Village de Zinacantan: artisanat traditionnel dans le Chiapas

0

Le guide de Zinacantan au Mexique

Zinacantan est un village traditionnel tzotzil connu principalement pour ses fruits, ses fleurs, et artisanat situé juste à côté de San Cristobal de las Casas dans le Chiapas.

Tout comme San Juan Chamula, c’est une communauté autonome qui non seulement décide de ses lois et règlements, mais les applique elle-même, sans police extérieure. Il faut d’ailleurs payer une entrée pour avoir accès au village…et il est interdit de prendre des photos à l’intérieur de l’église, sous peine d’emprisonnement!

C’est peut être la raison pour laquelle une rumeur court que les visiteurs ne sont pas les bienvenus, ce qui est absolument faux. Mais entre cette rumeur –aussi fausse soit-elle, d’ailleurs démentie par le guide-, et son nom d’origine nahuatl « lieu des chauves souris » je me demande quand même où je vais atterrir en embarquant dans le van. Mais en arrivant, c’est plutôt un joli petit village coloré qui se dresse devant moi!

Voici mon petit guide de Zinacantan dans le Chiapas, avec ce qu’il y à faire sur place, comment s’y rendre avec ou sans guide et où dormir pour visiter le village:

Que faire et voir?

Il y a principalement deux choses à ne pas manquer à Zinacantan: découvrir les croyances tzotziles à travers la visite de l’église, et l’artisanat local avec les techniques traditionnelles.

La visite de l’église de San Lorenzo

Avec le tremblement de septembre 2017, l’église a été “déplacée” juste à côté, et nous n’avons pas pu visiter le bâtiment. Heureusement ce n’est pas pour son architecture qu’il faut y aller, mais bien pour découvrir l’intérieur qui reflète les croyances locales!

Comme je l’ai mentionné plus haut, tout comme à San Juan Chamula, il est formellement interdit de prendre des photos à l’intérieur des lieux de culte. Ce n’est pas un règlement à prendre à la légère, la communauté se réserve le droit d’envoyer en prison le visiteur qui ne le respecte pas.

On trouve ici un mélange de croyances mayas et catholiques. Mais la particularité des lieux va bien au-delà de la messe qui se fait en tzotzil: les gens se réunissent pour prier, mais également pour célébrer en fumant et en buvant du pox (l’eau de vie du Chiapas) à l’intérieur même de l’église.

Aux murs, on trouve de nombreux saints, qui portent des miroirs. On dit que de se voir en priant établit une relation particulière avec le saint, une sorte d’introspection. On trouve également de nombreuses statues d’animaux sacrées, les nahuales, où sont installées des bougies.

Ce sont les « mayordomos », que l’on reconnaît par leur habit noir, qui se chargent de mettre des fleurs aux saints, etc. C’est un véritable honneur et une grande responsabilité car s’ils s’occupent bien des saints, ces derniers le rendront en protégeant la population du village.

Sur la place principale, on peut voir trois croix sont associées à la ceiba, l’arbre de vie des mayas. Elles sont peintes en vert, ce qui symbolise la fertilité et la vie, et décorées de fleurs rouges (pour le soleil et le sang des ancêtres), jaunes (la richesse) et blanches (la pureté).

village zinacantan zinacantan au mexique place zinacantan eglise zinacantan

Le textile traditionel

Zinacantan est réputé pour son art textile et les habits typiques, hauts en couleurs, sont facilement reconnaissables : les femmes portent une blouse, une jupe attachée avec une ceinture, et une sorte cape. Les hommes portent principalement un pantalon et une chemise. Le tout, toujours brodé avec des fleurs!

Les fleurs changent en forme, taille et couleur avec la mode et de nouvelles tendances sont montrées par les familles environ chaque 6 mois durant les célébrations de San Sebastian en janvier et San Lorenzo en août. Oui, c’est du sérieux! Depuis 5 ans, c’est le mauve qui prime et effectivement, on le voit partout, autant chez les hommes que chez les femmes.

