Visiter le Chili: Top 20 des choses à faire et à voir absolument

0

Que faire au Chili?

Avec ses 4300km de territoire longeant la côte Pacifique, le Chili est le pays le plus long du monde. Alors que nord du pays séduit avec ses plaines désertiques, ses villages typiques et ses volcans de l’Altiplano,  le sud offre des forêts denses, des glaciers et des fjords majestueux. Le plus difficile est de savoir que faire au Chili, mais ce qui est certain, c’est que tout le monde y trouve son compte!

Alors, par quoi commencer dans un pays si contrasté? Voici mon guide des choses faire et à voir au Chili avec les grands incontournables, conseils, et les infos pratiques pour ne rien manquer, d’Arica jusqu’à la Patagonie en passant par Santiago.

Voici donc le top 20 à des lieux à visiter au Chili!

Visiter le Chili: voir les incontournables

1. Santiago du Chili

Toute première ville que j’ai visitée en solo à 18 ans, je peux vous assurer qu’on peut passer plusieurs jours dans la capitale du Chili sans s’ennuyer. C’est une ville riche en culture et animée, avec de nombreux cafés, restaurants et musées. À voir à Santiago:

  • Le musée de la Mémoire et des Droits de l’Homme
  • Le musée d’Art Précolombien
  • La cathédrale métropolitaine et la Plaza de Armas
  • Le quartier de Bellavista: c’est le quartier bohême de la ville avec cafés, galeries, bars et restaurants
  • La Moneda: on peut profiter d’une visite guidée gratuite sous réservation
  • La Chascona: c’est la maison que fit construire le fameux poète chilien Pablo Neruda pour Matilde Urrutia, sa 3e femme.
  • Le Cerro San Cristobal: c’est le principal élément du Parc métropolitain de Santiago et il offre un magnifique panorama sur la ville
  • Le Cerro Santa Lucia: plus petit que le Cerro San Cristobal mais absolument charmant!
  • Parc forestier: le “Parque Forestal” est un des endroits les plus prisés pour se promener à Santiago, c’est un grand espace vert qui abrite également le musée d’art contemporain et le musée des beaux arts.
  • Le marché central de Santiago: c’est l’endroit idéal pour découvrir les fruits, légumes et autres produits typiques du pays
  • Tours de ville gratuits: l’office du tourisme de Santiago offre plusieurs tours guidés à travers la ville à 10h du matin, en partance du Cerro Santa Lucia (dim, lun, jeu) et de la Plaza de Armas (lun, mar, mer, ven, sam).
  • Valle Nevado: c’est une station de ski située à seulement 46km de Santiago… mais pas n’importe laquelle! C’est la plus moderne du continent et la plus étendu d’Amérique latine.

Et pour en apprendre plus, n’hésitez pas à découvrir notre Top 10 des choses à faire et à voir à Santiago !

santiago chili
Le cathédrale de Santiago

2. La charmante ville de Valparaiso

Valparaiso est, après Santiago, la 2e ville du Chili la plus peuplée. Située en bord de mer, elle a toutefois su garder son charme d’antan, de l’époque où elle était encore un petit village de pêcheurs. Sa particularité réside en ses milliers de maisons colorées, construites sur le flanc des collines, qui expliquent pourquoi Valparaiso figure sur bon nombre de cartes postales. Elle compte d’ailleurs plusieurs funiculaires qui permettent d’avoir une belle vue sur la ville! Personnellement, j’ai adoré l’atmosphère douce et paisible de Valparaiso, dont les rues pavées, le street art et les anciens voiliers amarrés au port qui lui donnent un cachet unique. Pas étonnant que plusieurs artistes aient décidé de s’y installer. D’ailleurs l’ancienne résidence Pablo Neruda, “la Sebastiana”, est aujourd’hui un musée (Ferrari 692, Valparaíso).

