Calakmul au Mexique: une grande cité maya en pleine jungle!

0

Calakmul au Mexique: le guide complet

À la fois Réserve de la biosphère et patrimoine mondial de l’UNESCO, Calakmul est définitivement un des grands lieux d’intérêt incontournables du Mexique. 

Et attention on ne parle pas de n’importe quelle réserve! Avec une superficie qui occupe l’équivalent de l’île de Puerto Rico, elle est le 2e poumon d’Amérique et la plus grande réserve tropicale du Mexique.

Ce qui est incroyable ici, c’est qu’on peut explorer en toute liberté une des plus importantes cités mayas cachée à travers la jungle, sous le regard curieux des singes posés à la cime des arbres.

Mais cette avenure se mérite : situé à la frontière avec le Guatemala il faut compter 5 heures de route depuis Campeche. C’est pourquoi il n’y a que très peu de touristes sur place – complètement à l’opposé de Chichen Itza, trop saturé- et c’est tant mieux!

De loin, de très loin, Calakmul a été mon grand coup de cœur au Mexique. Voici mon guide complet de Calakmul avec toutes les infos pratiques pour ne rien manquer lors de votre visite :

L’histoire de Calakmul en bref

Calakmul signifie « deux monticules adjacents » en maya du Yucatan, en référence aux 2 plus grandes pyramides du site : les structures I et II. Mais selon certains hiéroglyphes, la cité aurait aussi porté d’autres noms comme Kan « serpent » ou Ux te tuun « trois pierres ».

C’est le site où a été retrouvé le plus grand nombre de stèles du monde maya. C’est grâce à l’information précieuse qu’elles contiennent qu’il a été possible de reconstruire aussi bien l’histoire de Calakmul et le type de société dont il s’agissait.

Avec Palenque dans le Chiapas et Tikal au Guatemala, elle fut un parmi les plus importantes et influentes cités du monde maya.

Voici un bref aperçu de son histoire:

  • Occupée à partir de 550 av. JC, elle vécu son apogée de l’an 250 à l’an 900.
  • Entre 636 et 695 Calakmul réussit à établir un très puissant réseau sociopolitique.
  • Vaincu par Tikal au Guatemala, Calakmul fut obligée de se réorienter politiquement. Les nouveaux dirigeants établirent des relations avec d’autres cités situées plutôt au nord, comme Rio Bec.
  • Entre 1000 et 1500, ce fut principalement un lieu de pèlerinage.
  • De 400 av JC à 1000 accueilli de nombreux scribes, peintres, potiers, sculpteurs, maîtres bâtisseurs, et autres personnages qui contribuèrent à créer d’importantes œuvres (édifices, murales, frises, gigantesque masques), ainsi que de nombreux vases colorés (pour les maisons d’élite et les tombes de grands personnages), bijoux et masques de jade, objets en coquillage et bois, etc. C’est d’ailleurs le site où l’on a retrouvé le plus grand nombre de masques funéraires.

Que voir à Calakmul

On estime qu’il ya  quelques 6500 structures sur le site de Calakmul, mais pour l’instant, seulement 21 structures ont été “nettoyées”.

Il y a 3 itinéraires possibles pour visiter Calakmul: un court (2h), un moyen (3h) et un long (4-5h).

On trouve une carte en début de parcours qui indique toutes les structures accesibles avec les différents chemins, mais il est vrai que ce serait beaucoup plus pratique (mais moins écologique, certes) qu’ils nous remettent une carte en main propre à l’entrée. Pour ma part j’ai pris plusieurs photos de ce map qui m’ont été très utiles et je vous recommande de le faire. Heureusement, il y a ensuite des panneaux qui nous aide à s’orienter.

