Rocinha, l’autre Rio de Janeiro

4

Visiter une favela à Rio

Voyager dans un pays c’est y découvrir sa culture, ses paysages mais surtout y découvrir ses habitants et comprendre leur façon de vivre.

J’ai toujours été intriguée par les favelas, par leur mode de vie et par ses habitants.

À Rio de Janeiro, j’ai découvert la plus grande et la plus connue des favelas avec mon ami Rafael. Il est guide et vit à Rocinha depuis toujours. Grâce à lui, j’ai pu découvrir un lieu de vie incroyable et comprendre ce qui s’y passait réellement.

bresil favela rio

La vie dans la favela

C’est un lieu vivant et coloré, à la fois saisissant et surprenant. On s’organise comme on peut et en même temps on trouve tout : banque, superettes, snacks, coiffeurs … etc. Les habitants ont l’électricité et bénéficient presque tous du Wi-Fi (gratuit).

A l’entrée de la favela,  les motos-taxi vous attendent pour vous emmener dans les hauteurs, parce que oui, ça grimpe. : Rocinha est à flanc de montagne et elle surplombe l’océan.

rocinha rio bresil

bresil visite favela

Découvrir une favela c’est une véritable exploration. En se perdant dans les étroites, parfois très étroites ruelles, on entre dans l’intimité de ses habitants : les portes sont ouvertes, on sent les bonnes odeurs de cuisine ou de linge propre. On monte, on descend, puis on remonte, on prend un petit chemin à droite, puis à gauche, et on admire le street art, sur les murs des maisonnettes : scènes de foot, scènes de vie, déclaration d’amour, politique, il y a de tout.

bresil favela rocinha

bresil tour favela

Favela pacifiée ?

Je ne me suis pas sentie en insécurité. Peut-être parce que mon ami Rafael, habitant de Rocinha, est bien connu de tous et que nous étions dans des zones « safe » de la favela ?

En 2011, le gouvernement brésilien avait entrepris des démarches de « pacification » dans les favelas, en évinçant les narcotrafiquants et en maintenant leur sécurité par la police. Ça c’est qu’on veut faire croire au monde. Je n’ai jamais vraiment cru à la pacification des favelas, mais plutôt à un arrangement entre narcotrafiquants et forces de l’ordre afin d’éviter les dérapages. Aujourd’hui, tout n’est pas rose dans la favela, il y a encore des coups de feu de temps en temps la nuit et certains habitants vivent encore dans la précarité et dans des conditions difficiles.

Comment visiter Rocinha ?

Je vous déconseille d’y aller seul ou de faire une excursion en jeep façon safari, proposée par certaines agences. Contactez plutôt mon ami Rafael, ([email protected]) pour une exploration de la favela à pied.

Pour en apprendre plus sur Rocinha, Rio de Janeiro et d’autres destinations, rendez-vous sur Evasions Gourmandes!

Rocinha, l’autre Rio de Janeiro
5 (100%) 3 votes

Clo partage deux grandes passions: le voyage et la pâtisserie. À travers son blog Évasions Gourmandes, elle réussit à faire, à la fois, rêver et saliver ses lecteurs en livrant ses découvertes à travers le monde.

Discussion4 commentaires

Laisser un commentaire

CommentLuv badge