Comment se rendre à Valparaiso ? Depuis Santiago, on peut rejoindre Valparaiso en 1h45 de bus. Ils sortent chaque 10-15 minutes, tous les jours entre 6h et 22h.

valparaiso
Les maisons colorées de Valparaiso
valparaiso chili
Le street art à Valparaiso

3. La Carretera Austral

La Carretera Austral relie les villes de Puerto Montt et de Villa O’Higgins. C’est une route panoramique de 1240 km qui sillonne la Patagonie et offre un magnifique terrain de jeu pour les voyageurs avec de magnifiques fjords à l’eau translucide, des forêts denses et des glaciers bleutés. C’est spectaculaire! Comme plusieurs j’ai décidé d’en parcourir une partie à vélo et c’est une expérience que je recommande vraiment lors d’un voyage au Chili. Voici que voir sur la Carretera Austral:

  • Puerto Montt
  • Parc Tagua Tagua
  • Parc Hornopiren
  • Parc Pumalin
  • Parc Queulat
  • Village de Futaleufu
  • Village de Puerto Raul Marin Balmaceda
  • Réserve nationale et ville de Coyhaique
  • Paso de Las Pampas
  • Paso Roballos
  • Réserve de Cerro Castillo
  • Lac General Carrera
  • Cathédrales de marbre
  • Ville de Cochrane
  • Village de Caleta Tortel
  • Glacier Montt
  • Village Villa O’Higgins
  • Glacier O’Higgins
carretera-austral
La réserve nationale de Coyhaique et la ville du même nom au fond, sur la Carretera austral.
route australe
Les guanacos sur la route australe

4. La rivière Futaleufú

Située dans la région des Lacs, la rivière Futaleufú, aussi appelée Rio Grande, est un site d’exception pour faire du rafting au Chili. Les habitants de la région, des indiens mapuches, se regroupent durant les beaux jours pour descendre la rivière en bateau. Traditionnellement, ils pratiquent la pêche à la truite pour le plaisir : les poissons pêchés sont systématiquement relâchés.

Aujourd’hui, la rivière Futaleufu est connue pour être un des meilleurs endroits de rafting au monde! L’excursion est relativement courte (60km) mais intense, en plus de se dérouler dans des paysages exceptionnels, forêts denses et des petits villages.

Faut-il être en forme pour participer? Oui. Comme elle est connue pour être une rivière exigeante, les participants doivent être actifs pour tenir le rythme en pagayant. Par contre, il n’est pas nécessaire d’avoir de l’expérience en rafting.

futaleufu-rafting
Rafting sur la rivière Futaleufu. Photo Leon Werdinger

5. Parc Pumalin

C’est un parc également situé dans la région des Lacs et initialement créé par les fondateurs des marques Esprit et The North Face. On y trouve 325 000 hectares de forêt tempérée humide, qui reçoit donc une assez grande quantité de pluie à l’année et renferme une riche biodiversité. C’est justement afin de préserver cette dernière que seulement 2% du parc est accessible au tourisme, avec un quota maximum de 10 000 visiteurs par an!

pumalin
Le parc Pumalin. Photo Fanny and Greg

6. Le parc national de Queulat

Peu connu car assez difficile d’accès, le parc national de Queulat est un des lieux les mieux préservés du Chili. Son grand attrait est donc ses paysages, avec une nature brute et sauvage, entre forêts denses, cascades, fjords, ses rivières et glaciers. Un excellent choix loin des sentiers battus, pour qui se sent l’âme d’un explorateur! Ne manquez pas:

  • Lac Risopatro: le plus grand lac du parc, entouré d’une végétation dense et de grandes montagnes
  • Sentier du Lac El Puma: un sentier de 5km qui traverse la forêt primaire pour aboutir au lac El Puma
  • Lac Tempanos: d’une eau d’un vert intense
  • Ventisquero Colgante: un glacier suspendu qui offre un magnifique spectacle, et encore plus lorsque de gros morceaux s’en détachent pour tomber dans le bassin!
  • Saut Padre García: une cascade de 30m à laquelle on accède à travers un sentier de 150m
  • Portezuelo Queulat: un secteur du parc entouré de flore vierge d’où l’on peut admirer les glaciers
  • Sentier de La Forêt enchantée: le “Bosque Encantado” est un joli sentier qui mène à une lagune d’eau turquoise
  • Pierre du Chat: “la Piedra del Gato” est une formation rocheuse qui tombe sur le fleuve Cisnes
  • Saut du Condor: le “salto del Condor” est une cascade de 40m
parc-queulat
Le glacier suspendu du Parc national de Queulat.Photo GoChile
queulat-chili
Le pont suspendu de Queulat. Photo GoChile

