13. Merci pour cet article qui tombe à pic! Je viens de recevoir un mail d’un certain Arthur de mesevasions.com. Je débute dans le monde des blogueurs voyage alors quand on reçoit un mail flatteur de proposition de partenariat on a tendance à être séduit…au début! Car, très vite, mon intuition m’a dis “méfie-toi”, je ne le sentais pas ce mail, trop impersonnel, mal écrit, bref, ça ne faisait pas “pro”. Une petite recherche google et bing je tombe sur ton article qui conforte mon intuition. Donc merci beaucoup 🙂

    • Ahh mais c’est que c’est une grosse machine qui ne s’arrêtera pas de si tôt (et il y en a d’autres que j’ai oublié d’ajouter d’ailleurs!). Contente que l’article t’ait été utile pour éviter cet échange douteux 🙂

  14. 41… 41 emails de leur part reçus ces 24 derniers mois! je viens de recevoir un énième email et du coup j’ai fait une recherche dans mes archives. Non mais sérieux là ça devient vraiment du grand n’importe quoi! Bref merci pour ton article, ça me donne de quoi illustrer mes propos en leur mettant le lien de ton article quand je leur répond en les suppliant limite de nous retirer de leur distributeur d’email…

  15. Alexandre HADJIMANOLIS

    Ca n’arrete pas chez nous également. Marre de ses usurpateurs et de ces personnes salissant l’ensemble de notre secteur d’activité.

    Tu peux rajouter Voyages authentiques.com également à la liste ainsi que endecouverte.com

  16. Bonjour,
    ils sévissent encore et toujours.
    J’ai reçu un email de leur part (exploranta) me proposant un partenariat avec eux tout en vantant bien sûr les mérites de mon site.
    Je n’ai aucune pub sur mon site ce n’est pas pour en faire indirectement pour eux!
    Merci pour ton article.

    • Ils ont une grosse stratégie qui fonctionne pour l’instant, alors forcément, ils n’arrêteront pas tant que les gens tomberont dans le panneau. C’est pourquoi il est important d’en parler!

  17. Super ! Merci pour ton article !! Nous venons également d’être approché par un certain Arthur de mesevasion….tumeprendspouruncon.com ( déjà d’en ta liste )

    On est forcément partagé pour aller de l’avant et faire connaitre nos blogs de faire des échanges mais là après avoir lu en travers quelques articles c’était pas possible pour moi !

    “Ile Maurice, le dodo est disparu mais sur l’ile Maurice il en reste encore” … mais oui c’est ça … et la marmotte elle amène des oeufs en chocolats au dessert …

    Je vous parle même pas de la section Polynésie Française … les Fidji rentrent dedans maintenant pffffff

    Bref du coup j’ai tapé le nom du site et je suis tombé sur votre article où vous avez bien creusé le sujet ! Top !

  18. Afrique du Sud même combat ! MARCO VASCO PREND LES GENS POUR DES CONS !
    Nous avons payé 8500 euros pour un voyage en Afrique du Sud dont le prix de revient pour Marco Vasco est de 3000 euros maximum (nous avons vérifié le prix de chaque hôtel et de chaque prestation pour faire cette affirmation). Nous avons du changer de voiture et d’hôtel à nos frais tellement les prestations étaient mauvaises. Notre voyage a été gâché car chaque jour apportait son lot de très mauvaises surprises.
    Notre auto-tour “organisé” était en réalité des allers-retours entre des hôtels bas de gamme, pas cher… Marco Vasco s’en est mis plein les poches sur notre dos.
    Nous n’allons pas en rester là ! Si vous connaissez des gens qui ont porté plainte ou souhaite le faire merci de nous le dire
    Procès à suivre !

