Visiter Boyaca en Colombie

3

Boyaca, un département trop méconnu de Colombie !

Depuis 2010, la Colombie a su améliorer considérablement la sécurité pour sa population ainsi que celle des touristes. Pour autant, beaucoup de voyageurs craignent encore de s’y rendre. Pourtant ce pays a beaucoup à offrir : un peuple accueillant et chaleureux, une diversité de paysages impressionnantes, des activités sensationnelles et de nombreuses spécialités culinaires à déguster.

Longtemps éloignée de l’activité touristique, il reste encore en Colombie des régions peu visitées et pourtant incroyables. C’est de le cas notamment du département de Boyaca au Nord de Bogota. Bien que Villa de Leyva attire les voyageurs, le reste du département semble boudé alors qu’il réserve de jolies surprises. On vous emmène donc dans les environs de Sogamoso pour vous convaincre de l’inclure dans votre prochain itinéraire colombien.

Voici nos arguments !

Que faire à Boyaca?

1. Villa de Leyva

Villa de Leyva est la ville symbole de Boyaca, son caractère historique est indéniable. Cette ville a su préserver son caractère colonial et ses ruelles sont plus qu’agréables pour passer le temps, se laisser tenter par des confiseries ou boire un café. Mais l’histoire de Villa de Leyva est bien plus ancienne, la ville est en effet truffée de fossiles, vous pouvez même marcher dessus en vous baladant. Le plus impressionnant d’entre eux est « le fossile », il s’agit d’un kronausaurus, reptile marin, ancêtre des dinosaures qui est incroyablement bien conservé.

D’autres lieux vous feront faire un bond sur la frise chronologique, l’observatoire astronomique vous fera voyager au temps des Muisca tandis que le musée d’Antonio Carino vous fera revivre l’influence de la révolution française sur l’histoire politique de la Colombie et son indépendance.

Pour en savoir plus sur Villa de Leyva, n’hésitez pas à lire notre article

Colombie Leyva
Villa de Leyva – Boyaca

2. Mongui

Les départements de Boyaca mais également du Santander (limitrophe) ont été les premiers lieux colonisés par les espagnols en Colombie ainsi que ceux qui ont vu naître les prémices de la révolte qui aboutira à l’indépendance du pays. Il n’est donc pas surprenant d’y retrouver de nombreux villages et villes qui ont conservé l’architecture coloniale de l’époque. Ce patrimoine riche d’églises, de maisons et de places peut être découvert tout simplement en flânant dans les différents villages autour de Sogamoso.

Mongui en est une belle illustration, l’homogénéité et la conservation des différents édifices aux façades blanches et vertes délicatement fleuries donnent une atmosphère hors du temps à ce village. Votre balade débutera sur l’immense place centrale et l’église, se poursuivra dans les petites rues, la chapelle pour traverser ensuite un pont colonial, puis le couvent. Arrivé ici, un escalier vous mènera à un sublime point de vue sur le village et ses environs.

Le village de Mongui, au delà d’être superbe, réserve également une autre particularité : il est réputé pour sa fabrication artisanale de ballon en tout genre. Un autre raison pour les sportifs de ne pas le louper.

colombie mongui
Architecture coloniale dans le village de Mongui
mongui colombie
Point de vue sur le village de Mongui

3. Le paramo d’Oceta

Nous ne vous avons pas tout dit sur Mongui! Il s’agit aussi de la porte d’entrée vers un univers bien particulier, celui du Paramo d’Océta.

Le paramo, késaco ? Il s’agit d’un écosystème particulier et rare qui se trouve en majorité en Colombie (qui en détient 60 %) et de manière plus sporadique dans les autres pays andins.

Ce biotope se situe dans la cordillère des Andes aux altitudes comprises entre les forêts et les neiges éternelles. Son emplacement favorise la biodiversité et le caractère unique de sa flore. Un tapis d’herbes en touffes, de fleurs colorées minuscules, d’arbustes nains se conjuguent à merveille avec des plantes géantes qui forment des rosettes ou les emblématiques frailejones qui poussent d’un cm par an pour atteindre jusqu’à 4m.

À cette altitude (entre 3000 et 4000m), cette diversité végétale est hallucinante. La présence de fleurs étant importante il est conseillé de le visiter au paroxysme de la floraison à savoir mi octobre. Relief de montagne oblige, ce paysage offre de nombreuses courbes, falaises et formations géologiques remarquables. Le paramo d’Oceta est aussi très riches en lagunes et lacs, de quoi compléter le tableau en beauté.

Il n’existe pour le moment aucun sentier balisé, il est donc nécessaire de faire appel à un guide qui vous permettra de découvrir les plus beaux endroits. Vous pourrez en trouver facilement un auprès de l’Office de tourisme de Mongui ou de votre hôtel. Le coût est d’environ 50 000 pesos pour un groupe. La marche aller-retour pour y accéder prend environ 6h. 