7. La Cathédrale de Marbre

La Cathédrale de Marbre (Capillas des Marmol en espagnol), la Chapelle de Marbre et la Caverne de Marbre est un ensemble de formations rocheuses faites de carbonate de calcium (le principal composant du marbre) qui se trouve sur le lac General Carrera. C’est un immense rocher façonné et érodé par l’eau qui a pris la forme d’un véritable monument souterrain qu’on peut entièrement visiter lorsque les eaux du lac sont à leur niveau le plus bas. Pour ma part, je garde un merveilleux souvenir de cette fascinante visite hors du temps: c’est à avoir absolument!

Comment visiter la Cathédrale de Marbre? Il est possible de visiter le site en barque, au départ du Puerto Rio Tranquilo, aux abords du lac General Carrera, à 223km de Coyhaique. Il est même possible de louer des kayaks!

cathedrale-de-marbre
La Cathédrale de Marbre de l’extérieur. Photo Javier Vieras
chili cathedrale marbre
L’intérieur de la Cathédrale de Marbre. Photo Javier Vieras

8. L’île de Chiloé

Il s’agit de la plus grande île d’Amérique du Sud après la Grande île de Terre de Feu. Cette île vit dans une sorte d’autarcie, ce qui lui confère une culture et un mode de vie bien particuliers. Elle offre un paysage pittoresque, avec une seule route qui parcourt l’île, parsemée de maisons multicolores sur pilotis (les Palafitos) et entourée de petits bateaux de pêche. Ce que j’ai préféré ? Les dizaines d’églises en bois, construites entre le 18e  et le 19e siècle, dont 16 sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Comment se rendre à Chiloé?  On y arrive en 30 minutes de ferry sur le canal de Chacao. Si vous prenez le bus depuis Santiago ou Puerto Montt (ex: compagnies Queilen Bus, Cruz del Sur et ETM) le ferry est inclus dans le prix du billet.

ile de chiloe
Les maisons typiques de l’Île de Chiloé

9. Le glacier San Rafael

Le glacier San Rafael est l’attraction principale du parc national Laguna San Rafael, déclaré Réserve mondiale de la biosphère par l’UNESCO. Il s’étend sur 2km de largeur et 20km de longueur mais depuis 1871, il a déjà perdu un volume 100km³ et on craint qu’il ne disparaisse complètement d’ici moins de trente ans avec le réchauffement climatique. C’est le moment de le visiter!

Comment se rendre au glacier San Rafael? Les bateaux partent des ports de Chacabuco et Puerto Montt, un trajet qui est un spectacle en soi alors qu’on passe par des canaux étroits en passant devant plusieurs icebergs tout en apercevant au loin le glacier San Rafael.

glacier-san-rafael
Photo Vice Huang

10. Le désert d’Atacama et la Vallée de la Lune

Atacama est bien sûr un incontournable d’un voyage au Chili car il recèle de nombreuses merveilles : les geysers d’El Tatio, de magnifiques lacs comme la Laguna Verde, l’imposante Vallée de la Lune, le salar d’Atacama qui est le plus grand dépôt de sel du Chili, au pied des volcans Licancabur et Lascar. Séjournez quelques nuits dans le village de San Pedro de Atacama, et partez à la découverte de ce désert, parmi les plus arides du monde. Couvrant près d’un tiers du Chili, c’est un immanquable si vous tenez à capter la vraie âme du pays.

Pour connaître toutes les infos pratiques, consultez notre article Comment bien visiter Atacama!

salar-atacama
Le salar d’Atacama
desert-atacama
Le désert d’Atacama

11. Les geysers d’El Tatio

Autre attraction à ne pas manquer, les impressionnants geysers d’El Tatio. Non seulement ce sont les geysers sont les plus élevés du monde, à 4321 m d’altitude, mais le site représente le plus grand ensemble de geysers de l’hémisphère sud avec 80 geysers actifs. Le matin, au lever du soleil, il y a de belles photos à faire de les jaillissements d’eau bouillante avec la fumée qui donne au paysage un air féérique, devant le panorama des montagnes.

