Visiter l’Argentine: TOP 20 des choses à faire et à voir absolument

1

Que faire en Argentine?

Vous prévoyez de faire un voyage en Argentine?

Entre vallées aride et climats glaciaires, ce vaste pays offre une multitude de choses à voir et de lieux d’intérêts à découvrir.

Pour vous aider à y voir plus clair parmi la foule de lieux à visiter dans le pays, je vous ai préparé un guide des 20 meilleures visites à faire pendant votre séjour en Argentine.

De Buenos Aires aux vallées Calchaquies, en passant par la route des 7 lacs et les chutes d’Iguazú, l’Argentine n’aura bientôt plus de secrets pour vous!

Alors, que faire en Argentine ? Suivez le guide!

Visiter l’Argentine: voir les incontournables

1. Buenos Aires : la capitale

Impossible de faire du tourisme en Argentine sans passer par sa célèbre capitale : Buenos Aires !

Métropole cosmopolite, vivante et colorée, Buenos Aires est une ville immense et fascinante. Réputée à juste titre pour être la ville la « plus européenne » de toute l’Amérique latine, ses habitants sont en majorité des descendants de colons venus d’Europe. C’est sans doute pour cela que certains quartiers, dans leur l’architecture, vous rappelleront Paris, Madrid ou encore Naples.

Si j’ai été charmé par sa richesse culturelle et historique, bien d’autres aspects de cette ville pleine de surprises sauront vous séduire. Et oui, à Buenos Aires, on sait aussi faire la fête: c’est la ville parfaite pour passer des nuits endiablées dans les clubs, pubs et autres établissements nocturnes!

Lors de votre circuit en Argentine, je vous conseille de passer au moins 3 jours à Buenos Aires. Cela vous permettra d’avoir un bon aperçu de la ville.

Voici les principales choses à voir à Buenos Aires:

  • Le quartier de La Boca, à la mode et très coloré regorgeant de galeries d’art, de maisons aux couleurs chatoyantes et de boutiques tendances.
  • Le quartier de Palermo, chic et animé
  • Le quartier de San Telmo: berceau du tango, le soir de nombreux spectacles de danse animent les rues et les cafés
  • La Plaza de Mayo (Place de Mai) : place verte et historique de la ville
  • Obelisco : Vous ne pourrez pas la louper: au centre de la Plaza de Mayo, cet obélisque blanc a été érigé pour le premier anniversaire de l’indépendance de Buenos Aires.
  • La Casa Rosada, le palais présidentiel classé monument historique
  • Le Théâtre Colon, agréable à admirer de l’extérieur et encore plus majestueux de l’intérieur, à l’occasion d’un spectacle de ballet ou d’opéra.
  • Les jardins japonais (dans le Parque Tres de Febrero): Et oui, cela peut vous sembler surprenant, mais c’est à Buenos Aires que se trouvent les plus vastes jardins japonais au monde, en dehors du Japon. Un lieu très apaisant!
  • Le cimetière de la Recoleta : à l’instar du cimetière du Père Lachaise en France, celui-ci abrite les tombes des plus illustres personnalités argentines. Un cimetière étonnant où, étrangement, il est agréable de déambuler parmi les impressionnantes tombes, statues et sarcophages.
Buenos Aires
Le quartier traditionnel de San Telmo à Buenos Aires

2. Tigre

Profitez de votre passage à Buenos Aires pour faire un crochet par la ville de Tigre (prononcer « Tigré »), située au nord de la capitale, et y passer quelques heures.

Surnommée la Venise verte argentine, Tigre est une ville verdoyante et paisible, construite sur les bords du delta du Parana. Ici, tous les déplacements se font en bateau.

Les maisons sont bâties sur pilotis et on croise le long des routes aquatiques toutes sortes d’embarcations : barques, voiliers, zodiacs, jet skis, yachts, kayaks, bateaux-bus etc… À Tigre, c’est comme cela que se déplacent les habitants, et ca sera également votre moyen de transport!