J’ai choisi le chemin long. Après 5h de route depuis Campeche, je me suis dit : autant au profiter!

pancartes calakmul

Voici donc ce qu’il y a à voir à Calakmul, dans l’ordre du sentier que j’ai suivi:

1. Chan Chi’ich 

C’est une petite zone résidentielle où vivaient de grandes familles avec des membres qui ne partageaient pas forcément des liens de sang, mais plutôt qui faisaient partie d’une même lignée. On a retrouvé un canal de drainage, pour évacuer la grande quantité d’eau qui tombait en saison des pluies et éviter les inondations.

chan-chiich-calakmul
la zone résidentielle de Chan Chi’Ich

2. Chii’k Naab 

C’’est un complexe de 68 structures avec des places et des couloirs. On pense que c’est un endroit de rassemblement pour différentes fêtes et célébrations.

chiik-naab-calakmul
Chii’k Naab

3. Grande Acropole

Les deux sites précédents étaient beaucoup plus petits, c’est donc le premier grand complexe que j’ai vu en suivant le chemin: impressionnant! C’est une grande zone résidentielle divisée en 2 espaces principaux: un semi-public et un privé, réservé à l’élite.

  • L’espace semi-public : il englobe quelques 10 édifices autour de deux places divisées par la Structure XII : la place nord (avec un terrain de jeu de balle) et la place sud. L’accès original à l’Acropole se faisait via la Structure XIV, donc effectivement il était public, mais son accès était limité et très contrôlé.
  • L’espace privé : c’est l’endroit où résidaient le gouverneur et l’élite de Calakmul. On y trouve quelques 70 structures autour de 17 patios et places.

En plus d’être résidentielle, la zone de la Grande Acropole avait des fonctions administratives, politiques, sociales et cérémonielles. Dans certaines structures ont été trouvées des tombes de personnages importants avec offrandes funéraires, comme c’est le cas de la Structure XV où ont été retrouvées trois tombes.

grande-acropole-calakmul
La Grande Acropole de Calakmul
structure-14-calakmul
La structure XIV qui était le point de contrôle de la Grande Acropole
structure-15-calakmul
La Structure XV où ont été retrouvées 3 tombes

4. Grande Place et la Structure II

La Gran Plaza est la place centrale de Calakmul. Elle est entourée de différentes structures parmi lesquelles trône la fameuse  Structure II. En plus d’être la plus grande pyramide de Calakmul, c’est aussi le coeur de la cité. Avec ses 50m de hauteur (elle atteint à son époque 60m), c’est une des plus importantes pyramides du monde maya.

Cette pyramide fut le centre du pouvoir de Calakmul et tombeau de certains dirigeants. Pour l’instant, on y a trouvé 9 chambres funéraires!

Il faut absolument monter pour admirer la vue car on se trouve au-delà de la cime des arbres. Et en observant bien vous verrez quelques points émerger d’entre la végétation: ce sont d’autres pyramides. Parmi elle à votre gauche vous verrez l’autre grande pyramide de Calakmul: la Structure I.

Mon conseil: il y a différents paliers et l’accès au palier le plus élevé est un peu caché. Du moins, pour ma part, je croyais vraiment être arrivée au sommet car on ne voit pas à quel point c’est grand vu d’en bas! J’ai heureusement suivi quelqu’un qui connaissait très bien la structure jusqu’en haut. Il faut prendre des escaliers à votre droite en montant.

grande-pyramide-calakmul
Au pied de la Structure II de Calakmul. D’ici, ce qui semble être le sommet ne l’est pas, il est encore plus haut!
pyramide-2-calakmul
Vue depuis le sommet de la Structure II
structure-I-calakmul
La vue sur la Structure I depuis le sommet de la Structure II

5. Structure I

Avec ses 40m de hauteur, c’est la 2e plus importante pyramide de Calakmul après la Structure II.

Heureusement, après avoir monté la Structure II, les genoux sont déjà habitués! Mais il faut tout de même faire attention de ne pas glisser car les escaliers sont assez inégaux.

Ici aussi, du sommet, on obtient aussi une vue magnifique sur les environs. Et plus ou moins face à nous: la Structure II qui émerge entre les arbres. C’est un moment magique, j’ai encore du mal à croire que ce n’était pas un décor de film!

structure-1-calakmul
Au pied de la Structure 1
vue-sur-la-structure-II
Vue sur la Structure II depuis la Structure I

6. Petite Acropole et la Structure III

C’est le dernier complexe du site avant la sortie, donc profitez en bien.