geysers-el-tatio

12. Copiapo

Copiapo est une ville à la longue tradition minière située dans une vallée viticole. Elle bénéficie d’un environnement idyllique de dunes de sable fin, qui contraste avec les paysages de la vallée. C’est est une ville où il fait bon vivre, et qui se révèle être un excellent point de départ pour le parc Nevado Tres Cruces et la plage de Bahia Inglesa près de Caldera, avec une eau translucide et du sable blanc qui en font l’une des plages les plus populaires du Chili.

bahia-inglesa
Photo Andy Murray

13. La Route des Vins

La Route des Vins sillonne au cœur de la vallée de Maipo, puis de celle de Cachacoal, connus pour produire des raisins d’excellente qualité alors que le savoir-faire des vignerons permet d’en obtenir d’excellents cabernet-sauvignon. Il existe de nombreux circuits oenotouristiques pour les passionnés, qui permettent de combiner visites classiques de la région, découverte de chais et de bodegas, et dégustation de vins. Si vous souhaitez faire la visite par vous-même, je vous conseille de séjourner quelques jours à Santa Cruz, bon point de départ pour explorer la région.

santa-cruz-chili
Santa Cruz

14. La région d’Arica et Putre

Située à l’extrême nord du Chili, la région d’Arica et Putre se trouve entre les côtes du Pacifique et la région de l’Altiplano. La ville d’Arica offre du soleil à l’année longue avec des plages et des vagues très prisées par les surfeurs. Plus au Sud, Putre est un petit village aymara avec de charmantes rues pavées, des bâtiments coloniaux et jouit d’une vue imprenable sur les monts et volcans alentours.

arica
Arica. Photo Nicky

15. Le parc national Lauca

Le parc national Lauca est parmi l’un des plus beaux du pays et a d’ailleurs été déclaré Réserve mondiale de la Biosphère. Grâce à son altitude élevée (entre 3200 m et 6300 m), il offre un panorama exceptionnel sur les alentours. Ses volcans en cône parfait et l’incroyable lac Chungará (un des plus hauts lacs au monde!) en sont les attractions principales, mais il dispose d’autres atouts comme sa faune riche et variée (lamas, vigognes, alpagas, pumas, flamants roses, condors, etc). C’est un endroit idéal pour les amateurs de photographie, de vélo et d’observation des oiseaux. À ne pas manquer lors d’un voyage au Chili!

Combien coûte l’entrée? L’entrée au parc est gratuite!

Comment se rendre au parc? Les points de départs principaux vers le parc sont Putre et Parinacota. Pour se rendre depuis Arica, il est possible de prendre un bus jusqu’à Putre (ex : bus La Paloma 7h l’aller et 14h le retour). Il y a aussi plusieurs bus touristiques qui se rendent à Parinacota.

parc national lauca
Photo Davide Zanchettin

16. Le volcan Villarrica

Le volcan Villarrica est l’un des plus grands volcans du pays mais également un des plus actifs. En effet, il rejette chaque jour de la lave, des fumées et des cendres ardentes. Si vous aussi souhaitez venir l’observer de près, vous pouvez vous engager dans une ascension de 6 heures, accompagné d’un guide évidemment, qui vous conduira au sommet du volcan Villarrica. De là-haut, vous aurez une vue imprenable sur le cratère, mais aussi sur les autres sommets de la chaîne de montagnes.

volcan-villarrica

17. Le parc national Torres del Paine

Ce parc national Torres del Paine situé tout au sud du Chili, est reconnu comme étant l’un des plus beaux parcs de l’Amérique du Sud. C’est un immense territoire d’un peu plus de 240 000 hectares qui regorge de lacs à l’eau turquoise, rivières, glaciers, forêts et monts enneigés, et plaines qui accueillent des guanacos, pumas et les “ñandues” qui ressemblent à une petite autruche. Il compte de nombreux sentiers de randonnée balisés qui permettent de le découvrir en toute liberté, et sécurité. Parmi les nombreux attraits à ne pas manquer on compte:

  • Le Glacier Grey : c’est un glacier de 6 km de large pour 30 m de haut, situé sur le lac du même nom
  • Les chutes d’eau : plusieurs chutes d’eau sont à ne pas manquer comme les spectaculaires Salto Grande et la Chute Rio Paine.
  • Les lacs: Le lac Pehoé  et la Laguna Azul
  • Les miradors : Sierra del Toro, Condor, Ferrier, Los Cuernos

parc-national-torres-del-paine

torres-del-paine

18. Le lac Pehoé

Le lac Pehoé, situé au cœur du parc national de Torres del Paine, mérite un paragraphe pour lui seul. La chaîne de montagnes de la Cuernos del Paine se reflète dans ses eaux turquoise et translucides comme dans un miroir. Ce paysage unique m’a vraiment touchée au plus profond, tant je ne m’attendais pas à trouver un lac de cette splendeur à une telle altitude, au pied des montagnes. Le plus, c’est qu’on peut naviguer sur le lac en catamaran, activité que je ne peux que vous conseiller si vous souhaitez en profiter au maximum !

lac-pehoe
Le Lac Pehoé

19. L’île de Pâques

L’Île de Pâques, en rapanui Rapa Nui, fait rêver! Sur cette île perdue au milieu de l’océan trônent les célèbres moaïs, ces immenses sculptures de pierre à l’allure humaine, pouvant mesurer jusqu’à 8 mètres de haut. Ils sont les témoins d’une civilisation étonnante, aujourd’hui disparue. Il ne faut pas manquer le volcan Rano Raraku où se trouvent d’anciennes carrières de moaïs, le Ahu Tongariki qui est le plus grand « ahu » ( plateforme en pierre accueillant les moaïs) et les forêts endémiques où abondent la faune et la flore.

ile de paques
Les moaïs

20. Les chutes de Laja

Afin de terminer ce top, je souhaitais vous parler d’une attraction méconnue des touristes au Chili  : les chutes d’eau de Laja, situées non loin de Santiago, au Sud du pays. Dans un environnement préservé, on y découvre des cascades impressionnantes se jetant dans un cours d’eau. La végétation luxuriante, l’air pur et les possibilités d’apercevoir un arc-en-ciel sur le rideau d’eau font de ce site une promenade très agréable qui restera dans vos souvenirs.

Peut-on y passer la nuit? Oui des aires de camping tout équipées permettent de planter sa tente sur les berges de la rivière, avec en prime une magnifique vue sur les cascades pour un réveil des plus agréables… Perso, j’ai adoré !

laja chili

Visiter le Chili: infos pratiques

Quel est le meilleur moment pour visiter le Chili?

Vraiment, tout dépend de la région car le climat varie énormément! Pour la Patagonie, l’idéal est de décembre à février. Le nord, décembre à mars. L’île de Pâques novembre à mai. Santiago, la région des Lacs et les régions viticoles plutôt septembre-novembre et mars-mai.

Ai-je besoin d’un visa?

Les citoyens de l’Union Européenne peuvent séjourner jusqu’à 30 jours sans visa, 90 jours pour les Canadiens et les Suisses. Par contre, si vous arrivez en avion, mieux vaut avoir un billet de sortie (de retour ou de continuation vers une autre destination) en main. Dans le cas contraire, il est possible que la compagnie vous empêche même d’embarquer. Ça m’est déjà arrivé sur d’autres destinations et la raison est simple : si le pays vous refuse l’entrée, c’est à la compagnie aérienne de payer les frais de rapatriement, ce qu’ils veulent absolument éviter !

Est ce que le Chili est sécuritaire?

Le Chili est bien plus sécuritaire que d’autres pays d’Amérique du Sud. Mais comme toujours, mieux vaut être prudent et faire attention aux pickpockets dans les grandes villes et les plages. Évitez de laisser des objets de valeur sans surveillance lorsque vous allez vous baigner, pareil avec vos bagages en tout temps.

Rédaction: Delphine Leroi

Guides de Voyage Chili

Vous partez au Chili? À lire également

Envie de partager cet article sur Pinterest? Voici la photo à pinner!

que-voir-au-chili

Visiter le Chili: Top 20 des choses à faire et à voir absolument
5 (100%) 11 votes

Montréalaise de naissance, je suis passionnée par les voyages, la bonne bouffe et les lamas. À la fois bloggeuse pour Voyage Pérou et journaliste pour La Métropole, un magazine en ligne et une publication mensuelle, je pars constamment à la chasse des meilleurs restaurants et des destinations à découvrir.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Toi aussi tu aimes les lamas?