Parfaite pour s’évader un moment loin du tumulte de la ville, vous apprécierez Tigre pour sa verdure et ses jolis cours d’eau parsemés de petits îlots sauvages riches en faune et en flore.

À ne pas manquer :

  • C’est l’occasion pour vous de faire une des nombreuses mini-croisières. Une belle facon de découvrir la beauté de Tigre au gré des canaux et rivières du Delta du Parana.
  • Prenez également le temps de vous balader à pieds autour du centre-ville, où de très jolies promenades sont aménagées le long des quais.
tigre-buenos-aires
Croisière à Tigre

3. Les chutes d’Iguazú

On continue ce top des choses à faire avec les chutes d’Iguazú, un incontournable de votre voyage en Argentine. 

Situées à la frontière entre le Brésil et l’Argentine, au cœur du parc naturel national d’Iguazú, ce ne sont pas moins de 275 chutes d’eau qui grondent au cœur d’une végétation luxuriante.

Autant vous dire que ce spectacle ne vous laissera pas indifférent! Ce n’est pas pour rien que les chutes d’Iguazú sont considérées comme les plus belles au monde. Visiter l’Argentine sans les découvrir serait dommage!

Vous le savez peut être, il est également possible d’admirer ces impressionnantes cascades du côté brésilien.

Pour ma part, je trouve le côté argentin beaucoup plus intéressant (et moins cher!), avec une vue d’ensemble plus spectaculaire. Vous aurez en plus la possibilité de faire une grande balade de plus de 5 heures autour des chutes. Le site est plus restreint du côté brésilien.

Il y a certes beaucoup de monde à Iguazú car il fait partie des grands sites et attractions touristiques d’Argentine, mais la splendeur du spectacle en vaut largement la chandelle. Une excursion à intégrer obligatoirement à votre circuit en Argentine.

Dernière chose: le site des chutes est entouré par une forêt subtropicale très riche en faune et flore, n’hésitez pas également à vous y aventurer.

Des sentiers aménagés, dont celui de Macuco, permettent de profiter de belles balade. Si vous avez un peu de chance et beaucoup de discrétion, vous pourrez observer les animaux typiques de la région : singes hurleurs, oiseaux, agoutis, tamanoirs…

Pour passer la nuit à Iguazu à prix intéressant, je vous recommande Hostel Iguazu Falls. L’ambiance est décontractée et vraiment sympa!

iguazu-bresil
Iguazu

4. La Gorge du Diable

Toujours dans le parc national d’Iguazú, vous pourrez également voir la cascade Garganta Del Diablo, en français : la Gorge du Diable.

Accessible à pied au terme d’une petite randonnée d’environ 6 km (ou en train pour ceux qui préfèrent), la Gorge du Diable offre l’un des points de vue les plus spectaculaires sur les chutes.

Cet étroit et vertigineux gouffre en forme de U voit chuter la moitié du débit de la rivière sur une hauteur de 82 mètres. Tout dépend du niveau d’eau présent au moment de l’année où vous faites la visite, mais lorsque le débit est à son maximum le spectacle est extrêmement impressionnant.

Lors de votre ascension vers la Gorge du Diable, vous avancerez sur une passerelle au-dessus de l’eau qui offre une jolie vue du dessus de la cascade. Avant d’arriver sur la passerelle, observez la nature autour de vous, vous pourrez avoir la chance d’observer des toucans et des hérons et pourquoi pas même d’apercevoir un caïman se dorant la pilule au bord de la rivière.

Vous ne le savez peut être pas, mais il existe une autre Garganta Del Diablo, au nord-ouest du pays. Elle est située dans la vallée aride de Jujuy, et si le nom est similaire, le paysage radicalement différent d’Iguazú! Je vous en reparle un peu plus loin dans l’article.

voyage argentine iguazu

5. Le glacier Perito Moreno

Dans le registre des splendeurs naturelles qui en mettent plein les yeux, le glacier Perito Moreno est également une attraction à ne pas manquer pendant votre séjour. Situé au cœur du parc national Los Glaciares en Patagonie argentine, ce monstre de glace est impressionnant de beauté!

