Chiapas: Top 10 des choses à faire et à voir

0

Visiter le Chiapas au Mexique

Le Chiapas, au Mexique est une région formidable pour les amateurs de nature et de grands espaces. À l’est, Palenque offre un cadre exceptionnel au cœur d’une végétation luxuriante, tout en permettant aux visiteurs de remonter le temps jusqu’à l’époque de la civilisation maya. Au Sud se trouve Comitan, une ville majestueuse à la croisée des mondes, entre joyaux coloniaux et ruines mayas. La Chiapas est une région très authentique qui vous permettra de découvrir la culture des indigènes Tzotziles, encore très présente dans certains villages reculés.

Visiter le Chiapas, c’est découvrir une grande jungle aux mille richesses et des villes coloniales comme San Cristobal de Las Casas qui ont conservé leur cachet. Afin de prolonger votre expérience au cœur de cette belle région du sud du Mexique, partez en direction du profond Canyon de Sumidero, et prenez part au tourisme écologique en pleine jungle, sans oublier une découverte ludique des plantations de café… Il y en a pour tous les goûts. Voici 10 incontournables du Chiapas, pour ne rien manquer de cette grande région!

1. Visiter Palenque

Le site archéologique de Palenque est une majestueuse cité maya située dans la jungle Lacandona dans l’État du Chiapas. Moins grande que Copán au Honduras ou Tikal au Guatemala, elle n’en demeure pas moins un lieux d’intérêt de la région. Les Mayas l’ont construite durant la période du Préclassique, lui donnant le nom de « Lakam Ha » qui signifie « grandes eaux ». En effet, le site se compose de nombreuses cascades et sources d’eau provenant des multiples ruisseaux aux alentours.

Au cœur d’une nature luxuriante, Palenque est un petit joyau de la culture Maya se distinguant des autres sites par son atmosphère singulière due à une faune et une flore très variées. A Palenque, vous serez plongés en pleine jungle, et tout au long de votre visite, vous profiterez du chant des oiseaux, des petits cris de singes… sensations garanties !

  • Tarif: l’entrée coûte 51$MXN (inclut l’accès au site et le musée)
  • Horaires: le site est ouvert de 8h à 16h30, le musée de 9h30 à 16h30
  • Quoi apporter: crème solaire et chasse moustique, chapeau ou casquette, vêtements légers, un imperméable durant la saison des pluies (septembre à février)
palenque chiapas
Les ruines de Palenque

2. Ecotourisme dans la forêt Lacandona

Bienvenue dans un havre de paix, en plein cœur du Chiapas : la forêt Lacandona. Sur 4 357 hectares s’étend une des plus belles forêts du Mexique, et pour cause ! Elle a été déclarée « monument naturel » en 1992, protégeant ainsi des animaux peuplant ses terres, comme le jaguar et l’aigle, des symboles de puissance pour les Mayas, mais aussi des espèces de singes, perroquets, toucans, etc.

Non loin de là s’écoule paisiblement la rivière Usumacinta. À l’intérieur même de cette jungle foisonnante, vous pourrez rencontrer la communauté Lacandona afin de partager le quotidien de ses habitants en communion avec la nature. N’hésitez pas à visiter la Réserve Naturelle de Biosphère des Montes Azules, une partie de jungle totalement sauvage très bien conservée.

foret-lacandona
La forêt de Lacandona. Photo Schuyler Erle

3. Visiter San Cristobal de las Casas

Perchée à 2 120 mètres d’altitude, San Cristobal de las Casas est la capitale culturelle de la région du Chiapas. C’est Diego de Mazariegos, un gouverneur espagnol, qui fonda la ville en 1528.

San Cristobal est une ville coloniale qui a su conserver son charme traditionnel, comme en témoignent son marché coloré et ses rues pavées. C’est un festival de couleurs, grâce aux merveilleuses églises, couplées aux petites maisons à l’architecture typiquement indienne. L’importance architecturale de ses monuments témoigne de la grandeur de la ville, qui fut la capitale de la région du Chiapas jusqu’en 1892, à l’image de sa cathédrale. C’est un incontournable de votre séjour dans le Chiapas, vous y découvrirez toute l’authenticité et le charme de cette belle région mexicaine.

san cristobal de las casas
La cathédrale de San Cristobal de las Casas. Photo Marcos Ferro

4. Découvrir le Canyon de Sumidero

Parc national et site classé à l’Unesco, le Cayon de Sumidero est un endroit exceptionnel où la nature règne en maître, à l’image des autres attraits de la région du Chiapas.

Le fleuve Grijalva traverse ce beau canyon qui atteint par endroits 1300 mètres de profondeur et vous pourrez vous aventurer à naviguer sur cette étendue d’eau, vous offrant un panorama sur les plus beaux paysages du canyon. Quelques singes hurleurs se feront entendre par-ci par-là, mais aussi quelques oiseaux le long du fleuve se reposant au soleil. De grottes en cascades éclaboussantes, vous pénétrerez dans un havre de paix à l’histoire cependant surprenante… Les mayas, poursuivis par les espagnols, ont préféré se jeter dans le canyon plutôt que de se rendre. Un lieu à ne pas manquer pour les amateurs de nature.

