Que faire au Pérou : Top 30 des choses à faire et à voir

6

Visiter le Pérou : les incontournables 

Le Pérou fascine les voyageurs par sa grande biodiversité et son héritage culturel millénaire. Mais comment choisir les lieux à visiter dans un si grand pays ?

Mon guide des choses à faire et à voir au Pérou vous aidera à préparer votre séjour et établir votre itinéraire. Vous y trouverez des attraits classiques, mais également d’autres incontournables du Pérou d’une grande importance, dont on parle encore peu à l’étranger et qui méritent d’être connus!

Voici donc mon top 30 des incontournables du Pérou avec des informations pratiques, pour ne rien manquer de ce fabuleux pays :

1. Machu Picchu 

Le Machu Picchu est un des plus importants sites archéologiques au monde et le plus connu des sites incas. Caché stratégiquement entre les hautes montagnes de la Vallée de l’Urubamba, il n’a jamais été découvert par les Espagnols, ce qui a certainement contribué à sa préservation.

C’est aujourd’hui un grand incontournable du Pérou auquel on peut accéder via le village d’Aguas Calientes en train ou en marchant. Voici 3 façons d’y arriver :

En train : les trains partent de Cusco (3h l’aller) ou Ollantaytambo (1h30 l’aller). Il y a 2 compagnies qui opèrent le trajet, Peru Rail et Inca Rail.

En marchant : c’est le moyen le moins cher de se rendre au Machu Picchu. Il faut d’abord prendre un colectivo jusqu’à Hydroelectrica, puis marcher 2h-2h30 en suivant les rails de chemin de fer jusqu’au village.

Faire un trek : il y a plusieurs treks possibles. Le plus populaire et le seul à arriver directement au Machu Picchu est le Chemin Inca (Inca Trail). Il est limité par des quotas stricts, il faut donc réserver plusieurs mois d’avance! Il existe aussi plusieurs autres treks comme le Salkantay, Lares, Huchuy Qosqo ou le Jungle Trek.

Une fois sur place, en plus des nombreux attraits à voir, il est également possible de monter sur le Wayna Picchu ou la montagne Machu Picchu pour obtenir un point de vue exceptionnel sur le site et les environs. Assurez vous de choisir le bon billet au moment de l’achat. Il existe 3 types de billets pour le Machu Picchu:

  • Le Machu Picchu (régulier ou Vespertino)
  • Le Machu Picchu + Huayna Picchu
  • Le Machu Picchu + Montagne Machu Picchu

Retrouvez toutes les infos pratiques pour organiser votre visite au Machu Michu dans notre article: Comment visiter le Machu Picchu?

machu picchu au perou
La citadelle inca du Machu Picchu

2. Cusco

Capitale de l’empire inca, déclarée patrimoine de l’Humanité, la belle ville de Cusco (aussi Cuzco) est à voir absolument au Pérou. Nichée dans les Andes à 3400m d’altitude,  elle est un mélange unique d’héritage inca, d’églises, palais et places à l’architecture baroque et néoclassique. Elle aussi le point de départ des excursions vers la Vallée Sacrée et le Machu Picchu. Voici les principaux attraits à ne pas manquer à Cusco :

  • La Place d’Armes
  • La Cathédrale-Basilique
  • Église de la Compagnie de Jésus
  • Église de La Merced
  • Coricancha et Couvent Santo Domingo
  • Pierre des 12 angles
  • Les nombreux musées (ex : musée d’art populaire, musée Inka, MAP, musée d’histoire régionale)
  • Marché San Pedro
  • Mirador du Christ Blanc

cusco

3. La forteresse de Sacsayhuaman

Située sur une colline qui offre une vue magnifique sur Cusco, c’est une forteresse qui présente un bel exemple des techniques remarquables de construction inca : des murs faits en blocs de pierre si bien taillés qu’ils emboîtent parfaitement et ne nécessitent aucun ciment. C’est (en partie) ici que se déroule la grande célébration de l’Inti Raymi, la fameuse fête du soleil inca, le 24 juin.

Sacsayhuaman est le plus connu et le plus grand des sites archéologiques autour de Cusco et il est obligatoire de se procurer le ticket touristique pour le visiter.