  19. Tiens, aujourd’hui, c’est Fanny Gracia de Infos du Voyageur: “Bonjour, Je m’appelle Fanny, je suis chargée de référencer un site de voyage. Je me permets de vous adresser ce mail suite à ma visite sur votre site. J’ai beaucoup apprécié son contenu et je le trouve captivant.
    Étant donné que nos deux sites abordent un thème complémentaire autour de voyage, je souhaiterais savoir si vous êtes ouvert aux échanges d’articles ? Notons que ceci a pour but d’améliorer nos positionnements sur les moteurs de recherche et d’offrir à nos visiteurs plus d’articles variés.
    Votre article trouvera sa place sur le blog “infosduvoyageur”, je me chargerai moi même de sa publication.
    Si vous êtes d’accord, je vous remercie de me transmettre un courriel de confirmation afin que nous puissions discuter ensemble des modalités afin de conclure cette collaboration.
    En espérant vous compter parmi nos futurs partenaires.
    Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer l’expression de mes sentiments distingués.”

    Waouh “captivant” , à ce point, je suis flattée!! ^^

    • mais si, mais si, captivant! Il faut savoir accepter les compliments (et ne pas s’imaginer qu’elle fait du mass mailing lol). Un jour la mode passera, ils vont trouver une autre stratégie :p

  20. Bon, en tout cas, je suis un peu tomber sur ton article et ton blog par hasard et je voulais quand même dire qu’en tant que voyageuse (grande voyageuse), je fais de temps en temps appel à Marco Vasco et sincèrement jamais déçue!

    Pour les prix, je me suis déjà “amusée” plusieurs fois à vérifier les prix des hôtels, des billets d’avion et de toutes les prestations et franchement, la différence de prix entre le fait de passer par eux et la réalité des prix n’est clairement pas aberrante. Et loin d’être du simple au presque triple, comme évoqué plus haut… (Pour les amateurs de chiffres, selon les pays et les voyages, il m’en aura coûté 10 à 12% de plus que si j’avais tout réservé toute seule).
    Ce que je n’estime pas aberrant… Surtout quand on n’a pas le temps d’organiser un voyage lointain!

    Je ne travaille pas pour Marco Vasco, hein! Juste cliente… from time to time!
    Et juste pour apporter un commentaire positif!

    Après, vu qu’ils passent pas des agences locales, je pense que ça dépend beaucoup des pays visités… mais en tout cas pour le Vietnam, la Thaïlande et l’Argentine, no soucy!

  21. Plus d’un an plus tard, les pratiques de Marco Vasco n’ont pas changé …
    Contacté pour la nième fois hier, cette fois-ci par un certain Matteo 🙂

    Personnellement, j’ai donné mon avis sur l’agence Marco Vasco sur les avis Google. Cela permettra peut-être de les rendre un peu plus respectueux 😉

  22. Haha, tu peux ajouter Julie (..Je m’appelle Julie, je suis  responsable de référencement…) du blog Terre peu connue 😉

  23. Pour dire vrai, je doute que cette agence change de pratique. puisque apparemment elle ne peut concevoir d’autres approches pour se faire des clients; que dis-je? des personnes naïves à avoir. en tout cas c’est déjà pas mal de les dénoncer par le biais de cet article. et pour ma part je crois qu’un relai de l’article via les différents réseaux sociaux serait le bienvenu.

  24. Scandaleuses méthodes. Pour ma part j’en reçoit dès fois mais dans le domaines des voyages, mais je ne réponds jamais si ce n’est pas un mail personnalisé.

  25. Je suis curieux de savoir si l’agence Masco Vasco vous a contacté suite à votre topic ? Car chez moi vous ressortez à la 3e position sur leur nom, et ça leur faire sacrément du tort !
    Mais oui, ils font absolument n’importe quoi en terme de référencement. J’ai tenté de les avertir, mais en vain. Ils ne font que perdre du trafic depuis des années…

    • Bonjour Emmanuel,

      Nous avons été nombreux à nous plaindre et ils ont continué leurs pratiques déloyales. Jamais on n’aurait fait ça gratuitement, par simplement plaisir, c’est bien sûr le résultat de mois, d’années de fatigue. Il est important que les clients sachent à qui ils ont à faire, heureusement, il y a aussi beaucoup d’agences qui travaillent bien 🙂
      Et pour répondre à votre question, ils ne nous ont pas écrit directement, mais ont envoyé quelques personnes pour commenter sur leurs bons services, c’est bien drôle 😛

  26. J’ai pas compris quel était le problème. Ils te proposent un échange d’articles. Toi tu ne veux pas. Terminé lol… Pourquoi écrire un article et balancer les URLs de leur réseau de sites ? Pour flinguer leur SEO ?

