Aurélie, profession: infirmière globetrotteuse

17

De l’Asie à l’Amérique du Sud

 

Aurélie: jeune femme colorée // son dernier coup de cœur cinématographique est le film afghan « Syngué Sabour – Pierre de patience » d’Atiq Rahimi // son plat préféré est le dhal, découvert en Inde, soit au coco & lentilles corail ou au tomate & lentilles vertes // son fantasme d’évasion: « une journée seule à la découverte d’une ville encore inconnue. Arpenter les boulevards, me perdre dans les ruelles, flâner dans le marché central, humer les parfums de la street food, m’asseoir au hasard et regarder la vie, boire un chaï sur un coin de table, écrire mes impressions pour emprisonner les souvenirs, sourire et bavarder, m’endormir épuisée et poussiéreuse! »

 

Je suis tombée sur son projet « En Terre Andine » un peu par hasard. Infirmière, elle a décidé de voyager et de mettre à contribution ses connaissances dans des milieux défavorisés. Après l’Asie, elle se tourne vers l’Amérique du Sud pour son prochain voyage.

 

Parle-nous un peu de toi et de ton expérience humanitaire en Asie

J’ai 26 ans, je suis née en Normandie, mais vit en Bourgogne depuis 15 ans. Je suis infirmière et j’exerce actuellement auprès de personnes en grande précarité. Je suis curieuse et passionnée, j’aime lire et surtout écrire, ma seconde passion. J’ai choisi un métier qui place l’homme au centre des préoccupations, et c’est bien ainsi que je conçois la vie ! Je suis végétarienne, écolo et je m’intéresse aux principes de décroissance, d’économie alternative… J’essaie d’être le plus en cohérence possible avec mes valeurs, de me sentir en harmonie avec les hommes et notre planète !

 

Rameswaram (Inde)

 

Je voyage depuis 2008, date de mon premier voyage en Inde. En 2010, après plusieurs séjours de moins d’un mois en Inde, au Népal et en Europe, j’ai décidé de prendre une disponibilité afin de partir seule sur les routes asiatiques : j’ai passé 5 mois en Inde et 4 mois en Asie du sud-est (Thaïlande, Laos, Cambodge et Birmanie). Je n’ai pas mis mes compétences médicales en avant au cours de ce voyage, pour diverses raisons : mauvaise maitrise de la langue anglaise, profil atypique (expérience unique en psychiatrie), envie de liberté complète…

 

voyage perou enfants

 

En 2009, au Népal, j’avais pris contact avec l’Association Pomme Cannelle œuvrant pour les enfants des rues de Katmandou. Je leur ai emmené du matériel médical et des médicaments de base. Ne restant qu’un mois dans le pays, j’ai simplement observé leurs activités, pris connaissance de leur mode de prise en charge etc… Cette expérience a fondé en moi la volonté de m’engager durablement auprès d’une association locale, dans mon domaine de compétence, pour des actions durables et de qualité.

 

voyage perou humanitaire

 

 

Voyageras tu seule en Amérique latine?

Je serai à nouveau seule pour ce nouveau projet. Il est vrai que les questions de sécurité me préoccupent davantage qu’en Asie, où je n’ai connu aucun problème de ce type. Je vais prendre les mêmes précautions de bon sens qu’habituellement : tenue adaptée, attitude discrète et respectueuse, à l’écoute de mon intuition et des conseils des habitants, signalement de mon passage à l’ambassade, dispersion de mon argent dans différentes poches et lieux, porte-monnaie ne contenant que de petites coupures nécessaires aux achats du quotidien…

 

Parles-tu espagnol?

L’espagnol était ma seconde langue au lycée. J’étais plus douée qu’en anglais (ce qui n’était pas difficile !!) et j’en garde de meilleurs souvenirs.

Toutefois, je pense reprendre des cours à Quito ou Sucre afin d’être en mesure de m’exprimer correctement pour mon travail au sein du Centre Educatif Ñanta dans lequel je vais exercer comme infirmière durant 6 mois.

 

As-tu fais beaucoup de recherches pour préparer ton trip?

Mes premières recherches se sont concentrées sur le choix d’une association partageant mes valeurs et à laquelle je pourrais faire profiter mes compétences médico-sociales.

Puis, j’ai décidé de mon itinéraire en fonction du prix des billets notamment : il est beaucoup plus cher d’atterrir à La Paz qu’à Quito par exemple ! J’ai emprunté des Lonely Planet à droite et à gauche, trainé sur les forums et suis abonnée à pas mal de blogs et sites comme le vôtre !

Cette partie du voyage est toujours source de beaucoup de plaisir pour moi ! Je m’y projette, j’en rêve… je trépigne !

 

Quels seront les pays que tu vas visiter?