Comment s’y rendre :

  • En taxi : c’est la façon la plus rapide (10 min)
  • En combi : beaucoup moins cher, il faut chercher les vans en direction “Cristo Blanco”
  • À pied : 30h à 1h de montée depuis la place d’Armes selon votre capacité physique et acclimatation à l’altitude
sacsayhuaman a cusco
La forteresse de Sacsayhuaman

4. Maras et Moray

Maras est utilisé depuis l’époque inca pour extraire le sel par évaporation, à partir d’une source d’eau naturelle très salée. On y trouve aujourd’hui plus de 3000 bassins utilisés par 800 familles de la région : un des plus beaux spectacles de la Vallée Sacrée et un excellent spot pour faire des photos!

À seulement 7 km de là, Moray était un centre de recherche agricole à l’époque inca. On y recréait 20 différents microclimats, avec un système d’irrigation qui permettait de cultiver plusieurs plantes des Andes et même de la jungle. À savoir qu’il faut se procurer le ticket touristique pour pouvoir y accéder.

Il y a 3 façons de s’y rendre depuis Cusco :

  • En taxi privé 
  • En tour organisé
  • En colectivo + taxi

Pour ne rien manquer durant votre visite, consultez notre article sur Maras et Moray 

maras
Les salines de Maras

5. Ollantaytambo

Il fut un des plus importants villages de l’empire inca car il servait de point de contrôle de la route menant au Machu Picchu. C’est aujourd’hui un charmant village aux petites rues pavées ayant conservé leur tracé d’origine. Le principal site archéologique est sa forteresse inca, à visiter obligatoirement avec le ticket touristique. Voici que voir à Ollantaytambo :

  • Forteresse d’Ollantaytambo
  • Pinkullyuna : l’accès est libre et offre une vue fantastique sur les ruines et les environs
  • Naupa Iglesia : c’est un site cérémoniel inca libre d’accès et très peu fréquenté par lequel on arrive en marchant via le petit village de Pachar, juste à côté d’Ollantaytambo
  • Cerveceria del Valle: une des meilleures microbrasseries du pays, qui a d’ailleurs été plusieurs fois récompensée mondialement, située juste à l’entrée de Pachar
  • Intipunku (la porte du soleil)
  • Temple de Pumamarca

Ollantaytambo est un de mes coups de coeur du Pérou et mérite, selon moi, au moins une journée de visite. Ne manquez pas le petit guide complet d’Ollantaytambo pour tout savoir sur le village et les environs.

ollantaytambo
Vue sur Ollantaytambo. Photo Thibault Houspic

6. Pisac

C’est un ancien village inca, connu principalement pour ses ruines et son marché typique qui se tient principalement le dimanche.

Son complexe archéologique, ancienne résidence royale de l’Inca Pachacutec, est l’un des plus beaux sites de la Vallée Sacrée. On y trouve une section agricole, résidentielle et des canalisations encore fonctionnelles. Il est nécessaire d’avoir le ticket touristique pour y avoir accès.

Pour en apprendre plus, consultez notre article sur Pisac

pisac perou
Les ruines de Pisac. Photo Bill Damon

7. Choquequirao

Situé à plus de 3000m d’altitude, Choquequirao est un complexe inca similaire au Machu Picchu dans sa structure, avec plusieurs bâtiments et terrasses. Certes il est plus petit, mais il a l’avantage d’être beaucoup moins touristique car il est uniquement accessible à pied. C’est magique!

Comment s’y rendre : depuis Cusco il est possible de faire un trek (exigeant physiquement) seul ou avec un guide, qui peut aller de 4 jours à 10 jours selon l’itinéraire choisi.

Consultez l’article sur le trek du Choquequirao pour en apprendre plus sur le site et le détail de la randonnée

voyage perou visite choquequirao

8. Monastère de San Francisco 

C’est un des plus intéressants attraits de Lima, situé à quelques pas de la Place d’Armes. C’est un monastère du 17e siècle, encore partielle occupé par des moines, qui renferme une magnifique bibliothèque, des peintures de l’École de Cusco et des catacombes qui renferment au moins 25 000 sépultures.

Découvrez ici le monastère qui fait partie de notre Top 5 des choses à faire à Lima

Couvent San Francisco, à Lima
Couvent San Francisco, à Lima

9. Musée Larco

Le musée Larco présente une des plus grandes et plus impressionnantes collections d’art précolombien au monde. Situé dans une belle maison du 18esiècle, il renferme 4000 ans dhistoire à travers des bijoux en or et en argent, sculptures, peintures, textiles et céramiques Inca et de nombreuses cultures pré-incas. On y trouve aussi la plus grande collection d’art érotique précolombien au monde. Fait intéressant, la réserve du musée est accessible au public.