Le Perito Moreno fait partie de la troisième plus grande calotte glacière du monde, située au bout de la chaîne des Andes, au sud de la Patagonie. On y dénombre environ 48 glaciers et le Perito Moreno est l’un des plus connus, notamment car il est très facile d’accès. Je vous assure que vous n’oublierez jamais cette « rencontre ».

Pour y aller, la première chose à faire est de vous rendre dans la ville d’El Calafate. Ensuite, il suffit de prendre une navette! Sur le trajet d’environ 80 km, on voit changer le paysage de façon surprenante: prairies, lacs, puis montagnes, forêts de sapins et enfin…la glace !

Voir apparaître au détour d’un virage cette imposante barrière blanche teintée de bleu, d’une hauteur de 180 mètres sur 5 km de large, est réellement un spectacle inoubliable.

Une fois à pieds, des passerelles longent le glacier et permettent de s’en approcher très près. Si vous avez de la chance, vous pourrez assister en live au détachement de blocs de glace.

Des croisières en bateau d’environ 1h sont également faisables. C’est l’occasion de faire une  promenade en mer et d’observer le Perito Moreno d’un autre angle!

perito moreno
Le Perito Moreno

6. Le mont Cerro Aconcagua

Dans la province de Mendoza (qui est, au passage, une région viticole très intéressante à visiter pour les amateurs de vin) se trouve le Parc Aconcagua, réserve naturelle argentine de plus de 71 000 hectares.

Connu pour abriter de nombreuses et très hautes montagnes, ce parc est le rendez-vous incontournable des passionnés d’escalade et d’alpinisme.

Le Mont Aconcagua, célèbre pour ses neiges éternelles, est avec ses 6960 mètres le plus haut sommet de tout l’hémisphère Sud. Son ascension difficile requiert quand même une solide expérience et prend environ 15 jours (à faire de préférence entre mi-novembre et mi-mars). Au sommet de l’Aconcagua vous attend un panorama exceptionnel sur toute la cordillère des Andes.

Si vous n’êtes pas adepte de l’alpinisme, il est également possible de visiter le Parc et d’observer le Cerro Aconcagua de loin, au gré de plusieurs sentiers de randonnée.

Le chemin de Laguna de los Horcones fait par exemple une boucle de 2 km environ, au travers des vallées verdoyantes. On atteint une magnifique lagune depuis laquelle on peut alors admirer la cime enneigée de l’Aconcagua.

Pour les plus aventureux, il est également possible de participer à des excursions de 2-3 jours dans les montagnes du parc, qui vous mèneront jusqu’au camp de Confluencia à 3300 mètres d’altitude. L’intérêt de prendre de la hauteur est de pouvoir observer les glaciers suspendus ainsi que les  curieux amas de pics de glace appelés « los Penitentes ».

aconcagua
Le mont Aconcagua

7. Le Lac Nahuel Huapi

Au sein du plus grand parc naturel d’Argentine, le parc national de Nahuel Huapi, à la frontière du Chili, vous découvrirez un coin de nature unique. Les paysages sont variés et vraiment à couper le souffle : montagnes et vallées, ponctuées de forêts et de superbes lacs glaciaires.

Plusieurs circuits permettent d’explorer le parc en voiture, avec différents points de vue où s’arrêter.

Au point de vue du Cerro Campanario, il est possible de prendre le télésiège jusqu’à plus de 1000 mètres d’altitude : de là, vous aurez une vue sur le lac Nahuel Huapi. Ce lac immense d’origine glaciaire, d’une surface de 557 km² et d’une profondeur maximale de plus de 460 mètres, est véritablement somptueux.

Si c’est votre truc, sachez que vous pourrez y pratiquer des activités nautiques. Il est notamment possible, et je vous le recommande, de rejoindre et visiter les petites îles naturelles situées sur le lac.

lac-nahuel-huapi
Le Lac Nahuel Huapi

8. San Carlos de Bariloche

La ville de San Carlos de Bariloche (souvent nommée Bariloche tout court), entourée par la cordillère des Andes, est bâtie au bord du lac Nahuel Huapi. Il s’agit d’une ville très touristique, qui compte environ 100 000 habitants.