  • Visiter le Canyon de Sumidero en bateau: il y a 4 embarcadères pour visiter le canyon en bateau, Unidad Deportiva,  Cahuaré, Belisario Dominguez et Chiapa de Corzo. Ouverture de 8h à 16h et les tarifs tournent entre 190 $MX et 200$MX (inclut tour, guide et accès aux miradors)
  • Il y a plusieurs miradors dans le Parc national qui offrent une vue magnifique sur le canyon, et accessibles depuis la ville de Tuxtla Gutierrez : La Ceiba, La Coyota, El Tepehuaje et los Chiapa.

canyon sumidero

5. Visiter une hacienda de café

Qui dit jungle dans le Chiapas dit… plantations de café ! La belle région mexicaine n’est pas en reste, puisqu’elle propose une expérience unique et inoubliable, qui dépasse la simple dégustation. Les plans de café sont en effet ouverts à la visite. C’est au 18e siècle que le café a été importé au Mexique, et, de fil en aiguille, il est devenu protégé et bénéficie d’une appellation d’origine contrôlée dans quelques régions du pays, notamment dans le Chiapas.

Une belle expérience d’écotourisme à travers les fincas de café vous attend, allant de la simple randonnée découverte à la pratique de sports d’aventures dans certaines. Vous pourrez même dormir sur place puisque des lodges ont ouvert leurs portes aux visiteurs venus en apprendre davantage sur la fabrication du délicieux breuvage.

hacienda cafe chiapas

6. Rencontrer des indigènes Tzotziles

Tout près de San Cristobal, San Juan Chamula est un village indigène valant le détour, notamment pour y admirer son église. C’est un lieu à la fois envoûtant et exceptionnel, berceau du culte chamanique. Le prêtre ne peut se rendre à l’église qu’une seule fois par an pour y célébrer les baptêmes. Tout au long de l’année, les fidèles se rendant à l’église de San Juan Chamula vont consulter les esprits.

En parcourant ce village, vous en apprendrez davantage sur la religion des Tzotziles qui prônent le culte de la croix puisqu’ils la considèrent comme étant l’arbre de vie des mayas. Dans ce village pittoresque du Chiapas, on peut aussi se balader dans de charmantes ruelles et se rendre au marché artisanal pour y trouver toutes sortes d’objets traditionnels.

tzotziles
Enfants de la communauté Tzotzile

7. Découvrir les cascades d’Agua Azul

Escale baignade, au nord du Chiapas, à une heure de route de Palenque, le site d’Agua Azul fait rêver rien que par son nom : il signifie « eau bleue ».

La beauté du lieu n’en reste pas moins surprenante ! Agua Azul, ce sont des cascades paradisiaques perdues en pleine nature luxuriante de la région du Chiapas. La rivière Yax-Ha, d’où proviennent les cascades, se compose en fait de pierres calcaires, ce qui donne sa couleur si magique à l’eau. Profitez d’un bon bain pour vous ressourcer, dans un endroit parmi les plus beaux du Mexique!

  • Tarif et horaires: l’entrée au site d’Agua Azul est de 40$MXN, ouvert de 8h à 18h
  • Comment arriver à Agua Azul en bus: il faut prendre un colectivo (sortie chaque heure) depuis Palenque, proche de la station de bus ADO, en direction d’Ocosingo. Il faut avertir le chauffeur qu’on veut descendre aux Cascades d’Agua Azul (environ 1h30 de trajet, 40-50$ MXN). De l’arrêt, il faut soit marcher 4km, ou prendre un taxi (10$-25$ MXN selon le nombre de personnes).
  • Conseil: Eviter d’y aller pendant la saison des pluies, pendant laquelle les eaux deviennent bouseuses et perdent leur belle couleur turquoise
agua-azul-mexique
Les eaux d’Agua Azul

8. Visiter Comitan de Dominguez

Après une excursion nature, retour à la ville ! Comitán de Domínguez, au sud du Chiapas, est une des villes les plus anciennes de la région. On compte plusieurs styles architecturaux dans cette belle cité : du baroque au gothique, en passant par l’Art Nouveau. Sur sa place principale, parmi les plus belles de la région, a été édifiée l’église Santo Domingo.

Le nom de la ville provient d’un ancien médecin du coin, dont la maison a aujourd’hui laissé place à un musée. Mais Comitan, c’est aussi un lieu de gastronomie réputé à travers tout le pays, notamment pour sa boisson typique, le comiteco, que vous pourrez déguster avec la butifarra, une saucisse épicée locale. Depuis Comitan, partez à l’exploration des ruines mayas de Tenam Puente et Chinkultik !

chinkultik mexique
La pyramide de Chinkultik. Photo David Cabrera

9. Explorer des lagunes turquoise

Depuis San Cristobal de las Casas il est possible de rejoindre le parc des lagunes de Montebello, un des plus beaux sites naturels du Mexique, et El Chiflon. Pour vous rendre à la fameuse cascade d’El Chiflon, il vous faudra emprunter un chemin en pleine nature luxuriante, longeant une rivière bleue turquoise, qui semble surnaturelle.