Apprenez en plus sur le musée Larco et les autres incontournables à voir à Lima en 48h

musee-larco

10. Pachacamac

Situé à 32km au sud de Lima, c’est un site sacré d’une très grande importance, construit il y a plus de 1000 ans. Ici, se succédèrent les civilisations Lima, Wari, Yschma et Inca. Il fut un centre religieux, un carrefour commercial et un centre administratif, mais également un haut lieu de pèlerinage (un des plus importants du monde andin!) où l’on venait faire des offrandes au dieu créateur Pachacamac et consulter l’oracle. 

Comment y arriver :

  • En tour organisé  (beaucoup plus facile) soit avec une agence ou le mirabus depuis le Parque Kennedy
  • En bus jusqu’à la station « Cruce de Pachacamac » + colectivo

Découvrez en plus sur Pachacamac dans mon article sur un tour de ville à Lima

Mon conseil perso: si vous n’avez pas assez de temps devant vous pour sortir de Lima, mais vous désirez découvrir un intéressant site archéologique, vous pouvez aussi vous diriger vers la Huaca Pucllana, une pyramide de 1600 ans, en plein quartier de Miraflores!

pachacamac
Pachacamac. Photo Alejandro El Tecnorrante

11. Lignes de Nazca

C’est un des attraits les plus connus du Pérou et pourtant on en sait finalement peu de choses. C’est un ensemble de lignes, formant des dessins et figures géométriques, tracées entre 500 av. JC et l’an 500 par le peuple Nazca sur une superficie de 750km². On dit qu’elles auraient pu faire partie d’un culte au dieu de l’eau, particulièrement importante dans un climat si aride, ou servir d’outil astronomique en pointant vers des coordonnées importantes.

On peut en voir quelques unes depuis un mirador, mais la meilleure façon est bien sûr de survoler sur les lignes de Nazca avec un petit avion. Attention à l’estomac, ça bouge!

Voici les autres attraits de Nazca, trop souvent oubliés :

  • Cimetiere de Chauchilla de la culture Inca-Chincha avec des corps de 1000 ans très bien conservés
  • Musée Antonini
  • Cahuachi, un lieu sacré Nazca
  • Aqueducs de Cantalloc
  • Ruines de Paredones
  • Musée Marie Reiche
  • Lignes de Palpa
  • Lignes de Buena Fe
  • Planétarium Maria Reiche
  • Faire du dune buggy
  • Faire du sandboard sur le Cerro Blanco, la plus haute dune de sable d’Amérique du Sud!

Découvrez notre guide complet de Nazca pour tout savoir sur les lignes et autres attraits

Ligne de Nazca: l’oiseau

12. Faire du buggy à la Huacachina

Inespérée au milieu des dunes du désert, la Huacachina est un lagon entouré de palmiers, restos et auberges. On vient ici pour passer un week-end ou une petite journée à dévaler les dunes en sandboard ou en dune buggy, pour plus d’adrénaline! Essayez d’y aller pour le coucher de soleil, c’est un moment inoubliable dans le désert.

Voyez ici comment visiter l’Oasis de la Huacachina

Buggy à l'oasis de Huacachina
Buggy à l’oasis de Huacachina

13. Réserve nationale de Paracas

C’est une aire protégée de 335000 hectares qui couvre le désert, la mer et des îles. En plus de son paysage unique et restes archéologiques, elle accueille des dauphins, manchots de Humbolt, colonies d’otaries et environ 60 espèces d’oiseaux. Voici que faire et voir à Paracas :

  • Profiter des plages comme La Mina
  • Manger des fruits de mer frais au port de pêche de Lagunillas
  • Faire un tour de bateau aux îles Ballestas
  • Voir la collection de la culture Paracas du musée Julio C Tello
  • Le Candélabre : un géoglyphe de 120m tracé dans le sable
  • Faire du buggy
  • Faire du sandboard
paracas
Une “leche de tigre” fraîche au port de Lagunillas, Réserve de Paracas

14. Couvent de Santa Catalina

Avec ses 20460 m², Santa Catalina à Arequipa, est le plus grand couvent au monde, le plus grand édifice religieux péruvien et définitivement un incontournable du Pérou! Il est aujourd’hui ouvert au public et on s’y promène pour découvrir ses charmantes rues étroites et places aux couleurs rouge et bleu.

