Les Lignes de Nazca

6

A la découverte des lignes de Nazca

 

Article invité écrit par Bruno du blog Roundtrip.fr. Site de voyage contenant récit et photos de leur Tour Du Monde ainsi que des conseils pour partir en TDM.

La ville de Nazca

Nazca est devenue l’une des bases touristiques du Pérou. Bien connue pour ses dessins, il est difficile de passer outre lorsqu’on marche dans la ville. Des rideaux des hôtels aux dalles de béton en passant par les abribus, les figures sont partout.

Après 12h de route depuis Cuzco, c’est donc alpagué par des hôteliers que nous avons été accueillis. Tant mieux, voyageant sans guide il fallait bien qu’on soit trouvé. Après une âpre négociation nous avons atterri dans une chambre à 30 Soles où la déco, plutôt kitsch, comportait aussi les dessins.

Il est plutôt facile de loger pour pas cher à Nazca car de nombreux touristes ne s’arrêtent qu’au mirador ou bien à l’aérodrome. La ville est bien agréable et on trouve facilement de quoi se régaler pour pas cher, comme souvent au Pérou.

 

Les Lignes de Nazca

Né dans les années 80, pour moi le Pérou rime avec “Mystérieuses Cités d’Or” (dessin animé à succès de l’époque !). Et on ne perd pas de temps pour se mettre dans l’ambiance lorsque l’on découvre la boisson nationale, l’Inca Kola… Doré. À la fin de chaque épisode, nous avions le droit à un mini documentaire sur les Incas ou parfois les Mayas. Beaucoup de lieux y sont passés, un m’avait accroché: les dessins de Nazca.

Parfois confondus avec les “Crop Circles” des USA, les lignes de Nazca sont bien différentes. Rien à voir avec des champs dans le deuxième cas, les lignes ont été tracées il y a près de 2000 ans par une civilisation moins connue que les Incas: les Nazcas.

Si les lignes ont pu rester intactes c’est parce qu’elles ne sont pas tracées à proprement parlé. La technique employée est toute bête. Le sol étant plein de gravier, en les poussant sur les côtés, la bande sans cailloux apparait car le sol dessous est plus clair que les graviers eux-mêmes.

 

voyage perou - Ligne nazca

 

Le désert de Nazca est si aride que cette technique a traversé les siècles sans encombre ou presque.

Avant d’être découvertes en 1926, des routes ont été construites et coupent certaines figures, principalement des lignes.

Si beaucoup d’hypothèses ont été formulées quand à leur signification, le mystère demeure. Calendrier astronomique gigantesque ou tout simplement hommage aux divinités, tout y est passé !

 

Un survol sinon rien

Rapidement nous nous sommes aventurés en ville pour aller au mirador Maria Reiche. Il s’agit d’une tour en métal de 13m de haut. De là, nous apercevons les mains et l’arbre.

 

Nazca - Mirador

Bien bien. Mais il en faut plus pour me contenter. Avec le boom touristique qu’il y a eu, les survols ont eu, un temps, mauvaise réputation. Ce n’est plus le cas maintenant. L’état a mis son grain de sel et n’y est pas allé avec le dos de la cuillère, ainsi il ne reste plus que 3 ou 4 compagnies qui opèrent. En ville, dans les bureaux des agences, le prix varie très peu. C’est avec Alas Peruanas que j’ai décidé de m’envoler.

Le matin, je me prive de petit déj, sur les conseils du vendeur. Il parait qu’à 8h il n’y a pas trop de vent, néanmoins je joue la sécurité. Le van me ramasse devant l’hôtel. Arrivée à l’aéroport je paye la taxe d’aéroport (et oui !) puis on nous place dans l’avion selon nos poids respectifs. Un énorme casque sur les oreilles, tout le monde entends, l’hélice s’emballe dans un brouhaha dans lequel l’avion décolle. Le copilote indique la première figure et explique que c’est d’abord à droite qu’on va l’apercevoir avant de refaire un tour pour l’autre côté de l’avion. A cet instant j’ai le nez dans le viseur de mon réflex. Je ne fais pas attention à ce qui se passe et j’ai un petit haut le cœur au premier virage pour la baleine !

Parfois les dessins ne sont pas faciles à voir. 2000 ans ça se ne traverse pas aisément. A droite à gauche, l’appareil bouge tranquillement et je réalise avec grand plaisir un rêve d’enfant

Aspect pratique

Le vol dure 30 minutes

Les départs sont fréquents

A titre indicatif j’ai payé 80$ (60€) le 2 février, transport aller-retour inclus.

Pour les photos, ayez un zoom transtandard si vous avez un reflex

Prix de la chambre 30 soles = 8,5€.

 

 

 

Les Lignes de Nazca
5 (100%) 2 votes

Montréalaise de naissance, je suis passionnée par les voyages, la bonne bouffe et les lamas. À la fois bloggeuse pour Voyage Pérou et journaliste pour La Métropole, un magazine en ligne et une publication mensuelle, je pars constamment à la chasse des meilleurs restaurants et des destinations à découvrir.

Discussion6 commentaires

  1. Je sais que c’est un endroit mythique voire mystique et pourtant je pense sauter mon tour et privilégier les alentours de Cuzco et la Cordillera Blanca.
    D’ailleurs des coins à recommender dans les montagnes au nord ?
    Maïder recently posted..Le Busitik à Yogyakarta

  2. Le nord du Pérou est un peu oublié et c’est bien dommage, parce qu’en effet, c’est un coin magnifique. Dans la Cordillera Blanca, je te conseillerais le trek de Santa Cruz (45km/4 jours). C’est le plus populaire du coin parce qu’il a des paysages à couper le souffle avec des lacs à l’eau turquoise. Tu peux commencer soit à Cashapampa ou à la Vaqueria. C’est un trek de difficulté moyenne, ce qui est surtout important c’est de s’être acclimaté à l’altitude avant de commencer.
    Sinon, hormis le trek: le site de Chavin de Huantar, Caraz avec son marché et tu peux aller à la magnifique Laguna Paron (4500m d’altitude), Huaraz (un peu plus touristique) et de là tu peux aller aux eaux thermales de Monterrey!
    Voyage Perou recently posted..Les Lignes de Nazca

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Toi aussi tu aimes les lamas?