Visiter Cuba: Top 20 des meilleures choses à faire et à voir!

13

Que faire à Cuba?

Visiter Cuba, c’est partir à la rencontre de son peuple chaleureux, découvrir les racines de la salsa, vous émerveiller devant des voitures de collection et profiter de ses plages paradisiaques.

Pour vous aider à organiser votre séjour, voici mon guide avec les 20 meilleures choses à faire et à voir à Cuba, avec tous les lieux d’intérêt et activités incontournables.

Je vous donne également tous mes conseils et les informations pratiques pour bien profiter de votre séjour!

Et à la fin de ce guide, vous trouverez aussi des sections sur l’argent à Cuba, comment se connecter à internet à Cuba et comment se déplacer sur l’île.

Alors, que faire et voir à Cuba?

1. La Havane

La Havane, capitale de Cuba, est un ville mythique qui a tout pour séduire.

Ses nombreuses places bordées de bâtiments coloniaux colorés valent le détour, et ses larges avenues exhibent fièrement les voitures américaines des années 50 qui sont devenues le symbole de l’île.

À faire et à voir à La Havane:

Pour tout savoir sur La Havane avec mes conseils et bons plans, voici mon article Les 28 meilleures choses à faire à La Havane!

la-havane

2. La Vallée de Viñales

Située dans la Cordillère de Guaniguanico dans la région de Pinar del Rio,la vallée de Viñales est une des plus belles destinations de Cuba!

C’est un incontournable pour les amateur de nature qui offre des possibilité de randonnées dans une région incroyablement verte, loin de l’agitation de La Havane.

De Viñales, vous jouirez d’une splendide vue sur les mogotes, les montagnes calcaires qui donnent tout son charme à la vallée.

À voir et à faire à Viñales:

  • La Cueva del Indio (40 min de visite, entrée 5 cuc), une grotte où se trouve un lac souterrain qu’on visite en bateau
  • Visiter les champs de tabac à pied ou à cheval, et s’arrêter à la Casa del Campesino qui présente le processus de fabrication des cigares
  • Déjeuner dans un restaurant champêtre avec vue sur la vallée
  • Voir le mur de préhistoire (Mural de la prehistoria)
  • Profiter du mirador de l’hôtel Horizontes Los Jazmines
vinales-cuba
La vallée verte de Viñales

3. Visiter une fabrique de cigares

Impossible de quitter Cuba sans avoir visité une fabrique de cigares !

Il y en a 2 majeures à La Havane, très prisées des touristes : la Real Fábrica de Tabacos Partagas, une des plus anciennes de Cuba, et la Real Fábrica de Tabacos Romeo y Julieta.

La fabrique Vegueros à Pinar del Río vaut également le détour alors qu’on y produit des cigares réputés à travers le monde.

Vous aurez l’occasion de voir les artisans à l’œuvre et d’admirer leurs gestes précis, toujours identiques afin de produire des cigares de qualité homogène.

La fabrication d’un cigare est un art véritable que peu de personnes maîtrisent.

Votre guide vous expliquera les points les plus importants, et bien sûr vous proposera de repartir avec une boîte.

Mon conseil
Attention aux arnaques: dans la rue ou à la sortie même de la visite, des charlatans risquent de vous proposer des copies de la véritable marque.

cigare-cubain

4. Santiago

Ancienne capitale de Cuba, Santiago est une grande métropole à l’Est de la péninsule. C’est une ville très animée, à la culture bien marquée.

C’est la plus caribéenne des villes cubaines, et ses rues sont souvent le théâtre de concerts afro-cubains, de danse, de scènes de la vie quotidienne…

Si vous avez la chance d’y être entre le 24 juin et le 26 juillet, vous assisterez au carnaval de Santiago, un événement à ne pas manquer!

Les attraits à voir à Santiago de Cuba:

  • La rue Heredia, hautement animée
  • La Cathédrale de la Asunción et le Parc Cespedes
  • Le musée Emilio Bacardi qui présente des objets de l’époque coloniale jusqu’à l’indépendance
  • Le musée du carnaval qui abrite les costumes et instruments du fameux carnaval de Santiago
  • Le cimetière de Santa Ifigenia où reposent d’importantes figures comme Fidel Castro et José Marti
  • La Place de la Révolution et la fameuse caserne de Moncada où s’est tenue la première attaque par Fidel Castro, considérée comme l’élément déclencheur de la révolution cubaine.
  • Le Château de San Pedro de la Roca del Morro, une forteresse militaire construite au 17e siècle, déclarée Patrimoine de l’humanité. En plus de sa vue fantastique sur la mer et les environs, on y trouve un musée sur son histoire.
  • Le Sanctuaire de la vierge de la charité du cuivre: c’est la sainte patronne de Cuba et véritable symbole de l’île. C’est un intéressant  exemple de syncrétisme entre les croyances locales et catholiques, puisqu’elle est associée à la déesse africaine Oshun.
  • La Maison de Diego de Velazquez: construite en 1516 sous les ordres d’Hernan Cortés, c’est la plus vieille maison coloniale d’Amérique! On y trouve aujourd’hui un musée historique.
  • La Gran Piedra: c’est un grand roc sur lequel on monte à travers 452 escaliers et qui offre une vue imprenable sur les environs

Si vous voyagez en bus, prévoyez une journée complète de trajet, les routes n’étant pas très bonnes au centre de l’île.

santiago cuba
Santiago de Cuba

5. Trinidad

Pour moi, Trinidad est la plus jolie ville de Cuba!

Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est une ville coloniale aux maisons colorées et aux rues pavées qui lui donnent une atmosphère unique.

Faites un tour à la Plaza Mayor, avec son musée d’architecture et le couvent de Saint François d’Assise.

Et n’hésitez pas à vous éloigner des ruelles touristiques. Au nord, sur la colline, vous découvrirez la vraie Trinidad, avec ses enfants qui jouent dans les rues, ses musiciens modestes et ses cafés pleins à craquer.

Ne passez pas à côté de la Casa de la Musica locale, qui accueille tous les soirs des concerts en haute saison.

Si vous avez un peu de temps et envie d’une escapade nature, faites un tour au Parc Topes de Collantes qui se trouve dans la Sierra del Escambray.

Vous pourrez y voir de magnifiques sites naturels comme les chutes El Rocio ou le Salto del Carburni, parfaits pour une baignade !

trinidad cuba
Le centre de la ville de Trinidad

6. Cienfuegos

Surprenant, mais vrai: Cienfuegos a été fondée par des colons français!

C’est une petite ville avec beaucoup de charme, entre palmiers et une riche architecture néo-classique, qui en font un incontournable de Cuba!

À faire et à visiter à Cienfuegos:

  • la Place José Marti, une des plus belles du pays
  • la Cathédrale Notre Dame de la Purisima Concepcion
  • le théâtre Jerry de style art deco
  • son célèbre Jardin Botanique, qui héberge près de 1600 espèces différentes !
  • Faire une excursion en kayak dans la Baie de Cienfuegos
  • Punta Gorda qui est un des plus beaux secteurs de Cienfuegos, avec le Palacio de Valle, un joyau d’architecture qui abrite aujourd’hui un restaurant de fruits de mer, un bar et un musée.
cienfuegos
Cienfuegos

7. Camagüey

Troisième plus grande ville de Cuba, Camagüey est une ville coloniale réputée pour ses céramiques, avec un joli centre historique et des rues animées le soir!

On peut visiter la Place del Carmen, ses nombreux musées et églises comme la Cathédrale de Nuestra Señora de la Candelaria. 

Perdez-vous dans les ruelles sinueuses, faites un tour à la distillerie de rhum, prenez l’apéro au bar La Trova, et détendez-vous sur la Place de la Révolution.

camaguey
Photo Reinhardt König

8. Baracoa

Situé à l’extrémité est de Cuba, Baracoa a été préservée du tourisme de masse grâce à sa difficulté d’accès.

C’est une destination à visiter absolument à Cuba si vous avez un peu de temps. Le trajet est long, mais elle en vaut le coup!

Ce petit village de pêcheurs est situé dans un paysage naturel exceptionnel, avec forêts luxuriantes, plages intimes et littoral paradisiaque.

Les possibilités de randonnées et de baignades ne manquent pas, et vous pourrez aussi partir à la découverte des rivières locales, peu connues des touristes.

baracoa

9. Santa Clara

Santa Clara est une ville qui émerveillera les amateurs d’histoire.

La ville dispose d’un mausolée où est enterré Ernesto « Che » Guevara, mais aussi de plusieurs musées qui retracent l’histoire de Cuba et de sa révolution.

Il s’agit aussi d’une jolie ville permettant de belles balades culturelles, au détour d’une église, d’une jolie place ou d’un orchestre de rue.

À voir à Santa Clara:

  • Le mausolée Che Guevara
  • La  cathédrale Santa Clara de Asis
  • Le joli théâtre La Caridad
  • Le parc Leoncio Vidal, la place principale de la ville
  • Le musée d’art décoratif qui présente des objets de la colonie

De Santa Clara on peut emprunter la route pour se rendre à la ville coloniale de Remedios puis poursuivre jusqu’à Cayo Santa Maria (1h30), un vrai petit paradis avec des plages magnifiques !

che-guevara
La statue de bronze du Che à Santa Clara

10. Playa Giron

Cette plage située dans la Baie des Cochons figure parmi les plus belles plages de Cuba!

Elle est digne d’une carte postale, avec son sable blanc et son eau turquoise à température idéale.

Faites simplement attention aux mouches de sable, ou jejenes, qui se montrent très agressives en haute saison. Leurs piqûres ne sont pas très douloureuses, mais elles peuvent provoquer des démangeaisons qui durent parfois plusieurs semaines…

Et n’oubliez pas de vous protéger du soleil, car à Cuba, il cogne fort même sous une épaisse couche de nuages !