Apprenez en plus sur Santa Catalina et les autres incontournables à voir à Arequipa en 48h

perou monastere santa catalina
Monastère Santa Catalina. Photo Diego Giannoni

15. Canyon de Colca

Deux fois plus profond que le Grand Canyon, c’est le 2e canyon le plus profond du monde, après son voisin le Canyon de Cotahuasi. C’est une visite incontournable lors d’un passage à Arequipa avec ses petits villages, eaux thermales, la fameuse Croix du Condor et superbes terrasses agricoles. On peut le visiter de plusieurs façons:

  • Excursion d’une journée depuis Arequipa (trop court, beaucoup de route, je ne recommande pas)
  • Excursion de 2 jours 1 nuit sur place (à Yanque ou Chivay) depuis Arequipa
  • Trek depuis Cabanaconde de 1,2 ou 3 jours avec ou sans guide (chemins bien indiqués)

Découvrez toutes les informations avec notre article sur le Canyon de Colca

deux semaines au perou
Le Canyon de Colca et ses terrasses agricoles. Photo Alexander Schimmeck

16. Le Lac Titicaca

Situé à 3812m d’altitude, à cheval entre le Pérou et la Bolivie, le Lac Titicaca est le plus haut navigable au monde. Il est possible d’y faire une excursion de jour ou de dormir chez l’habitant, sur les îles ou aux abords du Lac. Voici les lieux à voir, côté Pérou :

  • Taquile
  • Amantani
  • Les Uros
  • La communauté de Llachon
  • Sillustani et ses tours funéraires pré-incas
titicaca-perou
Les îles Uros sur le Titicaca

17. Forteresse de Kuelap

C’est la forteresse du peuple pré inca Chachapoyas située dans la région du même nom, dont le nom signifie « les guerriers des nuages ». Il est vrai que lorsqu’on se trouve sur ce site à 2334m d’altitude, au dessus des nuages qui flottent sur les montagnes, son nom prend tout son sens! Heureusement le site n’est pas encore très touristique, mais c’est pourtant la plus grande cité fortifié pré-inca d’Amérique du Sud!

Comment se rendre à Kuelap :

  • En tour depuis la ville de Chachapoyas
  • En téléphérique depuis Tingo Nuevo
  • En trek depuis Tingo Nuevo

Voici notre article sur Kuelap pour connaître toutes les infos pratiques et en apprendre plus sur le site

18. Chutes de Gocta

Les chutes de Gocta sont une des plus belles merveilles naturelles Pérou! C’est un ensemble de deux chutes situé dans la province de Chachapoyas, dans la région d’Amazonas au nord du Pérou. Du haut de ses 771 m, Gocta représente la 3e chute la plus haute du monde.

Comment s’y rendre : on y accède avec une randonnée de 3h30 à travers la forêt humide depuis le village de Cocachimba en passant par plusieurs petites cascades. Le chemin est aussi beau que la destination!

Vous pouvez voir icitous les détails pour une visite à Gocta

Chutes de Gocta
Chutes de Gocta: On se rapproche!

19. Mausolées de Revash

Revash est un complexe funéraire situé dans la région de Chachapoyas et constitué de petites maisons très bien conservées, perchées à même la falaise. Il y a encore beaucoup de mystère qui entoure le site, mais on sait que ces mausolées contenaient plusieurs momies, uniquement de personnes de haute importance. Pour des explications supplémentaires sur Revash, on peut également se rendre au musée de Leymebamba.

Pour tout savoir sur le site, découvrez notre article sur Revash

mausolees de revash
Mausolées de revash

20. Parc national de Huascaran

Avec quelques 25 randonnées possibles et 102 options d’escalade, le Parc national du Huascaran est un véritable paradis pour les amateurs d’écotourisme et de tourisme d’aventure.

À travers ses 340.000 hectares, cet immense parc renferme la plus haute chaîne de montagnes tropicales au monde, dont fait partie le Huascaran, le plus haut sommet du Pérou et le 4e plus haut d’Amérique du Sud!

Il renferme en plus 33 sites archéologiques, une multitude de lacs et de glaciers et c’est grâce à sa richesse qu’il a été déclaré Réserve de la Biosphère et Patrimoine Naturel de l’Humanité.