On peut d’ailleurs voir de beaux exemples de vêtements de Zinacantan au Centro de Textiles del Mundo Maya à San Cristobal de las Casas.

zinacantan vetements

Mais il faut absolument visiter un atelier pour découvrir les techniques traditionnelles de tissage. La tisseuse s’installe à genou et le métier à tisser se porte à la ceinture. Un outil en bois permet de manipuler les fils de laine, dans un mouvement en 8. C’est vraiment fascinant de voir un travail avec une telle précision. Certaines oeuvres prennent jusqu’à 8 mois pour être complétées!

textile traditionnel zinacantan textile mexique

D’ailleurs, j’ai été surprise de voir à l’intérieur de la maison un grand autel, à la fois avec des nahuales mayas et des croix catholiques, comme à l’église. C’est une impressionnante fusion culturelle.

traditions chiapas
L’autel à l’intérieur de la maison de Zinacantan avec les nahuales (figurines sacrées d’animaux)

Et bien sûr, avant de partir, ne manquez pas l’occasion de goûter au pox, l’eau de vie du Chiapas. Il y en avait 3 différents à déguster gratuitement. Il était un peu trop tôt pour moi, mais je me suis laissée tenter par la version “originale”, partagée avec une autre voyageuse. Fort, mais bon.

D’ailleurs, au fond, dans la cuisine, il y avait aussi trois femmes en pleine fabrication de tortillas à la main, qui les faisaient ensuite chauffer sur une plaque, donc de la façon traditionnelle. Les gens avaient l’air de se régaler!

posh mexique
Le pox traditionnel du Chiapas

Comment visiter San Juan Chamula?

En visite guidée

Pour plus de facilité et profiter des explications d’un guide, j’ai choisi de participer à un tour depuis San Cristobal, qui englobait à la fois Zinacantan et San Juan Chamula. C’était un petit van, avec des voyageurs franchement intéressants et écclectiques, et un guide très informé, je n’ai pas du tout regretté!

Dès que vous aurez vos dates de voyage au Chiapas, vous pourrez réserver votre tour de Zinacantan et San Juan Chamula!

En solo

  • En transport public : il y a des colectivos qui partent du Mercado Municipal de San Cristobal de las Casas (15$MXN par personne).
  • En taxi: un taxi devrait coûter autour de 80$MXN, il est important de fixer le tarif d’avance.
  • En voiture : prendre l’autoroute qui mène à San Juan Chamula et au km 9, prendre la direction de Zinacantan

Où dormir pour visiter Zinacantan?

San Cristobal de las Casas est l’endroit idéal pour se loger dans la région et il est situé juste à côté de Zinacantan. Voici mes 3 suggestions d’hôtels, pour trois budgets différents:

  • Posada El Paraiso: un vrai petit havre de paix coloré tout proche du Zocalo. J’ai abusé des photos sur place tant le patio intime m’a paru joli, presque comme un décor de film. Les toits des chambres sont hauts, avec une petite mezzanine et le lit est confortable. J’ai particulièrement apprécié le fait de pouvoir réserver de nombreuses excursions directement à la réception…et que dire du restaurant! À partir de 40 euros la nuit.
  • Hotel Diego de Mazariegos : l’hôtel est situé dans une grande casona du 18e siècle, qui a conservé son style colonial mexicain avec des chambres aux poutres apparentes, un charmant patio intérieur avec une fontaine, et une décoration classique aux tons chaleureux. Sur place, on trouve deux restaurants et un bar. Wifi et petit déjeuner inclus. À partir de 58 euros la nuit
  • Casa Lum Hotel Eco Chic : de loin le  meilleur hôtel pour un séjour romantique à San Cristobal ! C’est un petit hôtel chic et intime de seulement huit chambres, entre modernité et design traditionnel. Sur place, on trouve un très bon restaurant, une terrasse avec vue panoramique sur la ville et un jardin. À seulement deux pas de tous les principaux attraits, c’est l’endroit parfait pour les amoureux mais faites vite car les chambres s’envolent vite! À partir de 80 euros la nuit

Guides de Voyage Mexique

Vous partez au Mexique? À lire également

Tous nos articles sur le Mexique sont ici: Retrouvez tous nos guides sur le Mexique!

 

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

visiter-zinacantan

Village de Zinacantan: artisanat traditionnel dans le Chiapas
4.91 (98.18%) 11 votes

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Toi aussi tu aimes les lamas?