  • Pour s’y rendre, il faut d’abord aller à Playa Larga (il y a un arrêt de bus Viazul), puis prendre un taxi sur 35km. Une autre option est de prendre un taxi pour la journée depuis Cienfuegos.
plage-giron-cuba
La plage Giron à Cuba. Photo Dan Smo

11. Cayo Coco

On a tous déjà entendu parler de Cayo Coco!

C’est effectivement une des grandes destinations touristiques de Cuba et elle le mérite amplement.

Cet havre de paix, encore assez bien préservé, est connu principalement pour ses plages de sable blanc, idéales pour se reposer, faire de la plongée et pratiquer des sports nautiques.

Parmi les meilleures plages on compte Las Coloradas, la Playa Larga, El Paso et Playa Pilar qui se trouvent entre Cayo Coco et Cayo Guillermo, juste à côté.

Passez-y au moins deux nuits pour profiter de la quiétude ambiante et des paysages magnifiques.

À faire également sur place :

  • visiter la ville de Ciego de Avila, typique et agréable, connue pour la canne à sucre et les ananas
  • découvrir la fabrique à cigares et en ramener une boîte en souvenir
  • vous promener dans le parc El Baga afin de voir une faune et une flore authentiques et préservées
cayo-coco
Cayo Coco à Cuba

12. Isla de la Juventud

C’est l’un des meilleurs endroits pour faire de la plongée et du snorkeling à Cuba!

En effet elle compte parmi les meilleurs spots du pays, avec Cayo Coco, et plus particulièrement le parc naturel Punta Francés.

Ses atouts? Une eau limpide et délicatement bleutée, une mer calme, et un récif corallien animé et préservé, peuplé de milliers de poissons colorés.

Renseignez-vous auprès des différents clubs de plongée du coin, sachant qu’ils proposent à peu près tous les mêmes prestations et tarifs.

cayo-largo
Cayo Largo à Isla de la Juventud

13. Ciénaga de Zapata

Si vous êtes en recherche de nature sauvage, prenez la route vers Ciénaga de Zapata, le site le mieux préservé de l’île.

Classée Réserve de biosphère de l’UNESCO, c’est la plus grande zone marécageuse des Caraïbes. Elle abrite une grande diversité d’oiseaux, d’amphibiens et de reptiles comme le fameux crocodile de Cuba et le minuscule colibri d’Helen.

Vous pouvez faire une randonnée, pêcher avec un guide, ou vous munir de vos jumelles pour observer les oiseaux endémiques.

zapata-cuba-colibri
Colibri à Ciénaga de Zapata. Photo Dustin Chen

14. Le Gran Parque Nacional Sierra Maestra

Partez à la découverte de ce parc unique pour randonner dans ses paysages exceptionnels, observer sa faune riche et ses dizaines d’espèces d’oiseaux rares et admirer une flore préservée, allant de la minuscule orchidée sauvage aux fougères géantes.

Son plus grand attrait est le Pico Turquino, la plus haute montagne de Cuba, que l’on peut monter en 1 ou 2 jours selon la route choisie:

  • Depuis Granma: c’est la route plus facile. Il faut se rendre à Santo Domingo, à 15 km de Bartolomé Masó, une des entrées du parc. Vous trouverez facilement des guides à prix abordable. Il y a des cabanes à Santo Domingo pour passer la nuit avant de faire l’ascension.
  • Depuis Santiago: c’est la randonnée plus difficile car le paysage est plus accidenté

On peut également monter au mirador naturel de La Gran Piedra qui offre une vue magnifique sur la Sierra Maestra.

pico-turquino
Le Pico Turquino, le plus haut sommet de Cuba. Photo Fabian Michelangeli

15. El Nicho

El Nicho est une cascade à voir absolument à Cuba, entre Cienfuegos et Trinidad.

Magnifique et impressionnante, elle est nichée dans un décor de rêve dans le Parque Natural Topes de Collantes, sur le fleuve Habanilla.

À ses pieds, vous pourrez vous détendre dans une piscine naturelle à l’eau cristalline, tout en respirant l’air frais et vivifié grâce à la végétation luxuriante des alentours.

  • Pour se rendre à la cascade el Nicho, il faut suivre le court sentier Reino de las Aguas qui traverse de nombreuses piscines naturelles. Le chemin est aussi beau que la destination finale!
  • Si vous avez un peu de temps, le mieux est de partir de Cienfuegos, s’arrêter à El Nicho à mi-chemin, puis continuer jusqu’à Trinidad
cascades-el-nicho
Les cascades El Nicho. Photo lezumbalaberenjena

16. Las Terrazas

Las Terrazas fait partie de la Sierra del Rosario, classée Reéserve de la Biosphère par l’Unesco.