Mon conseil? Passez une nuit à Huaraz pour laisser à votre corps le temps de s’acclimater à l’altitude, c’est très important!

Voici quelques activités à faire et lieux à voir au Parc du Huascaran :

Voici notre article sur le Parc National du Huascaran

voyage perou Huascaran Llanganuco
Lagune de Llanganuco dans le Parc du Huascaran

21. Chavin de Huantar

C’est un important site archéologique de la civilisation Chavin qui fait aujourd’hui partie de la liste du Patrimoine mondial.

Ce fut un grand centre cérémoniel et de pèlerinage, ainsi qu’un point de contrôle des routes commerciales du Pacifique à l’Amazonie. Comme plusieurs peuples s’y retrouvaient, venant de toute la côte, des Andes et même de la jungle, il devint un important lieu d’échange idéologique, culturel et religieux!

En plus de son temple, ce que le site avait de très particulier est un labyrinthe spectaculaire de 3km conçu pour l’initiation des prêtres : un ensemble complexe de tunnels et de galeries pratiquement sans lumière et avec des effets acoustiques (changement de voix, forts échos, etc.) utilisés par les prêtres pour les terroriser. Il faut penser qu’en plus ils étaient sous l’effet hallucinogène du San Pedro, de quoi devenir fou!

Comment visiter Chavin de Huantar depuis Huaraz:

  • En transport public : c’est techniquement possible mais le retour est compliqué car les distances sont longues, je ne le recommande pas
  • Avec un tour (de 9h30 à 20h) : c’est la meilleure solution alors qu’en plus du transport pris en charge, il inclut la visite guidée du site qui permet d’en apprendre plus sur le site, la région, et la culture Chavin en général.

Je vous recommande de voir ce magnifique reportage en français sur Chavin et ses rituels très particuliers. Il est très bien fait!

22. Caral

Capitale de la civilisation homonyme, déclarée Patrimoine de l’Humanité, Caral est la plus vieille cité d’Amérique. Construite il y a 5000 ans,  elle se compare aux grandes cités de Mésopotamie, d’Égypte, d’Inde et de Chine et pourtant personne n’en parle!

Immense complexe sur 40km2, il renferme de six pyramides, places circulaires, amphithéâtres, chambres cérémonielles, autels, et différents complexes en adobe.

La meilleure option est sans doute un tour organisé depuis Lima (1 journée), mais sinon voici comment se rendre à Caral en transport public :

  • Bus jusqu’à Supe Pueblo (descendre à la hauteur du Mercado de Supe)
  • À 1 coin de rue se trouvent les colectivos et taxi qui vont vers le Centro Poblado de Caral
  • Le colectivo vous laisse à 20 min de marche de l’entrée
  • Le taxi vous emmène directement à la réception
  • Pour le retour : si vous prenez le taxi vous pouvez fixer une heure de retour avec le chauffeur. Si vous prenez le colectivo, sachez qu’ils ne passent plus après 16h.

Si vous avez deux jours devant vous, une autre option plus intéressante selon moi est de se rendre à Barranca, profiter de la plage et y passer la nuit (il y a quelques petits hôtels simples), puis visiter Caral le lendemain matin (tour, taxi ou colectivo).

caral
Caral. Photo: Zona Arqueológica Caral

23. Trujillo

Jolie ville coloniale, Trujillo est considérée comme la capitale culturelle du Pérou, d’une part à cause de ses nombreux vestiges Mochica et Chimu, mais également car elle a vu naître plusieurs grands intellectuels du pays.

Aujourd’hui elle accueille le grand Festival de La Marinera, une très belle danse typique de la côte, durant laquelle se déroulent plusieurs événements dont le concours national de Marinera.

À voir à Trujillo:

  • Musée d’art religieux colonial
  • Casa Urquiaga
  • Musée Cassinelli
  • Musée d’archéologie
  • Casa Ganoza Chopitea
  • Casa de los Leones

À voir autour deTrujillo :

  • Le village balnéaire de Huanchaco
  • Huacas del Sol y de la Luna
  • Zone archéologique de Chan Chan
  • Huaca Esmeralda
  • Huaca Arco Iris ou Huaca del Dragon
  • El Brujo