La végétation se vêt de ses plus belles parures de fleurs, vous serpenterez à travers les rochers… de quoi vous régaler et en prendre plein les mirettes ! Enfin sur place, vous admirerez cette cascade de 100m de hauteur au débit impressionnant. Plus tard, partez à la découverte des lacs Tziscao et Pojoj, à la frontière avec le Guatemala.

  • Tarif et Horaires du parc: L’entrée au Parc des lagunes de Montebello est de 25$MXN, ouvert de 7h à 16h
  • Tarif de la cascade d’El Chiflon: coûte 30$MX, possibilité de faire de la tyrolienne pour 300$ MXN
  • Possibilité de dormir À El Chiflon, on trouve sur place un camping et quelques cabanes pour ceux qui désirent y passer la nuit
visiter chiapas montebello
Les lagunes de Montebello. Photo Valeria Petrini

10. Tuxtla, la capitale du Chiapas

Tuxtla Gutiérrez est l’endroit révé pour clôturer comme il se doit votre escapade dans la région mexicaine du Chiapas. Ce lieu concentre à lui seul les attraits commerciaux des grandes villes et les éléments naturels de la jungle environnante. Les aspects culturels de Tuxtla sont concentrés dans son centre historique, avec sa belle cathédrale San Marcos, son théâtre municipal, ses parcs arborés et bien plus!

Une petite balade au zoo tout près de la ville est envisageable, afin d’observer quelques unes de plus belles espèces animales de la région. Voici un bel aperçu de tout ce que Tuxtla peut offrir!

Carte pratique du Chiapas

Voici une carte pour vous permettre de situer plus facilement les attraits principaux du Chiapas!

Où dormir dans le Chiapas ?

San Cristobal de las Casas

  • Posada Primavera : c’est un petit hôtel situé dans une maison pittoresque, au look champêtre, avec murs en pierre, un patio et balcons fleuris. À partir de 26 euros
  • Nuik B&B : c’est un joli bed and breakfast aux touches colorées, et à l’ambiance artistique, situé dans une maison coloniale du centre historique de la ville, à seulement deux coins de rue de la Cathédrale et d’Andador de Guadalupe, une des plus importantes rues piétonnes. À partir de 42 euros

Comitan de Dominguez

  • Corazon del Café: c’est un hôtel situé à quelques pas de la Plaza de Armas, moderne, avec des chambres confortables. On trouve un restaurant sur place, et le wifi partout dans l’hôtel. À partir de 37 euros

Tuxtla Gutierrez

  • Hostal Tres Central: c’est une auberge accueillante et colorée, une terrasse avec hamac qui offre une vue  sur les montagnes. Dortoirs et chambres privées, propres et avec wifi. Possiblement le meilleur rapport qualité-prix de la ville ! À partir de  6 euros

Comment se rendre dans le Chiapas ?

  • Il y a des vols quotidiens depuis Paris pour Cancun : 11h de vol
  • Mexico-Tuxtla se fait en bus (11h de trajet) ou en avion (1h30 de trajet) avec les compagnies VivaAerobus, Interjet, Aeromexico,…
  • Depuis Mexico, vous pourrez emprunter un avion de la compagnie Interjet pour vous rendre à Palenque. L’aéroport de Palenque est à deux heures en bus de la ville.
  • Il est préférable, si vous choisissez d’emprunter un bus, de prendre un bus « de luxe » ou « première classe » car ils sont très confortables et marquent peu d’arrêts.
  • Vous pourrez louer une voiture sans trop dépenser au Mexique, d’autant plus que le prix du pétrole n’est pas cher.

Le Chiapas est il dangereux?

Il a eu une histoire mouvementée avec le mouvement zapatiste, c’est vrai. Mais les choses ont bien changé depuis et le Chiapas est beaucoup plus sécuritaire aujourd’hui, plus que plusieurs d’autres états mexicains. On peut donc tranquillement marcher dans la rue et visiter les sites, mais bien sûr, il est toujours important de prendre ses précautions de base comme pour n’importe quel voyage (ex : éviter de marcher seul la nuit, en état d’ébriété, etc)

Quel est le meilleur moment pour aller au Chiapas ?

Pour bien profiter de votre voyage dans le Chiapas, il est préférable d’éviter la saison des pluies, de mai à septembre, donc d’y aller en saison sèche, de janvier à juin. C’est l’idéal pour admirer l’eau turquoise !

Guides de voyage du Mexique

Vous partez au Mexique? À lire également

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

visiter-chiapas

Photo Pinterest Jubilo Haku

Chiapas: Top 10 des choses à faire et à voir
5 (100%) 5 votes

Montréalaise de naissance, je suis passionnée par les voyages, la bonne bouffe et les lamas. À la fois bloggeuse pour Voyage Pérou et journaliste pour La Métropole, un magazine en ligne et une publication mensuelle, je pars constamment à la chasse des meilleurs restaurants et des destinations à découvrir.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Toi aussi tu aimes les lamas?