C’est un village écologique fondé dans les années 70,  dans le bus de reboiser la région qui avait durement exploitée par les plantations de café.

On estime que sur 5000 hectares, ce sont des millions d’arbres qui ont été plantés!

Las Terrazas est l’endroit idéal pour faire de l’écotourisme à Cuba:

  • Visiter Cafetal Buenavista, les ruines restaurées de la 1re plantation de café à Cuba
  • Se baigner à Cascada de los Baños del San Juan et Baños del Bayate
  • Faire un tour au musée Peña de Polo Montañez et Galería de Lester Campa
  • Louer une embarcation sur le Lac San Juan
  • Faire de la tyrolienne sur 1600m
  • Observer les oiseaux (on y trouve plus de 100 espèces!)
  • Suivre les sentiers de randonnée San Claudio, El Contento, El Taburete, La Serafina, Las Delicias ou Valle del Bayate.

Si vous n’êtes pas en voiture, on peut s’y rendre en bus Viazul (destination Rancho Curujey) depuis La Havane, Pinar del Río et Viñales.

las-terrazas-cuba
L’eco-village Las Terrazas. Photo Jaqme

17. Holguín

Avec ses paysages pittoresques et magnifiques plages, Holguín est la 3e plus grande destination touristique de Cuba.

À faire et voir à Holguín:

  • Monter les 458 escaliers jusqu’à Loma de la Cruz lors du coucher du soleil, pour profiter d’une vue magnifique
  • Découvrir le centre d’Holguin avec la Cathédrale San Isidoro, le musée d’histoire naturelle, le Parc Calixto Garcia, le Parc Julio Grave de Peralta et de nombreux bars sympathiques
  • Prendre le train entre Holguín et Santa Clara pour admirer le paysage champêtre
  • Profiter des meilleures plages de Holguín: la plage de Guardalavaca, la plage Esmeralda, la Plage Pesquero, le plage Don Lino
  • Faire une sortie en catamaran ou du snorkeling dans les eaux transparentes de Cayo Saetia dans la plus grande baie de Cuba
  • Se balader à cheval dans les montagnes au BioParque Rocazul
  • Faire une sortie en jeep dans le parc naturel de La Mensura-Pilotos jusqu’aux chutes de Guayabo, les plus hautes de Cuba, et se baigner dans les Pozas de Rafael
  • Visiter Gibara, un village de pêcheurs aux maisons coloniales et jolies petites places, où dit-on Christophe Colomb aurait débarqué en 1492
holguin
Plage Guardalavaca à Holguin. Photo Jeff

18. Laguna de la Leche

La Laguna de la Leche est le plus grand lac naturel de Cuba et abrite une grande diversité d’oiseaux marins qui ravira les ornithologues amateurs.

Durant la saison, vous pourrez même observer une myriade de flamants roses qui s’ébattent dans les eaux translucides de la lagune. Un spectacle à ne pas rater!

Le site est proche de la ville de Moron. Je vous conseille d’aller y faire un tour, ne serait-ce que pour remarquer l’architecture particulière, de style européen.

laguna-de-leche-cuba
Laguna de Leche. Photo Daniel Wilder

19. Varadero

Varadero est la destination la plus prisée des touristes à Cuba.

C’est une station balnéaire moderne qui accueille les Cubains et touristes à la recherche de soleil et de farniente. Il faut dire que le choix ne manque pas avec 50 hôtels sur quelques 30 km de plages!

On y trouve la plus belle plage de Cuba: la plage de Varadero aussi appelée Playa Azul, qui est en réalité composé de 6 plages.

  • Explorer les grottes Cueva de Ambrosio ou, plus loin, Cuevas de Bellamar
  • Profiter des sentiers de la Reserva ecológica de Varahicacos  pour admirer sa nature exhubérante, dont son fameux cactus de 600 ans
  • Faire une excursion de plongée à Guamá avec promenade en bateau jusqu’à Laguna del Tesoro, détente à Punta Perdiz, visite de la reconstitution d’un village typique du peuple Taino
  • Voir les magnifiques maisons des années 20, situées face à la mer: la Mansión Xanadú et la Casa de Al, qui était la maison d’Al Capone à Varadero
  • Découvrez la Vallée de Yumuri en jeep, avec snorkeling à Playa Coral, baignade dans la grotte Saturno, croisière sur le Rio Canimar, et déjeuner cubain avec cocktail au Rancho Gaviota
  • Faire un tour en catamaran à Cayo Blanco avec snorkeling et déjeuner inclus
  • Voir l’exposition sur les artistes locaux au Fondo de Bienes Culturales
  • Faire la fête: The Beatles Bar, La Casa de la Música, Havana Club
  • Voir le centre de Varadero, avec son marché artisanal et la Casa del Ron avec une grande variété de rhums
  • Participer à une excursion d’une journée à La Havane

Pour vous rendre facilement à l’aéroport de Varadero jusqu’à votre hôtel de Varadero, je vous recommande ce transfert en van climatisé.