Il est vrai qu’après les Structures I et II qui sont énormes, la Pequeña Acrópolis peut paraître moins impressionnante car ce sont des bâtiments qui ne sont pas vraiment restaurés. Et pourtant : je m’y suis sentie dans un vrai terrain de jeu en grimpant partout!

petite-acropole-calakmul
On se croirait dans le jeu de Lara Croft, non?

La Structure III est située en bordure de la Petite Acropole. C’est un palais où a vécu une des plus vieilles lignées de la ville. On y a trouvé 2 tombes, dont une avec des offrandes (vaisselle, masques de jade) et des plaques avec des écritures hiéroglyphiques, ce qui indique que le défunt fut un important dirigeant.

structure-III-calakmul
La Structure 3 de Calakmul, à côté de la Petite Acropole

7. La faune

On trouve dans la réserve une faune riche: 235 espèces d’oiseaux, 5 des 6 félins du Mexique, de nombreux reptiles et des singes.

Pour ce qui est du site archéologique de Calakmul, j’ai vu plusieurs singes jouant d’une branche à l’autre et un couple de dindons ocellés qui se baladaient tranquillement. Vous les croiserez certainement, ouvrez les yeux !

Carte de Calakmul

Voici une carte de Calakmul avec tous les bâtiments accessibles au public, fournie par l’INAH, elle offre un bel aperçu des lieux!

carte calakmul

Calakmul: mon ressenti

Comment ne pas tomber sous le charme d’un site maya caché dans la jungle?

On peut découvrir en toute liberté le site de Calakmul, en montant jusqu’au sommet des pyramides et autres structures, ce qui n’est plus le cas de la majorité des autres sites archéologiques que j’ai visités durant mon séjour au Mexique!

C’est un site archéologique méconnu du Mexique et qui est pourtant d’une très grande importance. C’est d’ailleurs un grand avantage pour l’instant car on y trouve très peu de visiteurs, ce qui rend l’endroit encore plus magique. Dans ses journées les plus occupées, Calakmul accueille quelques 100 personnes, c’est pour dire!

C’est vrai qu’il faut être plutôt en forme pour être capable de gravir les nombreuses marches (et pouvoir les descendre), mais j’ai croisé des voyageurs de tout âge, dont plusieurs qui avaient clairement l’âge de la retraite.

La grande question est : est-ce que le site vaut bien 5h aller (+ 5h retour la même journée dans certains cas) ? OUI, sans hésiter!

Croyez moi, c’est une expérience unique à vivre absolument lors de votre voyage au Mexique.

Visiter Calakmul : infos pratiques

Voici toutes les informations dont vous avez besoin pour visiter Calakmul:

  • Entrée 70 $MXN
  • Guide optionnel sur place 400 $MXN (max 4 personnes)
  • Ouvert de 8h à 17h tous les jours

Où dormir pour visiter Calakmul?

Ça dépend vraiment de votre itinéraire et vu les distances, choisissez bien pour éviter de faire de la route inutilement!

Si, comme moi, vous partez de Campeche et vous poursuivrez votre voyage en avion, le mieux est de dormir à Campeche. Voici mes trois hôtels à Campeche, testés et approuvés!

  • Hotel Rath : j’étais un peu sceptique au moment de ma réservation car il n’y avait encore aucun commentaire sur l’établissement, mais ce fut une belle surprise! Il se trouve face à un parc, non loin d’Uj Arte caféLa Pigua et le Jardin botanique. L’hôtel est simple, mais la chambre est jolie, avec tv et air climatisé (un luxe!), et l’accueil était hyper sympathique. Vraiment l’hôtel idéal pour un petit budget! À partir de seulement 25 euros la nuit 
  • Hotel Socaire: c’est mon hôtel préféré de Campeche! En plus d’être parfaitement bien situé au centre historique, l’espace est très joli, avec patios fleuris et piscine, les chambres sont lumineuses, bien décorées, avec de superbes carrelages au sol. Parfait pour un séjour en amoureux ! À partir de seulement 45 euros la nuit
  • Hotel Boutique Casa Don Gustavo : c’est un manoir du 18e siècle qui a été magnifiquement restauré en gardant son cachet d’antan, avec de nombreuses œuvres d’art et des meubles anciens. Les chambres sont d’un confort véritablement haut de gamme avec une grande salle de bain et un petit coin salon. Sur place, piscine et espaces de repos aménagés, musique classique et accueil avec un cocktail. Plusieurs détails qui font la différence. 139 euros la nuit

