Que faire à Buenos Aires: 48h chrono

2

Buenos Aires: le petit guide des choses à faire

Vous disposez de deux jours pour découvrir Buenos Aires et souhaitez visiter les lieux incontournables de la cité portègne? Découvrez une sélection d’excursions pour découvrir les principaux quartiers et monuments !

Ville aux multiples facettes, Buenos Aires est composée de quartiers tout aussi différents les uns que les autres. L’identité de chacun est reflétée par leur architecture, tantôt d’époque tantôt contemporaine. Impossible de « tout » voir et de « tout » visiter en deux jours au risque d’avoir l’impression de courir un marathon inachevé ! Pour ces 2 jours à Buenos Aires, votre première journée est consacrée à la découverte du Buenos Aires au temps du tango et de l’immigration, la seconde donne un aperçu du Buenos Aires branché et festif.

Jour 1 : Le Buenos Aires d’antan

Le Centro 

Venir à Buenos Aires sans connaître la Plaza de Mayo, ce serait comme visiter Paris sans avoir vu la Tour Eiffel : impensable ! Entourée de palmiers et bordée par la Casa Rosada, la Plaza de Mayo est le lieu où la ville de Buenos Aires a commencé à se construire. Elle tire son nom de la révolution de Mai 1810 qui aboutira à l’indépendance de l’Argentine en 1816. C’est du balcon du palais présidentiel que la légende d’Evita Perón est née.

Vous poursuivez votre route en direction de l’Avenida de Mayo qui relie la Plaza de Mayo jusqu’au Congreso où siègent les députés et les sénateurs. Une balade le long des vieux platanes de l’avenue vous permettra de découvrir les principaux lieux d’intérêt culturel de la zone. Première halte au numéro 575, à la Casa de la Cultura, ancien siège du journal La Prensa, puis pause gourmande au café Tortoni, le plus ancien de Buenos Aires. Fondé en 1858, ce haut lieu de la scène culturelle argentine comptait Borges ou encore Carlos Gardel comme habitués.

voyage argentine buenos aires cafe

A quelques cuadras se dresse le Palacio Barolo, un monument architectural entre Art nouveau et éclectisme, qui narre l’histoire de la Divine Comédie.C’est sur la 9 de Julio, l’avenue la plus large du monde, que vous prenez conscience du tumulte qui règne dans la folle métropole. Avec ses 16 voies étalées sur 140 m, il est peu aisé de la traverser en une seule fois ! L’avenue tient son nom de la date de la proclamation de l’indépendance de l’Argentine, un 9 juillet 1816. Après avoir admiré l’obélisque, un autre symbole de la ville, ainsi que le portrait d’Evita, vous pénétrez sur l’avenue Corrientes. Lieu de spectacles, ce Broadway made in Argentina abrite la pizzeria Güerrin. Vous profitez de cette halte pour aller déguster l’une des meilleures pizzas de la capitale argentine. Non loin de là, le théâtre Colón témoigne de l’importance que Buenos Aires accordait au lyrisme au XXe siècle.

La Boca

Quartier populaire et coloré, La Boca est l’un des plus emblématiques de Buenos Aires. Port historique de la capitale et première colonie d’argentine, il abrite au milieu du XIXe siècle les immigrants italiens venu tenter leur chance en Argentine, alors pays de cocagne. La Boca est aussi le lieu de naissance du tango et du lunfardo, l’argot de Buenos Aires. Aujourd’hui, les maisons multicolores en tôle ondulée de Caminito, œuvre de Quinquela Martín, attirent les touristes venus immortaliser ce quartier si atypique. Danseurs de tango, sosies de Maradona et vendeurs ambulants animent les rues. Les fresques murales rappellent que l’on se trouve dans le berceau de Boca Juniors, l’équipe du grand Maradona, el Pibe de Oro. Si le cœur vous en dit, laissez la partie touristique de la Boca au profit de sa partie culturelle. De nombreuses initiatives culturelles, à l’instar de la Fondation Proa et de la Usina del Arte, ont choisi La Boca pour faciliter l’accès à l’art à la population de ce quartier défavorisé.

voyage argentine buenos aires

San Telmo

Certains lieux sont si représentatifs de Buenos Aires qu’ils ont presque quelque chose de sacré, c’est le cas du quartier de San Telmo. Entre ruelles pavées, édifices coloniaux, antiquaires et danseurs de tango, cette zone pittoresque vous invite à voyager dans l’histoire de la capitale portègne, au temps de l’immigration et de Carlos Gardel. Abandonné à la fin du XIXe siècle à la suite d’une épidémie de fièvre jaune,  San Telmo est aujourd’hui très prisé par les intellectuels et les artistes qui y ont installé leurs ateliers. Entre la calle Defensa et la calle Chile, l’héroïne de Quino, Mafalda, vous invite à prendre la pose avec elle. S’il vous reste encore un peu de temps, allez faire un tour au Zanjon de Granados, un labyrinthe de tunnels cachés sous San Telmo. A noter que le quartier accueille l’une des plus grandes ferias de la ville tous les dimanches. À la tombée de la nuit, vous assistez à un show de tango après avoir dîné au Desnivel, une parilla typique du quartier.