À notre qu’il est possible de réserver uniquement l’aller, ou l’aller-retour (recommandé):

varadero
la plage de Varadero

20. Danser la salsa

La musique, est particulièrement la salsa, occupe une importante partie de l’identité de Cuba et de ses habitants.

Où que vous soyez sur l’île, un concert -qu’il soit formel ou improvisé- n’est jamais très loin!

Renseignez-vous, dans les grandes villes vous aurez l’occasion d’assister à un concert ou de danser presque chaque soir, et les écoles de danse ne manquent pas si vous souhaitez apprendre quelques rudiments.

Voici quelques endroits où écouter et danser la salsa à La Havane:

  • Casa de la musica Miramar avec deux sessions, de 17h à 21h, puis de 21h à minuit. Idéal si vous devez vous lever tôt le lendemain!
  • Callejon de Hamel
  • Café cantante Mi Habana
  • Le rooftop de l’Hotel Inglaterra avec entrée gratuite de 21h à minuit
  • Salón Rosado de la Tropical Benny Moré, un grand espace en plein air avec une belle énergie!

musique cuba

L’argent à Cuba: tout ce qu’il faut savoir

Comment fonctionne la monnaie à Cuba?

Cuba fonctionne avec une double monnaie: le CUP pour les Cubains (ou MN, moneda nacional) et le CUC pour les touristes.

En théorie, un touriste doit payer en CUC, mais en pratique, c’est une zone grise.

Surtout qu’aujourd’hui un touriste peut demander des CUP dans un bureau de change sans problème!

Le CUC est la seule monnaie acceptées pous les grandes dépenses: les hôtels, excursions, magasins de l’État, bus Viazul, restaurants chics, par exemple.

Mais certains acceptent les deux devises, et il est possible de payer en CUP petits restos de quartier ou street food, les taxis partagés, bus locaux (autres que Viazul), etc. Si ce n’est pas indiqué, il faut poser la question.

Le mieux est vraiment d’avoir les deux devises et d’apprendre à les utiliser intelligemment.

  • Lorsque vous payez en CUC, vérifiez bien que votre change car il arrive qu’on vous le rende en CUP et ce n’est pas du tout la même valeur.
Mon conseil
En novembre 2020, le gouvernement à annoncé que le CUC sera bientôt éliminé pour faire place uniquement au CUP. À suivre!

Les cartes sont-elles acceptées?

Cuba fontionne à l’argent comptant.

Très peu d’endroits acceptent les cartes de crédit ou de débit, mais il est possible de retirer aux guichets ATM. 

Par contre il n’y a pas énormément de guichets en dehors de La Havane et les zones touristiques, mieux vaut avoir une partie de son budget en argent liquide pour ne pas devoir courir d’un guichet à l’autre.

Mon conseil
Attention, il sera impossible de retirer si votre carte a été issue par une banque américaine ou est affiliée à une banque américaine. 

Quelle devise apporter?

Le mieux est d’apporter des dollars canadiens ou des euros, et éviter les dollars américains car il y a une taxe spéciale de 10% sur cette devise.

À noter qu’à Cuba, uniquement la devise locale est acceptée et il faudra donc changer de toute façon.

Comment changer de l’argent?

Le mieux est de changer dans les maisons de change appelées CADECAS

Elles offrent toutes le même taux car elles sont gérées par l’État, à l’exception de certaines succursales, comme celles qui se trouvent à l’aéroport qui offrent un taux un peu moins favorable.

Je recommande quand même de changer quelques billets à l’arrivée pour avoir des CUC en main.

  • Vous croiserez éventuellement des gens dans la rue qui vous proposeront de changer à un taux attrayant. Je déconseille d’accepter car c’est illégal, mais aussi car vous courez le risque de vous faire arnaquer (ex: faux billets).
  • Il est aussi possible de changer dans les banques, qui offrent le même taux que les CADECAS. Par contre, la file peut être très longue car les Cubains viennent y payer les comptes ou faire des transactions.
  • Finalement, il y a l’option est de changer dans les hôtels (même sans être client), mais le taux est moins favorable.

Voici toutes les CADECAS à Cuba:

Comment avoir accès à internet à Cuba

À cuba, Internet est contrôlé par l’État et on ne peut pas l’utiliser librement. Voici comment faire pour y avoir accès:

Étape 1: se procurer une carte prépayée ETECSA

Voici où se l’acheter:

  • dans un kiosque (généralement avec un toit bleu)
  • avec un vendeur dans la rue (il y en a toujours sur les places)
  • directement à ETECSA, la compagnie d’internet de l’État

Étape 2: trouver un wifi public (hotspot)

  • Dans les parcs et places
  • Certains halls d’hôtel et casas particulares

De plus en plus de lieux s’équipent de modems, mais ce n’est jamais inclus, il faut toujours acheter ces cartes prépayées. 