    • Bonjour!

      Ben en fait, ils ne disaient jamais bonjour dans leur message, et j’ai trouvé ça vraiment mal poli, du coup je me suis vengée.

      Non, je plaisante, t’inquiètes pas 😀

      En fait, si ça n’avait été qu’un mail, je l’aurai simplement ignoré, comme je le fais pour les autres. Sauf que là, ils ont:

      – Envoyé des milliers de messages en se faisant passer pour des blogueurs pour obtenir des échanges de liens.
      – Continué de spammer comme des cochons malgré de multiples refus de ma part (et de celles d’autres blogueurs).
      – Le tout sur quelques années, jusqu’à ce qu’effectivement j’en ai marre.

      Du coup voilà, ils ont eut le droit à ce petit article sympa (simple révélation de leurs pratiques, je relate juste les faits, et je n’ai pas du tout optimisé l’article). J’espère en tout cas qu’il aura contribué à éviter à de nombreuses personne de tomber dans le panneau.

      Comme quoi, chez Marco Vasco, ils n’ont vraiment pas eu besoin de moi pour flinguer leur SEO!

      A mentir et essayer de gruger pour obtenir des backlinks, on récolte ce que l’on mérite.

  27. Salut !

    Tout d’abord merci pour cet article qui en dit un peu plus sur cette entreprise…
    Je peux ajouter quelques informations, qui, j’en suis certain, ne manqueront pas de faire réagir.

    En premier lieu, je suis un ancien employé de Marco Vasco (avant de me lyncher, lisez le message en entier svp !).
    En effet, après avoir voyagé pendant plusieurs années, et nottament en Amérique latine, j’ai cherché un emploi dans le domaine du voyage. Après tout, vivre de sa passion fait plutôt rêver, non ?

    Après avoir passé des entretiens dans plusieurs boîtes (Voyageurs du Monde, Nomade Aventure, etc…), la seule à voir répondu favorablement a été Marco Vasco et vu comme c’était présenté, j’ai dit oui direct !

    Seulement voilà, ils ne prennent pas que les blogueurs pour des cons…

    Dans la plupart des cas, les nouveaux vendeurs sont sélectionnés par des chefs d’équipe en fonction de leur tempéramment (plus autonome avec tel chef d’équipe, besoin d’être plus cadré avec tel chef d’équipe…). Pourquoi pas ? Je me suis dit que c’était génial car l’humain comptait vraiment !

    La formation générale sur le métier et les outils est plutôt intéressante et le personnel formateur est très compétent. On nous apprend à ce moment que chaque “lead” (ou demande d’informations reçue par mails ou téléphone de la part d’un client potentiel) a coûté à l’entreprise… 25 euros en référencement google ! Et moins d’un quart de ces demandes seront converties en “affaire nouvelle”. Bah oui, il faut bien les payer les faux blogs de voyage ! Ce qui veut dire que dans le prix de son voyage, le client par déjà avec minimum 100 euro pour payer les “frais de référencement google” (sans parler de la publicité sur d’autres médias).

    On nous apprend également que le fondateur, Geoffroy De Becdelièvre, a monté son entreprise il y a environ 10 ans aujourd’hui, que c’est une petite entreprise familiale de 140 vendeurs environ. Je n’ai jamais eu l’occasion de parler avec ce chef de “famille”, il ne m’a même jamais vu alors que l’entreprise est plutôt de petite taille. Pour l’humain on repassera.