Avec ses paysages de montagnes et de forêts ainsi que ses maisons et bâtiments en bois et en pierre, on pourrait se croire dans un village suisse!

Que voir et que faire à Bariloche :

  • visite du Centro Civico
  • musée de la Patagonie
  • en hiver : faire du ski sur la montagne Cerro Catedral (plus grande station de ski d’Amérique du Sud)
  • randonnée dans le parc Nahuel Huapi
  • excursions en bateau sur le lac
  • pratiquer le golf : Il y à 3 parcours à Bariloche!
Bariloche
Bariloche

9. Le massif du Fitz Roy

Situé en Patagonie, à la frontière avec le Chili, la massif du Fitz Roy s’élève près du village d’El Chaten.

C’est définitivement un incontournable d’Argentine et pour peu que vous aimiez la randonnée, ce massif vous réserve de superbes promenades dans une nature encore sauvage!

Les 3 treks les plus connus au départ d’El Chaten sont:

  • La Laguna de los Tres: faisable sur une journée, vous pouvez également choisir de le faire en 2 jours. Je vous conseille alors de camper pas trop loin du lac, afin de profiter d’un magnifique levé de soleil! La randonnée dure environ 8h pour 12.5 km
  • La Laguna Torre: C’est le trek le plus célèbre de la région, et aussi le plus facile. Il vous mènera au pied du Cerro Torre. Comptez environ 6h pour 11km.
  • Lomo del Pliegue Tumbado: Une très belle rando qui vous offrira des panoramas inoubliables sur le Mont Fitz Roy, le Cerro Torre et le lago Viedma. Elle est un peu plus longue que les 2 autres (20km), mais ne grimpe pas beaucoup. Vous mettrez également environ 8h pour faire la boucle.
fitz roy
Le Fitz Roy

10. Esteros del Ibera

Grande étendue de marais, d’étangs et de marécages au nord-est de l’Argentine, les Esteros del Ibera (parfois appelés étangs de l’Ibera en français) font partie d’une grande réserve naturelle composée de plus de 20 000 km² de zones humides.

Cette étendue sauvage est plutôt difficile d’accès (il faut s’y rendre en avion, en bateau ou en 4×4), ce qui lui permet d’abriter une faune et une flore riche et variée.

Les Esteros del Ibera émerveilleront les amoureux de la nature sauvage, car c’est l’un des rares endroits au monde où la nature semble préservée de la main humaine. Des safaris sont régulièrement organisés pour observer singes, cerfs, capybaras, oiseaux ou encore caïmans.

esteros-ibera
Esteros del Ibera. Photo Pablo Pecora

11. Rosario

Lors de votre circuit en Argentine, il est possible que vous passiez par la ville de Rosario. Située au centre du pays, c’est la plus grande ville de la province de Santa Fe et la troisième ville la plus importante d’Argentine.

Cette cité portuaire fut bâtie au bord du fleuve Parana. Il s’agit d’une ville d’histoire qui propose beaucoup d’activités culturelles et récréatives. Sa vie nocturne est très animée, avec de nombreux bars et restaurants où passer du bon temps entre amis ou en famille.

Voici leux d’intérêts à Rosario :

  • Le monument national du drapeau : lieu de divers événements culturels. Au sommet de son mirador, on a un beau panorama sur la ville. Également très joli illuminé de nuit!
  • Faire une balade dans le Parc de l’Indépendance
  • Visiter les musées: de la Ville et de l’Art Contemporain, le musée « Julio Marc », le musée Art Urbain, le musée de la Mémoire…
  • Faire un tour à la Basilique Notre Dame de Rosario
  • Voir les bâtiments emblématiques de la ville: Palais Municipal, le « Bola de Nieve » (Boule de Neige) et le palais de la Poste (Palacio de Correos de Rosario)
rosario-argentine
La ville de Rosario. Photo Jorge Mage

12. Faire un roatrip sur la route nationale 40

La fameuse route 40 (Ruta 40 en espagnol) est la route la plus longue d’Argentine et l’une des plus longues du monde.