Étape 3: se connecter 

  • Trouver le réseau WIFI_ETECSA
  • Se connecter avec les identifiants inscrits sur votre carte

Mes conseils pour utiliser internet à Cuba:

  • Comme internet est limité, je recommande d’acheter plusieurs cartes. Ça évitera de devoir faire la file chaque fois!
  • Il est impossible d’utiliser la même carte sur deux téléphones
  • Lorsque vous êtes connectés, profitez en pour télécharger toute l’information pratique donc vous avez besoin (ex: les cartes maps.me pour la route) car en dehors de ces hotspots, vous n’aurez plus internet!

Comment passer des appels à Cuba?

N’utilisez surtout pas le roaming (itinérance) de votre téléphone: ça coûte très, très, très cher à Cuba!

Depuis 2019, il est possible pour les touristes d’acheter une sim card, valide pour 30 jours (20 min d’appel, 20 messages et 1Gb de données) pour 25$ usd.

On peut se la procurer au kiosque de Cubacel Tur, au Terminal 3 de l’aéroport José Martí.

Avoir une bonne assurance voyage pour Cuba

La loi oblige les voyageurs à avoir une assurance pour voyager à Cuba.  

En effet, le système de santé est gratuit pour les Cubains, mais pas pour les touristes. Et ça peut monter très vite!

Il est donc très important d’être couvert, surtout considérant que c’est un pays tropical, que l’eau n’est pas potable et que les normes d’hygiène sont différentes.

Mon conseil
Pour comparer les assurances voyages pour Cuba et trouver celle qui vous convient le mieux, consultez mon article: Quelle est la meilleure assurance pour un voyage à Cuba

Partir à Cuba: et si vous passiez par une agence locale?

Maintenant que vous avez un aperçu des principaux attraits de Cuba, je vous invite à faire une demande de devis gratuit à une agence locale. Grâce à notre partenaire Evaneos, cela peut se faire en moins de 5 minutes! C’est gratuit, sans engagement et cela peut vous donner des idées.

De plus, les prix commencent à partir de 990 euros seulement! Qu’est-ce que vous attendez? 😊

Comment se rendre à Cuba ?

Il y a des vols directs Paris-La Havane (9h-10h) avec Air France. KLM propose plusieurs vols avec escale à Amsterdam, Air Europa et Iberia avec escale à Madrid.

Pour trouver le meilleur prix sur les billets d’avion vers Cuba, utilisez notre comparateur de vols, en partenariat avec Skyscanner!

 

Comment se déplacer à Cuba?

Il y a plusieurs moyens de transports à Cuba, voici les principaux:

1. En voiture de location

La meilleure option pour un roadtrip à Cuba est de louer une voiture car elle permet d’explorer l’île en toute liberté, d’autant plus que le transport public est assez limité à Cuba.

Mais bien sûr, la location d’une voiture représente également un budget supplémentaire.

Pour éviter de payer le prix fort, je vous recommande de passer par Rentalcars.com

Voici pourquoi:

  • Le site permet de comparer rapidement et facilement les prix des différentes compagnies pour s’assurer de choisir le moins cher
  • L’annulation est souvent gratuite, ce qui permet donc de changer d’avis
  • Le site propose une assurance complète qui est moins chère que les compagnies de location

Cliquez sur le bouton vert pour trouver votre voiture facilement:

Quelques conseils pour conduire à Cuba:

  • Éviter de conduire la nuit car les routes sont souvent en mauvais état et mal illuminées.
  • On ne peut pas compter sur les pancartes routières pour s’orienter. Il est impératif d’avoir une carte papier ou une carte hors ligne sur votre téléphone car il n’y a pas d’internet sur les routes.
  • Ne vous attendez pas à une voiture américaine, elles sont utilisées comme taxis ou transport de visites guidées.
  • Réservez votre voiture d’avance car il n’y a pas beaucoup d’offre. Et encore moins si vous préférez une voiture automatique!
  • Il y a deux types d’essence à Cuba, dont une spéciale uniquement pour les voitures louées par les touristes. C’est la seule que vous pourrez mettre.
  • Faites toujours le plein d’essence lorsque vous passez par une station. Il n’y a pas beaucoup de stations-service sur la route et toutes n’offrent pas cette essence spéciale.

2. En autobus

  • Viazul est la compagnie de bus pour touristes, donc plus chère et payable en CUC, mais qui couvre plusieurs destinations de Cuba. Vous pouvez consulter les horaires et réserver votre billet sur le site de Viazul
  • Il est aussi possible de prendre les bus locaux, beaucoup moins chers et payables en CUP.

Mon conseil
En voyage comme dans la vie, on paie généralement en temps ou en argent.

Si vous avez du temps, par exemple en voyage de 3 semaines de Cuba, vous pouvez prendre les bus locaux.

Mais en 1 ou 2 semaines à Cuba, je recommande de choisir les bus Viazul même s’ils sont plus chers.