Découvrez aussi notre guide de Trujillo pour ne rien manquer de la ville et ses environs

trujillo-a-voir
Monument de la liberté, sur la plaza de Armas de Trujillo

24. Chan Chan

À seulement quelques kilomètres de Trujillo se trouve Chan Chan, qui n’est rien de moins que la plus grande cité précolombienne d’Amérique du Sud. Grand complexe en adobe aux magnifiques reliefs, composé de 6 différents types de structures (temples, palais et maisons), ce fut la capitale de l’empire Chimu avant sa conquête par les Incas. Son importance lui a valu une place dans la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. À voir à Chan Chan:

  • Le palais Tschudi
  • Le musée qui présente artefacts et céramiques

chan-chan-chimu

25. Huaca de la Luna

C’est en réalité un complexe mochica composé de deux temples : un dédié au Soleil (Huaca del Sol), qui est fermé au public, et l’autre à la Lune (Huaca de la Luna).

La visite du Temple de la Lune est intéressante et assez particulière : non seulement on commence au pied des fosses sacrificielles où on été retrouvés de nombreux restes humains, mais on y observe bas-reliefs représentant le dieu Ai-Apaec « le Décapiteur ».

Le billet inclut la visite guidée (obligatoire) ce qui est une très bonne initiative car elle permet de comprendre l’ampleur et l’importance du site.

Comment s’y rendre :

  • En bus et colectivo : il faut prendre d’abord un bus de Trujillo jusqu’à l’Ovalo Grau puis un colectivo (30 min de trajet) en demandant ceux qui se rendent à la Huaca del Sol

Pour savoir comment visiter les huacas, découvrez notre article sur Chiclayo et ses environs

Huaca del Sol y de la Luna
Huaca del Sol y de la Luna

26. Le musée des Tombes Royales de Sipan

Le musée de Tumbas Reales, aussi appelé musée du Seigneur de Sipan est, selon certains, le plus beau musée du Pérou! Il renferme une impressionnante collection de 2000 objets (or, argent, cuivre, céramiques) trouvés dans la Huaca Rajada, le plus important complexe funéraire de la culture Mochica, qui renfermait la tombe du Seigneur de Sipan, vieille de 2000 ans. Comment visiter le musée de Tumbas Reales :

  • En taxi : 30 min depuis le centre de Chiclayo
  • En tour organisé : la meilleure option car les distances sont grandes dans la région et ça revient finalement au même prix qu’en taxi avec bien plus d’avantages! Le minibus vient vous chercher à l’hôtel et inclut la visite guidée à Tumbas Reales, mais également aux pyramides de Tucume et le musée national de Sican

Consultez notre article sur Chiclayo et ses sites archéologiques pour ne rien manquer lors de votre visite dans la région.

musee-tumbas-reales-chiclayo
Musée tumbas Reales à Chiclayo

27. Manglares de Tumbes

Le Sanctuaire national Manglares de Tumbes, à la frontière de l’Équateur, protège la plus importante aire de mangrove (un écosystème de marais) du Pérou. Les îlots et canaux servent de refuge à nombreux oiseaux, poissons, mollusques et crustacées, en plus d’un arbre très particulier appelé le Mangle.

L’idéal est d’y rester deux jours. On peut le visiter en canot ou en kayak, faire des randos, observer les oiseaux et la flore. Dans la région on peut également voir :

  • Puerto Pizarro
  • La Isla del Amor, en face de Puerto Pizarro
  • Caleta de Cruz de Pizarro
  • La plage de Punta Sal
  • La plage de Zorritos
manglares tumbes
Dans les Manglares de Tumbes. Photo Alobos Life

28. Ayacucho

Ayacucho est une ville coloniale connue pour sa richesse culturelle, religieuse et architecturale, pourtant peu de voyageurs internationaux s’y rendent car on en parle très peu en dehors du pays!

Elle est connue pour ses 33 églises dont chacune représente une année de Jésus et accueille la plus grande célébration de la Semaine Sainte au Pérou. Y assister est vraiment un must, mais assurez vous de réserver votre hébergement longtemps d’avance car tout le monde veut s’y rendre pour participer à la célébration, croyants et non croyants!

Découvrez ici la fameuse Semaine Sainte à Ayacucho

perou ayacucho fete
Célébration à Ayacucho

29. Réserve de Pacaya Samiria

Située dans la région d’Iquitos en Amazonie, la réserve de Pacaya Samiria est la 2e plus grande aire naturelle protégée du Pérou et définitivement un des plus beaux sites du pays!