C’est pour moi l’un des plus beaux endroits en Argentine!

Elle fait 5000 km et relie la frontière bolivienne à la Patagonie. La route 40 vous emmènera au beau milieu de paysages plus splendides les uns que les autres, avec d’importantes variations de climats.

Pendant votre voyage en Argentine, vous aurez forcément l’occasion d’y passer, notamment pour accéder aux principaux parcs nationaux du pays.

route 40 argentine
Sur la route nationale 40. Photo Chris Ford

13. Pucara de Tilcara

Pucara de Tilcara, ou les ruines de Tilcara est un site archéologique situé au sommet d’une colline, proche du village de Tilcara, dans la province de Jujuy.

Il abrite de beaux exemples de fortifications de la période pré-Incas.

La région ici semble désertique, quelques petits villages ponctuent la vallée, au milieu des magnifiques montagnes colorées.

Les Pucara de Tilcara sont les ruines d’un village forteresse construit il y a plus d’un millénaire par l’ancienne ethnie locale des Omaguacas. On peut également visiter sur ce site un jardin de cactus et le musée archéologique. Depuis le site des ruines on a un superbe point de vue sur le village en contrebas et sur le fleuve Rio Grande.

Et je vous en ai parlé brièvement tout à l’heure, c’est également proche d’ici que se trouve l’autre Garganta del Diablo, cascade homonyme à celle d’Iguazú. Elle est accessible par un très joli sentier, tout au long duquel vous pourrez admirer des montagnes colorées et de vastes étendues de cactus.

Un petit conseil: Si vous souhaitez vous y rendre par vous même, je vous recommande de dormir à La Puerta Verde Hostel & Bar qui offre le meilleur rapport prestations/prix du coin.

pucara-de-tilcara
Pucara de Tilcara

14. La route des 7 lacs

Au nord de Bariloche,  la route des 7 lacs – qui se trouve sur la fameuse route 40-  fait définitivement partir des lieux d’intérêts incontournables pour les amateurs de road-trip et de plein air.

Ce périple de 107 kilomètres relie les villages de Villa la Angostura et San Martin de los Andes et traverse une multitude de paysages spectaculaires, en passant par les 2 parcs nationaux de Nahuel Huapi et Lanin.

Ca sera l’occasion pour vous de découvrir des paysages typiques de la Patagonie des lacs : forêts, lacs d’origine glaciaire, montagnes enneigées…

Je vous conseille au moins 2-3 jours pour profiter à fond de tout ce qu’il y a à voir sur cette route. Si vous le pouvez, essayez de la faire au printemps ou en été!

villa-la-angostura-argentine
Villa la Angostura

15. Salta

Au nord-ouest du pays, Salta est la capitale de la province du même nom et la plus grande ville de la région. Bâtie au pied de la cordillère des Andes dans la vallée de Lerma, l’atmosphère y est douce et agréable. Ancienne ville coloniale, c’est l’occasion pour vous d’ admirer de splendides bâtiments coloniaux.

À voir en priorité à Salta :

  • La Plaza 9 de Julio, arborée et entourée de cafés et monuments.
  • La Cathédrale de Salta, immanquable sur la place 9 de Julio!
  • Le Cabildo, une maison coloniale classé monument historique national. Elle abrite le musée historique du Nord et le musée colonial.
  • Le musée d’archéologie de haute montagne (MAAM) : où sont notamment présentées plusieurs momies incas très bien conservées
  • L’église baroque et néo-classique de San Fransisco, avec sa remarquable façade rouge et or. C’est la plus imposante église de Salta
  • Le Couvent de San Bernardo : cet ensemble de bâtiments baroques date du 16ème siècle est à admirer de l’extérieur
  • Le musée des beaux-arts
  • Le mont Cerro San Bernardo : à son sommet (accessible à pieds ou en téléphérique), vous attend un joli panorama sur la ville de Salta.
salta en argentine
Salta

16. Les vallées Calchaquies

Ne quittez surtout pas le nord-ouest de l’Argentine sans aller jeter un œil aux vallées Calchaquies, incontestablement l’un des plus beaux sites naturels du pays.