3. En voiture partagée (colectivo)

Voilà une autre option de transport local à Cuba qui est peu utilisée par les touristes. Poutant c’est tout à fait légal!

Il faut quand même prendre en compte que ce n’est pas un trajet très confortable puisque la voiture est remplie et qu’elle est vieille, mais c’est un trajet direct et peu cher.

Est-il possible de voyager seul à Cuba?

Vous n’avez pas envie de voyager en groupe ou en tout inclus à Cuba? Pas de problème, c’est tout à fait possible à Cuba!

Mais comme chaque destination est unique, il est toujours pratique de connaître quelques trucs de base avant de partir.

Voici mes conseils pour voyager en solo à Cuba:

1. Toujours garder un œil sur ses effets personnels

Les pickpockets existent partout à travers le monde et même si Cuba est une île sécuritaire, le risque zéro n’existe pas!

Ne mettez pas tout votre argent au même endroit, et évitez qu’il soit facilement accessible dans votre sac ou votre poche arrière.

Ne laissez jamais vos affaires sans surveillance, à la plage par exemple.

2. Maximiser son temps sur Internet 

Internet est aujourd’hui un outil majeur pour s’orienter et organiser son voyage, et encore plus lorsqu’on voyage seul(e).

Le problème, c’est qu’à Cuba il est très limité (et très lent) car il est contrôlé par le gouvernement.

Donc lorsque vous avez accès à internet, profitez-en pour faire toutes vos recherches et télécharger les cartes qui vous seront utiles sur votre téléphone pour la suite de votre voyage à Cuba.

Voir la section « Comment avoir accès à internet à Cuba » pour savoir comment y avoir accès et combien ça coûte.

3. Voyager seule à Cuba en tant que femme

Bien sûr qu’une femme peut voyager solo à Cuba!

Cuba est sécuritaire, mais bien sûr il faut prendre quelques précautions de base, comme partout ailleurs.

Le mieux est de ne pas marcher seule la nuit dans les rues peu fréquentées et de toujours demander conseil aux locaux pour savoir s’il y a des coins à éviter.

Forcément, une femme qui voyage seule attire toujours la curiosité car ce n’est pas la norme en Amérique latine.

Si vous ne voulez pas engager la conversation car vous n’êtes pas à l’aise pour la raison que ce soit (vendeur insistant, sifflement, etc.) ignorez la personne ou dites simplement non, mais soyez ferme!

4. Partager son itinéraire et rester en contact

C’est vraiment un conseil qu’on devrait tous appliquer!

Quand je suis en voyage, je n’aime pas me connecter à internet et je n’ai généralement pas d’itinéraire précis.

Mais j’ai vu trop souvent des parents ou amis s’inquiéter car ils n’avaient plus de nouvelles depuis 3, 4 jours, ou même plus. Et il est vrai qu’à distance, on se fait toutes sortes de scénarios!

Ça ne coûte rien de partager un itinéraire (même vague) à un contact et de prendre 2 minutes de son temps pour donner signe de vie. 😉

Quoi apporter à Cuba?

  • Argent comptant: les cartes ne sont généralement pas acceptées à Cuba et les guichets atm pas toujours accessibles, donc ayez toujours de l’argent comptant (et du petit change).
  • Médicaments de base: il y a des pharmacies pour Cubains, et des pharmacies pour touristes qui sont beaucoup plus chères. Mieux vaut donc apporter de chez soi, antidiarrhéique, ibuprofène, etc. Apportez aussi savon, shampoing, brosse à dent, anti-moustique et crème solaire pour éviter d’en acheter sur place.
  • Assurance voyage: indispensable pour un séjour à Cuba, et qu’on vous demandera à votre arrivée
  • Bouteille avec filtre: l’eau n’est pas potable à Cuba et si vous voulez éviter de polluer avec des bouteilles en plastique (qu’on ne trouve pas toujours facilement, en plus!), c’est la melleure solution. Je n’ai pas été malade une seule fois, donc je confirme que ça fonctionne!
  • Passeport et visa: ayez toujours votre passeport avec vous car on peut vous le demander (maison de change, station-service, etc.)
  • Vêtements: bien sûr des vêtements légers car il fait chaud à Cuba, mais aussi un pull car il fait frais en soirée, un chapeau ou une casquette, un maillot de bain, des sandales et de bonnes chaussures de marche.
  • Cadeaux: ce n’est pas obligatoire, mais très apprécié car les produits de base sont très chers pour le salaire moyen à Cuba. C’est une bonne idée de privilégier tous produits d’hygiène personnelle (savon, shampoing, revitalisant, dentifrice, brosse à dent, désodorisant, tampons, serviettes hygiéniques, etc.). Mais aussi, des élastiques à cheveux, des lunettes, des chaussures/sandales, des jouets, fournitures scolaires, etc.

Quel est le meilleur moment pour visiter Cuba?