    En cherchant un peu on se rend compte que le monsieur fait partie des plus grandes fortunes de France et d’Europe. J’ai également appris que l’entreprise Marco Vasco avait été racheté en 2018 par un très grand groupe qui contrôle un peu ce que doivent penser les gens… Le Figaro. (à ce propos je vous conseille l’excellent documentaire “les nouveaux chiens de garde”).

    Il y a ensuite un premier entretien seul à seul avec le chef d’équipe, il nous donne les directives de l’entreprise, les règles à suivre dans l’équipe etc.. Le masque tombe un peu quand il ou elle n’est plus observé par des collègues mais j’y reviendrait plus tard.

    Vient ensuite une formation par destination (une équipe par destination, par exemple les Guaranis pour une partie de l’Amérique du Sud, les Dragons pour l’Asie…) réalisé par un référent de l’équipe d’accueil (qui n’est pas nécessairement le chef d’équipe).

    C’est généralement à ce moment-là que le chef d’équipe nous demande de dire à nos clients que nous sommes allés dans la destination que nous vendons, que ce soit vrai ou pas. Le but étant de prouver au client, qui va quand même débourser plusieurs milliers d’euros pour son voyage, qu’il n’aurait jamais pu faire le voyage sans votre aide. Déjà là, je trouvais ça un peu moyen…

    Ensuite, une fois que le client est accroché, le but est du lui faire une proposition “personnalisée”. Là qu’on entube encore un peu… Sur le papier, ça à l’air vraiment sympa, en vérité, on pioche juste des éléments et on suit à peu près toujours un circuit préétabli. En fait, le client peut parfois payer deux fois moins cher en passant directement par le prestataire sur place, qui souvent à un service francophone et anglophone. Donc pas si personnalisé que ça…
    Là où il y a un véritable travail, c’est dans la recherche du tarif le moins cher pour essayer de respecter le budget du client en margeant au maximum. Il y a aussi un vrai boulot au moment de vérifier les disponibilités auprès du ou des partenaires sur places et prendre les réservations une fois le premier paiement effectué, mais n’importe quel vendeur de voyages fait la même chose sans que ce soit personnalisé.

    Il faut maintenant que je vous parle des marges faites par l’entreprise. Avant toute chose, je préviens tout le monde, il est normal qu’une entreprise fasse de la marge, sinon elle ne pourrait ni payer ses employés, ni ses locaux, ni ses différentes charges. Par contre les marges de Marco Vasco sont collosales et vont régulièrement à plusieurs milliers d’euros par voyage organisé (c’est le secteur du moyen-haut de gamme mais quand même). Ces marges dépassent largement les charges de l’entreprise, donc le client est vraiment pris pour un con.

    Mais alors, où va l’argent en surplus ?
    Pas dans la poche des employés ! La plupart sont payés aux alentours de 1500 euros net sauf les mieux vus du chef d’équipe. En effet c’est lui qui attribue les leads, donc les meilleures demandes iront à ses favoris. Au début, le nouvel arrivant n’aura pas le droit d’avoir des “répiteurs”, des clients ayant déjà voyagés avec Marco Vasco (et oui, parce qu’en plus certains reviennent ! Des “cadeaux”, un petit livret “offert”, un film “offert”, leur sont proposés en fin de séjour pour garantir leur retour). MV veut garder ses clients le plus longtemps possible, ce qui est normal pour une entreprise. Ce qui est moins normal c’est de les prendre pour des andouilles.

    Donc les blogueurs sont pris pour des cons, les clients sont pris pour des cons, mais ce n’est pas tout !

    Pour pouvoir valider sa période d’essai en ayant fait un nombre de ventes suffisants, il faut de bons leads, sauf que c’est le manager qui les attribut, autant dire qu’il vaut mieux être en bons termes avec lui.