Au Nord de Salta, cet ensemble de vallées et montagnes s’étend sur une distance de 520 km.

L’idéal pour visiter, c’est de louer une voiture et de suivre la fameuse route 40 de Salta à la ville de Cafayate. Durant votre périple, vous découvrirez les magnifiques étendues de montagnes ocres et les roches aux formes curieuses.

Le long de la route non asphaltée, on peut parfois observer des condors des Andes en vol, et même des flamands roses. Plusieurs petits villages pittoresques sont à visiter dans la vallée, dont le très joli village de Cachi.

vallees calchaquies
Les Vallée Calchaquies en Argentine

17. La grotte des mains peintes

La Cueva de las Manos (grotte des mains peintes) se trouve dans la province de Santa Cruz en Patagonie argentine, au cœur du canyon formé par le fleuve Rio Pinturas.

Sur ce site archéologique, vous découvrirez sur les parois de cette grotte des centaines de peintures rupestres extrêmement bien conservées, réalisées au pochoir et représentant des empreintes de mains.

Selon les archéologues, ces peintures ont été réalisées entre le 12ème siècle avant JC et le 6ème siècle.

cueva de las manos patagonie
La Cueva de las manos

18. Ushuaïa

À l’extrême sud du pays, la ville d’Ushuaïa est elle aussi un incontournable pour un circuit en Argentine.

Ville isolée, elle attire de nombreux touristes venus du monde entier, notamment car elle a la particularité d’être la ville la plus au sud du monde. C’est le dernier lieu de civilisation avant l’accès à l’Antarctique.

Ushuaïa est la capitale de la province Terre de Feu, Antarctique et Iles de l’Atlantique Sud et se trouve au bord du canal Beagle.

Une excursion en bateau sur ce dernier vous permettra d’ailleurs d’aller observer les pingouins, les orques et autres oiseaux et mammifères marins typiques de la région.

Que voir et que faire à Ushuaïa :

  • L’avenue Maipu, la rue commerçante longe la baie du Canal Beagle. On y trouve de nombreuses boutiques, restaurants, cafés, mais aussi d’anciennes maisons de ville typiques
  • Boire un verre face à la magnifique baie du Canal Beagle
  • Visiter le musée maritime et le musée du bagne
  • Le musée du Bout du Monde (del Fin del Mundo) et le musée Mundo Yamana valent aussi le détour
  • Une excursion en bateau sur le canal Beagle
  • Prendre le « train du bout du monde » pour rejoindre parc national Tierra del Fuego
  • Faire des activités nautiques sur le canal : kayak, voile…
ushuaia
Ushuaia

19. La Peninsule Valdes

Près de la ville de Puerto Madryn, la Peninsule Valdes est l’une des plus belles réserves naturelles d’Argentine, abritant une importante faune dont de nombreux mammifères marins (baleines, orques, éléphants de mer…), terrestres (guanacos, nandus, tatous…) ainsi que des oiseaux (manchots…).

C’est le meilleur spot d’observation de la faune marine en Argentine. Les visiteurs et scientifiques du monde entier viennent ici pour avoir la chance d’observer ces animaux!

Le site comporte plusieurs pistes sur un réseau routier de 400 km, à parcourir à pieds ou en voiture. Des dizaines de points de vue permettent de s’arrêter pour observer la nature. C’est véritablement une aventure unique, à faire si vous en avez l’occasion lors de votre séjour en Argentine.

Petit bonus : la Peninsule Valdes est réputée pour offrir les plus beaux couchers de soleil de Patagonie.

peninsule-valdes
Baleine dans la Péninsule Valdés

20. La Quebrada de Humahuaca

Cette vallée montagneuse aride qui longe le fleuve Rio Grande au nord-ouest du pays est à voir absolument!