La meilleure saison pour se rendre à Cuba est la saison sèche, de décembre à juin. Le meilleur moment est de la mi-mars à avril car il fait chaud, ensoleillé et sans l’humidité pesante de l’été (ni les tempêtes!).

Mieux vaut éviter les mois d’août, septembre et octobre à cause des possibilités d’ouragans.

Rédaction: Delphine Leroi

Réservez votre voyage et économisez!

Guides de Voyage Cuba

Vous partez à Cuba? À lire également

Les meilleurs circuits à Cuba – Notre sélection des meilleurs circuits pour un voyage de rêve à Cuba sans se ruiner!

Quelle est la meilleure assurance pour un voyage à Cuba: notre comparatif pratique des assurances voyages

Envie de partager cet article sur Pinterest? Voici la photo à pinner!

que voir à cuba

visiter-cuba

Vanessa Huet

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion13 commentaires

  1. Vanessa Huet

    J’ai adoré Playa Pilar à Cayo Guillermo, un vrai paradis il y avait presque personne lorsqu’on y a été, ça change de Varadero
    J’ajouterais aussi la plage de Maguana proche de Baracoa dans la liste

  2. Vanessa Huet
    Sophie Girard

    Je pars à Cuba avec mon amoureux dans 1 mois, j’ai hâte!!
    On va faire La Havane et Viñales surtout, mais je pense ajouter quelques destinations à l’itinéraire. Merci pour toutes les informations

  3. Vanessa Huet

    Nous allons y passer tout le mois de janvier pour profiter des 80% de la liste.
    Bien de signaler qu’avec Viazul on peut relier tous ces points pour pas très cher et ils ont un très bon site pour préparer son séjour.

  4. Vanessa Huet

    Merci beaucoup pour cet article qui donne envie de découvrir ce magnifique pays ! Mon conjoint et moi serons en vacances de mi juillet à début août, pensez vous qu’il est possible de voyager à Cuba à cette période (avec les risques de cyclones, saison des pluies…) ?
    Merci d’avance pour votre avis!

    • Vanessa Huet

      Bonjour Marion,

      Ce n’est pas la saison idéale, mais oui c’est possible.

      Il est très important de savoir que de façon générale juillet et août sont les mois les plus CHAUDS et HUMIDES à Cuba (on parle d’une moyenne de 27C). Donc, ça peut être très lourd si on n’est pas habitué, tout dépend de ce que vous aimez 🙂

      Si vous prévoyez faire surtout de la plage, grâce à l’eau et la brise, franchement ça le fera. Sinon, ça risque d’être moins agréable.

      Les pluies sont assez présentes, mais courtes (donc pas toute la journée, et pas forcément tous les jours). De toute façon, elles sont nécessaires car elle viennent rafraîchir l’ambiance!

      La saison des ouragans et des tempêtes tropicales s’étend de juin à novembre, mais surtout entre septembre et octobre. Sincèrement, il est très difficile de prévoir le temps qu’il fera.

      Dernier point à considérer: mi-juillet – août, c’est la haute saison, donc n’oubliez pas de réserver d’avance!

      Bon voyage!

  5. Vanessa Huet

    Bonjour Vanessa,

    Je serais à Cuba 2eme quinzaine de mars 2019, avez-vous de « bonnes » adresses de casa particular ?

  6. Vanessa Huet

    Bonjour Vanessa
    Merci pour cet article ! Je serai à Cuba pour environ 3 semaines à partir du 10 novembre prochain
    J’ai pensé au Couchsurfing mais ça a l’air assez compliqué !
    Merci pour vos renseignements
    Elise

    • Vanessa Huet

      Bonjour Elise
      ll est illégal de demeurer chez un Cubain à moins d’être marié et d’avoir un visa donc couchsurfing est interdit. L’alternative aux hôtels est la casa particular pour dormir chez les locaux, mais il faut payer, ce n’est pas gratuit
      bon voyage!

  7. Vanessa Huet

    Bonjour, Quel est le moyen de transport le plus sûre et pas trop onéreux pour aller de La Havane à Cienfuegos ? Nous aiemrions aussi aller à  » El Nicho  » si c’est faisable ? Merci d’avance.

    • Vanessa Huet

      Bonjour Anthony
      Pour la Havane-Cienfuegos, avec le bus Viazul: https://www.viazul.com/ruta/18/Habana-Trinidad
      Sinon avec Pickocar qui sont des taxis partagés: https://pickocar.com/en

      El Nicho est vraiment magnifique! Il se trouve entre Cienfuegos et Trinidad donc ce que font beaucoup de gens, c’est de prendre un taxi Cienfuegos-Trinidad et de demander au chauffeur de s’arrêter à El Nicho (pour un temps déterminé, le temps de visiter). Si vous n’avez pas prévu d’aller à Trinidad, il reste toujours l’option de prendre un taxi aller-retour Cienfuegos-El Nicho. Autrement, il n’y a pas de bus à ma connaissance qui s’y arrête.

      Bon voyage!

Laisser un commentaire