C’est une destination encore assez peu fréquentée par les touristes car elle demande quelques transferts et idéalement de 4 à 5 jours pour bien en profiter, mais le tourisme y est bien organisé et accessible alors qu’on peut faire du camping ou dormir dans un écolodge.

On y trouve une incroyable diversité, dont les fameux dauphins roses d’Amazonie, paresseux, singes, caïmans, tortues géantes, jaguars, serpents et une multitude d’oiseaux exotiques! C’est aussi l’occasion de visiter une des communautés comme les Boras qui partagent leurs traditions.

À savoir qu’il est obligatoire de s’y rendre avec un guide, privé ou en petit groupe, par souci de préservation de l’environnement.

Voici comment se rendre à Pacaya Samiria depuis Iquitos:

  • Étape 1 : Lima-Iquitos (1h30 en avion)
  • Étape 2 : Iquitos-Nauta (2h en bus)
  • Étape 3 : Nauta – Pacaya Samiria (2h en bateau)

Il est aussi possible de s’y rendre depuis Tarapoto ou Yurimangas

Découvrez notre article pour bien préparer votre séjour à Pacaya Samiria

voyage perou iquitos pacaya
Réserve de Pacaya Samiria

30. Parc national du Manu 

Le parc du Manu est un autre des trésors de l’Amazonie péruvienne. À cheval entre les départements de Madre de Dios et Cusco, il a l’avantage d’être accessible depuis la ville de Cusco et représente donc une belle extension à un itinéraire classique au Pérou.

On y trouve une riche biodiversité, bien préservée et cachée dans la jungle. C’est un endroit idéal pour les voyageurs qui ont un peu de temps et s’intéressent à vivre une véritable immersion en Amazonie.

Les tours proposés varient entre 3 et 12 jours et incluent généralement des randonnées de jour et de nuit, tour en bateau, observation des oiseaux, des singes et autres espèces de la faune locale exotique. L’idéal est d’y consacrer au moins 5 jours car il faut du temps pour s’y rendre.

Il faut dire qu’il y a de quoi voir avec 20 000 espèces de plantes, 1200 espèces de papillons, 1000 espèces d’oiseaux, 200 espèces de mammifères et 13 espèces de primates!

Voici comment se rendre au Manu depuis Cusco :

  • Bus ou van (9h) Cusco à Paucartambo
  • Bateau (6h) jusqu’à Boca Manu

Pour en apprendre plus sur le parc, découvrez l’article sur le Parc du Manu

manu-perou
Une Coquette de Delattre dans le Parc national du Manu. Photo S. Rohrlach

Le top 30 à voir au Pérou: la carte pratique

Voici une carte avec tous les principaux attraits, pour pouvoir avoir une meilleure idée globale et organiser plus facilement votre itinéraire au Pérou!

Bien sûr, entre toutes les merveilles que recèle le pays, il a été très difficile d’établir ce Top 30 au Pérou en laissant de côté certains lieux et régions qui méritent aussi le détour!

Et vous, quel(s) endroits auriez-vous ajouté à cette liste?

Photo d’entête: Stephen Bugno

Guides de voyage du Pérou

Vous partez au Pérou? À lire également

Les meilleurs circuits au Pérou – Notre sélection des meilleurs circuits pour un voyage de rêve sans se ruiner!

Vous avez Pinterest? Voici l’image à pinner!

visiter-le-perou

Que faire au Pérou : Top 30 des choses à faire et à voir
5 (100%) 5 votes

Montréalaise de naissance, je suis passionnée par les voyages, la bonne bouffe et les lamas. À la fois bloggeuse pour Voyage Pérou et journaliste pour La Métropole, un magazine en ligne et une publication mensuelle, je pars constamment à la chasse des meilleurs restaurants et des destinations à découvrir.

Discussion6 commentaires

  1. Genial ce top!! Plusieurs lieux que je ne connaissais pas
    Perso j’aurais ajouté Tarapoto parce que j’y ai passé 2 semaines et j’ai adoré!

    • Merci Lucie! C’est drôle, justement j’ai failli mettre Tarapoto car tellement de gens m’en parlent en bien! Mais j’aurais aussi ajouté plusieurs autres lieux. Comme ça on dirait que 30 est un grand chiffre mais franchement ça monte vite, un top 50 aurait été déjà plus facile ^^

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Toi aussi tu aimes les lamas?