J’atterris en Équateur le 3 septembre ; je compte y rester durant 6 semaines (une amie rencontrée en Grèce et retrouvée en Inde m’y rejoindra durant 3 semaines !). Puis, je traverserai le Pérou du Nord au Sud durant 6 semaines également. J’atteindrai ensuite la Bolivie où je resterai 6 mois pour mener à bien ma mission auprès des enfants travailleurs de Sucre. J’aimerais repartir vers Buenos Aires, où je prendrai mon vol retour, via le Paraguay. Le retour en France est prévu pour début juillet.

 

Qu’est ce qui t’attires au Pérou? Y-as-tu déjà été?

Je ne suis jamais allée en Amérique Latine ! Si l’Asie me fait rêver depuis toujours, ce n’est pas le cas du continent sud-américain, que j’ai découvert au travers des récits d’autres voyageurs. Je me souviens surtout de m’être imaginé les paysages grandioses à perte de vue…

Pour être honnête, le Pérou n’est pas le pays qui m’attire le plus. Il est sur ma route et je suis ravie d’y consacrer une partie de mon voyage, mais je crains un peu les foules touristiques. Les sites comme le vôtre offre une face moins connue du pays et me pousse à le découvrir autrement !

 

Quel sera ton itinéraire au Pérou? Comment l’as-tu choisi? 

Traversant le Pérou du nord (Piura) au sud (Puno/Lac Titicaca), mon itinéraire s’est logiquement construit autour de cet axe.

Je projette de passer quelques jours à Chiclayo, de découvrir la forteresse méconnue de Kuelap, de m’arrêter dans la région du Trujillo et notamment au petit village de Huanchaco. Si j’en ai le courage et la condition physique, une randonnée dans la cordillère blanche autour de Huaraz pourrait me réserver de superbes paysages ! Après quelques jours à Lima, cap au sud avec Paracas et les îles Ballestas, puis je prévois de passer une semaine dans la région d’Arequipa qui semble ouvrir la porte à de très belles excursions. La région de Cuzco pourrait m’accueillir durant une semaine également. Le Machu Pichu était initialement prévu au programme mais je pense que je n’en aurais pas les moyens du fait d’un budget très serré : 20E/jour en Équateur et au Pérou, 13E/jour en Bolivie. La citadelle de Kuelap m’en donnera le goût, celui du mystère en plus ! Puis, pour terminer, je pourrais passer une semaine également autour du Lac Titicaca.

Un itinéraire des plus classique donc, car il est difficile de se projeter hors de la route touristique tant qu’on n’a pas posé les pieds dans le pays ! Pour ma part, c’est souvent au travers des rencontres, où portée par des vents contraires que je m’éloigne de l’itinéraire établi pour découvrir des trésors !

 

Quel type d’hébergement envisages-tu?

Mon mini-budget guidera mes choix ! Dans l’idéal, je fuis les hôtels anonymes ou les auberges de jeunesse gigantesques mais… Si je me fie à mon expérience asiatique, je dors et m’endors à peu près partout ! Ma seule crainte réside dans les insectes et autres petits animaux rampants ! Malgré les blattes, les cafards, les chauves-souris, les araignées, les serpents, les rats, les souris, les punaises… croisés en Asie, j’en reste répugnée !

D’après toi, quels seront les moments forts du voyage? 

Ce seront probablement les rencontres ! Et bien sûr, mon travail au sein de l’association bolivienne !

Voilà un voyage qui promet. De notre côté, on a bien hâte d’en apprendre plus sur son voyage au Pérou! Rendez-vous sur son blog, vous y trouverez plus de détails sur son projet et déjà plusieurs articles intéressants! Également, n’hésitez pas à « aimer » sa page Facebook.

Toutes les photos sont la propriété intellectuelle d’Aurélie Rawinkski.

 

Aurélie, profession: infirmière globetrotteuse
5 (100%) 1 vote

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Discussion17 commentaires

  1. Bonjour et merci pour cette interview intéressante.

    « J’ai choisi un métier qui place l’homme au centre des préoccupations, et c’est bien ainsi que je conçois la vie ! Je suis végétarienne, écolo et je m’intéresse aux principes de décroissance, d’économie alternative… »

    Voilà qui est bien dit !

    • Merci! C’est effectivement une grande joie de pouvoir lier mon métier et ma passion du voyage! Le milieu médical n’est pas le seul à offrir cette opportunité du reste…

  2. Bonjour Aurelie,
    Serait il possible de correspondre par mail sur nos experiences de voyages?
    J ai vecu 5 ans en Thailande, j aivoye a Singapore,Malaysie,Taiwan,Sri Lanka.
    Je parle couremment le thailandais.
    Je te donne mon adresse mail: [email protected]
    J aurais differents projets dont j aimerais te parler.
    Merci et bon weekend
    David

  3. De la grand rive

    Bonjour Aurelie,
    Je suis également infirmière et aimerais partir exercer quelques mois en Asie.
    Pouvons nous correspondre par mail?
    Merci par avance de votre réponse
    Jeanne

Reply To laurent @ Expatriation en Thailande Cancel Reply