Si vous êtes en voiture, vous pouvez dormir à Xpujil ou dormir à Chicanna qui sont beaucoup plus proche (50km), pour ensuite poursuivre votre route sans devoir revenir à Campeche. Voici trois excellentes options pour différents budgets:

  • Hotel Chaac Calakmul : C’est une bonne option pour les petits budgets à Xpujil. C’est un petit hôtel très simple, mais tout proche du bus ADO, les chambres sont propres et viennent avec air climatisé (un luxe à ce prix!), en plus les proprios sont très sympas.  À partir de 17 euros
  • Casa Ka´an : ce sont 4 cabanes confortables avec air climatisé, terrasse privée et cuisine. Elles sont situées en pleine nature, entourées par la jungle, à proximité de sentiers de randonnée. C’est un hébergement écologique qui fonctionne à l’énergie solaire et abrite plusieurs arbres fruitiers. Le petit déjeuner est inclus et les résidus sont ensuite utilisés comme compost pour le potager. Si vous avez un peu plus de budget, c’est une excellente option à envisager à Xpujil! À partir de 58 euros
  • Hotel Casa Maya Calakmul : c’est l’endroit idéal pour profiter d’un confort haut de gamme en pleine nature! Les chambres viennent avec air climatisé, wifi, de grandes fenêtres avec une vue magnifique sur les environs, soit avec balcon ou terrasse, et certaines même avec jacuzzi. Il est possible de louer gratuitement des vélos sur place et de faire de la randonnée dans les sentiers à proximité. En prime, le resto est excellent! À partir de 104 euros

Se rendre à Calakmul depuis Campeche

Se sont 300km qui séparent Calakmul de Campeche. Il faut compter environ 4h jusqu’à l’entrée de la réserve, puis 1h supplémentaire pour arriver au site (en roulant à 30km/h), sur une route entourée de végétation.

  • En voiture : depuis Campeche, il faut prendre la Carretera 261 vers le sud jusqu’à Escarcega, puis la Carretera 186 vers Chetumal. Au km 95 (Conhuas), il faut emprunter le croisement vers le sud durant 60km. Important : lorsque vous passerez par Escarcega, faites le plein absolument car il n’y a aucune station essence jusqu’à Xpujil ! À l’entrée du site vous trouverez un stationnement gratuit.
  • En transport organisé : c’est l’option que j’ai choisie car je n’avais pas de voiture et c’est celle que je vous recommande. Comme c’était la saison basse (et que ce n’est pas une excursion si populaire vu la distance) il n’y avait pas de groupes qui sortaient cette journée là, et comme je voyageais seule, j’ai dû prendre un transport privé. C’était la seule option possible dans ce cas ci, mais je ne le regrette pas et je vous le recommande sans hésiter. J’ai payé 4000$MXN, prix qui aurait été divisé si j’avais été accompagnée.
  • En transport public : techniquement il serait possible d’arriver à l’entrée de la réserve en transport public, mais il faudrait alors marcher jusqu’au site de Calakmul (50km) aller, puis retour. Je ne vous le recommande pas du tout…

Quoi apporter?

Vous aurez chaud, à cause du soleil, mais aussi à force de monter et descendre les nombreuses structures. Apportez donc des vêtements légers et de bons souliers de marche. De juin à août, les moustiques sont particulièrement voraces, pensez donc à de l’anti-moustique. Et surtout, très important, une bonne quantité d’eau!

Si vous en avez, pensez aussi à apporter des jumelles. J’aurais vraiment aimé en avoir, autant pour observer la faune à la cime des arbres que les structures cachées au loin entre la végétation.

Important: il n’y a rien sur place, donc faites vos provisions d’avance!

Photo d’entête: INAH

Guides de Voyage Mexique

Vous partez au Mexique? À lire également

Tous nos articles sur le Mexique sont ici: Retrouvez tous nos guides sur le Mexique!

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

visiter-calakmul

Calakmul au Mexique: une grande cité maya en pleine jungle!
5 (100%) 2 votes

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Toi aussi tu aimes les lamas?