Déclarée patrimoine de l’UNESCO en 2003, la Quebrada de Humahuaca s’étend sur plus de 155 km.

Elle est entourée de montagnes colorées ocres et oranges et jalonnée de plusieurs petits villages, dont Tilcara, Uquia et Humahuaca. La vallée rejoint au nord le plateau de la Puna qui mène vers la Bolivie.

L’idéal est de louer une voiture pour parcourir la vallée et s’arrêter où on veut, mais la visite peut également se faire en bus assez facilement. Vous y découvrirez notamment la montagne aux 7 couleursPurmamarca) et plein d’autres merveilles.

purmamarca
Cerro colorado à Purmamarca

Maintenant que vous avez un aperçu des principaux attraits de l’Argentine, je vous invite à faire une demande de devis gratuit à une agence locale. Grâce à notre partenaire Evaneos, cela peut se faire en moins de 5 minutes! C’est gratuit, sans engagement et un professionnel du tourisme vous concoctera un séjour inoubliable!

De plus, les prix commencent à partir de 1850 euros seulement! Qu’est-ce que vous attendez? 😊

Visiter l’Argentine: infos pratiques

Quand aller en Argentine?

L’Argentine est un pays immense et tout dépend donc de la région visitée!

De façon générale, l’automne (de mars à mai) et le printemps (de septembre à novembre) offrent les meilleures conditions.

Pour ce qui est de la Patagonie, on recommande d’y aller de novembre à avril pour profiter d’une température plus clémente.

Ai-je besoin d’un visa?

Les Français, Belges, Suisses et Canadiens ont droit à un séjour touristique de 3 mois (sans besoin de visa).

Bien sûr, votre passeport doit être valide.

Les Canadiens devaient payer une taxe de réciprocité, mais elle a été abolie au 1er janvier 2018.

Est-ce que l’Argentine est sécuritaire?

L’Argentine est un des pays les plus sécuritaires d’Amérique latine, les gens sont accueillants et il y a franchement peu de risque qu’il arrive quelque chose.

Bien sûr, il faut toujours prendre ses précautions de base -et un peu plus sérieusement à Buenos Aires, dans certains quartiers  comme La Boca-, comme ne pas montrer des signes extérieurs de richesse (bijoux en or, caméra au cou), surveiller en tout temps son sac, éviter de sortir avec cartes de crédit et passeport (ne gardez que l’argent comptant nécessaire et une copie de votre passeport).

Il y a-t-il des vaccins obligatoires?

Il n’y a aucun vaccin obligatoire pour l’Argentine, mais il est conseillé de se faire vacciner contre l’hépatite A, l’hépatite B, le tétanos et la diphtérie.

Le vaccin contre fièvre jaune est recommandé si vous allez au nord-est du pays.

Depuis quelques années, il y a une montée de dengue dans certaines villes et régions (nord-est et centre du pays), il est donc recommandé d’utiliser de l’anti-moustique avec DEET. À savoir:

  • Le dengue est présent durant les mois chauds et humides, entre février et avril
  • Le moustique porteur du dengue ne survit pas à plus de 1800m d’altitude, donc pas de risque dans l’altiplano

Rédaction: Eve Desnoyers

Guides de Voyage Argentine

  • Acheter le guide du Routard Argentine sur Amazon.fr
  • Acheter le guide Lonely Planet Argentine sur Amazon.fr

Vous partez en Argentine? À lire également

Envie de partager cet article sur Pinterest? Voici la photo à pinner!

visiter-l-argentine

Visiter l’Argentine: TOP 20 des choses à faire et à voir absolument
4.9 (98%) 10 votes

Fondatrice et éditrice du magazine Voyage Perou, je suis une grande amoureuse de l’Amérique latine que j’explore avec émerveillement, stylo et caméra à la main. Ma motivation? Réunir le maximum d’information, de bons plans et de conseils pratiques pour vous encourager à partir vous aussi à l’aventure!

DiscussionUn commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge