Découvrir le lac Titicaca

18

Dormir chez l’habitant au Lac Titicaca

Le Lac Titicaca, plus haut lac navigable au monde, perché entre le Pérou et la Bolivie, était un lieu sacré pour les Incas. Pas étonnant. À 4000m d’altitude, entouré de grandes montagnes et avec une multitude d’îles dispersées sur une eau bleu profonde, il fait rêver. Ses habitants, Aymaras, Quechuas et Uros sont des témoins du passé. Ici, on a l’impression que le temps s’est figé. Départ en bateau de Puno pour une exploration de 2 jours et 1 nuit sur le Titicaca.

Premier arrêt, les Îles flottantes des Uros, à environ 20 minutes de Puno. Ces îles faites en totora (roseau) sont, dit-on habitées par les Uros. Fait plus ou moins véridique, puisque paraît-il que le dernier « vrai » membre de la tribu serait décédé dans les années 50. Vrai, pas vrai, ces îles sont bel et bien habitées par des gens aux habits typiques colorés, qui perpétuent le mode de vie des Uros et qui se contentent finalement du minimum. Tout est fait en roseau : les petites maisons familiales (d’ailleurs équipées d’un système d’énergie solaire) et les bateaux qui ont une fière allure viking. À votre arrivée, ils vous expliquent leur mode de vie, le tissage des roseaux, vous pouvez visiter leur maison et parler un peu avec eux. Photo par ci, petit achat d’artisanat par là. Inévitable au Pérou, à moins de vraiment faire un voyage hors sentiers battus. Bel accueil et îles absolument uniques en leur genre, même pour moi, une voyageuse toujours sceptique par rapport à l’authenticité. De toute façon, je ne pourrai jamais reprocher ni à une ville ni à un peuple de vouloir améliorer sa qualité de vie en se développant comme attrait touristique.

voyage perou - titicaca uros

Deuxième arrêt, Amantani, la plus grande île du côté péruvien du Lac Titicaca. Amantani, c’est des impressionnantes cultures en terrasses et des habitants aux coutumes très présentes. Ici oui, on peut parler d’authenticité.  On peut même y voir une grande quantité de Cantutas, ces fleurs surnommées « fleurs de l’Inca » et emblèmes nationales du Pérou et de la Bolivie.  À votre arrivée, on vous assigne la famille chez laquelle vous mangerez et dormirez. Ici, c’est l’hébergement rustique, pas d’eau courante, pas d’électricité, une toilette sèche à l’extérieur, mais avec un grand sourire,  et avec des poulets qui courent partout. Une expérience à faire, vraiment sympa!

voyage perou amantani titicaca

Vous pourrez monter, vers les sanctuaires de la Pacha Mama ou du Pacha Tata, pour admirer en mode panoramique le paysage, coucher de soleil inclus. Allez-y, c’est absolument magnifique, mais pas trop vite car vos poumons vous rappellerons bien assez tôt que vous êtes en altitude. Après un souper cuisiné au feu de bois (attendez vous à une soupe avec des patates…il y a  toujours des patates en altitude, c’est facile à cultiver), on vous prête des habits typiques et on vous emmène danser avec les autres habitants du village. Dans mon cas, la femme de la maison était morte de rire en me voyant habillée comme ça. Déjà parce que j’avais 2 têtes de plus qu’elle, et peut-être aussi, parce que je me sentais un peu clown.  Puis, on dort chez l’habitant, bien au chaud et éclairé à la bougie. Avant de dormir, il faut contempler le ciel, il est  rempli de milliers d’étoiles.

voyage perou - amantani pacha tata

Troisième et dernier arrêt le lendemain matin, départ pour l’île de Taquile. Probablement ma préférée des trois îles, elle est abrupte, parsemée de cultures en terrasses et des petits sentiers charmants.  Les habitants, encore très proche de leur patrimoine culturel et ancestral, vivent selon le code inca : « Ama suwa, ama llulla, ama qilla », tu ne voleras pas, tu ne mentiras pas et ne seras pas paresseux. Ils vivent de la pêche, de la culture de la pomme de terre et du tourisme, mais ils sont surtout connus pour le tissage de la laine. Tout le monde s’y met, les femmes filent la laine, les hommes et les enfants tricotent. Les couleurs des chullos (tuques en laine typiques des Andes) différencient les célibataires des hommes mariés. Après manger, retour à Puno avec les yeux brillants. Ah tiens, on voit même les montagnes Bolivie au loin.

Copyright photo d’entête: Bjkeale

Guides de voyage du Pérou

Vous partez en voyage au Titicaca? À lire également!

Découvrir le lac Titicaca
4.33 (86.67%) 3 votes

Montréalaise de naissance, je suis passionnée par les voyages, la bonne bouffe et les lamas. À la fois bloggeuse pour Voyage Pérou et journaliste pour La Métropole, un magazine en ligne et une publication mensuelle, je pars constamment à la chasse des meilleurs restaurants et des destinations à découvrir.

Discussion18 commentaires

  1. Dormir chez l’habitant a été un des moments les plus forts de mon voyage, si ce n’est pas LE plus fort. C’était le dépaysement total! Mon papa avait deux vaches et quelques moutons, et il ne parlait que quechua! Heureusement que les signes sont un langage universel!

    • Oups, en fait par MON PAPA, j’entend le père de la famille dans laquelle j’étais. Après deux jours, on se fond dans la famille!

      • Tant mieux, ça prouve que ça a été une belle expérience, ils sont super souriants et un peu timide, c’est mignon. 🙂

  2. Salut! Moi, ce qui m’a fait le plus trippé, c’est la proximité du ciel, il y avait des étoiles à perte de vue!

    Saviez-vous qu’en hémisphère sud, on ne voit pas les mêmes constellations qu’en hémisphère nord? Au Pérou, la constellation la plus remarquable est la CRUZ DEL SUR!

    • Oui c’est vrai! ça m’avait marqué…et la position de la lune, inverse à celle qu’elle a dans l’hémisphère nord. Un vrai spectacle, surtout quand on habite à Montréal, on est pas habitué à voir autant d’étoiles! 😉

    • Salut Camille!

      À peu près tous les hôtels offrent le tour et il y a plusieurs agences sur place. En réalité, lorsque tu passes par un intermédiaire, la famille est très peu payés (voir exploitée, sérieusement). Je peux donc te conseiller d’aller au port et de demander aux gens. Il y a toujours quelqu’un qui connaît quelqu’un, si tu vois ce que je veux dire.

      Essaie de privilégier Amantani à Taquile pour la nuit, question paysage/accueil ou sinon Llachon (http://www.voyageperou.info/habitants-lac-titicaca/) qui est moins touristique. Pour Llachon c’est simple, tu peux simplement t’y rendre et demander aux familles s’ils ont une place de libre 🙂
      Leslie recently posted..Légende et folklore du lac Titicaca

    • C’est clair que le Titicaca, il faut le faire en version nuit chez l’habitant. Tous ceux qui le font sont enchantés, d’abord pour l’expérience de côtoyer des habitants, mais aussi pour les paysages. Imagine voir le coucher de soleil sur le Titicaca posé sur une île 🙂
      Leslie recently posted..Guide de Puno: les restaurants

  3. Ce serait peut être une belle aventure de dormir chez l’habitant au Lac Titicaca. D’ailleurs avec leur énergie solaire, on peut quand même avoir accès à internet et recharger nos téléphones.

  4. Pour les plus aventuriers, à faire : la rive nord du Titicaca et ses villages perdus (Conima, Moho). Peu explorée, aucun touriste et des îles (encore) habitées par des communautés vivant en autarcie.

    Sinon, en face de Llachón, il y a les îles Titino, des îles flottantes pas trop fréquentées.

    P.S. : je confirme que les îles Uros ne sont plus habitées depuis un bail. Les gens qui vendent des articles en textiles (attention à l’arnaque : la plupart sont fabriqués industriellement à Puno et vendus au prix gringo = 5 fois le prix) arrivent avant l’aube sur les Uros et repartent après les touristes. Folklore, quand tu nous tiens…

      • Et encore, Disneyland, on sait que c’est factice ! Alors que là, c’est plutôt bien fait quand même ! Malheureusement, ça crée une mauvaise image des habitants pour ceux qui connaissent l’envers du décor). Il y a un peu la même chose dans la Vallée Sacrée, à un degré toutefois moindre.

  5. Bonjour ! Nous sommes intéressés par ce petit périple au lac Titicaca avec une nuit chez l’habitant. Auprès de quelle agence/organisme t’étais tu adressée pour faire ça ? J’imagine qu’il faut réserver à notre arrivée à Puno et pas en avance , non ?
    Merci d’avance !

    • Salut Lison,

      Il y a plein d’agences qui le proposent, mais sincèrement ce sont souvent des agences avec aucun soucis de durabilité. Mieux vaut payer directement à la famille qui t’accueille.

      Je peux te conseiller par exemple de prendre un des bateaux de Puno qui font les tours sur le Titicaca (même chose qu’avec une agence) et quand tu arriveras à Amantani, tu verras des gens qui attendent pour recevoir des voyageurs chez eux. De mémoire, c’est un roulement qu’ils font sur l’île pour que tout le monde puisse accueillir de façon égale.

      Tu peux aussi aller du côté de Llachon, une communauté beaucoup moins touristique (enfin pour l’instant, parce que c’est quand même de plus en plus populaire, mais encore vraiment moins connu qu’Amantani/Taquile).Tu peux jeter un coup d’oeil ici : http://www.voyageperou.info/le-lac-titicaca-autrement/
      Leslie recently posted..Où dormir à Vichayito : entre palmiers et spa de plage

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Toi aussi tu aimes les lamas?