Guide pour le Paramo d’Océta : vous pouvez faire appel à un guide en contactant l’office de tourisme sur la place centrale. Nous vous recommandons également Félix Montanes, guide mais aussi poète, joignable au 310 782 74 69

paramo colombie
Des frailejones, typiques du paramo d’Oceta

frailejones colombie

4. Le Lago de Tota

La nature ne finit pas de nous surprendre autour de Sogamoso. Le Lago de Tota est un véritable trompe l’œil naturel. Au premier abord, vous vous croyez à la plage, le sable est blanc, l’eau est bleue. La différence? Vous vous situez à 3015 m d’altitude au bord d’un lac entouré de montagnes. L’air est frais, l’eau encore plus, ce qui n’empêche pas les colombiens de s’y baigner ou d’y faire du scooter des mers.

Le week-end, c’est une destination idéale pour faire un barbecue en famille, boire quelques bières et profiter de cette vue. Des lanchas proposent aussi un tour du lac pour en connaître son histoire ainsi que celle des villages qui le bordent. Pour avoir une vue panoramique du lac, grimpez un peu à l’un des miradors.

colombie lago tota
Lago de Tota, en Colombie

5. Le marché aux desserts d’Iza

Vous avez pique niquez au Lago de Tota et il vous reste un petit creux ? Pas de problème, il vous suffit de poursuivre votre dimanche à la colombienne à Iza (à quelques km du Lago).

Au delà du fait qu’Iza soit un village charmant, il ravira vos papilles et comblera votre faim. En effet, tous les dimanches, il est de tradition d’assister au marché. Un marché insolite car ici les fruits ne se retrouvent en effet pas sur les étals, mais dans des préparations pâtissières. À Iza, le dimanche c’est le marché aux desserts.

La plupart des gâteaux comprennent une base de génoise et de crème auxquels sont ajoutés différents ingrédients tels que l’arequipe (confiture de lait), du bocadillo (pâte de fruit de guayaba), du milo (chocolat en poudre), des Oreo ou de nombreux fruits de la région (mure, guayaba, pêche, fraise, papaye, coco…).

Une astuce pour entamer la conversation avec les colombiens gourmands assis dans le parc central ? Demandez leur ce qu’ils sont en train de déguster !

voyage colombie dessert
Marché aux desserts d’Iza

Ceci n’est qu’un aperçu de la fabuleuse région de Boyaca, nous espérons vous avoir convaincu d’aller la découvrir.

Alors vous partez quand pour la Colombie ?

Où dormir à Boyaca ?

À Sogamoso

Sogamoso est une ville centrale pour pouvoir rayonner par la suite. Des hôtels bon marchés se situent autour du terminal de bus (ce qui s’avère pratique pour bouger tous les jours).

  • Guaque Hostal: Auberge de jeunesse située à Sogamoso, un peu à l’écart du centre-ville, 15 minutes à pied. Grand jardin. Chambre en dortoir, neuf et propre. Le propriétaire est très serviable et propose des tours en vélo. Lit en dortoir à partir de 8€, petit-déjeuner à 2€
  • Si vous souhaitez un hôtel plus sympa, allez à la Finca San Pedro, on nous en a dit le plus grand bien!

À Villa de Leyva

  • Nomadas Hostel: Auberge de jeunesse située à 1km à pied du centre ville de Villa de Leyva. Chambre basique et propre avec vue sur la montagne. Wifi gratuit. Location de vélos. Chambre double à partir de 13€, petit-déjeuner 3€
  • Hotel – Hospederia Villa Palva: Situé à 5 minutes à pied du centre-ville de villa de Leyva. Chambre moderne avec télé et machine à café. Wifi gratuit. Bureau d’excursions. Chambre double à partir de 43€, petit-déjeuner compris.
  • Hotel Casa Terra: Situé dans le quartier colonial historique de Villa de Leyva, à 350 mètres de la place principale. Propriété au calme. Chambre spacieuse, décorée  avec goût et très propre. Wifi gratuit. Mention spéciale pour leur petit-déjeuner délicieux. Nuitée en chambre double à partir de 70€, petit-déjeuner compris. C’est notre hébergement coup de cœur de la ville.

Comment se déplacer à Boyaca?

De nombreux bus desservent relient Villa de Leyva à Tunja (environ 1h) et Tunja à Sogamoso (entre 1h et 1h30).

  • Sogamoso-Mongui, Bus toutes les 20 min au terminal, environ 1h, 3500 pesos aller
  • Sogamoso-Iza-Lago de Tota, le bus pour le lago de tota passe d’abord par Iza vous pourrez donc conjuguer la visite du lac et de Iza dans la même journée. 6000 pesos aller pour le lago de Tota.

Guides de voyage de la Colombie

Vous partez en Colombie? À lire également

Tous nos articles sur la Colombie sont ici: Retrouvez tous les guides que nous avons écrits ici!

Visiter Boyaca en Colombie
4.4 (88%) 5 votes

Seb travaille dans l'éducation à l'environnement, Laura dans le secteur socio-éducatif. En couple dans la vie comme en voyage, ces passionnés de nature sillonnent le monde depuis 9 ans. Après de nombreux voyages, ils décident de partir 10 mois en Amérique Latine et de raconter leur expérience dans leur blog

Discussion3 commentaires

Laisser un commentaire

CommentLuv badge