    Le problème c’est que l’entreprise, ancienne start-up, fait un peu du surplace en ce moment au niveau des promotions. Au-delà de chef d’équipe, il est difficile d’avancer. Il y a quelques années, quand les chefs d’équipes actuels n’étaient que vendeurs, les évolutions de carrière étaient beaucoup plus faciles et rapides.
    Un des avantages de la possibilité pour tous de pouvoir évoluer rapidement est qu’il y a une émulation, chacun fait de son mieux pour être remarqué et monter en grade. L’inconvénient, c’est que ceux qui montent rapidement n’ont pas forcément :
    – les savoirs-faire, mais ils peuvent être acquis par des formations et/ou progressivement sur le tas
    – ni les savoirs-être pour être un bon chef d’équipe, là il est plus dur de transformer la personne en elle-même…
    Beaucoup de chef d’équipes manquent donc d’équité, d’autorité naturelle, de bienveillance, de compréhension, de lucidité ou simplement de bon sens et je n’en connaît aucun qui se soit remis en question.

    Le but du chef d’équipe va donc être de sélectionner les éléments les plus dociles et les moins compétents afin d’être certains qu’ils n’en sauront pas plus que lui sur la destination et qu’ils e pourraient devenir chef d’une autre équipe puis passer devant pour un promotion ou une prime.

    Le recrutement est fait par l’équipe recrutement ou RH, complètement différente de l’équipe destination destinée à la vente. Parfois, la direction veut une personne de plus dans une équipe alors que le chef d’équipe destination ne veut pas.

    Je suis arrivé dans une équipe (10-15 personnes par équipe) ou personne ne s’est présenté à moi, à part la responsable que j’avais déjà rencontré en entretien. Malgré tout, par la suite, les collègues ont été plutôt sympas, à leur façon.
    La responsable m’a placé dans la partie la plus excentrée de la pièce (pour m’isoler de l’équipe ?). Au cours des mois de ma période d’essai, j’ai reçu très peu de leads et de mauvaise qualité en comparaison de mes collègues,
    La période n’était pas non plus favorable (basse saison).

    J’ai appris qu’il y avait eu plusieurs personnes avant moi sur ce poste qui n’avaient pas été gardé, les raisons évoquées étaient ridicules simplement car il n’y avait pas de motif valable à part 1 ou 2 qui n’avaient pas fait assez de ventes (encore faut-il avoir de bons leads et être dans la bonne période). Comme tout se passait bien avec l’équipe et la responsable au départ, je ne me suis pas fait trop de soucis.

    Les ennuis ont commencés lorsque, à la surprise de tous, j’ai fait ma première vente, un beau montant, en ayant été très honnète avec le client (de toute façon je ne voyais pas d’autres manières, pour moi, de vendre quelque chose en restant moi-même). J’ai été le premier de ma promotion à faire une vente. J’ai également été le meilleur vendeur de ma promotion (entre 6 et 12 personnes par promotion à chaque fois).

    Je parlais également régulièrement des pays que j’avais visité et je me suis vite rendu compte que j’en savais plus sur ces pays que la chef d’équipe et la référente destination. Moi je m’en fichais pas mal, j’apprenais d’elles et elles de moi, Elles en savaient certainement beaucoup plus que moi sur les process de l’entreprise et les partenaires sur place et je ne remettais pas en question leur autorité.

    Toujours est-il qu’à partir de ma première vente l’ambiance a complètement changé. Pour chaque vente d’une personne de l’équipe, tout le monde applaudit. Pas pour moi. Aucune félicitations si ce n’est un message froid quelques jours plus tard.

    La manager me critiquait (de manière négative) ouvertement devant tous de façon à me faire passer pour un incapable et incompétent. Etant quelqu’un de très calme, je lui ai répondu très posément à chaque fois devant tout le monde également lorsque j’avais raison, lorsque j’avais tort, je l’avouais aussi devant tout le monde. Je n’ai pas honte d’apprendre et de faire des erreurs en période d’essai.

    Seulement, mes arguments portaient vraiment et la responsable s’est sentie menacée. Elle a alors épiée chacun de mes gestes et à chaque entretien en tête, elle s’évertuait à me montrer à quel point j’étais mauvais alors que je vendais de plus en plus. Chacun de mes mails et de mes appels ont été passés au peigne fin. S’en suivait des critiques et des critiques, la plupart du temps non constructives. Je ciblais néanmoins certains points à retravailler et m’évertuais à atteindre la perfection sur ces points. Pas suffisant.