Jour 2 : Le Buenos Aires d’aujourd’hui

Recoleta

Avec ses immeubles de style haussmannien, ses espaces verts et ses boutiques de luxe, La Recoleta se donne des allures parisiennes, ce n’est d’ailleurs pas par hasard que le quartier est surnommé « le petit Paris de Buenos Aires ». Résolument chic et tranquille, il abrite la bonne société portègne. Allez-vous promener dans le cimetière de La Recoleta, l’équivalent argentin du cimetière du Père Lachaise. Mémoire de l’immigration argentine, les immenses caveaux en marbre portent des noms italiens, espagnols, basques…

voyage argentine buenos aires recoleta

 Pour atteindre la dernière demeure d’Eva Perón, il faut compter les allées et chercher son nom de jeune fille : Eva Duarte. En sortant du cimetière, faites un tour au Centre Culturel de La Recoleta où l’art est représenté sous toutes ses formes : peinture, musique, sculpture, photo, cinéma… Si la faim vous prend et que votre portefeuille est bien fourni, allez déjeuner dans les jardins du Palais Errázuriz, à Croque Madame.

Palermo

Buenos Aires possède de nombreux musées parmi lesquels le MALBA, à Palermo. Principal musée d’art moderne de la ville, il offre un panorama intéressant de l’art latino-américain, de Frida Khalo à Antonio Berni. Le MALBA expose régulièrement des artistes mondialement connus à l’instar du photographe de mode péruvien, Mario Testino. Allez ensuite vous promener et faire du shopping dans le quartier branché de Palermo Soho. La feria de la Plaza Serrano est l’occasion de rapporter quelques souvenirs à vos proches. Entre artisans locaux et designers au top de la tendance, il y en a pour tous les goûts et les budgets ! Après l’effort, le réconfort, dégustez une glace chez Freddo ou Persicco, les meilleurs glaciers de la ville ou attablez-vous à un des nombreux cafés du quartier (Cocu, Felicidad…),  Palermo est un lieu qui invite à la flânerie et aux rencontres. Le soir venu, traversez l’avenue Juan B. de Justo pour rejoindre la zone branchée de Palermo Hollywood. Après avoir diné a las Cabras, la parilla fétiche du quartier, prenez un verre à Frank’s, un bar façon speakeasy. Attention, il vous faudra un mot de passe pour rentrer ! Un indice, regardez sur leur page Facebook… Les couche-tard rejoindront un des nombreux clubs du quartier : Niceto, Casa Ferona, Makena… Dans la capitale portègne, les nuits sont courtes !

Ou dormir à Buesnos Aires?

Voici nos hôtels coup de cœur de la capitale, pour chaque tranche de budget!

  • Viamonte Buenos Aires Apart: A 200m de l’obélisque de Buenos Aires, des chambres spacieuses, propres et climatisées. A partir de 35 euros la nuit.
  • Cyan Recoleta Hotel: Hôtel 4* très bien situé dans le quartier de Recoleta, c’est pour nous l’hôtel qui affiche le meilleur rapport prestations/prix de la ville. Chambres à partir de 65 euros, un tarif imbattable pour ce niveau de prestations.
  • Soho Point Suites: Très bien situé dans la quartier de Palermo, et excellent rapport prestations/prix. En bonus: Piscine, bains à remous et Jacuzzi! Chambre à partir de 70 euros par nuit. Un conseil: réservez à l’avance, il n’y a que 6 appartements disponibles!
  • Apart Hotel Shoshana: A 8 minutes du musée d’art latino américain MALBA, dans le quartier branché de Palermo. Une déco moderne et originale, certains appartements ont même un balcon! A partir de 125 euros la nuit.
  • Algodon Mansion: Situé lui aussi dans le quartier de Recoleta, c’est notre coup de cœur dans la catégorie des hôtels de luxe de Buenos Aires. A partir de 390 euros la nuit.

Vous l’avez compris, Buenos Aires est une ville aux mille visages, tour à tour rétro et/ou branchée. A l’instar de ses habitants, les charismatiques porteños, la métropole argentine vous charmera que ce soit pour deux jours ou pourquoi pas toute la vie !

Retrouvez plus d’informations sur Buenos Aires en visitant le site de l’agence de voyage Argentina Excepción 

Que faire à Buenos Aires: 48h chrono
4.14 (82.86%) 7 votes

Pur produit du Grand Ouest, je vis à Buenos Aires, la ville où il fait bon vivre. Rédactrice chez Argentina Excepción, j’espère vous transmettre mon amour pour l’Argentine et pourquoi pas vous inciter à traverser l’Atlantique pour découvrir mon pays d’adoption !

Discussion2 commentaires

  1. Merci pour ce papier et j’adore le quartier multicolore de la La Boca, car même si c’est quartier considérer comme pauvre mais je sent qu’il y a beaucoup de trésors qui se cache dans ce coin comme el Pibe de Oro

  2. Beautiful post – and thanks for the “quick guide” for a 2-day visit! We’re getting ready for our first visit as a family [of 5!] to BA, and just came by to take a ‘peak’ at your suggestions! Hopefully, will be able to bring beautiful snapshots from our ‘Carnaval in BA time'[escaping Brazil, would you believe that?!] 😮

    Best,
    RM

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Toi aussi tu aimes les lamas?