    La responsable a alors essayé de monter certains de ses dociles compagnons contre moi et en décalant les repas, en ne donnant pas le même lieu de rendez-vous le midi… Ça n’a pas marché, je m’entendais toujours bien avec tout le monde. Je ne suis jamais très proche de mes collègues mais ne créé pas de conflit, apaise les tensions, suis ouvert à tous types de discussions (un de mes ex-collègues ne croit pas à la théorie de l’évolution !) et j’aime bien rigoler.

    Vous voulez un autre moment gênant ? Quand ma copine (métisse) est venue me chercher un soir à la sortie du travail. Certains de mes collègues (pas forcément de mon équipe, et pas de la part de ma manager) ont laissé paraître leur racisme, sympa ! D’ailleurs, une seule personne noire sur 140 vendeurs c’est peu non ? Pas d’arabes non plus, ni d’asiatiques dans les bureauxà Paris… Chacun se fera sa propre opinion…

    Je clôture ce long message (désolé pour l’attente !) en vous expliquant comment Marco Vasco, ou du moins certaines personnes de la direction et la hiérarchie prennent les employés pour des cons :
    – les marges sont colosales sur chaque ventes, le patron est multimillionaires mais il n’y a aucune prime de fin d’année car l’entreprise n’a pas gagné assez cette année parce que l’argent en trop a été réinvesti dans…le recrutement perpétuel car les employés ne resteraient pas à la fin de la période d’essai
    – sur ma promotion, seules 2 personnes sont restées dans l’entreprise, tout simplement car tous les autres employés de leur équipe sont partis
    – 90 % des autres ont été laissés à la fin de leur période d’essai pour les motifs suivants : pas assez de vente (plutôt normal), pas l’ADN de l’entreprise (car la personne a suggéré une amélioration), ne respecte pas la hiérarchie (la personne a répondu de la même manière que moi a une remarque visant à l’humilier) et le meilleur pour la fin… trop scolaire (moi)

    Donc pour résumer, Marco Vasco prend les blogueurs pour des cons, les clients pour des cons, les employés pour des cons…

    J’ai quitté mon ancien emploi pour aller chez MV et lors de mon dernier entretien la responsable m’a avoué qu’elle ne me voulait pas dans son équipe depuis le départ, comme les autres avant moi. Mon sort était donc joué dès le départ. J’ai quitté un emploi pour un autre qui m’a simplement amené à pôle emploi. Merci MV !

  28. Coucou Vanessa,

    superbe cet article, je me suis régalé à lire ça. Quelle bande con franchement. C’est très bien ce genre d’article, ça leur fait les pieds 😉

    Sylvain

  29. Chez nous on a eu droit à :
    – Gauthier (son adresse email c’est [email protected], super crédible …)
    – Sylvie,
    – Mathilde,
    – Paula
    de
    – 18000km
    – Geoploria
    – info-vie-pratique
    et idem, on reçoit tous les quelques mois les mêmes emails, encore et encore …….

  30. Bonjour,

    En octobre 2018, mon mari, mes deux filles de 12 et 10 ans et moi, étions prêts à partir pour la Namibie et le Botswana pour 15 jours. Nous avions réservé ce voyage depuis presque 1 an avec Marco Vasco. Quelle horreur de nous apercevoir la veille de notre départ en voulant nous enregistrer sur nos vols que les passeports de nos filles n’avaient pas les 6 mois requis après la date de retour (leurs passeports étaient valables 5 mois et 10 jours seulement).
    Après une nuit passée à pleurer, nous réussissons à contacter le service qualité de Marco Vasco à Paris le lendemain matin. La 1ere réaction de la personne au téléphone a été la suivante « ah, gros problème, on a merdé, la conseillère voyage n’a pas vérifié les passeports des clients et ils ne peuvent pas partir ».
    Malgré le fait que le service qualité puis plus tard dans la journée, notre conseillère voyage reconnaissent que cette dernière aurait dû vérifier les dates des passeports, on nous explique que malheureusement, on ne peut rien pour nous car dans le contrat de voyage il est indiqué qu’il s’agit de la responsabilité des voyageurs. Aucune solution n’est alors proposée.
    Nous réalisons alors que le voyage de nos rêves d’un prix de plus de 20 000€ a disparu.
    Nous rappelons le service qualité leur demandant s’il est certain que rien ne peut être fait.
    Alors la responsable me dit « qu’au vu des circonstances » et puisqu’il s’agit en effet d’une négligence de leur conseillère, un report sans frais est possible. L’espoir renaît enfin.
    Malheureusement quand je contacte par mail 2 heures plus tard la conseillère voyage en lui demandant une confirmation par écrit du report sans frais de notre voyage, elle me dit que le report a été accepté mais qu’il y aura des frais dont le montant ne peut être donné dans l’immédiat mais seulement plusieurs jours plus tard. Elle m’indique que ces frais peuvent aller jusqu’à 80% du prix du voyage puisqu’il s’agit d’un report de dernière minute.
    Je rappelle alors la responsable qualité qui s’était engagée sur le report sans frais. Elle admet alors s’être mal exprimée et m’explique alors qu’il y a une différence entre les frais de report (qui nous sont offerts, quelques centaines d’euros) et les frais liés à l’annulation qui eux sont très onéreux. Je lui demande de combien seront ces frais. Elle m’explique comme la conseillère voyage qu’elle ne pourra pas me le dire avant plusieurs jours mais qu’il faut que je leur dise maintenant si j’accepte ou pas le report.
    Evidemment, je suis contrainte de refuser ce report ne sachant pas à quoi je m’engage.
    Alors, la responsable qualité me dit que nous pouvons faire jouer l’assurance voyage que nous avons contracté avec Marco Vasco. Elle nous conseille de faire un mail au plus vite et avant l’heure de départ du vol à l’assureur ainsi qu’à elle pour dire que nous annulons notre voyage pour raison de santé.
    Complètement désorientée (n’ayant pas dormi de la nuit) et lui faisant confiance, je fais ces deux mails. Et là, l’assureur m’envoie les conditions d’éligibilité. Je m’aperçois que contrairement à ce que m’a dit la responsable qualité, les conditions sont extrêmement restrictives et que je ne rentre absolument pas dans les critères.
    Nous sommes alors vendredi soir, l’avion que nous aurions dû prendre est parti.
    Nous sommes mes deux filles, mon mari et moi complètement effondrés. Nous passons le week-end a réalisé que notre rêve s’est envolé.
    Lundi matin je rappelle la responsable qualité pour lui dire que nous ne souhaitons pas actionner l’assurance annulation puisque je ne rentre pas dans les critères. Elle me dit « mais pourquoi vous n’avez-vous pas demandé un faux certificat à votre médecin ? ». Je lui indique qu’il n’en est pas question et qu’elle n’aurait pas dû nous conseiller d’activer l’assurance alors que nous ne rentrions pas dans les critères d’éligibilité.
    Elle m’indique ne pas avoir de solutions et que pour elle nous avons annulé le voyage par le mail du vendredi soir. Je lui fais un dernier mail en lui demandant le remboursement ou le report de notre voyage. Je n’ai jamais eu de retour à mon mail.
    A bout de force et de larmes, nous contactons un avocat dès le lendemain.
    Depuis lors, notre avocat a contacté par LRAR par deux fois l’agence (le 1er courrier datant du 6 novembre 2018). Malheureusement, ces courriers sont restés sans réponse.
    J’ai moi-même contacté le Directeur Général de Marco Vasco, Alexandre VERCOUTRE, qui s’était engagé par mail dans un premier temps, à revenir vers moi mais finalement il ne l’a jamais fait.

    Chers futurs voyageurs : surtout ne partez avec MARCO VASCO, cette agence de voyage n’a aucune éthique et aucun sens client.

Laisser un commentaire